Quelqu'un Derrière la Porte

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy

Bronson avec un texte...

Gory Freddy (I am Legend - 1816 critiques)
7
 

Certains disent que dans ce film, Charles Bronson a plus de texte que dans tout le reste de sa filmo réunie.
C'est peut-être un peu exagéré, mais on n'en est pas loin.

La confrontation Perkins le cabotin / Bronson le bourrin était plus que prometteuse, mais encore fallait-il un scénario à la hauteur et un metteur en scène qui sache diriger ses acteurs, plutôt que de s'extasier bêtement devant leur prestige (confer commentaire audio)...

Perkins en psy revanchard et manipulateur, l'idée séduit immédiatement, à condition qui ne cède pas aux tics et grimaces dont il abuse parfois.
Et surtout Bronson en contre-emploi total de mec amnésique, totalement perdu, naïf et dépendant, ça fait plus qu'envie !

Seulement voilà, deux (gros) problèmes:
1. Le scénario ne tient pas ses promesses.
Très très prometteur sur sa première partie, il ne se renouvelle pas, devient redondant, linéaire et prévisible, et accumule les illogismes, jusqu'à une fin très contestable et inaboutie.
2. Si Perkins sait rester sobre et livre une interprétation un peu coincée, mais de qualité; Bronson lui est très inégal.
Si souvent il est vraiment touchant et convaincant dans son rôle, à d'autres moments il surjoue et a plus l'air de l'idiot du village qu'autre chose.

La séquence avec la personne que Bronson est censé tuer après que Perkins lui ait retouné le cerveau, est embarrassante !
Et on en veut au metteur en scène de ne pas avoir su diriger correctement Bronson pour un moment censé être culminant, être le climax, mais qui sombre dans le ridicule et désamorce tout le film.
Fallait arrêter de te branler derrière la caméra d'avoir obtenu 2 stars, mec; et plutôt les diriger un peu plutôt que de les laisser en roue libre. Surtout un gars comme Bronson totalement inexpérimenté dans ce type de rôle (je répète, très bon à certains moments, ridicule dans d'autres). Ça aurait peut-être sauvé un peu ton scénar de merde, plutôt que d'en mettre encore plus en valeur les faiblesses !

De bons moments quand même, une confrontation psychologique très intéressante au début, nanarde et peu crédible plus on s'approche de la fin; et un Bronson étonnant et attachant, quand il ne décide pas d'en faire des caisses à coups d'index interrogatif ou accusateur.

Un 7/10 généreux parce que y'a Bronson et Perkins.

A noter:
Fuyez la VF où Bronson est atrocement doublé !

publié le 01/09/2020 - 01:22

Derniers commentaires