Maximum Overdrive

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Blockhead

Pour sa première (et unique)

Blockhead (Newbie - 4 critiques)
5
 

Pour sa première (et unique) incursion dans la mise en scène, Stephen King adapte l'une de ses nouvelles et nous livre, clés en mains, une série B horrifique aux finitions bâclées et qui a surtout un peu trop tendance à lorgner du côté de « Duel» .

publié le 13/07/2019 - 22:20

Mon avis

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
4
 
Le début est bien sympa, avec des scenes trash plutot reussies. La suite c'est du n'importe quoi, avec les camions qui tournent en rond. Les acteurs sortent des repliques sans interet et la fin est quant à elle trés chiante. Aprés Stephen king est un écrivain et non un réalisateur (et ca se voit). Trés mauvais.
publié le 29/10/2013 - 12:46
Portrait de Brainkiller

Assez d'essai !!!

Brainkiller (Graine de psychopathe - 119 critiques)
2
 

J'ai déjà vu des films tirés de ses livres (DEAD ZONE, MISERY, CHRISTINE...etc), d'autres "films TV" (ça, langoliers, la tempète du siècle, le fléau) qui s'en sortait plutot"pas mal. Mais là, on frole le summum de la crétinerie... car Stephen KING a décidé de passer derrière la caméra et que réalisateur ça ne s'improvise pas! Là où des "CRONENBERG" font mouche? notre stephen se vautre dans la "bouse" et le "je m'en foutisme"! L'idée de départ est originale mais la prise de controle par les machines est d'entrée trop directe (le bordel sur le pont). Il fait l'impasse sur la personnalité des protagonistes qui sont superficiels, les dialogues sont "bon marché" et la musique omniprésente plombe le film un peu plus.

Il aurait mieux valu exploiter des situations individuelles comme une serveuse harcelée par son employeur ou un "couple" qui se déchire, un "alcoolique" héros de la "première heure",que sait-je d'autre ? DONC! Monsieur KING! assez d'essai... pour ce coup- là, laissez à de "vrais" réalisateurs le travail qui leur incombe... fin de transmission.

publié le 12/10/2013 - 12:47
Portrait de Nandrolone

Maximum Overdrive

Nandrolone (Serial Killer - 693 critiques)
6
 
A voir la jaquette du DVD avec ce sublime camion à la calandre défoncé laissant entrevoir qu'il vient de "manger" un pauvre type ensanglanté, à voir inscrit en gros et bien gras "Stephen king" en haut et à voir en plus petit en bas "musique de "AC-DC" je m'attendais à un film bien gore, bien rythmé... est bien non... Bof...

A part les quinze premières minutes ou l'histoire des machines qui attaquent l'Homme se met en place, le reste est ennuyeux, car il ne s'y passe pas grand chose, au lieu de voir le carnage annoncé des machines, on est en face d'un huit clos dans un bar pourris ou le réalisateur s'attarde plus sur les relations niaise de ses personnages plutôt qu'a ses machines qui elles, s'occupent seulement à tourner bêtement autour du bar... les seules péripéties du film viendra des quelques meurtres trop mal expédiés et de la séquence ou les machines réclameront du carburant. la fin du film ne rattrapera rien...

Maximum Overdrive à très mal vieilli mais reste un film regardable si vous avez du temps à tuer... ne serait ce que pour admirer les sublimes mécaniques et entendre leurs doux ronronnement...

publié le 23/01/2013 - 19:47
Portrait de Dante_1984

Les machines se rebellent

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
6
 

Au passage d’une comète à proximité de la Terre, tous les appareils électriques ou mécaniques prennent vie et s’en prennent aux humains. Auto-adaptation d’une de ses propres nouvelle, Stephen King s’essaye derrière la caméra pour la première et dernière de sa prolifique carrière. Le résultat est pour le moins mitigé. Le récit est loin d’être un chef d’œuvre comme nous avait habitué le King de l’horreur. Une comète sert de prétexte pour faire perdre la boussole à nos machines. Admettons, mais ce qui fait la grande force des histoires de Stephen King réside dans la complexité des personnages. Chaque individu possède des traits de caractères qui lui sont propres et évolue dans un univers angoissant. Ce dernier point amène à la seconde grosse carence de Maximum overdrive : le manque de tension. Aucune peur de l’indicible, aucun moment de véritable frayeur face au danger qui guettent les protagonistes. Les camions deviennent fous, mais l’on se réfugie dans la station-service et la vie continue. Vous sortez, vous êtes mort. Vous restez à l’intérieur, vous êtes en vie. C’est aussi simple que ça. On est très loin de l’angoisse proposée par The Mist (aussi bien le livre que le film) où le danger se trouvait dehors, mais se terrait également en nous-mêmes. Dommage que le seul et unique film de Stephen King soit aussi irrégulier car le message, aussi ténu soit-il, a le mérite de s’interroger sur notre asservissement aux diverses technologies. Sommes-nous esclaves de nos propres créations ? Certainement. D’autant plus que la bande son est composé par AC/DC. Des morceaux de hard-rock parfaitement dans le ton des séquences. En conclusion, Maximum overdrive est un métrage moyen et inconstant. L’histoire souffre de carences difficilement excusables ainsi que de personnages fades et peu impliqués par les évènements apocalyptiques dont ils sont les témoins.

publié le 09/04/2010 - 10:55
Portrait de G.C.

C'est bien naze...

G.C. (Graine de psychopathe - 200 critiques)
4
 
Les seuls bons points du film : les premières minutes. Les machines qui disent n'importe quoi ça fait bien rire, le pont et les attaques d'objets c'est sympa (avec quelques légers effets sanglants à la clef, youpiii !), mais alors à partir du moment où ils sont tous enfermés dans la station-service, c'est parti pour plus d'une heure à crever d'ennui !

La musique est certes d'AC-DC mais ça ne crée ni suspense ni ambiance intéressante. L'idée de base était pas mal, mais le scénar est trop trop léger pour faire un long métrage ! On a du coup des scènes tantôt ennuyeuses tantôt pitoyables (ptdr, les camions qui réclament de l'essence... nom de Satan on se croirait dans un épisode de "Oui-Oui au pays des jouets"), et un final ridicule et gnan-gnan au maximum. Et pour couronner le tout, on a des acteurs non pas mauvais mais tout simplement antipathiques et inintéressants.

Bref, désolé M. le King, mais votre film est à fuir... sauf pour les insomniaques, alors là c'est sommeil garanti...

publié le 08/02/2010 - 19:14
Portrait de Nirvana

Stephen King en direct de Nanarland

Nirvana (Graine de psychopathe - 161 critiques)
6
 
Stephen King est certes une légende vivante dans le domaine de l'écriture, mais le maître incontesté de l'horreur affiche clairement ses limites lorsqu'il s'agit de passer derrière une caméra ...

Je ne pense pas qu'il faille prendre ce film au sérieux ... Stephen King voulait sûrement se taper un petit délire entre deux romans, sans réelle ambition artistique particulière ... En tout cas, je l'espère sincèrement pour lui, car le résultat à l'écran est assez pitoyable, tant au niveau de la mise en scène que de l'interprétation des acteurs, à l'exception notable de la guest star du film, j'ai nommé Emilio Estevez. Le frangin de Charlie Sheen surnage au milieu d'une floppée de comédiens tous plus médiocres les uns que les autres, et l'ensemble ressemble plus à une parodie qu'à autre-chose ...

Il n'empêche, c'est peut-être dû à l'aura de Stephen King, mais il émane tout de même une atmosphère sympathique et délicieusement kitch de ce film, et qui permet de fermer les yeux un instant sur les innombrables lacunes de l'ensemble ... L'intrigue est assez tripante, et le bordel du début vaut le détour, notamment avec la scène du terrain de baseball ... L'ambiance "apocalyptique" n'est d'ailleurs pas ridicule, à défaut d'être mémorable, et l'histoire se suit sans déplaisir ...

Bref, un petit nanar sympathoche, qui me donne surtout envie de dévorer un bon bouquin de Stephen King en écoutant AC/DC ...

publié le 28/07/2009 - 12:43
Portrait de Goodmad

Moyen.

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
6
 
Il y a un gros mélange de bons et mauvais coté dans ce film,donc au final on ne sait pas trop quoi penser du film. J'aime bien AC DC, les musiques sont dans le film sont bien aussi mais elles sont mal placées dans le film, Stephen King en met là où il n'en faut pas. Les acteurs sont pas mal mais pas mémorable. Mais si vous cherchez de l'action, il y en a, là dessus Stephen King n'a pas été timide là dessus. L'histoire est limite je trouve pour un Stephen King (qui peut faire 100 fois mieux), pour les machines qui tuent tous le monde je suis pas contre, mais au lieu de donner des réponses dans le film (le truc de la météorite) il aurait du faire comme Romero avec ses zombies, il aurait du laisser du mystère. A la fin les heros s'en sortent trop facilement c'est dommage. A voir par curiosité.
publié le 05/01/2009 - 23:45
Portrait de Papa jupiter

Highway to hell!!!

Papa jupiter (America's Most Wanted - 461 critiques)
6
 
Quand Stephen King se met derrière la caméra,on s'attend à quelque chose de grandiose...malheureusement,c'est l'inverse qui se produit!Petite série B sans prétention,Maximum Overdrive ne bénéficie pas d'un scénario exceptionnel(à la limite,il est même ridicule!),ni d'un casting convenable...Cependant,il se laisse suivre sans ennui grâce à quelques effets sanglants(mais rien de renversant),quelques bonnes idées(le camion avec le visage du Bouffon Vert)et surtout,la BO signé du plus grand groupe de hard qui existe sur la surface de la planète,j'ai nommé AC/DC!!!Des morceaux comme Hells bells,For those about to rock,Ride on et le fameux Who made who s'enchaînent du début à la fin,ce qui m'a mis une de ces patates...Rien que pour ça je lui met 10/10!!!
publié le 26/03/2008 - 10:26
Portrait de Gory Freddy

Rock'n'roll !!!

Gory Freddy (I am Legend - 1762 critiques)
6
 
C'est fou comme on peut changer d'avis avec le temps... La dernière fois que j'ai vu ce film, j'ai trouvé que c'était une grosse merde, et je viens de le revoir... et je l'aime bien finalement! Rien d'extraordinaire, il est bourré de défauts, mais il est attachant! Le film démarre très bien, on est en confiance, d'autant plus que c'est le maître King derrière les manettes... Puis tout s'appauvrit progressivement... J'ai du mal à croire, en fait, que Stephen King ait pu écrire ce scénario, vraiment, tant on a l'impression qu'il a été bâclé par un vulgaire tâcheron lambda... L'histoire démarre sur un idée intéressante, mais qui ne se renouvelle pas. Le script est incroyablement pauvre, et plus le film avance, moins il y a d'idées originales. Quant aux dialogues, à part quelques exceptions salutaires, ils sont médiocres! Les personnages sont caricaturaux, sans profondeur, et certains même ineptes (la serveuse qui sort 2 fois pour "gueuler" sur les machines). Heureusement Emilio Estevez est là (je suis fan de la famille Sheen depuis mon plus jeune âge: Martin Sheen, Charlie Sheen, Emilio Estevez), et il donne une dimension attachante à un personnage peu approfondit par le scénario. Comment King a-t-il pu écrire un scénario aussi pauvre, et vouloir le mettre en scène??? Mystère... Quoi qu'il en soit, le début est très sympa, après se succèdent des scènes inégales mais divertissantes et parfois spectaculaires... et le camion à tête de "Joker", putain, il a une de ces gueule!!! A voir donc, avec indulgence, pour Emilio, de bonnes séquences et le camion-Joker... Et puis le film est vraiment très Rock'n'roll!
publié le 03/02/2008 - 12:40

Pages

Derniers commentaires