Hannibal

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
Serial Killer - 960 critiques
publié le 14/07/2014 - 13:15
8
 

Le dingue mythique

Basé sur une suite romanesque sortie dix ans après son prédécesseur, du coup on retrouve un certain décalage entre cet Hannibal et les épisodes précédents (Manhunter, Le Silence des Agneaux, Dragon Rouge). Lecter n'est plus aussi imposant, Starling a pris de la bouteille...

L'ami Hannibal est ici libre, ce qui change beaucoup la donne. Il sera alors doublement chassé. Le lien immuable entre Lecter et Starling sera poussé à son paroxysme jusqu'à une fin assez inattendue. Un peu trop lent parfois ce film comporte tout de même pas mal de qualité. La dernière demie heure est particulièrement prenante et la fin est horrible ! A voir sans hésiter !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Evil-pimp
America's Most Wanted - 643 critiques
publié le 06/08/2013 - 14:18
4
 

Manibalector

Un film raté qui ne jure pour quelques scenes degeulasses. Il n'ya pas grand chose, on est loin d'un silence des agneaux. Manque cruellement d'action, une seule scene m'a plu. Plutot mauvais dans l'ensemble,mais acteurs corrects toutefois.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 03/08/2013 - 02:42
7
 

Hannibal

J'ai envie de dire, "tout ça pour ça ?" il ne ce passe pas grand chose de passionnant dans Hannibal, le rythme est lent, Docteur lecter n'est plus aussi captivant, L'absence de Jodie Foster est préjudiciable, c'est pas très efficace et parfois incohérent... bref je me suis fait un peu chier mais c'est pas mauvais pour autant, quelques scènes valent le détour, le cerveau...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 26/06/2013 - 12:48
6
 

L’appétit du crime

En 2001 (vous ne pouvez pas rater le clin d’œil « subtile » à Ben Laden dans le film. Les américains aiment les références historiques claires), je suis ressorti très déçu de la salle de ciné qui projetait Hannibal. A cette époque, je lui reprochais son manque d’intérêt et son éloignement du Silence of the Lambs de 1991. L’an dernier, j’ai finalement lu le livre de Thomas Harris qui m’a vraiment plu. Et étant donné le recul d’environ 10 ans, je me suis procuré le Blu-Ray pour donner une nouvelle chance à la version de Ridley Scott. Les lignes qui suivront sont donc un deuxième avis plus favorable.

Pour commencer, ce qui m’a plu dans l’approche de Thomas Harris, c’est que son Hannibal est une véritable histoire horrifique. Si je devais l’adapter au cinéma, j’en ferais un film d’horreur plutôt qu’un thriller. L’histoire est dynamique, les personnages sont tous déséquilibrés et plus on avance, plus on sombre dans une envoutante fièvre gore. Le final est déstabilisant et très original. J’ai beaucoup aimé.

Ceci dit, passons à l’adaptation. Si vous regardez les bonus, vous verrez que les producteurs ont attendu de longs mois, la bave aux lèvres, le nouveau roman de Harris pour l’adapter au plus vite. Ils sont d’ailleurs très fiers de nous donner ces détails, comme si le caractère commercial du film n'était pas assez évident. Bref, le roman leur est envoyé, il est vite lu, le projet est vite lancé et les De Laurentiis partent à la recherche de l’équipe parfaite pour faire le film. Ridley Scott (alors sur le tournage de Gladiator) accepte, Anthony Hopkins (qui ne tenait pas à continuer sa carrière) rempile et Julianne Moore est choisie pour interpréter Clarice Starling. Soit. Ce qui me gêne plus, c’est que le scénariste qu’ils trouvent génial ne l’est pas trop à mes yeux.

En effet, la chasse au cannibale du roman, qui nous balade à travers le monde de façon palpitante, lie les différentes parties de façon évidente. Dans le film, c’est très décousu : la fusillade du début (pourtant très fidèle) semble complètement déconnectée de la suite, Hannibal en Italie s’éternise au point de faire presque la moitié du métrage et le règlement de compte final est trop vite expédié. C’est dommage. Certains aspects importants ont été supprimés alors qu’ils auraient permis de faire des liens logiques et de fluidifier l’ensemble. Ainsi, la dernière partie du film perd beaucoup en crédibilité. Je me suis même demandé où ça voulait en venir…

Hannibal est magistralement interprété par Anthony Hopkins. A la fois épicurien subtile et psychopathe sauvage, il arrive à trouver un très bon équilibre proche du personnage original. En revanche, on n’entend pas parler des opérations chirurgicales sensées lui donner une nouvelle apparence. Si Hopkins provoque une tension quasi-permanente en Italie, il devient beaucoup moins impressionnant ensuite. Sa subtilité est mise au placard pour laisser place à la surenchère. Résultat : Lecter perd aussi vite sa crédibilité que le film. Encore une fois dommage car Hopkins tire le film vers le haut tant qu’il peut. Quant au fameux masque, il a ici une fonction purement commerciale puisque ses apparitions sont d’inutiles rajouts.

Starling m’a déçu. Pourtant, j’adore Julianne Moore, qui, comme les autres acteurs donne ce qu’elle peut pour faire du film une réussite. Ce qui ne va pas, c’est le traitement qui lui est réservé. Alors que l’intro est parfaite pour expliquer la grande épreuve morale qui l’attend, le scénario la laisse en suspens jusqu’au retour de Lecter. Dans le livre, Clarice souffre beaucoup. Elle est rattrapée par son passé, désavouée par la police, harcelée par Paul Krendler et obsédée par le cannibale hors de portée. Tout cela explique normalement sa fragilité et son choix final. Dans le film, elle est fait face à la situation en bon petit soldat, on ne ressent pas sa haine pour Krendler et le final n’a rien à voir. On perd donc toute la richesse psychologique de Starling…

Mason Verger, pourtant bien interprété par Gary Oldman, est une sorte de légume hideux et malsain. Ses déviances sexuelles sont mal retranscrites et le personnage de sa sœur, pourtant complémentaire sur cet aspect, a carrément été supprimé. Étrangement, on a l’impression que son jeu de chasse est plus amical que haineux. Dans le livre, la préparation de l’acte barbare final a beaucoup d’importance. Ici, on voit vaguement venir le truc, mais l’ampleur du complot n’apparaît pas et le plan machiavélique finit même par devenir anecdotique et risible, en quelque sorte. Pourtant, la vengeance de Verger aurait dû être d’une grande cruauté et offrir un spectacle gore bien plus dégueulasse.

Voilà pour les 3 piliers de l’histoire. D’une façon plus générale, j’ai passé un moment agréable à visionnes Hannibal. Ridley Scott met très bien en valeur les différents décors et gère correctement l’ambiance du film. Sans aller jusqu’à dire qu’il y met sa patte, le réalisateur marque une nette différence avec le film de Jonathan Demme. Cependant, le rythme est assez lent et les ralentis n’aident pas à retrouver le dynamisme de Thomas Harris. Je regrette aussi le traitement soft des évènements. Comme le roman est une plongée dans l’horreur, il y a l’idée d’une progression. Dans l’adaptation, 2 moments tranchent crûment l’histoire sans raison apparente : la pendaison et le dîner.

Pour revenir sur la fin du film, deux choses me déçoivent. Si le dîner est à vomir, on ne ressent pas assez la tension entre Starling et l’invité surprise. Si leurs liens conflictuels avaient été plus développés avant, la scène aurait été beaucoup plus intense. Ici, on se demande presque pourquoi Lecter s’en est pris à lui et pas à un autre. Sinon, j’ai acheté le Blu-Ray pour voir la fin alternative en espérant retrouver celle du bouquin qui était très inattendue et délicieusement irrévérencieuse, le final officiel m’ayant laissé sur ma faim. Et bien la fin alternative est presque la même que l’officielle à un coup de hachoir près. C’est tout aussi tiré par les cheveux et juste plus lent. Cela prouve bien qu’il est plus facile de maltraiter la morale américaine dans un bouquin que dans un film.

Je n’irai pas jusqu’à dire que « le crime » dont parle mon titre, c’est le film lui-même et que « l’appétit » en question est celui des producteurs, mais pas loin… Heureusement que Hannibal est un divertissement qui se laisse regarder avec un certain plaisir grâce à ses acteurs de qualité et à de belles images. Sinon, le scénario est très mal foutu et l’adaptation passe à côté de l’essentiel.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Sxtwin Sxtwin
Graine de psychopathe - 242 critiques
publié le 21/09/2010 - 19:59
10
 

Hannibal

La série Hannibal Lecter est surement l'une des série de film d'horreur la plus recherchée. Très subtile, Hannibal entraine le spectateur dans une ambiance étrange et oppressante. Des scènes lente qui passent vite (faut le faire !), aucune scènes ennuyeuses, et le malaise monte jusqu'au bout. Et pour finir en beauté, la scènes final du gars a la cervelle à l'air est tout simplement répugnante mais subtile a la fois, pour une ambiance hors du commun.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Seifer
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 20/07/2010 - 05:11

Mon avis

Je l'ai pas du tout aimer celui la trop mou a mon gout peu d'action, trop d'enquêtes.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Alol7 Alol7
America's Most Wanted - 505 critiques
publié le 12/05/2010 - 15:26
8
 

Bon mais ne vaut pas les précédents

Ce dernier volet de cette trilogie est toujours aussi intéressante mais se montre moins efficace que les deux premiers. Comparé aux volets précédents, celui-ci a beaucoup moins de rythme et d'actions.On ne trouve pas non plus l'ambiance (= l'atmosphère)des deux premiers. Néanmoins, ce volet reste très intéressant (en plus, on voit beaucoup plus Hannibal).Les 20 dernières minutes sont très bonnes.Certaines scènes sont un peu dégueulasses comme le meurtre vers le milieu du film et la scène à table à la fin. Ce dernier volet de cette trilogie est donc tout aussi intéréssant que les précédents mais manque un peu de rythme.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 18/02/2010 - 19:07
8
 

Une suite honnête mais sans plus

Une suite honnête du silence des agneaux, offrant des scènes bien dégeu, mais mise à part ça, bah pas grand chose, deja la première raison est le fait que ce n'est plus jodie foster mais julianne moore qui reprend le role de l'agent starling, et anthony hopkins est très loin de sa prestation du silence des agneaux, alors oui ça reste tout de meme bon, mais on y retrouve pas le climat , on y retrouve pas cette mise en scène sur le fil du rasoir de jonathan demme, bien évidemment on y retrouve la patte ridley scott qui apporte une nouvelle identité au film mais qui pour moi ne m'emballe pas plus que ça et me rappelle justement au bon souvenir de ce qu'était le silence des agneaux.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de G.C. G.C.
Graine de psychopathe - 200 critiques
publié le 18/01/2010 - 22:51
10
 

Mon avis

Moi j'ai adoré, je l'ai même trouvé mieux que "Le silence des agneaux". Le duo Hopkins/Moore fonctionne à merveille et le film nous offre des séquences bien glauques (sangliers bouffeurs d'humains, bouffage de cerveau, et surtout pétard mais quel magnifique pendaison avec la plus belle chute de tripes que j'aie jamais admirée ! - moi sadique ? naaan...) 'fin bref même si c'est un peu long c'est un bon film ; je le regarderai encore avec plaisir.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Lady Blood
Graine de psychopathe - 190 critiques
publié le 04/06/2009 - 13:32
8
 

Mangeons un morceau

Cela ne vaut pas le Silence des Agneaux, mais j'ai apprécié ce film. Il y a de bonnes scènes sanglantes et Hannibal est assez terrifiant. Le film est bien filmé, il y a de beaux paysages et les acteurs font du bon boulot. L'attaque du cochon sur Verger est assez horrible et le coup du cerveau aussi. Bon appétit.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Pages