Hellraiser : Bloodline

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Nandrolone

L'ultime combat..

Nandrolone (Serial Killer - 700 critiques)
7
 

Un épisode de tête de pine du plus bel effet.. court et efficace, Hellraiser Bloodline va droit au but ! pas de fioriture : si on retire les deux génériques, en une heure dix c'est plié..

J'ai trouvé l'ambiance au top, surtout celle du passé qui est gore et machiavélique à souhait (partie qui m'a fait penser au film Society).. les effets spéciaux et les maquillages des démons sont très sympas, la musique top..

Non j'ai passé un bon moment.. c'est pas compliqué à comprendre, ça vole pas bien haut mais c'est un bon divertissement ! Et quel plaisir de voir les apparitions de Pinhead, toujours théâtrale, et toujours serré à mort dans son cuir qui couine quand il tourne la tête, il me fait délirer ce con..

publié le 13/01/2020 - 04:49
Portrait de SupRGmie

Mon avis

SupRGmie (Graine de psychopathe - 127 critiques)
8
 
Je suis plutôt satisfait de cet opus. L'histoire de l'origine de la boîte de Lemarchand et d'Angélique se suit bien. Le fait que ça se termine dans l'espace, pourquoi pas. En tout cas, ça suit la logique du film avec l'obsession des différents architectes pour la boîte. C'est pas la pire suite.
publié le 01/07/2013 - 17:41

Hellraiser X

Orion666 (Graine de psychopathe - 188 critiques)
4
 
Jason s'est baladé dans l'espace mais Pinhead y était allé avant lui.

On a donc droit à une station dépouillée où travaille le dernier descendant de la famille qui a créé le cube maléfique, des forces de l'ordre rappliques et c'est parti pour des flash-backs sur les origines du cube. C'est long, parfois franchement saoûlant, et on s'emm****.

On découvre également que Pinhead est facile à berner... un comble.

publié le 21/03/2013 - 15:37

Les clous de l'espace...

Irvin-Wallace (Newbie - 7 critiques)
8
 
Un 4eme film plutot bon... Mais pourquoi dans l'espace ?

Pinhead embarque ici dans une aventure sanglante dans l'espace, à la poursuite du descendant de l'homme qui a crée le cube !

En effet, ce film est bien différent des anciens Helraisers : on a ici une histoire un peu cafouillis en suivant la famille de Merchant, celui qui construisit jadis le "tésséract".

Le film se compose de trois parties:

-le passé avec la création du cube.

-Le présent, ou nous suivons ici l’arrière arrière arrière petit fils de Merchant

-Le futur, dans une station spatiale avec l'arrière arrière ... (vous avez compris)

Bien que les passages entre ces différentes parties soient un peu confus, le film se s'en sort pas mal, innove parfois, en bon ou mauvais ( aller dans l'espace, sa sent un peu la pénurie d'idées quand même... ), nous propose de nouveaux monstres plaisant a voir et nous offre même un acte tournant vers le slasher plutôt réussi.

A voir, même si c'est pas le meilleur épisode de la série, c'est quand même meilleur que les purges qui vont suivre.

publié le 30/11/2012 - 21:48
Portrait de Myers-voorhees

Oula ...

Myers-voorhees (Graine de psychopathe - 111 critiques)
6
 
"Hellraiser :Bloodline" est très spécial mais pas de la même façon que les premier opus. non lui est spécial dans le mauvais sens car on commence avec un scénario dans le futur très moyen. On assiste tout au long du film dans les souvenirs des ancêtres du personnage principal qui a un ancêtre qui n'est ni plus ni moins le créateur de "la boîte". On nous montre en effet une simple boîte faite avec des matériaux banals et que c'est une sorte d'invocations qui a ouvert les portes de l'enfer. L'histoire n'arrive pas à nous convaincre et cette suite et encore moins réussi que la troisième qui n'était pas extraordinaire mais qui faisait d'elle un film divertissant et plus ou moins fun. 5/10.
publié le 18/09/2012 - 19:52
Portrait de Hazem

Tout le monde aime les chiens !

Hazem (Graine de psychopathe - 76 critiques)
8
 
Après avoir assisté aux aventures stupides et totalement barrées du Leprechaun traversant l'espace dans un vaisseau dôté d'un équipage des plus charismatiques qui soit, me voilà m'essayant à la série des Hellraiser en commencant par le premier que j'ai pu trouver : Hellraiser Bloodline. Je n'ai pas encore vu les premiers mais je connais la série comme une des plus populaires dans le domaine de l'horreur et que le premier est de loin le plus effrayant, c'est pourquoi je ne m'attendais pas à voir Pinhead tuer des gens de manières les plus débiles les unes que les autres en dansant, sautillant ou en faisant des blagues et, fort heureusement, ce ne fut pas le cas...

Ce film peut plutôt s'apparenter à un film à sketches puisqu'il relate les (més)aventures de plusieurs possesseurs du cube dont son créateur. Il y a déjà un petit défaut scénaristique : dans le premier opus, si j'ai bien compris, les origines de ce cube étaient totalement différentes et remontaient à encore plus loin mais bon, ce n'est qu'un petit détail qui s'oublie vite car le film regorge de pas mal de qualités... Je disais donc, on dirait plus un film à sketches à la manière de "Creepshow" en plus dramatique, ce qui est sans doute un avantage car le résultat aurait été moins bon si tout le récit se déroulait dans l'espace, on aurait eu affaire à un survival banal et souffrant de grosses baisses de rythme...

Pinhead est une figure emblématique du cinéma d'horreur et, même si on ne connaît pas Hellraiser, on a tous au moins une fois vu ou entendu parler de cet étrange bonhomme à la tête parsemée de clous. Doug Bradley tire plutôt bien son épingle du jeu (voyons, vous vous y attendiez à cette blague non ?) et le personnage qu'il incarne se montre imposant, effrayant et sadique tout en étatn violent mais pas hystérique. Les autres se débrouillent plutôt bien et aucun ne joue vraiment mal, bref, le jeu d'acteur est correct dans l'ensemble...

Le film dispose également de son lot de scènes gores et d'effets spéciaux assez impressionants dont une des plus belles décapitations qu'il m'aie été donné de voir ! Maintenant, je vais parler de ce je préfère dans cet opus : le chien cénobite ! C'est un chien en plastique mais très bien animé bien que son claquement de dents n'ai pas l'air très naturel, il bouge bien, hurle bien et attaque bien, en gros, il reste plus crédible qu'un CGI. Comme chien de garde, il serait sûrement le meilleur mais si vous cherchez un gentil animal de compagnie, à moins d'être un cénobite vous-même, passez votre chemin...

Au final, "Hellraiser Bloodline" n'est sans doute pas le plus mémorables des films d'horreur mais s'avère très sympathique et très distrayant. On regrettera juste que l'ensemble du métrage soit trop démonstratif et pas assez sombre mais il reste tout de même un bon départ pour se lancer dans la saga Hellraiser...

publié le 22/04/2011 - 13:54
Portrait de Satyr

Pinhead se refait une santé

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
8
 
Moi qui pensais m'arrêter sur le Hellraiser 3 qui m'avait laissé une forte déception, et bien finalement je me suis engagé sur cette quatrième séquelle Bloodline, et qu'elle ne fut pas ma surprise. Je dois avouer avoir trouver le film passionnant d'un bout à l'autre. L'action se déroule en premier lieu au XXIIème siècle dans une station spatiale où un scientifique du nom de John Merchant essaie de trouver un moyen de refermer la fameuse boite jadis ouverte par ses ancêtres. Partant de cette idée, l'histoire nous transporte à plusieurs époques, afin de découvrir et comprendre les origines du cube. Toute cette partie centrée sur les origines est parfaitement construite et ma foi fort intéressante, les personnages se montrent attachants et du fait convaincants, les cénobites assez présents pour notre plus grand bonheur assaisonnée de quelques bonnes scènes gores réjouissantes. On retrouve l'ambiance des deux premiers volets, sombre et mystérieux, très bien mis en avant, même si l'idée de déplacer l'histoire dans le temps est quelque peu saugrenue finalement le tout tient agréablement la route. Bref, après un calamiteux troisième épisode, Hellraiser Bloodline relance la franchise de belle manière grâce à un scénario cette fois ci plus consistant et une réalisation solide.
publié le 04/03/2011 - 09:40
Portrait de Sxtwin

Hellraiser 4

Sxtwin (Graine de psychopathe - 242 critiques)
10
 
Scénario inattendu. Ça se passe dans le future (dans les année 2100 je crois) et retour en arrière, ça se passe au XVIIe siècle, puis dans le présent. Toute la partie futuriste mélangée à l'enfer fait penser à Event Horizon, année de production : 1997, la même pour ces deux film, quel hasard !... je ne suis pas si sûr que se soit un hasard. La partie dans le passé, je n'avais jamais vu un truc pareil, super originale, excellent. Et la partie dans le présent : du tout Hellraiser. Ce film, cette fois nous apprend les origine de la fameuse boite, de très bonnes idées. Le meilleur Hellraiser par rapport au trois premier. ET LE PINHEAD EST MORT !.... mon oeil.
publié le 02/04/2010 - 18:37
Portrait de Lebreihz

A trop vouloir en faire

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
6
 
Voilà ce qui risque d'arriver. c'est à dire en arriver à sortir un film finalement assez moyen. On comprend la volonté du réalisateur d'apporter quelque chose de neuf. Alors pourquoi pas transposer l'action dans l'espace ?, après tout il ya bien eut après jason dans l'espace. Seulement voilà, le film fait complètement abstraction de tout ce qui s'était passé avant avec ce satané cube. Car il me semble bien que dans le N° , le cube datait de l'antique Mésopotamie, alors que là il est l'oeuvre d'un joallier du 17 ème siècle, et là Aille !, ça cloche un peu. Sinon l'ensemble tient la route, on aprécie toujours cet aspect tordu, même so on sent que le mythe s'essouffle un peu.
publié le 16/09/2009 - 04:20

Mon avis

JasoN200 (Newbie - 7 critiques)
6
 
Je poste mon avis un peut en retard mais voila, ce hellraiser 4 m'a deçu. le début est pas mal on voit d'ou sort le cube, qui la fait.... mais la suite du film laisse à desirer, lassant; mal foutu limite on s'endort (pour moi c'est le cas) quelques bonnes scenes de meurtres mais sans plus. Ce film mérite quand même la moyenne malgré ça car des navets on en a vu des plus gros.
publié le 28/06/2009 - 21:43

Pages

Derniers commentaires