Baby Blood

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Kowalski
Newbie - 1 critiques
publié le 10/10/2021 - 16:14
5
 

Alien Aliénant

Bien qu'amateur de films de genre et autres joyeusetés, ce film était complétement passé sous mes radars! Et pourtant...

Et pourtant, à défaut de connaître le succès à sa sortie, il obtiendra un beau succès d'estime auprès des initiés en remportant le prix du jury au Festival international du film fantastique d’Avoriaz alors qu'il s'y présentait hors compétition!!! Mais c'était sans compter sur un certain Wes Craven qui arriva à trouver les mots justes auprès du jury! C'est pas la classe ça?

Et pourtant, ce film fait clairement partie des précurseurs du genre en France, un vrai film gore avec tout ce qu'il faut d'hémoglobine, suffisamment rare pour être signalé! Un mélange hexagonal du Alien de Scott avec le Rosemary's baby de Polanski avec peu de moyen mais la sincère motivation d'Alain Robak qui ne se prend pas pour ce qu'il n'est pas et ne pète pas plus haut que son fion!

Et pourtant, une fois n'est pas coutume, on a là un film qui bénéficie d'un scénario solide et original à défaut d'être révolutionnaire! Un scénario qui ne nous présente pas la chose du côté des victimes mais, au contraire, dans la peau de la meurtrière et qui a des choses à dire à travers se personnage de Yanka, personnage féminin fort qui finalement se réapproprie sa sexualité (bon d'accord, de façon quelque peu sanglante...)

Et pourtant, le film bénéficie d'un casting loin d'être inoubliable mais relativement correct! Disons que l'on a vu bien pire! On y retrouve Christian Sinniger dans le rôle du salop (une bonne 20 aine de films, dont 4 chez Lioret) ou Jean-François Galotte (second rôle régulier du cinéma français) mais aussi et surtout la plantureuse Emmanuelle Escourrou qui visiblement n'est pas spécialement pudique et n'a pas coûté cher en costume...

Mais voilà, le temps a passé et le film à moyennement bien vieilli! La réalisation n'est malheureusement pas à la hauteur du scénario et si quelques scènes sortent du lot il y en a quelques unes à la limite du ridicule....

On pense à la scène de mort d'un certain Alain Chabat(si si) qui détrône largement Marion Cotillard dans Batman! Quand on voit la scène, l'interprétation dans Didier semble déjà comme une évidence! Pas sûr que cela soit l'effet recherché....

En plus de la présence surprenante et brève de Chabat on peut aussi noter les apparitions du regretté Jean-Yves Lafesse et celle de Jacques Audiard dans un rôle à en perdre la tête.

Après un démarrage au top, avec l'instauration d'une atmosphère bien sombre et des décors bien glauques comme il faut, le film traîne un peu sur la longueur et peine à se terminer! Une fin d'ailleurs un peu décevante par rapport au reste du métrage!

Bref, on a là un film bien sanglant qui compte dans le cinéma de genre en France et dont la sincérité et la passion d' Alain Robak ressortent agréablement avec un humour fun et assumé à base d'auto-dérision. Seulement il a mal vieillit et l'on constate que malheureusement la réalisation n'est pas à la hauteur de la qualité de l'histoire....Les amateurs du genre y trouveront un intérêt, les autres se feront sans doute un peu chier, un petit sourire moqueurs aux lèvres....

Conseillé aux femmes enceintes, ça ne pourra pas être pire....

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 27/03/2014 - 01:08
2
 

Un évenement aussi malheureuxque le film

Voyez-vous le film a pour idée de départ un heureux événement , c'est à dire une future naissance, une jeune femme se retrouve ainsi enceinte, et j'aime bien la façon dont ça se passe ! c'est une séquence assez similaire au film "evil dead"...oui mais là c'est un événement très malheureux, car ce n'est pas d'un future bébé que cette jeune fille est enceinte, mais d'une espèce de mutant., qui lui pourrit la vie !ah les gosses , a peine né voilà qu'ils vous emmerde déjà !

C'est donc un événement malheureux, tout comme le film en lui même sois-dit en passant.

Alors en France c'est bien connu on est bon dans la cuisine , la mode, les fromages,certaines industries....sauf...celle du cinéma horrifique , enfin avant une certaine époque tout au moins. Et hélas ce film ne fait pas partie de la bonne époque. C'est un gros navet, une daube incommensurable, un film mal monté, mal joué , grotesque loufoque de mauvais goût et j'en passe !

Bon le coup du parasite dont cette jeune femme est enceinte ma fois pourquoi pas !, certains réalisateur ont développés cette idée avec plus ou moins de succès. Oui mais là, c'est simple , il n'y a pas de talent. Déja l'actrice principale, l'a pas de chance, malgré qu'elle a les ...dents de la chance, elle ne sait pas jouer, son jeu n'est pas convainquant, tout au plus elle vous dévoilera ses formes généreuses, qui devraient vous ravir , enfin si vous aimez les femmes un peu rondes. D’ailleurs aucun acteur n'est à la hauteur dans ce film. L''essentiel des personnages sont soient ridicule et mal fait , soit ça consiste à en des personnages qui passent leur temps à s'invectiver de manière complètement gratuite.

Ensuite le film ? Eh bien c'est an scénario, ça consiste en une fuite en avant de cette future mère et de son polichinelle parlant dans le placard.. oui, oui, il lui parle avec une voix extraterrestre , et lui commande de commettre des meurtres , car cette créature a besoin de sang.

Film gore parait-il ?, oui si on veut !, mais voilà les séquences gores sont soit gratuites ou injustifiée ou débile (le coup de la décapitation au cric par exemple).

le pire c'est que tout n'est que fuite , accident ,fille récupéré par de bonnes âmes , re-meurtre.....pour finir en un final, en quoi tout le monde s'attend...c'est à dire un accouchement tel que vous l'imaginez , avec une créature telle que vous l'imaginez.

On à l’impression que le réalisateur a voulu faire une sorte de "trauma" non abouti, a la sauce Française , mais qui se serait a la fois planté dans le casting et dans le scénario.

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 06/04/2011 - 17:48
2
 

De j'entends des voix

Les films d'horreur français sont assez rares pour être signaler et en général, on s'en sort assez bien (ou alors je n'ai vu que les bons). Il n'y a qu'à voir Haute tension ou encore à l'intérieur, mais en regardant Baby Blood, je me suis dit que finalement, il a fallu en baver pour en arriver là. En effet, on pourrait dire que ce film est peut être le premier film d'horreur gore français puisqu'il date des années 90, mais niveau crédibilité et ambiance, on repassera certainement.

Pourtant le pitch de base était intéressant. Une jeune femme se fait chier dans le cirque de son mec. C'est alors qu'une sorte de monstre s'insinue en elle et se transforme en fœtus, tout en lui parlant et en lui demandant du sang pour survivre. C'est alors qu'elle se casse du misérable cirque et fuit à Paris pour faire on ne sait quoi. Un scénario un peu calus qui promet de belles scènes gores et surement des passages hilarants. On verra finalement que idées sur le papier et transposition sur l'écran sont deux choses totalement différentes.

Si on peut croire sur le début du film que l'on va voir des choses crades dans un cirque, on se met le doigt dans l'œil. En effet, malgré une ambiance assez pauvre et misérable dans l'univers du cirque, on se retrouve très rapidement dans un Paris des années 90 ce qui déçoit. Une introduction ratée pour une film qui va aller de mal en pis au fur et à mesure des minutes. L'ambiance désirée par le réalisateur n'est pas assez bien retranscrite et on sent pas mal d'hésitations. Il faut dire aussi qu'il n'est pas aidé par les acteurs qui sont tous assez mauvais.

On reconnait des têtes de cinéma français ou encore de séries télés françaises, mais leur façon de jouer est assez aberrante. Surjeu, humour à deux balles, scènes pas crédibles pour deux sous, et même des scènes de mort complètement foirées avec des acteurs qui tirent la langue et louchent, et on le sait tous, quand on tire et que l'on louche, c'est que l'on meurt. Malheureusement, l'actrice principale ne sauvera pas le film du naufrage avec ses dents du bonheur tellement écartées que l'on pourrait en faire des cages de foot et ses gros nénés bringuebalant tout au long du film. Son jeu reste approximatif et là encore pas crédible du tout. Bon, en même temps, il faut le pouvoir (et surtout le vouloir) pour jouer une nénette avec un bébé qui lui parle et lui demande de buter des mecs pour boire leur sang. Ce n'est pas les apparitions de Lafesse en chauffeur routier et Chabat se faisant égorgé qui vont nous faire mettre une bonne note à ce film.

Le film se veut gore, et il est vrai que par moment, il l'est. On a un mec qui explose parce qu'il avale trop d'oxygène, un autre qui se fait éclaté la tête avec une bouteille à oxygène, ou encore un gars qui se fait écraser et décapiter. Pour l'époque, les effets et maquillages des scènes gores sont plutôt bien foutus, mais est-ce bien suffisant? Et puis il faut dire que la bête sur la fin est relativement moche et ressemble plus à une crevette (ou à un Gonchong) qu'à un monstre terrifiant et affamé.

Au final, Baby blood demeure un mauvais film d'horreur, qui se traine et rate complètement sa cible. Long, ennuyeux, mal joué et ne reposant que sur des effets gores à outrance. Depuis le temps, on a fait mieux et on ne va pas perdre son temps à regarder ce film où l'humour noir ne fonctionne jamais et où la voix du bébé est juste hilarante. Les doses d'hélium qu'à du prendre le mec pour faire la voix! Je déconseille évidemment.

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 25/10/2010 - 11:02
4
 

Du sang et... rien d'autre

Une jeune femme sans histoire se retrouve enceinte d’un enfant à l’appétit vorace. Elle est persuadée qu’il lui parle et qu’il l’oblige à commettre des crimes pour assouvir sa soif de sang. Considéré par certains comme un petit bijou du gore français – ce qui est assez rare, il faut le reconnaître – mais pour la plupart comme une sombre fumisterie, Baby blood continue de diviser les foules et ce, presque vingt années après sa sortie. Dans un scénario mélangeant diverses influences allant du plus mémorable au plus burlesque, Baby blood ne parvient à aucun moment à trouver sa propre identité. De Rosemary’s baby à Brain dead, pour ne citer qu’eux, le mariage se veut improbable. Force est de constater que cette alchimie ne parvient à prendre consistance. Tantôt inquiétant, tantôt farfelu, l’histoire se retrouve, la plupart du temps entre deux courants d’influences du cinéma d’horreur qui se révèlent aux antipodes, du moins lorsqu’on n’est pas capable de faire des choix judicieux. Il s’en dégage du film un esprit amateuriste où la bonne humeur des uns ne fait nullement notre bonheur. Certes, Baby blood est généreux sur l’horreur pure. L’hémoglobine coule à flots, les scènes de meurtres sont prises sur le vif, mais cela paraît bien insuffisant afin de contenter le spectateur. On pourra saluer la tentative, qui restera néanmoins vaine, afin d’offrir un film d’horreur avec cette signature tellement française qui caractérise notre paysage cinématographique. Le résultat final est loin de ce que l’on pouvait espéré. En conclusion, Baby blood ne marquera pas les mémoires. Trop inégal, trop inconstant sur la durée, le film d’Alain Robak manque réellement de cachet pour qu’il fasse partie des incontournables du genre en France. Entre humour noir décalé qui ne fonctionne pas et un parti pris esthétique très, voire trop, particulier mènent Baby blood dans la catégorie des objets indéfinissables. Adulé ou détesté, une chose est certaine, Baby blood ne vous laissera pas indifférent. Et la sortie récente de sa suite n’arrangera certainement pas les choses.
Portrait de Manelmanel Manelmanel
Copycat Killer - 26 critiques
publié le 23/02/2010 - 13:29
4
 

Mon avis

Baby Blood... On peut dire ce que l'on veut, une merde, un chef d'oeuvre, ce film ne peut laisser indifférent. Tout de suite, une évidence : tous les acteurs sont nuls, d'une nullité crasse et obsédante. Surtout Gallotte et Lafesse, irrésistiblement mauvais. L'ont-ils fait exprès ? Seule Emmanuelle Escourrou s'en tire bien. On pourrait même dire qu'elle est bonne actrice. Pour les amateurs de filles girondes, Emmanuelle est un ange, un parangon. En fait, sans elle, le film n'existe pas. Les scènes sont assez gores. Notamment celle du jogger décapité. Mais l'outrance vicieuse est atteinte lors de la désintégration totale de l'ambulancier. C'est chair sale et sang poisseux partout. Robak est un malade.
Portrait de Rockab Rockab
Graine de psychopathe - 211 critiques
publié le 16/02/2009 - 19:13
8
 

French touch gore

Et bien, en voilà un film qui ne fait pas l'unanimité! En ce qui me concerne, mon avis est plutôt favorable pour ce Baby Blood! Un genre de p'tit conte urbain pas mal influencé par Braindead, mais qui se complait dans le glauque et la misère la plus noire...Braindead chez les cassos en quelque sorte... les personnages sont tous très bien fouillés, de l'héroïne, ( très moche ceci dit en passant, elle est vraiment gratinée, imaginez-vous un peu zézette du "Père Noel est une ordure", mais en plus moche,en plus mal sapée aussi,et en plus enceinte encore si c'est possible, brune, barbouillée de sang séché, et les dents de devant écartées d'un bon 5 millimètres...vous aurez une image assez proche de la triste réalité...) , de l'héroïne donc, au plus petit second rôle...Robak nous dresse une gallerie de personnages hauts-en-couleurs, caricaturaux, loufoques, tristes, miséreux, ringards, kitsch, enfin bref tout ce que vous voudrez quoi....Et la relation qu'entretient Yanca avec son polichinelle est tantôt dure, tendre, émouvante ou rigolote... ( par contre la voix du bébé, elle, elle est vraiment pas choucarde...) Les scènes gores sont assez sympas, quoique je m'attendait à quand même beaucoup mieux, car on passe plus de temps à regarder du sang gicler sur les murs ou les acteurs qu'autre chose...mais bon, y'en a en abondance alors... Le cinéphile gourmet aura aussi la joie de retrouver un tout jeune Jean-Yves Lafesse, fringué comme un plouc des 90's dans un rôle bien fendard qui lui va comme un gant, ou bien encore l'inénarable Alain Chabat à qui Yanca fait méchament ravaler son acte de naissance! Bon par contre, et là, ça fait au moins un point en moins sur ma note finale, mais la fin est vraiment baclée et mal foutue...ça fait foutage de gueule quand même, surtout pour un film qui se veut un peu "auteurisant" comme il est dit, et là je suis d'accord, dans la critique du film. En bref une curiosité à voir au moins une fois, les films gores français n'étant pas légion...
Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 07/08/2008 - 13:57
10
 

Très bon film

J'en reviens pas que ce film soit aussi mal noté, moi j'ai adoré ce film qui melange humour noir,drame, problèmes de la societé et gore. Pour moi c'est des plus gros film d'horreurs que la France ait fait (au coté de A l'interieur à mes yeux). Si vous l'avez pas remarqué il y a Alain Chabat dans le film, j'ai trouvé ça bizarre de le voir là dedans (mais bon il y a plein d'autres têtes qui me disent quelque chose...) Attention pour les sensibles, le film est assez gore et dur.
Portrait de Grindotor Grindotor
Copycat Killer - 32 critiques
publié le 14/04/2008 - 18:24

Pourquoi un film si nul °_°

Franchement j'aime pas cote bas mais sérieusement pour un film pareil on a pas le choix, il est vraiment ringard et stupide dans tous les sens du terme, bien que Jean-Luc Lafesse face une apparition le film est trop nul, a n'absolument pas conseiller meme dans les pires ennuis vaut mieux rematter un Bugs Bunny
Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1879 critiques
publié le 01/01/2007 - 19:36
4
 

Réponse à Sir Gore

Salut Sir Gore! Pour répondre à ta question, j'apparais un très cours moment dans la station-service... Y'a la grosse Emmanuelle Escourrou pleine de sang, qui passe à coté de moi en beuglant comme une vache enragée, c'est à peine si on me voit tant elle remplit tout l'écran! On s'était bien marré pendant les préparatifs de cette séquence avec les autres figurants présents cette nuit là. On avait chourré des petites voitures mises dans l'arrière-boutique, et on faisait des courses-kamikazes dans la station en attendant...
Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1879 critiques
publié le 01/01/2007 - 16:08
4
 

Réponse à Sir Gore

Bon courage alors! Le film est bien naze quand même!!! Bonne soirée, si t'y arrives avec ça...

Pages

Dernières critiques spectateurs

Thématiques