Star Wars: L'Ascension de Skywalker

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Geoffrey

Avis global postlogie

Geoffrey (Graine de psychopathe - 206 critiques)
6
 

Avant de donner mon avis, il faut que je pose un contexte. Je ne suis pas un fan intégriste de Star Wars. J'ai vu tous les films, joué à quelques jeux, lus quelques romans, mais je n'ai pas vu les séries animées par exemple.
J'aime beaucoup la trilogie originale, j'apprécie la prélogie malgré ses défauts pour son ambition narrative, quant aux nouveaux films... Voici un rapide topo.

Le Réveil de la Force : J'aime bien. Comme tout le monde le sait, c'est juste un gros remake de l'épisode 4, mais au moins il pose des bases et lance des pistes.

Les Derniers Jedi : Pour moi, c'est un bon film... mais un mauvais Star Wars, car incohérent avec le reste de l'univers. Je n'ai aucun problème avec le fait que Luke soit devenu bougon, par exemple, c'est juste un peu stupide de la façon dont c'est amené. Si tu veux mourir dans ton coin, tu ne laisses pas une carte pour qu'on puisse te retrouver (ce qui était quand même l'enjeu principal du film précédent). Bref, plein de petites choses comme ça qui ruinent mon expérience du film.

L'Ascension de Skywalker : J'ai détesté. Mais genre vraiment. C'est très bien réalisé et ça passe tout seul si tu te laisses porter par le film avec ton cerveau éteint, mais bon Dieu... que c'est con à partir du moment où tu réfléchis un peu aux implications du scénario ! Palpatine is back, OK, j'accepte. Mais une méga-flotte sortie de nulle part, avec des canons capables de détruire une planète ? Pourquoi tu t'es fait chi** avec la base Starkiller ? C'était quoi ton plan vis-à-vis de Snoke ?

Et ça c'est juste les premières minutes du film. J'ai vécu les 2 heures suivantes comme une succession de WTF et de moments qui m'ont fait lever les yeux au ciel.
Je comprends qu'on apprécie le film pour son côté visuel, mais dès qu'on s'intéresse au scénario et à ses implications par rapport à l'univers global ça devient n'importe quoi. Donc, pour moi c'est non.

Dorénavant, je ferai comme si cette nouvelle trilogie n'existe pas. 3 bons films pris séparément, mais fondamentalement incohérents entre eux.

publié le 06/01/2020 - 13:37
Portrait de Gory Freddy

Une fin mitigée

Gory Freddy (I am Legend - 1792 critiques)
8
 

Extrêmement distrayant et plastiquement magnifique. Malheureusement le scénario est inégal. Des fulgurances, mais aussi des facilités ou illogismes qui laissent perplexe.
On a droit à un gros bordel scénaristique avec quelques passages grotesques (scénaristiquement donc) mélangés avec d'autres très bien pensés.

Ce Star Wars final, pour ce qui est de la saga Skywalker en tout cas, n'est pas la bouse annoncée par certains. Certainement pas.
Reste néanmoins un film inabouti et crétin par moments (Facilités à gogo...; Finn et sa copine qui semblent pouvoir respirer dans l'espace; Palpatine qui provoque Ray à la fin en lui disant tout son plan, j'en reviens pas), qui se devait d'être meilleur pour clore une telle série.

La fin est somptueuse visuellement, mais bon sang quel foutoir, quel réarrangement de la force contestable, s'éloignant du si bel aspect spirituel du concept !

Ce qui est embarrassant, au-delà de toutes critiques que l'on pourrait faire sur cette dernière trilogie, c'est que l'on voit bien que ces crétins de Disney n'avaient établi aucun arc narratif global dès le départ, et laissé les réalisateurs/scénaristes à leurs inspirations et convictions personnelles.

J.J. Abrams se lance, Rian Johnson n'aime pas et le contredit dans la suite en lui fermant des portes, J.J. Abrams revient, enfonce les portes et lui fait une successions de gros ouads en revenant sur la plupart de ses partis pris (Luke Skywalker balançant à Rey qu'on ne traite pas ainsi un sabre laser ayant appartenu à un Jedi lorsqu'elle le jette au feu, est gros gros ouad bien velu à Johnson qui fait sourire, mais aussi donne conscience que l'épisode précédent, qu'on l'aime ou pas, non seulement n'a servit à rien puisqu'il est déconstruit, mais nécessite beaucoup de temps perdu - et forcément bâclé - sur un dernier épisode qui ne devait que conclure les enjeux de son prédesseur).
Vaaachement malin les gars, sauf qu'on s'en fout total de votre petite guéguère d'ados et que ça se voit trop, nuisant terriblement à la cohésion globale de cette postlogie.

L'épisode central qui normalement a pour but de renforcer les enjeux et amener au drama final que doit être le dernier; devient ici un "boulet" qu'il faut chercher à tout prix à annuler, perdant un temps fou à le faire au détriment de l'intrigue et au mépris de la cohérence.
Déjà la connerie de bouziller Snoke dans le 8, obligeant ensuite à déterrer Palpatine pour le 9... Ouch !

En fait, en dehors de ces 2 réalisateurs dont les prétentions respectives ne leur ont pas permis d'accorder leurs violons, c'est vraiment aux cons cravatés de Disney que j'en veux le plus de ne pas avoir eu de vision d'ensemble qui aurait évité ce gros bordel !

Mais n'ayez surtout pas de nostalgie de ce connard de Darth Luca$, ce qu'il vous réservait était bien pire:
https://www.ecranlarge.com/films/news/1024555-star-wars-george-lucas-dev...
Luca$ le dictateur. Heil! : https://nsa40.casimages.com/img/2019/12/26/191226124530853536.jpg

Maintenant, si vous acceptez de vous mettre en mode autisme par rapport à l'ensemble de la mythologie, vous allez certainement bien vous éclater !

publié le 25/12/2019 - 19:57

Derniers commentaires