Resident Evil: Bienvenue à Raccoon City

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Hades Hades
Graine de psychopathe - 240 critiques
publié le 19/02/2024 - 17:49
5
 

Reboot fade

Un reboot qui n'apporte pas grand chose à la saga si ce n'est une relecture assez fade de l'univers cinématographique de Resident evil.

Claire et Chris sont mit en avant dans ce film, fini le personnage d'Alice et la réalisation à la Paul W. Anderson. Je dirai que c'est tout de même le personnage de Claire qui est ici l'élément central de l'histoire de par son passé et son implication.

Je le dis ce film n'est clairement pas à la hauteur de ses prédécesseurs. En essayant une approche plus intimiste on oublie le côté action spectaculaire et on se retrouve avec des scènes de lutte convenable à défaut d'être jouissif. Niveaux effets spéciaux, c'est un peu juste sans être catastrophique.

Un bon point c'est de voir les victimes du virus se dégrader à la fois psychologiquement et physiquement, ce qui apporte un vrai drame au récit. Même si c'est malheureusement très vite expédié. Heureusement que les flashs-backs de Claire alimente la tragédie de la situation.

Dynamique de groupe plutôt intéressante où il y a traîtrise à plusieurs moments. C'est un plaisir de revoir les personnages iconiques, même si il est évident que Wesker est ici bien moi mémorable que dans sa version des opus précédents, cela dit je dirai de même des autres personnages.

Le boss de fin est pour le dire poliment assez médiocre tant dans une esthétique beaucoup trop jeu vidéo et des interventions sans réele tension.

Un reboot pas très marquant, manque de rythme et de tensions, bien moins spectaculaire que les autres opus de la saga. A noter cependant une approche psychologique intéressante concernant le personnage de Claire et la présence de protagonistes, pour la plupart, sympathiques. Ça reste globalement très fade et bien moins percutant que tous les autres opus de la saga.

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1041 critiques
publié le 22/07/2023 - 10:40
6
 

Encore dommage...

Après une intro flashback où l'on découvre Chris et Claire Redfield à l'orphelinat tenue par Umbrella, nous voilà de retour en juillet 1998, la nuit où tout bascula…

Très cool de retrouver ici une bonne partie des personnages marquant des premiers jeux : Albert, Claire, Chris, Jil, Leon… mais aussi un toutou, un licker... Dans les lieux (manoir, commissariat) c'est aussi assez proche de la franchise originale avec quelques scènes qui nous rappellent de bons souvenirs. Dans l'esprit donc, les amateurs connaisseurs apprécierons. Autre fait sympathique, c'est cette BO qui reprend des titres internationaux de l'époque.

Oui mais d'une part le scénario se permet des raccourcis et variantes qui font que, comme dans les films précédents, on ne suis pas la trame de l'histoire. Et d'autre part, la narration et la réalisation sont plutôt fadasse, avec des effets "waouh" qui ne fonctionnent guère. Par ailleurs la fin est totalement bâclée.

Encore un Resident Evil qui ne restera pas dans l'histoire (vu le CV du réalisateur, pas très surprenant au final…). A quand une vraie série de films, fidèle et bien foutue, qui reprend l'histoire (chronologique !), les personnages, et l'ambiance des jeux ?

Portrait de Geoffrey Geoffrey
America's Most Wanted - 333 critiques
publié le 27/12/2021 - 13:39
5
 

Avis paresseux

Resident Evil version jeu-vidéo, j'ai beaucoup joué aux 3 premiers, mais je ne pense pas pouvoir être considéré comme un fan invétéré de la saga. Pourtant, j'étais plutôt impatient de voir cette nouvelle adaptation, plus sérieuse, après les délires WTF d'Anderson (que j'apprécie malgré tout pour leur jusqu'au-boutisme dans le fun décomplexé).

Au final, et cela me chagrine beaucoup de le dire parce que j'en attendais quand même quelque chose, je ressors assez déçu de ce reboot signé Johannes Roberts, car je me suis ennuyé tout du long.

Les effets spéciaux sont moches, les acteurs souffrent d'une cruelle carence en charisme et le scénario, bien qu'il soit assez fidèle aux premiers jeux, manque de fluidité, de folie et de tension, un défaut accentué par une réalisation effroyablement plate.

Pourtant, le film n'est pas aussi mauvais qu'on pourrait le croire. Il contient même quelques jolies fulgurances, mais elles surnagent à peine sur cet océan de médiocrité. En matière de zombies, préférez donc à ce RESIDENT EVIL : BIENVENUE À RACCOON CITY un bon vieux classique de Romero.

 

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques