Alien vs. Predator

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Nandrolone

Alien Vs Predator

Nandrolone (Serial Killer - 693 critiques)
5
 

Film sans grand intérêt, si ce n'est de voir les deux créatures mythique ce foutre sur la gueule dans une effusion de glaire et d'acide. Tout le reste est raté et sans saveur, les personnages de l'expédition sont tous nullissimes est transparents, leurs actions sont incohérentes et le scénario nul à chier. Pour les fans seulement.

publié le 20/10/2015 - 03:02

Un versus maîtrisé

Mateo (Newbie - 12 critiques)
8
 
Eh bien j'ai passé un bon moment et c'est pas la première fois que je le regarde. Anderson nous livre un long métrage pas magistral mais pas bancal non plus puisqu'il a su rester bien attentif aux attraits fondamentaux et pas si compliqués de l'Alien et du Predator : l'univers carcéral du premier (dans les quatre opus, Alien a cela de tragique qu'il se rebiffe finalement toujours dans des lieux qui constituent sa propre prison, c'est le Monstre par excellence, le rebut et l'enfermé éternel, dans AVP c'est encore le cas puisqu'ils sont des esclaves dans l'arène des Predators) ; la panoplie technologique armée du second (les armes de poing du Predator font sont charme) et le fait qu'il est pris pour un dieu ou un esprit par certaines cultures (Predator 2) et qu'il est parfois très humain et qu'il connait la vulnérabilité alors que c'est un guerrier extraterrestre. - En passant, vous ne retrouverez plus rien de ces attraits dans "AVP Requiem" (la suite par les frères Strause qui ont choisi d'en faire de vulgaires adversaires sans atouts, mal filmés, ça aurait pu s'appeler Spiderman vs Robocop ça aurait été le même film, parmi des humains inconséquents, tout ça dans un affrontement brouillon et sans intérêt).

SPOILER Mais revenons à AVP premier du nom. Le débouché vers un survival de la seule humaine encore en vie, de son alliance avec le Predator survivant et son inscription malgré elle au rite de passage des Predators n'est pas dénué de candeur et offre une fin au film assez digne et plannante, outre le combat peu subtil avec la Reine mais il fallait bien qu'elle pointe le bout de son nez à ce moment-là donc ok FIN DE SPOILER

A l'instar d'Event Horizon à voir au moins une fois du même Anderson, AVP est un bon film quand on le visionne une nouvelle fois à l'occasion, assez loin (mais suffisamment proche) de l'ambiance forcément singulière des séries Alien et Predator. Les décors et les effets spéciaux sont vraiment maîtrisés, le scénario pas inexistant, ce qui ne gâche rien.

publié le 04/09/2013 - 23:38

Ouste les puristes.

Orion666 (Graine de psychopathe - 188 critiques)
8
 
Deux monstres sacrés du cinéma, une bande de zozos humains bêtes à manger du foin, un territoire hostile, une antique prison, que demander de plus pour voir enfin la confrontation entre le plus grand chasseur de l'Univers et le plus redoutable prédateur?

Ce film est un pur concentré d'action liée à deux icônes des années 80, on se fiche des humains qui servent juste de chair à canon et on attend une confrontation qui doit s'annoncer brutale. Alors oui les acteurs sont lourds, entre l'archéologue "beau gosse", le scientifique un peu concon et l'équipe de "tire la tronche" industriels. Les gardes du corps sont à oublier vu qu'ils sont juste la pour montrer qu'avoir un gun ne permet même pas de frimer devant un alien lambda.

Après une mise en situation relativement brève on arrive donc dans une pyramide sous les glaces. La bande d'humains actionnent l'intégrité d'un système interne remettant à jour une reine Alien et des Prédators se ramènent pour fritter du xéno. Tout ça dans une construction en changement perpétuel et servant de prison à la race la plus vicieuse qui soit. Une fois le premier contact établi ça part en cacahuète et s'accélère, donnant au film l'action que l'on attendait. Ajoutons à toutes ces joyeusetés une relation entre les extraterrestres plutôt bien pensée et c'est tout bon.

Je ne comprends pas que le film ait autant de détracteurs. Le combat final avec la reine est un peu débile, oui, mais pas plus que lorsque Ripley se frittait avec en utilisant un engin de transport de charges dans Aliens! La première rencontre entre Alien et Prédator est juste THE scène du film, le face à face de deux monstres ayant marqué le monde des cinéphiles. On découvre l'arsenal Prédator contre ces saletés, on retrouve des milieux confinés servant à merveille aux xénomorphes, de la viande fraîche et la personne des humains. Que faut-il de plus?

En plus, satisfaction plus personnelle, ce film fait un grand doigt envers Prometheus en montrant que les Aliens existent déjà depuis bien longtemps car oui ce film fait partie de la saga Alien, n'en déplaisent à certains.

publié le 28/08/2013 - 21:06
Portrait de Brainkiller

Duellistes!*

Brainkiller (Graine de psychopathe - 119 critiques)
4
 
Rien qu'un prétexte pour que se querellent deux "monstres sacrés", demandé par des "fans" en furie. L'histoire est bidonnante mais les effets spéciaux sont "bons" (c'est déjà ça de gagné!), l'héroine un "brin effrayée" combat les créatures sans "faux pas" (un autre aurait déguerpi rien qu'en les voyant),le jeu d'acteur "inégal", quelques scènes sont marrantes. De l'action surtout, sans doute pour masquer la faiblesse du scénario...
publié le 12/09/2012 - 17:31
Portrait de Doomsday-

Mon avis

Doomsday- (Newbie - 7 critiques)
6
 
Un riche industriel, détecte, à l'aide de ses satellites, une immense pyramide située sous terre, en Antarctique. Très rapidement, il engage une équipe d'archéologues, pour l'accompagner sur les lieux. Ils ne tarderont pas à découvrir des créatures extraterrestres, et l'ensemble de l'équipe commence à se faire décimé petit à petit. Alien vs. Predator, où AVP, est un cross-over qui regroupe deux des plus gros et riches monstres de l'histoire du cinéma, bien que l'idée d'en faire un long-métrage paraisse tirée par les cheveux, la totalité se déguste uniquement pour sa distraction, car d'un point de vue scénaristique, il arrive à détruire le temps d'une heure quarante, les deux univers ! Paul W.S. Anderson (Mortal kombat, Resident evil), n'est pas forcément un mauvais réalisateur, c'est juste qu'il s'attaque soit, à des franchises bien trop grosses et souvent réputées dans le domaine cinématographique, où il essaye d'importer un produit vidéoludique sous forme cinématographique, qu'importe le cas, le résultat ne proclame jamais l'unanimité. Ici, il y a du passable, et du très mauvais. L'histoire n'est guère intéressante, et le scénario est complètement à la ramasse, le voyage ne mérite que de s'attarder sur les combats, impliquant un bon mélange avec les décors et les effets spéciaux réussis, et encore ! L'alien passe pour une sous-merde, et le Prédateur pour le bon copain des humains, du n'importe quoi... Que vous soyez fans de l'un ou de l'autre, vous en ressortirez complètement déçus, si vous ne l'êtes pas, vous retrouverez un sympathique divertissement, mais n'allez pas croire que vous tenez la référence des versus !
publié le 14/07/2012 - 22:19

Désolant...

Captain Nono (America's Most Wanted - 327 critiques)
4
 
Les deux plus célèbres races extra-terrestres du 7ème Art étaient vouées à s'affronter un jour ou l'autre sur les écrans de cinéma, après s'être déjà mis sur la gueule dans les pages de Dark Horse Comics à partir de 1989. Enfin, personne ne sera passé à côté du clin d'oeil opéré dans Predator 2, avec la vision furtive d'un crâne de Xénomorphe dans la salle des trophées du vaisseau des Predators. L'industrie hollywoodienne n'avait plus qu'à se jeter dans la brèche, mais manque de bol, le projet ne fut pas confié aux meilleures personnes...

Je ne veux pas cracher sur Paul W.S. Anderson, mais n'importe quel cinéphile se doutait avant même la sortie de ce film que ce mec n'était pas le réalisateur idéal pour se charger d'un tel chantier. Des réalisateurs prestigieux se sont succédés depuis 1979 pour faire progresser la mythologie de deux créatures aussi mystérieuses que passionnantes, et voilà que ce blockbuster commercial calibré pour un public d'ados boutonneux se pointe et gâche de manière désolante un rendez-vous tant attendu et qui aurait pu être grandiose...

Commençons par les rares points positifs : la plastique du film et la présence de Lance Henriksen dans le rôle de Charles Bishop Weyland comme lien direct avec la saga Alien. Les créatures extra-terrestres sont toujours aussi bien foutues, mais là encore, le Predator vole carrément la vedette à son rival ! Les Aliens passent ici pour de simples toutous enragés, que l'on peut finalement vaincre avec une surprenante aisance. Même la greluche black y arrive en deux minutes, c'est dire... Un seul véritable combat intéressant durant tout le film, c'est bien trop peu ! Je ne parle même pas de la reine Alien, qui se déplace à la manière d'un T-Rex, et qui impressionne ici bien moins que dans l'Aliens de James Cameron.

Aucun personnage n'est intéressant dans ce film ! Tous trop stéréotypés ou trop peu développés pour que l'on s'intéresse vraiment à eux : de la simple chair à canon. Les dialogues n'aident pas non-plus, d'une platitude extrême. L'ensemble manque de relief, d'épaisseur, de profondeur, bref de personnalité. Mais le pire dans l'histoire, c'est cette putain d'alliance à la con entre le dernier Predator et l'héroine du film : le summum du ridicule, où l'art d'enfoncer six pieds sous terre la crédibilité d'une race extra-terrestre mythique... Pathétique ! J'avais envie de gerber quand j'ai vu ces deux-là se faire des mamours et se refiler leur adresse dans les couloirs de la pyramide...

Bref, un film ô combien décevant pour les fans de ces deux sagas cultes. Sans âme, édulcoré, indigne de ses modèles. Mais le pire était encore à venir...

publié le 07/07/2012 - 16:59
Portrait de Fab-4

Hmans VS Alienators

Fab-4 (Serial Killer - 835 critiques)
6
 
L'idée été bonne, très bonne. Se faire rencontrer une bonne fois pour toute les aliens et les predators. L'idée ayant été initiée dans Predator 2 lorsque l'on se rend compte que les aliens font partis des bestioles que les predators aiment chasser. Egalement aussi une adaptation d'un comics mais pour le coup je ne peux donner mon avis, dire si ceci est fidèle ou pas, car je ne les ai pas lu. C'est tout de même un grand bonheur de retrouver rnos amis les predators est surtout celles que j'admire, les aliens. Visuellement c'est pas mal du tout. les scènes d'acton sont intéressantes aussi et surtout la baston entre les deux méchants au milieu du film. Franchement tout ceci est bien divertissant. Ca c'est pour les bons points. Pour le reste, assez moyen...manque de sènario et de dialogues convaincants. Quelques incohérances et idées bizaroides ; par exemple le bouclier-tête d'alien et la lance-queue. Un certain manque de respect pour les xénomorphe je trouve. A certain moment on se demande ce qu'a fumé le réalisateur...Surtout, pourquoi avoir mis des humains au milieu de tout ça ? On n'est pas le centre de l'univers tout de même ! Aliens et predators sont des êtres qui semblent plus évolués que nous du fait qu'ils étaient là bien avant. Il suffit de regarder comment on galère pour en buter ne serrait-ce qu'un dans les films précédents...J'aurais préféré un truc du genre "les predators partent à la chasse aux aliens sur la planète d'origine de ces dernières" ou encore "un vaisseux predators contaminé par les aliens". Ceci dit Alien VS Predator reste un film sympa à suivre avec de bons moments et un plaisir certain de retrouver Mrs A and Mr P. Comme un gout d'inachevé ou plutôt de mal senti. Domage, avec une histoire tout autre ceci aurait pu devenir magistral. A découvrir.
publié le 13/08/2011 - 22:19

Psycoprédalien

Predakev01 (Newbie - 2 critiques)
10
 
Etant un grand fan des séries a,p et avp, je trouve ce film bien réussi. Vous avez raison d'une part car il y a de beaux effets spéciaux et d'autres parts car l'alliance predator-humain est un peu domage. Mais ce en quoi certain ont tort, c'est que la présence alien et predator est pour moi équilibrée. Ensuite, il manque cruellement la présence de sang; ce qui est dommage pour un film d'horreur. Lorsqe par exemple Scar(dernier survivant des predators pour les initiés de avp) tue Bishop, il n'y a presque pas de sang. Ce film a par contre une excellente fin avec notamment la toute dernière séquence ou on voit le futur prédalien sortir du ventre de Scar... J'en conclus que ce film est une grande réussite pour un premier volet!
publié le 13/04/2011 - 20:16
Portrait de Jinns

Quant même pas mal

Jinns (Newbie - 8 critiques)
10
 
L'alien le predator deux grandes figures du cinéma s'affronte devants nous génial non . AVP a que des avantages et j'ai vraiment aimé quant le predator et la femme s’allie. LE seul default pour moi est que les deux premiers predators meurent trop vite.
publié le 10/04/2011 - 11:42
Portrait de Jason71

Mon avis

Jason71 (Graine de psychopathe - 110 critiques)
6
 
Des moyens conséquents, des effets spéciaux a toute épreuve mais une mise en scène trop plate qui ne colle pas aux créatures, mais qui reste malgré tout un bon film d'action, il est pour moi le moins bon de la franchise AVP.
publié le 08/04/2011 - 19:12

Pages

Derniers commentaires