Shadowz - la plateforme de VOD

Shark Week

5.0/10
Shark Week

Critiques spectateurs

Réalisateur: Christopher Ray Avec Patrick Bergin, Yancy Butler, Josh Allen, Erin Coker

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de LeWolfer LeWolfer
Graine de psychopathe - 89 critiques
publié le 21/05/2016 - 00:01

Spéléo-shark

Décidément, Asylum adore les requins... mais pas les cinéphiles. Cette 394ème production squalophile contient tous les éléments qui sont la signature du label.
Pour commencer, un scénar en 2 lignes (à condition d'écrire très gros), avec en prime les persos archétypes habituels. Pas la peine de s'étendre : c'est creux (vide, même) et inepte (des requins cavernicoles, sérieux ?).
La réalisation est pauvre, voire nulle. Histoire de se donner un genre (et surtout d'économiser sur les fx), l'équipe a privilégié les éclairages naturels... alors que les 3/4 du films ont été tournés en studio (mais non, ils ne nous prennent pas pour des buses... mais seulement parce qu'ils ne savent pas c'qu'est une buse). Résultat pitoyable et fatigant : on choppe vite des crampes aux paupières à force de les plisser pour espérer (vainement) voir un peu de l'action.
Les acteurs sont lamentables (pour les meilleurs). Entre ceux qui ne connaissent rien à l'art d'exprimer quoi que ce soit et ceux qui cabotinent pour justifier leur salaire, le bilan est catastrophique... et assez pénible, le scénar étant jonché de longs et inutiles blablas n'ayant d'autre but que de dépasser les 60 minutes (d'une petite 20aine de minutes... mais chacune en parait le triple).
Enfin, bien sûr, les effets. Là, on frôle le génie. Des bestioles en plastique agitées par les acteurs (dans le noir, tant qu'à faire), des numériques ratées et des images volées à d'honorables docus, le tout monté en boucle (pas grave si on montre le même plan 5 fois, les spectateurs sont trop cons pour s'en rendre compte).
Pire que tout : dans certaines des bouzes de la firme, on peut trouver un certain, bien que souvent involontaire, côté amusant. Là, non, même en cherchant bien. C'est sérieux, ça se prend au sérieux... et c'est sérieusement navrant.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?