Lake Placid

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

"les crocos ont plus de disciples que Jésus"

Fab-4 (Serial Killer - 842 critiques)
7
 

Une sorte de série B sans grande prétention bien axée sur le ton de l'humour. D'ailleurs le ton est rapidement donné avec cette première scène hommage à Jaws...
La réalisation est propre et les acteurs crédibles. On ne se prend pas la tête et comme c'est surtout drôle, ça reste divertissant. Sympa comme tout. A voir.

publié le 17/09/2014 - 21:20
Portrait de Jaws

Lake palcid

Jaws (Graine de psychopathe - 94 critiques)
10
 
Lake Placid est un excellent film de crocodile réalisé par Steve Miner ( pour ceux qui ne leux connaisent pas c'est le réalisateur de vendredi 13 chapitre 2 le tueur du vendredi, meurtres en 3 dimensions et Halloween 20 ans après etc ) ce film est la fois stressant gore et rigolo SPOILER avec le shérif qui trouvent tout le monde sarcastique , le scientique un peu dérangé mentalement et la fille qui a horreur de la nature fin SPOILER ce film aura le droit à 4 suite pas si mauvaise mais inférieur à ce classique en bref un film assez fun et gore une honnête production de série B !
publié le 07/03/2013 - 17:18
Portrait de LeWolfer

Mon avis

LeWolfer (Graine de psychopathe - 89 critiques)
10
 
Un truc bizarre que ce film. Une idée de base archie-classique : une grosse bête qui mange les gens. Un cadre archi-classique : un coin perdu au milieu de nulle part. Une intrigue archie-classique : qui qui va s'faire becter, et qui qui va buter le monstre à la fin ? A un détail près : le scénariste a choisi comme star un croco (ou un alligator, perso, j'ai jamais fait la différence, y a que le gavial que j'reconnais d'un simple coup d'oeil). Or, ces bêtes-là ont la particularité de manger... très peu. En moyenne un repas (consistant en plusieurs centaines de kilos de barback tout de même) tous les deux-trois mois. Et comme ce genre de film ne peut commencer que par un repas... problème. Les solutions trouvées donnent un truc étrange.

La bête est très grosse (classique), tue relativement peu (ce qui explique bon nombre de critiques négatives... au fait, quelqu'un pourrait me rappeler le nombre de victimes des dents de la mer ?), et surtout ne mange pratiquement pas : trop souvent, ses repas sont gâchés par l'intervention de ceux qui n'ont pas été choisis (probablement jaloux), et des dizaines de kilos de bonne viande bien juteuse se retrouvent à pourrir dans des sacs mortuaires !

De plus, histoire de se démarquer des si nombreux (et si mauvais pour la très grande majorité) autres films de crocos gloutons, le réalisateur a décidé d'éviter le gore, sans pour autant épargner les âmes sensibles. Exemple : quand la première victime, coupée en deux au niveau de la taille, se fait sortir de l'eau, on voit distinctement ses intestins littéralement dégouliner sur le fond de la barque avec un jus rose-maronnasse (ben oui, de l'eau plus du sang plus le contenu des intestins...), sans la gerbe de 20 litres de sang rouge vif à laquelle les habitués des films grand-guignolesques s'attendent.

Enfin, pour être différencié des dents de la mer à qui il a déjà piqué le scénario (mais c'est pas le seul, loin de là), le film utilise une grosse ficelle du genre : l'humour. Mais plutôt que de faire rire avec le registre bite-poil-cul, il utilise un humour plus subtil, très pince-sans-rire, qui flirte avec le registre Zucker-Abrahams sans le côté burlesque, particulièrement bien servi par les acteurs (à part Bill Pullman qui devait avoir quelques arriérés d'impôts et livre ici une prestation très plate d'un personnage, il est vrai, très plat lui-même). Pour appuyer cet humour, le choix des personnages principaux, tous caricaturaux : le beau gosse fade dès qu'il ouvre la bouche, la citadine sophistiquée (ces deux-là formant le convenu duo charme), le shérif bougon bien péquenot sans oublier le riche excentrique (ces deux-là formant le convenu aussi duo ennemis comiques).

Résulte de tout ça un film qui a au moins le mérite de sortir des sentiers battus tout en y restant, c'qui n'est pas facile, et qui permet de passer une heure vingt agréable avec des gens sympas qui flippent leur race en nous faisant sourire (quand ce n'est pas rire) en chassant une bêbête plutôt bien fichue, et parviennent même, afin de contenter tant les amateurs de monstres qui meurent que les écolos extrémistes, à le tuer sans le tuer.

A éviter si vous aimez les sursauts à coups de cymbales et les hectolitres de sirop de fraise. A voir si vous aimez les films qui se prennent pas au sérieux sans pour autant prendre les spectateurs pour des cons.

Deux répliques qui mériteraient de devenir culte :

1 - le milliardaire tendant un orteil au shérif : "Vous reconnaissez la victime ?"

2 - la citadine : "J'en ai marre de recevoir des têtes !" (là, j'mets pas l'contexte... pas besoin).

publié le 16/02/2013 - 17:27
Portrait de Lebreihz

Encore un croco

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
6
 
Encore un énième film sur le thême du crocodile méchant et mangeur d'homme. De plus l'intrigue est révelée beaucoup trop tôt. Par contre les personnages jouent tous assez bien et on s'y attache facilement.
publié le 04/01/2012 - 17:54
Portrait de Satyr

Les frissons de l'ennui

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
4
 
Lake Placid où le mélange des genres. Démarrant comme un survival animalier, le film tombe dans une chasse au croco bien décevante. Pourtant fort d'un casting de renom, Bridget Fonda et Bill Pullman en tête, on aperçoit vite les limites du film, malgré des efforts niveau effets spéciaux et la conception du croco imaginé par Stan Winston qui est de bonne qualité. Cependant nos acteurs versent dans un humour constant, qui fait qu'au lieu de faire monter l'angoisse, donne plutôt à rire. La chasse prend alors des allures de camping de vacances, et les acteurs foutent la pagaille et c'est bien tout. Entre Oliver Platt et Brendan Gleeson qui en font des tonnes, Bill Pullman qui a bien du mal à sortir la tête de l'eau et Bridget Fonda transparente, aucun ne sort son épingle du jeu. La réalisation manque de percussion et ce sont ces situations drôles et incessantes qui plombent le film, qui finalement comblent le vide dont fait preuve le scénario. Bref, Lake Placid est un petit film sans grande saveur, d'où finalement ressort un sentiment d'agacement et de déception à moins de prendre le film tel quel sans en attendre autre chose.
publié le 02/01/2012 - 14:33

Crocodile Pop-Corn

Bliss91 (America's Most Wanted - 545 critiques)
6
 
Ce film a le merite peut etre d'etre un des moins ratés des films de Croco existants et surpasse largement le sous-produit de Tobe Hopper.

La distribution est assez consistente, les FX sont corrects et l'intrigue classique sans extreme originalité.

On s'ennuie pas trop mais on est pas dans l'exaltation pure non plus, on passe tout juste un bon moment entre amis à regarder nos congéneres se faire devorer par des crocodiles assoiffés de sang.

Conclusion : C'est un bon parti pour une soirée Pop-Corn ! Bonus Time : La taille du corps du Crocodile quand il sort du Lac :)

publié le 05/07/2011 - 13:44
Portrait de William

Mon avis

William (Copycat Killer - 48 critiques)
4
 
Crocodile, où es-tu ? Dès l'ouverture, d'assez bonne facture, le ton est donné : un lac, un crocodile dans le lac et n'étant pas sensé y être, la police locale et quelques amateurs et spécialistes chargés de mener l'enquête dans le cadre lacustre et forestier somptueux du Maine. Un film divertissant, regardé et presque aussitôt oublié. On y trouvera, à défaut d'originalité, le savoir faire de l'habitué du genre Steve Miner, quelques scènes bien ficelées (et parfois bien improbables, le final en atteste), un personnage très drôle de mamie éleveuse à ses heures de crocodiles, mais aussi un humour vaseux et la bluette obligée et pathétique entre le flic autochtone Bill Pullman et la paléontologue effarouchée et en quête de sensations fortes Bridget Fonda. Loin de révolutionner le genre, mais assez efficace, Lake Placid est plutôt une réussite du très inégal Steve Miner. Sa courte durée (les film n'excède pas 1 h 20) est aussi un atout : au moins, le scénario va à l'essentiel, et l'action ne faiblit que rarement.
publié le 04/07/2011 - 14:44

Gros croco

Zenico03 (Newbie - 3 critiques)
10
 
Un petit film qui ne se prend pas au serieux, c'est le cas de le dire; un humour dans les situations et les dialogues second degré, un croco bien reel, un film attachant qui n'est pas fait pour faire peur, mais pour passer un excellent moment. pas d'enormité (si le crocodile esst enorme ...) dans cette série B bien ficelée. A voir absolument.
publié le 26/08/2009 - 14:19
Portrait de Sly29

Les dents du lac

Sly29 (America's Most Wanted - 253 critiques)
8
 
J'aime bien ce film. C 'st une sorte de film de "monste" plein de bonne humeur... mais ça n'est pas forcément une comédie. Il y a quelques plans sanguinolants, et on sent que les acteurs se font plaisir. Briget Fonda est tout à fait à son aise en paléonthologue coincée, Oliver Platt et Brendan Gleeson s'en donnent à coeur joie. Par contre, Bill Pullman n'a pas l'air très concerné (dommage). Le croco est plutot réussi malgré l'âge du film (10 déjà) les effets spéciaux n'ont pas trop vieillis.
publié le 21/03/2009 - 22:57
Portrait de Rockab

Croco-rigolo

Rockab (Graine de psychopathe - 211 critiques)
10
 
"Lake Placid", j'en avais de bon souvenirs, et une vision plus récente n'a fait que confirmer ce que j'en pensait: une bien belle farce à connotation saurienne! une bonne grosse poilade, avec des personnages caricaturaux bien délirants, un humour potache plaisant, et un croco pour le moins assez imposant! alors ok, le film ne brille pas par son coté horrifique, mais ce n'est pas grave, on rigole bien devant et on passe un agréable moment d'oubli salutaire! on pourrais à la limite envisager ce film comme une parodie des films de crocos tueurs (même si bien souvent ce genre de film s'auto-parodie involontairement, une histoire de croco tueur, c'est souvent très con, quand bien même c'est fait sérieusement...) Et puis faut quand même admettre que le gros sac à main du lac placide, il a de la gueule, il est imposant, et plutôt bien foutu! Un saurien qui a la carrure pour engloutir un ours, ça ne se croise pas tous les jours, même dans les égouts les plus mal fréquentés des States...
publié le 13/12/2008 - 12:54

Pages

Derniers commentaires