Christine

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de zombiekiller

Fidèle adaptation

zombiekiller (Newbie - 8 critiques)

Christine est une des adaptations les plus fidèle d'un roman de Stephen King et un des grands films de John Carpenter. Rien à redire sur ce petit chef d'oeuvre inégalé, le jeu des acteurs est impeccable, mention pour Arnie Cunningham qui passe de l'ado boutonneux et fragile au personnage possédé par sa voiture démoniaque. N'oublions pas LE personnage principal, cette superbe PLYMOUTH Fury rouge qui a coûté cher en tôle mais qui est un acteur à part entière.

publié le 07/06/2015 - 22:32

Highway to Hell

Orion666 (Graine de psychopathe - 188 critiques)
10
 
Posséder une voiture, c'est à la portée de tout le monde. Mais être possédé par sa bagnole, voilà qui est alléchant.

Arnie, souffre douleur par excellence et fils couvé (trop) par ses parents se retrouve propriétaire d'une Fury rouge nommée Christine et en devient complètement dingue. c'est le début d'un changement radical du jeune homme et une lente marche vers l'horreur lorsque Christine décide de se venger de ceux qui lui font du mal.

Les films des années 80 ont un certains cachet, soit par leur style jamais égalé, soit leur côté kitsch où leurs idées complètement fendardes. il était apparemment de bon ton de montrer un collégien persécuté, son meilleur ami mieux fagoté, une fille que tous s'arrachent et la bande d'emm*** avec le glousseur, le petit gros, le boss et le boulet. Pas sûr que ça marche encore de nos jours mais ici la sauce prend, elle prend même très bien. Le jeu d'acteur est impeccable et l'histoire monte en rythme tout du long.

Faire de la voiture un personnage à part entière est juste génial. Christine se répare, poursuit ses victimes, a un look d'enfer et surtout n'y va pas de main morte (la scène de la pompe à essence est géniale). Sa possession d'Arnie augmente tandis qu'il la répare, la chouchoute, à un tel point qu'il finit par faire peur autant que Christine qui à l'air carrément indestructible. Seul bémol, un final perdant le peps du reste du film.

Un classique du genre et qui restera longtemps indétrônable.

publié le 06/01/2014 - 19:29
Portrait de Brainkiller

Possession mécanique!*****

Brainkiller (Graine de psychopathe - 119 critiques)
10
 
Peut-être il y en a t'il qui se reconnaitront : avoir été "souffre douleur" à l'école ? Keith Gordon joue à merveille le role de cet "ado arnie" mal dans sa peau et, qui souhaite au plus profond s'émanciper de l'emprise parentale mais, n'en à pas le courage!l'acquisition d'une "épave de voiture" va lui en donner l'occasion mais, cette "transformation" à un prix.Superbe réalisation et, "musiques rétro" accompagnent le film sans le "plomber" comme un "Maximum overdrive" avec un "AC dC" étouffant...faut dire que Carpenter ce n'est pas un "stephen King" qui passe derrière la caméra..NON!...les "dialogues" sont aussi bons avec des "effets spéciaux" saisissants ...on peut regretter quelques "effets" qu'auraient pu utiliser "Christine"...mais, ceux qu'on voit c'est déjà "pas mal"...lumières de phares "aveuglantes", moteur et carrosserie reconstitués à volonté,radio "alarme"...pour ça j'ai mis "10 sur 10". Et si tout les films étaient du mème accabit ? On se ferait "moins" avoir au "porte monnaie"....
publié le 18/10/2013 - 09:58
Portrait de Nandrolone

Christine

Nandrolone (Serial Killer - 693 critiques)
8
 
Super film ! Le personnage possédé par sa voiture se métamorphose doucement en même temps que l'intensité du film augmente, la voiture est sublime et ses déformations incroyable, les effets spéciaux sont surprenant... un classique du genre. malheureusement un peu gâché par une fin qui s'étale et qui perd en intensité. A voir !
publié le 05/07/2013 - 15:32
Portrait de Warhammer

On n'en fait plus des voitures pareilles

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
8
 
Je n'ai jamais considéré "Christine" comme un chef d'oeuvre du fantastique mais ce film possède forcément un capital sympathie des plus significatives. De plus, c'était un Carpenter en pleine forme dans la mise en scène, sur un scénario signé de Stephen King lui-même, cela ne pouvait nous donner que du bon. C'est effectivement le cas, je suis toujours impressionné de voir la voiture se réparer d'elle-même en gros plan, d'ailleurs c'est bien cette dernière la star du film, malgré la présence de la jolie Alexandra Paul qui ne peut tenir la comparaison avec cette belle voiture superbement carrossée et ce n'est pas Keith Gordon qui me dira le contraire (vraiment excellent dans ce film). Je lui trouve quelques défauts toutefois, ça manque parfois de rythme, le scénario est assez prévisible, et pour finir je trouve que la transformation psychologique de Keith Gordon au contact avec la voiture bien vue, mais il passe de vilain petit canard en séducteur psychopathe trop rapidement. Une transformation plus progressive donc, pour un rendu plus intense, aurait pour moi été plus judicieuse, quitte à rendre le film plus long. Pas grave, c'est tout de même un film qui vaut le coup d’œil, ne serait-ce que pour la voiture.
publié le 12/04/2013 - 12:44

Plymouth Fury 1958

Captain Nono (America's Most Wanted - 327 critiques)
8
 
Christine figure comme l'un de mes romans préférés du maître de l'horreur - mon gourou de la littérature - l'immense Stephen King. J'adore l'histoire, l'amitié de ces deux potes qui part en live après que l'un d'eux, Arnie, se soit offert la caisse de mes rêves : la fameuse Plymouth Fury 1958. Une authentique reine de la classe américaine ! Les adaptations de romans au cinéma s'avèrent souvent être de cuisants échecs, mais celle-ci ne fait heureusement pas partie de cette catégorie.

John Carpenter a assuré le coup en réalisant un film sérieux et qui surtout respecte l'oeuvre originale. J'ai vraiment retrouvé l'atmosphère sombre et malsaine du roman dans ce film, qui même s'il accuse tout de même le poids des années aujourd'hui, n'en demeure pas moins à mon sens un classique indémodable, comme peut l'être Halloween du même réalisateur justement. Il y a quelque chose de fascinant dans l'emprise psychique que va avoir cette bagnole sur l'esprit du pauvre Arnie. Une sorte de métamorphose psychologique qui va progressivement transformer l'adolescent timide et complexé en une sorte de rebelle impulsif et sûr de lui, jusqu'à devenir violent et ultra possessif. Keith Gordon est juste parfait dans ce véritable rôle de composition, et parvient à rendre son personnage aussi inquiétant qu'attachant. Car on ne peut s'empêcher d'avoir de la compassion et de l'empathie pour ce garçon victime d'un esprit maléfique, et qui n'est finalement plus lui-même...

Visuellement, le film de John Carpenter demeure solidement ancré dans les années 80, mais cet aspect rétro ne nuit pas pour autant au film, et lui ajoute même un certain cachet nostalgique, une certaine personnalité. La Plymouth Fury 1958 est parfaitement mise en valeur et les effets spéciaux de bonne qualité. A l'image de Stephen King, John Carpenter a su faire de ce tas de ferraille un personnage à part entière. Christine dégage ainsi une aura bien particulière, à la fois fascinante et inquiétante. Un personnage désormais culte du cinéma fantastique ! Le suspense opère avec efficacité, à la fois grâce aux talents du réalisateur, mais également grâce au score très réussi et bien évidement à la performance de Keith Gordon. Le genre d'histoire dont on sait dès le début qu'elle se finira de manière tragique...

Un très bon film fantastique des années 80, et sûrement l'une des meilleures adaptations de Stephen King à l'écran.

publié le 14/07/2012 - 14:34
Portrait de Metaledge

La belle voiture rouge

Metaledge (Copycat Killer - 36 critiques)
10
 
Superbe, un film que j'adore. Christine c'est un coup de coeur pour cette superbe Plymouth Fury de couleur rouge diabolique au lignes funs et ravageuses, Christine c'est aussi le rève de beaucoup d'hommes, une voiture qui vous aime comme vous l'aimez. Christine est malheureusement jalouse à en tuer et c'est bien le concept du film qui livrese magie au fur et a mesure jusqu'à un dénouement final attendu, mais réussi. Ce film est magique!
publié le 22/05/2012 - 21:17
Portrait de Papa jupiter

Un amour de Plymouth

Papa jupiter (America's Most Wanted - 461 critiques)
10
 
Avec "Christine", Big John ajoute un autre chef-d'oeuvre à sa filmographie. A l'inverse de ses collègues réalisateurs de l'époque, Carpenter a préféré adapter un roman de Stephen King au lieu de surfer sur la vague du slasher. Cette association de rêve donne naissance à un film culte qui raconte l'histoire d'amour entre un jeune homme (Arnie) et sa première voiture (Christine). La seule différence entre lui et le mec lambda qui aime chouchouter sa tire, c'est qu'il tombe amoureux au sens propre de celle-ci ! Sachant que la Plymouth Fury en question est dotée d'une mystérieuse conscience, les deux vont alors tisser des liens affectifs au delà de la jalousie. "Christine" est bien plus qu'un film d'épouvante, c'est avant tout une histoire de sexe. D'ailleurs, ce thème est omniprésent dans chaques séquences, ce qui lui donne une atmosphère dérangeante voir malsaine. En plus de cette mise en scène virtuose, John Carpenter compose encore une fois une musique inoubliable qui donne la chaire de poule à coup sûr lorsque la voiture passe à l'action. Cette voiture reste LE personnage central du métrage, certe, mais le résultat ne serait pas ce qu'il est sans l'excellent travail des comédiens, en particulier Keith Gordon, qui m'a presque fait pleurer lors du final où Arnie, sur le point de mourir, vis ses derniers instants avec Christine. Etant donné que je ne suis pas un grand sentimental, je reste admiratif devant son travail tout en étant indigné de voir qu'il n'a pas eu le droit à une carrière digne de ce nom. Les autres acteurs, quant à eux, ont su montrer par la suite toute l'étendue de leur talent (voir John Stockwell et son très réussi "Turistas"). Quoi qu'il en soit, "Christine" n'a pas (ou presque) pris une ride et se regarde avec toujours autant de plaisir 29 ans après. J'incite donc les plus jeunes à découvrir ce bijou qui leur montrera pourquoi Big John mérite amplement son titre de "Maître de l'Horreur" en dépit de ses décevantes bobines récentes...
publié le 14/03/2012 - 11:40
Portrait de Satyr

Christine pour la vie

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
10
 
Après l'avoir vu maintes fois et adoré par la même occasion, ne restait plus qu'à lire le roman de Stephen King pour vraiment faire constat de cette adaptation de John Carepenter. Et pas vraiment de surprises de ce coté là , une adaptation fidèle, mais bien sur parsemée de quelques petites choses moins approfondies, comme le fait que Arnie fasse du boulot en douce pour Darnell on ne sait pas trop de quoi il s'agit même si c'est parfois vaguement évoqué alors que dans le bouquin il lui fait livrer des bricoles illégales et autres magouilles bien plus développées , le jour ou Arnie retrouve sa Christine complètement bousillée elle se trouve dans le garage de Darnell alors que normalement elle est stationnée du coté de l'aéroport, enfin voilà quelques détails mais qui n'ont pas vraiment de grande importance au vu du résultat. Sinon le film en lui-même est comme je le disais fidèle en grande partie au roman, pour des détails ça n'enlève pas le charme incontesté du métrage, très ancrée dans les années 80, une vraie liberté d'expression , une bande son magnifique du même John Carpenter qui nous régale de ses compositions et de ses ambiances qu'il sait parfaitement créées et dont lui seul a le secret. Des acteurs en accord total avec leur personnage, les personnalités et caractères de chacun sont bien restranscrits et joués. Keith Gordon qui incarne le fameux Arnie Cunningham est bluffant dans son jeu, joue à merveille dans l'évolution de son personnage qui finit par être possédé. Les autres acteurs sont tout aussi bons , John Stockwell alias Dennis en meilleur ami d'Arnie , bravant les interdits puisqu'il finira par sortir avec la copine de son meilleur ami, mais cependant reste très présent et voit le comportement de celui-ci se dégrader et mettra tout en oeuvre pour arrêter le massacre. On notera avec regret pour le coup ,qu'on apprend pas les origines véritables de Christine, le pourquoi du comment ainsi que la fin du film quelque peu différente de l'oeuvre de Stephen King par rapport à Arnie. Voilà quoi en dire de ce que je considère comme un des chefs d'oeuvre de John Carpenter, quand l'étrange se mêle à la fascination et finit par prendre forme de possession.
publié le 27/07/2010 - 23:43
Portrait de AqME

De la voiture hantée

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
8
 
Je suis dans une période où je regarde des classiques de l'horreur et Christine fait partie de ces films. Il faut dire que je suis un grand fan de Stephen King et qu'une adaptation signé Carpenter fait forcément envie. C'est donc avec des attentes que je me lance dans ce film. Finalement je n'ai pas été déçu. Certes le film a vieilli, les acteurs font très "old school" avec leur fringue et leur coiffure d'époque, l'ambiance n'est pas la même qu'aujourd'hui, donc on peut dire que de ce côté là, le film a prit cher. Mais c'est sans compter sur des acteurs vraiment bons, des dialogues bien crus et des effets spéciaux pas mal du tout pour l'époque. Parlons d'abord des acteurs, avec en priorité Arnie qui est vraiment bluffant et qui arrive à jouer un pauvre looser en début de film qui prend de l'assurance et de l'arrogance tout au long de l'histoire pour finir complètement possédé par la voiture avec une tête de fou à faire peur. Les autres acteurs sont pas mal non plus, ils tiennent bien la route et j'aime bien Repperton, le méchant pas beau avec son look à la Jim Morrison, le chanteur des doors. Ensuite, j'ai beaucoup aimé la liberté de ton de ces années là. On hésite pas à dire des grossièretés, à balancer des saloperies à ceux que l'on aime pas ou encore à parler crument de sexe. On sent une réelle liberté de ton qui manque aujourd'hui dans le cinéma actuel. Enfin, les effets spéciaux sont plutôt bien foutus pour l'époque, notamment lorsque la voiture se reconstruit toute seule. Au final, on a un film qui a vieilli mais qui reste très sympathique, avec de très bons acteurs et une histoire très originale. Et puis, qui ne rêverai pas d'avoir une voiture comme Christine, elle a trop la classe!
publié le 06/06/2010 - 17:39

Pages

Derniers commentaires