Batman Forever

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

The Fluo Knight

Fab-4 (Serial Killer - 920 critiques)
5
 

Il est vrai que la licence "Batman" au cinéma, après deux magnifiques films de Burton, en a pris un sacré coup dans la tronche avec ce film du père Jojo... Merci à Nolan, plus de 20 ans après, d'avoir (enfin) redonné ses lettres de noblesses à l'homme chauve-sourie.

C'est tout fluo (!?). Ca se croit comique (sans être drôle). C'est du cinéma pop-corn dans l'ambiance, les décors, la mise en scène. C'est sans finesse ni subtilité, sans émotion, sans inventivité. C'est dopé à l'extasie avec un rythme infernal, une bande son envahissante et de l'action surréaliste. C'est mal écrit, mal joué... bref c'est inintéressant.

Un sous Batman, voire même un sous film, pour les ados hyperactifs. Une parodie du mythe ; on croirait presque une attraction dans un parc à thème.

Seuls Jim et Tommy sauve du naufrage complet.
A éviter ou à voir une fois, seulement pour ces deux jeux d'acteurs et leurs deux personnages...

publié le 27/08/2020 - 17:08
Portrait de Warhammer

Un batman pop-corn

Warhammer (Serial Killer - 930 critiques)
4
 
Avec ce 3e opus Batman prenait un virage plus commecial à mille lieux de l'esprit originel de la BD. Place donc à l'action bon marché au détriment d'un scénario qui accumule les incohérences,les scénes risibles sont légions,prenons par exemple celle où le jeune Robin s'enfuit avec la Batmobile et affronte une bande de voyous armés jusqu'aux dents de bâtons en plastiques fluos(??????),où sont passés les habituels couteaux,chaines en aciers ou autres flingues. Bref c'est du grand n'importe quoi et ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres,mais finalement ce n'est guére surprenant puisque cet épisode est résolument "grand public",uniquement fait pour en mettre plein la vue en faisant fi de tout le reste. D'ailleurs l'interprétation est à l'image du reste,Val kilmer nous fait un batman sans saveur,Nicole Kidman n'est pas du tout crédible en psy mais il fallait une jolie nana au générique forcément,reste tout de même les pitreries de jim Carrey et Tommy lee Jones qui ont sûrement fait rire les gosses. De plus les dialogues assez nuls et n'ont parfois aucuns sens. Bref un des pires films de super-héros pour moi.
publié le 24/09/2012 - 12:58
Portrait de VonRolling

La chute

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
2
 
Vous avez aimé Batman et Batman Returns ? Et vous souhaitiez une suite directe digne de ce nom ? Et bien la chute va faire très mal. Joel Schumacher tue littéralement la montée en puissance de l'homme chauve-souris au cinéma. Il fera pire ensuite, mais ce sera drôle. Il faudra ensuite attendre Batman Begins pour que le héros retrouve ses lettres de noblesse. Le problème de Batman Forever, c'est qu'il n'est ni réussi, ni drôle. Le temps passe lentement, et la magie s’éteint un peu plus chaque minute. Les erreurs sont nombreuses:

La première: l'ambiance du film. C'est terriblement laid. Toutes les couleurs sont saturées et mal combinées au point de faire mal aux yeux. On est très très loin de la finesse gothique des Burton. Mêmes les personnages finissent par être fluo...

La deuxième: l'interprétation par une équipe d'acteurs à côté de la plaque. Val Kilmer ne dégage rien. Il a l'air de planer tout le film sans dégager à aucun moment la tristesse et la noirceur du Dark Knight. Il paraît que la prod a supprimé ces scènes là... Nicole Kidman n'a jamais été aussi nulle. En même temps, son rôle semble avoir été intercalé dans ce navet à la dernière minute. Mais elle surjoue tellement qu'à aucun moment elle ne rentre dans l'histoire.

En parlant de surjouer, bravo à Tommy Lee Jones qui passe complètement à côté de son rôle en imitant le Jocker. Malheureusement, Double-Face a tellement plus à apporter que ce clown fluo pitoyable. On le verra d'ailleurs dans la trilogie de Nolan.

Le Robin est agaçant et ne dégage lui non plus aucune émotion. C'est le perso gay par excellence avec sa boucle d'oreille et ses tétons proéminents. L'alchimie avec Batman ne fonctionne pas, et il ne sert franchement à rien à ses côtés. Je gardais Jim Carrey pour la fin. Certains disent qu'il sauve le film. Je pense l'inverse. Pour moi, Riddler passe aussi pour un sombre crétin dans un costume tout droit issu de la gay pride. Toutes les pitreries de Jim Carrey ne font que réduire à néant la crédibilité de ce vilain (sensé être très intelligent) et confirmer que sa place est sur un char pour le défilé. Mention spéciale à sa combinaison verte fluo qui le moule à mort. Mais le costume de la fin est bien pire... Une caricature d'Elton John ?

Aucun méchant n'a la moindre intensité. Par contre, tout le monde colle bien à l'ambiance fluo/mélange douteux/saturation visuelle/gay.

Troisième erreur: l'histoire d'une pauvreté affligeante. Tout est tiré par les cheveux. A l'origine, Bruce Wayne devait se remettre en question et se laisser séduit par l'idée d'abandonner son double. Mais le résultat est très décousu, et Batman ne sert qu'à courir maladroitement après les méchants débiles. Même les affrontements finaux sont expédiés avec stupidité.

En plus, certaines scènes semblent avoir été faites pour plomber le mythe: la batmobile qui roule à la verticale, Batman dans la cuve d'acide, j'en passe... jusqu'au plan sur le cul du héros à la fin. Mais l'idée du plan cul a dû séduire, puisqu'on la retrouve x2 dans la suite.

En plus de ce tableau douteux et sans saveur, le temps ne rend pas hommage à ce film. Les effets spéciaux passent beaucoup moins bien aujourd'hui. Et quand Batman s'élance dans le ciel, on croit voir une vielle séquence bidouillée façon PS1.

Pour finir, tout le monde a l'air con (et même si Jim Carrey dit qu'il l'a fait exprès). Seul Alfred tire son épingle du jeu en restant à peu près constant. Pour supporter une telle débandade, il devait être bien payé ! Si au moins tout cela était drôle, ça ravirait les amateurs de nanars. Mais hélas, non. Le spectateur n'a qu'a prendre son mal en patience.

Rassurez vous tout de même: la suite sera un vrai nanar.

publié le 05/09/2012 - 18:41
Portrait de AqME

De la caricature de méchants

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
4
 
Après deux opus très sombres et inquiétants de la part de Tim Burton qui a réussi à instaurer une ambiance gothique et glauque à Gotham city, le troisième film, Batman forever annihile tous les efforts du dernier réalisateur pour mettre en avant une ambiance totalement différente. En effet, plutôt que de poursuivre dans une ambiance noir qui sied très bien au chevalier noir, Schumacher préfère mettre des néons, des couleurs criardes et fluorescentes et mettre en avant deux méchants complètement lisses et caricaturaux. Les deux méchants sont très intéressants dans le comics, mais ici, ils ne bénéficient d'aucun traitement en profondeur. Harvey Dent est juste un bandit sans passé et avec une gueule de guignol. L'homme-mystère est le mask avec un costume remplit de point d'interrogation et une gestuelle de drag-queen. Les acteurs sont vraiment en dessous de leur talent, notamment le grand Tommy Lee Jones qui est complètement amorphe alors que c'est l'un des meilleurs acteurs américains, et Jim Carrey surjoue à mort pour donner un spectacle navrant dédié aux petits enfants. Il reste Nicole Kidman en nymphomane qui met en avant sa superbe plastique mais c'est bien tout. Val Kilmer n'est pas à l'aise dans le costume du justicier et je ne parle même pas de Chris O'Donnel qui joue vraiment mal. Les scènes d'action sont assez spectaculaires, mais la présence de pièges cartoonesques gâchent toute le réalisme et toute la violence des combats. Visiblement le public visé est jeune. Au final, ce batman forever est une grosse déception surtout après deux films très réussis. Finalement, les décors de boîtes de nuit ne vont pas avec l'univers du Dark Night. Des méchants caricaturaux et pas travaillés, des acteurs secondaires amorphes, un héros tout mou, bref, ce batman est un réel plantage et demeure un divertissement bien fade comparé aux deux premiers opus et à ceux de Nolan.
publié le 15/12/2011 - 23:58

Farceman et ses amis

Bliss91 (America's Most Wanted - 545 critiques)
4
 
Non serieusement j'a pas du tout aimé ce film

personnages grand guignolesques aux attitudes stereotypes et surjouées... l'histoire est sans saveur particulière, un casting riche mais trés mal exploités.

On est vraiment trés loin de ce qu'à pu instaurer comme ambiance noire le premier de la serie filmé par Burton.

publié le 01/05/2011 - 18:37
Portrait de Hazem

Film de fin de semaine.

Hazem (Graine de psychopathe - 76 critiques)
8
 
Tout le monde le sait, je suis un très grand fan de Batman, il s'agit bien évidemment du plus grand super-héros de tous les temps, un homme normal mais intelligent, fort et riche au service de la justice, il m'a toujours plus passionné que n'importe quel super-héros et ce n'est pourtant pas le seul que j'ai rencontré dans mon enfance, j'ai connu les dessins animés Spiderman, le comics de Spawn en passant par le film de Daredevil, aucun n'a jamais su se hisser au rangs de la chauve-souris qui incarne un véritable rêve pour tous les fans de bande dessinée américaine. Actuellement, Batman est considéré comme à son âge d'or grâce au film de Christopher Nolan qui, pourtant, ne représente pas à mes yeux le meilleur film Batman. En fait, je considèrerais plutôt l'ère Bruce Timm comme la meilleure chose qui soit arrivée à Batman avec l'ère Burton, les aventures du justicier se résumaient moins à un film d'action trop moderne et réaliste... Bref, je viens au film que je suis en train de critiquer, Batman Forever, troisième film de la saga instaurée par Tim Burton, appartenant à l'ère Schumacher, généralement source de haine pour tous ceux qui se disent "fans de Batman"... Ce que je m'apprête à dire est peut-être un peu tiré par les cheveux (c'est assez paradoxal pour un film sur les chauve-souris) mais je pense, sincèrement, que si j'arrive à apprécier ce film, c'est bel et bien parce que je suis un des plus grands fans de Batman qui puisse exister.

Je m'explique : lorsque Tim Burton sortit son premier film, en 1989, l'ambiance s'inspirait de celle des années 80, qui présentait Batman comme un héros sombre et très tourmenté, l'univers du film se rapproche davantage de celui de Frank Miller que celui de Bob Kane quand il créa le personnage. Certains penseront également que la série se rapprochant le plus de Bob Kane est celle avec Adam West, il n'en est rien, cette série est typique des années 60, l'époque ou les super-héros avaient presque l'interdiciton formelle d'être sérieux. A mon sens, les films les plus fidèles à l'oeuvre de base sont bien ceux de Schumacher car, tout comme les premières aventures de Batman, ils se montrent colorés, sympathiques, distrayants et bon enfant sans pour autant sombrer dans le comique ridicule avec des scénarios dépourvus de sens et sont au moins dôtés d'un thème psychologique concernant un personnage en particulier.

Si, certes, le film était sorti avant ceux de Burton, il n'aurait pas la réputation qu'il a aujourd'hui car la réalisation nettement moins talentueuse et le ton nettement plus grand public déroutèrent plus d'un spectateur de l'époque, habitués à voir Batman évoluer dans un univers sombre et dépressif à souhait. Pourtant, le film possède de bonnes qualités : reconnaissons une musique superbe bien que moins marquante que le thème de Danny Elfman et des acteurs à la hauteur, même si Val Kilmer n'est pas fait pour le rôle de Batman, il est assez amusant et se débrouille comme il peut. Le vrai problème selon moi se trouve au niveau des méchants : Double-face trop rigolard et pas schizophrène, l'homme mystère pas assez mystérieux et intelligent et quand on les retrouve ensemble, ils font pensez à deux meilleurs copains (ou deux homos d'ailleurs) qui s'amusent à faire des farces au gens en les trucidant un peu... Même si les acteurs jouent très bien le jeu, les personnages qu'ils incarnent son décevants même si on les compare avec les versions moins récentes...

Au final, vous l'aurez compris, même en tant que fan incontesté de Batman, j'aime bien les deux opus de Schumacher. Cela est peut-être dû au fait que je ne sois pas homophobe et paranoiaque, et que, dès lors, les soi-disant sous entendus gays passent inaperçus à mes yeux, mais surtout parce que je connais Batman de la façon dont on le connaît aujourd'hui jusqu'à ses débuts en 1939, ce qui me permet à chaque fois d'établir un lien où trouver des repères et des références qui me permettent de ne pas me perdre ou d'être déçu devant chaque adaptation de Batman, sauf le film des années 60 mais il s'agit d'une autre paire de manches... Bien sûr, cela ne veut pas dire que je prends cet opus totalement au sérieux, c'est de l'action sympathique avec un petit moment dramatique (mais pas dépressif) de quelques minutes, un bon petit film popcorn pour passer la soirée et surtout une occasion de renouer avec l'esprit bon-enfant (mais pas cucul) du Batman du début des années 40.

publié le 27/04/2011 - 18:32
Portrait de FesterCoffin

Mauvais mais pas une purge

FesterCoffin (America's Most Wanted - 344 critiques)
6
 
Mauvais mais pas une purge quand même. Produit par Burton OK mais pas réalisé et c'est là qu'est toute la différence. Perso Val Kilmer est pas mal mais alors Tommy Lee Jones est insupportable et Jim Carrey fait ce qu'il sait faire et point barre. Trop grand guignol. On est devant un dessin animé en images.
publié le 23/02/2011 - 11:02
Portrait de Satyr

Batman au ras des paquerettes

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
2
 
A l'époque ou j'ai vu le film pour la première fois ça m'avait emballé, j'adorais les personnages, mais aujourd'hui le constat est tout autre.

Un peu comme le suivant Batman et Robin, c'est un échec cuisant à tous les niveaux, et le premier a passé pour un bouffon c'est le nouveau Batman incarné par Val Kilmer , sachant que c'est un acteur que je n'apprécie pas plus que cela, et bien l'homme chauve souris semble bien transparent, tant Val Kilmer ne dégage rien , dans sa composition de l'homme chauve souris qui est un homme torturé, là rien ne se passe, Val Kilmer n'apporte rien à son personnage, et n'arrive pas à transmettre une certaine émotion, ça lui passe à travers ou alors il ne se sent pas concerné.

Pour le reste c'est la bérézina, Tommy lee jones en Harvey Dent/Double Face pourtant si bon acteur, se démène comme un diable, mais tellement il en joue qu'il surjoue, il en fait des tonnes et ça n'arrête pas, tout comme son collègue Jim Carrey alias L'homme Mystère, tous deux mal fagotés, mal maquillés, tout dans la démesure et l'excentricité.

Le reste est de même accabit et ne vole pas plus haut, Schumacher a détruit tout le travail de Burton, pourtant on retrouve toujours celui ci à la production, étonnant, que Batman est pris une telle tournure et pourtant Schumacher récidivera quelques années plus tard avec l'immonde Batman et Robin.

publié le 17/11/2010 - 13:35
Portrait de DorianGray

Jim l'insupportable ...

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
4
 
Ayant revu voici très peu de temps tous les films de l'ancienne série, je vais me fendre de nouvelles critiques sur ces films tous formidables ... le premier à subir mes attaques est Batman Forever, production Tim Burton (si, si, vous pouvez vérifier !!!) et réalisation Joel Schumacher !!!!!

Le film commence par une scène d'anthologie sensée nous faire rapidement entrer dans le vif du sujet et histoire de nous faire oublier Julien Lepers ... pardon Michael Keaton ... Et donc voilà Batman qui passe ses vêtements (ha bon ?? on verra bientôt Spiderman laver ses sous-vêtements) et nous dévoile ses fausses formes laquées et caoutchoutées ... on commence fort quoi !!! Et en outre, on a droit à un dialogue issu des discussions philosophiques de Sartre ... Alfred 'puis-je insister pour que vous preniez un sandwich?' ... Bruce 'je m'arrêterai au resto-route' ... et là, on se pince, on hésite, on se dit qu'on a mal entendu ... que nenni bon sire ... vous avez bien entendu ... et là, le film commence ...

Les acteurs tout d'abord ... Val Kilmer meurt d'ennui ... et nous aussi ! Il est aussi bon acteur que Sophie Marceau est excellente comédienne ... donc si lorsque nous voyons Batman cela ne pose pas de problème, lorsque Bruce Wayne paraît, le rire revient ... mais ceci ne serait rien ... face aux autres comiques du coin : Jim Carrey ne cabotine pas, non, Jack Nicholson cabotinait, Jim Carrey est en totale roue libre ... il ne surjoue pas, non ... il est naturellement mauvais ... il est naturellement con et impossible ... il est naturellement merdique et prétentieux (tapette même par moment !!!) ... Tommy Lee Jones est sous acide ... il est bourré à une drogue spéciale et inhumaine qui le fait mal jouer ... pas de bol quand même ... il ricane comme une grosse merde à travers tout le film, hurle et se tappe des solos comme une fiotte en transformant Harvey Two Face en un taré congénital ... pathétique ... Chris O'Donnel dans son rôle de petit gars prétentieux est excellent ... il est presque naturel ... sans doute parce qu'il l'est au bout du compte ... n'oublions pas non plus Nicole Kidman en obsédée givrée du cul et qui fantasme sur les miches du super-héros en léchant convulsivement ses lèvres de grosse excitée ... En clair, le casting c'est de la merde ...

Les décors sont à l'opposé de ce qu'étaient ceux de Burton ... Tout est coloré comme à une gaypride du tonnerre de dieu ... à qui vole au mieux vers les couleurs rose tapette, vert flashy, bleu éclair, mauve tonitruant ... on sent aussi que le réalisateur a manqué de blé pour faire sa ville ... les décors en carton pâte, les voiturettes majorette, les effets spéciaux cheap et colorés ... de la merde, pure et dure !!!!

Si le scénario n'est pas terrible, il reste meilleur malgré tout que celui du 4 !!! Il est enfantin, perclu de stéréotypes, de poncifs du genre et autre misères du même accabit mais c'est malgré tout regardable et loin d'être chiant ! Mais bon, on est très très loin du scénario impeccable du premier film (on se rapproche malgré tout des errances du deuxième film !) ...

En définitive, c'est un film moyen qui surfe uniquement sur la vague de la vente de jouets mais qui ne doit pas nécessairement être évité ... surtout si l'on veut rire un grand coup devant tant de bêtise !!!

publié le 07/08/2010 - 22:29

Mon avis

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
4
 
Mauvais Batman,seuls les acteurs sortent leur épingle du jeu, à part Val Kilmer, peu crédible en Batman.
publié le 02/04/2009 - 01:24

Pages

Derniers commentaires