La Proie du Diable

6.9/10
La Proie du Diable

Critiques spectateurs

Réalisateur: Daniel Stamm Avec Jacqueline Byers, Virginia Madsen, Colin Salmon

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Hades Hades
Graine de psychopathe - 240 critiques
publié le 24/03/2024 - 11:34
7
 

Un exorcisme au féminin

J'aborde des le début un point qui me paraît central dans cette histoire, le féminisme dans l'église catholique. Un sujet intéressant à traiter mais qui est maladroit dans sa démarche.

Le récit se focalise sur Sœur Ann, jeune nonne ayant vécu un traumatisme passé et qui cherche à faire entendre sa voix dans le milieu des exorcistes, exclusivement réservé aux hommes. Il y avait de quoi abordé la un sujet intéressant et progressiste. Le problème c'est que c'est maladroit dans la mise en pratique. Cette nonne apparaît très vite antipathique et beaucoup trop sur d'elle, au point de prendre des décisions à risque et de contourner les règles. La remise en cause d'un système et la rébellion peuvent être des points intéressants si ils sont bien mis en avant et ici c'est un peu mal géré, on veut tout faire trop vite au point de tomber sur des incohérences ou scénarios forcés, le jeune prêtre qui accompagne Sœur Ann m'apparaît pour le coup, et vu les circonstances, un peu trop stoïque après la mort de sa sœur au point de perdre toute crédibilité.

Malgré tout, j'apprécie l'évolution de Sœur Ann qui arrive à prendre du recul et gagner en maturité dans la seconde partie. Je trouve aussi réussi la relation maître/élève qu'elle a avec son professeur.

Il y a des effets spéciaux plutôt crédibles qui donne un vrai impact visuel à certaines scènes.

Un film intéressant mais globalement un peu maladroit dans son message féministe. Reste que le récit est captivant et que le parcours initiatique de Sœur Ann est un des points forts du film.

Portrait de Geoffrey Geoffrey
America's Most Wanted - 329 critiques
publié le 07/01/2023 - 09:41
7
 

Avis paresseux

Oulah, voilà un cas épineux à traiter ! LA PROIE DU DIABLE est donc un film de possession/exorcisme et, comme vous le savez, ce genre est surreprésenté dans le cinéma d’horreur depuis L’Exorciste. Pourtant, le film de Daniel Stamm (qui avait déjà réalisé LE DERNIER EXORCISME) parvient à se démarquer en plaçant son action dans une école de prêtres-exorcistes, et ça c’est clairement à la fois son point fort et son point faible. Car, de ce fait, LA PROIE DU DIABLE ressemble à un véhicule de propagande pour l’Eglise, avec tout ce que ça comprend de message pro-life et anti-avortement. Bien sûr, nous sommes habitués au « catho-porn » depuis quelques années (depuis le succès de Conjuring en réalité), mais LA PROIE DU DIABLE pousse le bouchon encore plus loin.

Pourtant, je dois confesser que… j’ai bien aimé ce film ! Pourquoi ? Eh bien, car si l’on parvient à faire abstraction de son message, disons, discutable et que l’on considère LA PROIE DU DIABLE en tant que simple objet filmique, il fait plutôt bien le taf ! La réalisation est efficace, les personnages sont bien écrits, voire attachants (merci les acteurs), et les péripéties, même si elles ont déjà été vues ailleurs, font le job. Bref, je ne me suis pas ennuyé, et j’aurais tendance à vous recommander d’y jeter un œil si vous aimez les films de possession, mais si vous êtes allergique à l’Eglise, il vaut peut-être mieux passer votre chemin.

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques