Evil Dead Rise

7.5/10
Evil Dead Rise

Critiques spectateurs

Réalisateur: Lee Cronin Avec Alyssa Sutherland, Lily Sullivan, Morgan Davies, Nell Fisher, Jayden Daniels

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de SupRGmie SupRGmie
Graine de psychopathe - 128 critiques
publié le 07/06/2024 - 00:54
10
 

Enfin un Evil Dead digne de ce nom!

Evil Dead Rise rattrape aisément le minable Evil Dead Remake. L'histoire est simple et efficace. On ressent la perversité des démons du Nécronomicon dans la façon dont ils torturent le corps des hôtes. Enfin, on a des personnages mieux travaillés et dont on peut se rapprocher (Beth, Kassie) et d'autres, charismatiques et effrayants(Ellie/ Evil Ellie). Bravo à la comédienne Alyssa Sutherland qui campe parfaitement la Deadite principale. Les Entités démoniaques ne sont pas tous identiques comme le précédent opus. Il manquait vraiment une personnalité à chaque démon dans ce dernier. Ici, les démons selon leur importance se démarquent visuellement.

Un film qui m'a beaucoup plu et que je recommande!

Portrait de Hades Hades
America's Most Wanted - 262 critiques
publié le 31/08/2023 - 16:46
9
 

Evil Dead et les valeurs familiales

Un point qui permet à ce film de vraiment se démarquer de ses prédécesseurs c'est sa thématique familiale, un thème en partie abordé dans l'opus précédent mais de manière moins flagrante.

Tout tourne autour de la question de la maternité et des responsabilités qui vont avec. On retrouve ainsi la mère de famille qui se retrouve à endosser une position de chef de famille qui lui pèse et la malédiction va faire ressortir toute la noirceur de cette figure maternelle, au point d'en faire un monstre sadique et manipulateur. A contrario, sa soeur devient la figure protectrice de la famille, rôle initiatique pour une femme fuyant les responsabilités et vivant déjà un dilemme personnel.

La famille apparaît en fait assez dysfonctionel, chacun vivant dans sa bulle. Ce film sera assez brutal et sans vrai concession pour tout ce petit monde. Certaines scènes sont d'ailleurs assez malaisantes au vu du jeune âge de la plupart des protagonistes. Ainsi, l'ambiance est assez pessimiste, ce qui permet de jouer avec les certitudes du public et casser les codes habituels de ce genre de film.

Les effets spéciaux sont très réussis, renforçant un malaise visuel. La fusion des possédés est une des meilleurs séquences, témoignant d'une créativité assez glauque mais au combien jouissif.

Les références aux opus précédents sont plutôt sympathiques et l'utilisation de la tronçonneuse ramène une ambiance nostalgique.

Le côté huis clos du film fonctionne très bien. Ça renforce le côté isolé et désespéré des personnages et nous facilite une immersion dans cet espace très fermé ou le danger peut surgir à tout instant.

Un très bon film d'horreur et une bonne continuité à Evil Dead. Une histoire horrifique sans concession, brutal, sadique et gore mais au message pertinent sur l'importance des valeurs familiales. Un des Evil Dead les plus effrayants et réalistes, incontestablement.

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1955 critiques
publié le 20/05/2023 - 20:00
8
 

Ouvre la porte comme tu ouvres tes cuisses sale groupie d'merde!

Attention, ça va gicler !
"Evil Dead Rise" n'attend pas 107 ans pour montrer la couleur, et elle va être bariolée dégueulasse. Dès la première séquence, le film envoie du lourd qui tâche.
Puis, après nous avoir présenté une famille un peu dysfonctionnelle mais bien sympathique, avoir su nous faire aimer chacun d'entre eux, il nous envoie le pâté impitoyablement.

"Ouvre la porte comme tu ouvres tes cuisses sale groupie de merde !"
Si le ton est déjà donné dès le début du film, cette phrase déjà culte pour moi, aimablement prononcée à sa sœur par une mère en furie, confirme que la suite ne fera pas de cadeau.
Après, personne n'est à l'abri, le réal' s'en fout que vous vous soyez attachés aux personnages, il s'en amuse même, et va leur faire voir du rouge, et pas que ça...

Si ce film est un excellent divertissement, j'ai été tout de même un peu déçu car j'en avais entendu tellement de bien, que j'avais d'emblée une attente très haute... Trop haute.
Néanmoins, même si on ne retrouve pas la maestria visuelle d'un Sam Raimi, force est d'avouer que le film reste spectaculaire et inventif.

Par contre, je ne suis pas fou des maquillages des possédés.
Je les trouve pas mal, assez efficaces, mais ils font trop fond de teint blanc, et pour le coup font vraiment "maquillages" plus que réels. J'imagine que quelqu'un de plus doué et inventif aurait pu faire bien mieux, et réellement effrayant.

Sans jamais être grandioses, il y a de nombreux moments très efficaces, et c'est toujours super bien rythmé et visuellement très soigné.
La créature finale, amalgame délicieusement immonde de possédés bien vénères, vaut franchement le coup d'œil... de loin, car je n'aimerais pas être à la place de ceux qui l'ont en face d'eux. :)

Étonnamment, la fin ne va pas au bout de son concept nihiliste, et finalement n'ose pas s'en prendre à tout le monde de manière absolue et définitive (des ados ça va, une enfant... on réfléchit encore...), sans tenir compte un tant soit peu du politiquement correct.
Tant pis... et tant mieux pour ceux qui, comme moi, n'aiment pas le jusqu'au-boutisme inéluctable et forcené dans l'horreur.
Le monde est suffisamment dur dans la réalité, pour qu'on ne nous propose pas en plus comme divertissement des situations sans espoir.

Tout cela est bien foutu, bien vu, même si un peu limité, et exploite bien son environnement.
Mais la cabane miteuse et isolée au fond d'une forêt malveillante me manque cruellement.
Ça apportait vraiment un truc en plus je trouve. Le changement de lieu casse quelque chose.
Mais bon, on ne peut pas tourner en rond après plusieurs films et "L'Armée des Ténèbres" s'en était déjà affranchi. Seulement, même avec du talent, tout le monde n'est pas Sam Raimi...

Portrait de Geoffrey Geoffrey
America's Most Wanted - 342 critiques
publié le 17/04/2023 - 09:54
8
 

Avis BIFFF Live

Oui ! Après des mois d’attente et de teasing, j’ai enfin pu poser les yeux sur le nouveau volet d’Evil Dead en avant-première, dans une salle chauffée à blanc par le public du BIFFF - Brussels International Fantastic Film Festival. Mais ne faisons pas durer le suspense : EVIL DEAD RISE est-il au niveau des films de Sam Raimi ? Non. Leur fait-il honneur ? Oui. Est-ce un bon film, tout simplement ? Oui, sans aucun doute !

Soyons clair : si vous n’avez pas aimé le remake d’EVIL DEAD par Fede Alvarez sorti en 2013, il y a de fortes chances que vous n’adhériez pas à ce nouvel opus que j’ai, pour ma part, trouvé encore plus méchant. Tout le monde est susceptible d’y passer (même les enfants) et tout espoir d’une tournure heureuse des événements est systématiquement tué dans l’œuf.

EVIL DEAD RISE est donc méchant, parfois sale (Lee Cronin a manifestement compris la passion de Sam Raimi pour les substances en tous genres), mais il est surtout fun, dans le sens où il est bien rythmé et que les quelques touches d’humour ne désamorcent pas l’effroi des situations.

Les esprits chagrins pourront certes déplorer quelques scories comme des références et des clins d’œil parfois trop appuyés, mais dans l’ensemble c’est du bel ouvrage qui laisse augurer de bonnes choses si des suites sont mises en chantier.

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.