Underwater

5.4/10
Underwater

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
Serial Killer - 947 critiques
publié le 23/01/2021 - 12:52
5
 

Sous l'eau soulante

Une station sous marine dans les profondeurs de l'océan est dévastée par un mystérieux séisme. Les quelques survivants essayent de rester survivants...

Malgré une thématique attirante, un début et une fin assez saisissants, on ne peut pas dire que ce film à gros sous soit d'une grande réussite. La faute à une réalisation pas du plus bel effet ; c'est brouillon et on ne voit pas grand chose dans les phases critiques. La faute aussi a des personnages/acteurs plutôt fadasses (comme les dialogues). On a vraiment du mal dans la grande majorité du métrage à se captiver pour l'histoire et l'action.

Pas moche, pas totalement nul, mais très moyen. Dommage, l'essai prometteur est au final raté.

A voir une fois.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Geoffrey Geoffrey
Graine de psychopathe - 241 critiques
publié le 11/05/2020 - 09:55
5
 

Avis paresseux

J'aurais pu aimer. J'aurais dû aimer. Mais j'ai pas aimé, et croyez-moi, j'en suis le premier désolé, parce que la production est impeccable, que les décors sont jolis, que les costumes ont de la gueule, et que les acteurs sont bons. Le scénario fait le job également, même s'il ne casse pas trois pattes à un canard.

Si je n'ai pas aimé, en réalité, c'est à cause de la réalisation de William Eubank. Personnellement, je l'ai trouvée mauvaise. La caméra est constamment collée aux personnages, ce qui fait qu'on se tape 1h30 de Kristen Stewart en gros plan, coincée dans son scaphandre (bon j'exagère un peu, mais vous avez compris l'idée).

Ajoutez à cela que le réalisateur a choisi de traiter son environnement sous-marin de manière réaliste, c'est-à-dire que l'eau est trouble et sombre, et vous comprendrez aisément que l'on n'y voit pas grand-chose. Plusieurs fois, je me suis demandé ce qui se passait à l'écran, qui venait de mourir, qui faisait quoi.

Et alors que je n'y croyais plus, le film propose à une vingtaine de minutes de la fin un sursaut qualitatif inespéré, avec, en prime, l'impressionnante apparition de Cthulhu (Oui...). Ce dernier segment, une fois sorti de l'eau et retrouvé l'air sec de la station, mérite tous les honneurs. C'est quand même ballot pour un film qui s'appelle UNDERWATER...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?