Liste des Critiques pour Iron Girl

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Trailer Park of Terror
On a tous des références. Dire le contraire serait mentir, car on a tous en tête des histoires faisant références à des films, des livres, voir même à des musiques qui nous parlent. Et bien souvent, quand on réalise un film ou que l'on écrit un livre, on a plusieurs auteurs ou réalisateurs en mémoire, en référence, et parfois même quelques films dont on s'inspire plus ou moins librement...
Lacérés
**Attention, cette critique contient quelques spoilers.** Une famille recomposée compte bien profiter d'un week-end en camping pour se donner une nouvelle chance. Pendant ce temps, un couple se fait attaquer dans des bois environnants par une femme atrocement défigurée. Si Leatherface avait eu une fille, aurait il osé profité de sa célébrité pour permettre à celle-ci d'obtenir un premier rôle...
Night of the dead
Il est des films que l'on aimerait n'avoir jamais vu... et pour cause. Les habitués du site le savent : je ne tiens pas particulèrement le réalisateur allemand Uwe Boll en haute estime. Et pourtant, celui-ci est un bleu en matière de mauvais films à coté de ce nouveau roi des tâcherons, de ce nouvel empereur du mauvais goût et de l'incompétence, j'ai nommé Eric Forsberg . Que...
L'attaque du requin à trois têtes
Qu’y a-t-il de plus absurde qu’un requin à deux têtes? Un requin à trois têtes! Forcément! C’est sûrement sur ce genre blagues idiotes et pleines de non-sens qu’a dû naître l’idée de donner une suite à L’attaque du requin à deux têtes , survival animalier de sinistre mémoire. À la barre de ce naufrage cinématographique annoncé, on retrouve Christopher Ray,...
Dark Hour, The
**Attention, cette critiques contient quelques spoilers.** Une poignée de survivants d'une guerre bactériologique considérable se terre dans des sous-terrains envahis par divers dangers. Le cinéma de genre ibérique se porte bien. Après quelques tentatives érotico-fantastiques assez fantaisistes durant les années 60-70 (cf les filmographies de Jesus Franco et de Jacinto Molina), le cinéma espagnol...