Vendredi 13

Portrait de Alol7

Un vendredi dans les navets

Alol7 (America's Most Wanted - 500 critiques)
2
 

1er opus de la saga Vendredi 13 qui a la particularité que Jason ne commence pas encore à tuer. Bien heureusement pour moi que mon coffret Vendredi 13 ne commençait pas avec celui-ci d’ailleurs parce qu’il m’aurait fait directement tout arrêter.

En effet, bien que l’ambiance Vendredi 13 est déjà trouvée ici dès ce premier opus et que l’intrigue est totalement similaire aux autres. Le choix de la vue subjective pour les scènes de meurtres venant du tueur n’était absolument pas intéressante ni même efficace. Les scènes de meurtres se résument très souvent à : le plan du jeune qui crie ; et le plan suivant, l’arme planté dans le corps du jeune. Les scènes de meurtres sont faites en mode Ninja. Il y a beaucoup de meurtres (dont parfois même un peu de sang) mais il y a la sensation de s’ennuyer. Comme dit plus haut parfois certaines scènes peuvent procurer une bonne ambiance (les scènes de douche) mais l’idée de cacher le tueur empêche considérablement le spectateur de se surprendre à le voir apparaître à tel ou à tel moment. Pas de moment de stress puisqu’à chaque fois que le tueur apparaît devant ses victimes, il apparaît comme une personne normale (et c’est le cas). Jusqu’à la dernière victime où là, le visage du tueur tombe. Bon bref, vous le savez, c’est la mère de Jason. Je n’ai pas été très emballé par son physique : elle fait bien trop sage. Le pire n’étant pas ça : ce sont ces horribles scènes de combat entre la mère de Jason et sa dernière victime. Totalement nanardesque !! C’est moche et ces combats enlèvent toute crédibilité aux scènes de meurtres précédentes complètement furtives, violentes et astucieuses. La mère de Jason se montre face à la caméra toute faiblarde, attaquant au ralenti. Désolé mais c’est une horreur cinématographique ! Et cerise sur le gâteau, l’attentat auditif : « Jacky » ! Sérieusement, c’est trop compliqué de respecter le nom du tueur !! C’est Jason, putain !! N’appelons pas un chat, un chien. Tant qu’à faire pourquoi pas l’appeler Freddy Krueger ? C’est impardonnable (que ce soit version Française ou non). Tout ça sans, bien évidemment, éviter tous les mauvais clichés de film d’horreur : des victimes passives et qui crient en attendant de se faire tuer; des personnages qui se séparent; une victime qui laisse le tueur vivant alors qu’elle était à sa merci. Pour moi, c’est trop.

Ce 1er opus de la saga Vendredi 13 est donc une grossière erreur. Je ne comprends pas comment on peut réussir à apprécier cette production pour cet horrible et honteux mauvais jeu d’acteur à la fin et pour ce « Jacky ». À part une petite ambiance plaisante parfois similaire aux films de Jason Voorhees, ce film est raté en tout point de vue, que même le grand nombre de meurtres ne sauve pas ce film pour ma part. Je n’arrive pas à comprendre les bonnes appréciations générales autour de cet opus mais bon... Je dois oublier Jacky et sa mère au plus vite.

publié le 23/10/2017 - 13:22
Portrait de jimmy mj

Vu & revu comme la saga des

jimmy mj (Copycat Killer - 36 critiques)
10
 

Vu & revu comme la saga des halloween je m'en lasserait jamais ! Les scènes avec la mère de Jason contre Alice c'était waouh .. On a plus ce genre de scène de nos jours, les "longues fin" avec la dernière survivante & la ptite musique stressante !!
Adrienne King est super dans son rôle (même si elle cri pratiquement tout le temps) lol

publié le 14/01/2017 - 18:14
Portrait de Nandrolone

Vendredi 13

Nandrolone (Serial Killer - 669 critiques)
7
 

Depuis le temps que j'aurai dû le regarder ce Vendredi 13... Loin d'être un chef d'oeuvre mais évidemment c'est très bon, grâce à une ambiance particulière et énigmatique, un suspense présent dès le début, des personnages secondaires intéressant (au détriment de jeunes insipides), du gore de qualité et un dénouement final fou et plutôt inattendu, même si la version française gâche un peu la fête "Jackie" mouhahahaha... JASON non de dieu ! ça sent bon les années 80. Malgré tout, pour moi trop de temps morts et de longueurs, des meurtres qui arrivent les uns après les autres sans vraiment de liens, l'ensemble est assez basique mais je m'attendais à pire alors ça reste une bonne surprise.

publié le 01/04/2015 - 15:02
Portrait de VonRolling

Une référence aussi intéressée qu’intéressante

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
10
 

Friday, the 13th / Vendredi 13 – Sean S. Cunningham – 1980 – 10/10

Le documentaire bonus Return to Crystal Lake de l’édition DVD de Warner Bros, ni trop court ni trop long, revient sur les origines de cette référence du slasher. Sean S. Cunningham (producteur de The Last House on The Left) ne cache pas que Friday, the 13th est avant tout un film conçu pour faire du cash. Reprenant les points clés de Halloween, Victor Miller et Ron Kurz signent un scénario destiné à être le plus effrayant et le plus attrayant possible. Le résultat vaut clairement le détour !

Enorme succès au box-office, Friday, the 13th s’impose grâce à un suspens bien maîtrisé, des scènes gores surprenantes signées Tom Savini, une ambiance teenage et sexy, et une musique terriblement stressante de Harry Manfredini. Même si avec le temps, le métrage est devenu classique dans son déroulement, il reste néanmoins d’une redoutable efficacité.

J’ai particulièrement aimé que le tueur intervienne en caméra subjective. D’un côté, il est impossible de savoir qui il est avant la fin (malgré quelques indices). De l’autre, les meurtres sont plus spectaculaires et le spectateur se sent forcément mal à l’aise dans cette configuration.

Autre aspect génial : l’équipe n’hésite pas à briser les codes pour choquer son public. Ainsi, on quitte le slasher terre à terre pour basculer complètement dans le fantastique en plein milieu d’une musique relaxante. Sursaut garanti !

Si A Nightmare On Elm Street comptait Johnny Depp dans son casting, dans Friday, the 13th on retrouve Kevin Bacon. A ses côtés, les deux interprètes féminines majeures sont Betsy Palmer et Adrienne King.

En résumé, le film de Cunningham est à ranger soigneusement aux côtés des films références du slasher comme Halloween et Black Christmas. Mais ne le laissez pas prendre la poussière. Ce serait une monumentale erreur…

publié le 05/09/2014 - 09:24
Portrait de Metaleciton

La base de l'horreur

Metaleciton (Newbie - 11 critiques)
8
 
Vendredi 13 et un film que j'ai vu des centaines de fois et je trouve qu'il reste toujours aussi bon et qu'il n'a surtout rien perdu de son charme d'antan. Ce film est légendaire comme tout le monde le sait. Ce que j'aime personnellement, c'est sa simplicité et surtout son lieu, le célèbre camps "Crystal Lake", qui est vraiment angoissant et dont le scénario lui colle parfaitement à la peau. Le suspense, l'assassin, les meurtres, tout est bon dans ce film et du début à la fin aucun temps mort n'est à souligné. Les acteurs sont tous corrects mais ils surjouent un peu à cause du manque d'expérience, la moyenne d'âge tourne autour de vingt ans, ce qui explique pourquoi... Bref, Vendredi 13 reste un film solide et légendaire qui établie les bases du slasher movie. Pour ma part, je trouve qu'il ne dépasse pas le chef-d'oeuvre de Carpenter, mais il reste un film d'horreur honnête et terriblement efficace.
publié le 25/11/2013 - 21:52

Samedi 14

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
6
 
Voila un film que je me suis decidé a enfin regardé depuis tout ce temps. Je pensais le film ennuyeux, mais non je me suis régalé. Un bon petit slasher avec des meurtres peu gores(evidement pour l'epoque) mais sympas. La petite brune en petite culotte est sexy (un r"gal pour les mirettes). Les acteurs sont bien aussi. Le final, meme si toute le monde le connaissait à l'avance, est bien. Un film à voir de toute urgence, maintenant je vais regarder les autres Jaso. Un bon film. 6.5/10.
publié le 29/09/2013 - 17:33
Portrait de JasonChris5

Film emblématique du slasher !

JasonChris5 (Graine de psychopathe - 130 critiques)
10
 
"Vendredi 13" est tres certainement le film le plus efficace qui marque le debut des excellents slashers des annees 80, bien meilleurs que la décennie precedente (hormis Halloween.) En effet, pour moi, c'est la plus longue saga d'horreur (ce qui n'est pas sans raison) mais aussi ma preferée, tout simplement parce que tout y est dans ce film, rien ne manque à ce que j'adore. Le scenario de Victor Miller est excellent, avec une excellente chronologie des evenements passés, qui laisse place à une superbe intrigue et un suspence parfait. Harry Manfredini va créer une de ces plus emblematique musique de film à frisson, laissant bien sentir la terreur se rapprocher, la mise en scene de Sean Cunningham est également parfaite, pour moi le meilleur realisateur de slasher, sans contestation possible, un cadre geographique parfait répondant absolument a l'ambiance horrifique demandée autour d'un camp de vacances au nom qui va devenir populaire. Les acteurs, peu connus mais néanmoins excellents, que j'ai decouvert et que j'aurais eu plaisir a retrouver dans d'autres films, Betsy Palmer dans le role de Madame Voorhees est tout simplement geniale, prenant son role réellement au sérieux, notamment dans son agressivite psychotique demesurée dans la derniere scene final, avec l'heroine Adrienne King qui est parfaite également. Les scènes de meurtres sont excellentes, avec notamment les ombres des mouvements de Madame Voorhees, l'effet de surprise qui vous oblige à sursauter (donc efficace). Tout est au rendez vous dans ce slasher magnifiquement orchestré du debutjusqu'à la fin !
publié le 16/09/2013 - 13:11
Portrait de Lebreihz

Et jason , il est ou ?

Lebreihz (I am Legend - 2240 critiques)
6
 
Oui c'est le début de la série, que... je ne connais pas du tout, seulement de nom. Evidemment j'ai déjà entendu parler de Jason voorhees ,ce grand saigneur, mais tout de même j'ai déja visionné l'indigeste "jason en orbite" à savoir "jason X". Donc voici l'origine de la saga. Alors évidement on retrouve les jeunots au camps de vacance qui se font massacre les un après les autres, certes les meurtres sont variés, car l'assassin tue avec tout ce qui lui tombe sous la main ! Mais voilà, ils se font tuer et les survivants ne s’inquiètent pas de se voir disparaître les un après les autres, sauf à la fin où la survivante tombe coup après coup sur les cadavres, comme ça, d'un coup de baguette magique!

Bon l'intérêt du film est clairement de savoir qui tue ainsi de manière compulsive, car notre assassin agit de manière subjective (comme certains jeux vidéos), et là, mais lequel est ce donc ? Mais rassurez-vous ça se termine comme vous l'imaginez, l'envie de dire que ça ressemble un peu à la Bible: Jésus dit à Pierre : "Avant l'aube tu m'auras 3 fois renié". Eh ben là c'est pareil, l'assassin aurait pu dire "avant l'aube tu m'auras mis 3 fois KO, mais à chaque fois je me relèverai pour mieux te poursuivre". En plus le réalisateur se croit obliger de nous rejouer le coup du dédoublement de la personnalité. Certes c'est un slasher très connu, mais bon, pour ma part je trouve qu'il y a beaucoup mieux.

publié le 15/06/2013 - 01:21

Avant Jason.

Orion666 (Graine de psychopathe - 188 critiques)
8
 
Véritable monument du slasher, Vendredi 13 me tentait depuis longtemps. J'avoue avoir été étonné lors du visionnage.

Pas de masque de hockey d'entrée de jeu, pas de massacre ultra violent et sanglant mais un camp de vacance avec une bande de jeunots prêts à se faire tuer de manière assez barbare. Le film a vieilli malgré tout mais cela n'empêche en rien son statut de culte de demeurer. Par contre je n'ai toujours pas compris la scène finale....

publié le 29/05/2013 - 20:58
Portrait de Blutch

Culte

Blutch (Graine de psychopathe - 92 critiques)
10
 
L'un des 3 piliers du genre Slasher s'il en est. Les 2 autres étant Halloween: la nuit des masques et Black christmas. Je trouve Friday supérieur aux 2 autres. Plus gore (merci Savini), meutres ala Giallo et (! spoiler) la révélation finale de l'assassin merveilleusement interprété par Betsy Palmer. L'un des 2 meilleurs assassins féminins de l'histoire horrifique pour moi (avec Profondo Rosso) Fin Spoiler. ! La triste version française remplace le mythique Jason par Jackie !!? A voir en VO donc (comme souvent). Pitch et scénario des plus simples mais très efficace. Musique géniale de Manfredini et cette ambiance vintage qui ramènera toujours les vieux fans (et aussi les survivants du gros) au camp Crystal. Le plus incroyable est que ce film est le début d'une saga incroyable dont le tueur légendaire n'apparaît que furtivement à la fin du film (mais quelle apparition!!) et reste pourtant l'un des meilleurs chapitres ! Comme quoi Friday the 13th, ça n'est pas que Jason et c'est pourquoi les chapitres 5 et 9, contrairement à ce que peuvent en dire certains, fonctionnent aussi bien. Il faudra attendre le troisième volet, après un épisode 2 se cherchant un peu, pour que notre bon vieux Jason se transcende en Icône horrifique derrière son masque. Espérons que le 13è volet de la saga déjà en discussion saura faire honneur à son modèle et que la censure ne viendra pas encore une fois gâcher notre plaisir.
publié le 27/02/2013 - 15:22

Pages

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net