Ted

8.0/10
Ted

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 27/12/2014 - 04:34
8
 

TED

Bon petit film, alternant entre rire, émotion et suspense, cette comédie bon-enfant (certes au scénario pas toujours original) ma apporter joie et bonne humeur pour la soirée.. Ted est attachant et ces frasques toujours délirantes ! l'heure quarante passe très vite et on ce dit qu'on aurait tellement aimé que sa peluche d'enfance avec laquelle on passait toutes ses nuits prenne vie à l'époque :)

Ted est vraiment très réaliste, et la voie de Joey Starr pour la version française est un excellent choix ! Les deux autres acteurs principaux sont sympa aussi; Mark Wahlberg et Mila Kunis très naturels. à voir.

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1058 critiques
publié le 13/12/2013 - 13:51
8
 

Un ourson grossier

Qui n'a pas eu une peluche ou un nounours comme unique compagnon dans sa prime jeunesse ? Moi par exemple j'avais un panda que j'avais surnommé pandi en hommage à mon idole de l'époque Chantal Goya. Sans mon panda j'aurais sûrement passé de bien mauvaises nuits tellement j'avais peur du noir,comme beaucoup de jeunes enfants,oui toi aussi qui lit mon avis tu ne peux le nier. L'originalité de cette comédie fantastique vient que le teddy du personnage principal prenne vie non seulement dans sa jeunesse mais aussi dans sa vie d'adulte. Quand aux citoyens lambdas,d'abord effrayés puis amusés,finissent par s'habituer à voir un ourson en peluche déambuler comme bon lui semble dans les rues de la ville. Mais voilà Mark Walhberg(vraiment très bon dans ce film)doit faire un choix entre vivre une aventure plus sérieuse avec sa charmante petite amie ou continuer à mener une vie de débauche avec son ourson. Car il faut le dire cet ourson là est loin d'être aussi mignon et tout gentil qu'il n'y paraît,plutôt grossier,un sens de la répartie qui fait mouche,il aime les femmes pas seulement celles en peluches ou plastiques et croyez-moi il a du succès(si,si!!). Bref cela nous donne une comédie alerte,volontairement fantaisiste au ton provocateur qui suscite bien des éclats de rires,parfois de la consternation tellement le potache y est également présent. A noter que le scénario nous réserve une pointe de thriller bienvenue ainsi que des clins d’½ils aux films fantastiques des années 70-80. Un film à voir avec son ours en peluche si vous l'avez gardé.
Portrait de Crowdead Crowdead
Graine de psychopathe - 231 critiques
publié le 11/12/2012 - 12:26
6
 

Pas assuez jusqu'au boutiste

Alors là, il fallait oser ! Suivre un gars de 35 ans et son nounours en peluche ayant pris vie par magie, faut bien l'avouer, c'est original. L'ours, Ted ou teddy de son petit nom, boit, fume des joints, baise... On s'attend alors à du gros foutoir graveleux, bien trashouille. Malheureusement, le film illustre le "pétard mouillé". Quelques cradoscités bien venu sont perdu sous une histoire d'amour bien trop téléphoné. Le déroulement du métrage souffre de plus d'un classicisme navrant. Aucune surprise, aucun gros éclat de rire, le film promettait beaucoup mais n'ose rien de fulgurant. Dernier exemple illustrant cet aspect : Giovanni Ribisi qui a toujours les mêmes rôles, et il ne fait pas exception ici. On évite pourtant la catastrophe grâce aux acteurs et quelques bonnes idées bienvenue tel que l'amour des films pourris des protagonistes, le délire sur Flash et son acteur ou encore les personnages attachants. Oui oui, Mark Wahlberg arrive enfin a être attachant (je crois que je lui en veux encore d'avoir oser jouer dans l'étron Max Payne). Sa petite amie évite d'être la chieuse de base cul-cul la praline et ça fait plaisir. Enfin quelques petits clins d'oeil pimentent le film agréablement. Malgré quelques longueurs et un petit côté trop sage, on passe un moment agréable. On en demande surement un peu plus mais dans l'état, ça se laisse regarder. Du cinéma pop-corn.
Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques