Douce Nuit, Sanglante Nuit 2

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Re-animagore88

NOOOONNNNNNN!!!

Re-animagore88 (Graine de psychopathe - 147 critiques)
2
 
Bon dieu, seigneur dieu, c'est une véritable arnaque que ce film, malgré mon amour pour les films des années 80, ce truc que je ne peux point juger comme étant un film est une véritable honte pour tout réalisateur de ce monde. C'est l'une des pire suite jamais vue. Plus de 30 minutes de flash-back non pas fragmenter en micro partie pour expliquer le premier film mais on revisite de A à Z le premier opus!!!!J'ai jamais vu ça !!! Et comble de malheur l'acteur qui incarne Rikki, le père noël tueur est un très bon acteur de théâtre, c'est sûrement ce qu'on dirait si ce mec jouait au théâtre tellement il grimace comme un singe qui fait une crise d'épilepsie, mais là c'est du cinéma qu'on parle ici. Bref nous assistons à une véritable propagande publicitaire de 85 minutes du film original. Dommage, mais y'a vraiment pas d'autre mot pour qualifier ce pauvre déchet pelliculaire, c'est un pure MER******!!!!!!!!!!!
publié le 16/05/2013 - 20:51
Portrait de VonRolling

GARBAGE DAY !!!

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
2
 
Un psychopathe sans charisme raconte à son psy les événements du premier opus. Comme ce sont des passages entiers de Silent Night, Deadly Night qui sont remontés dans cette suite, il vaut mieux ne pas voir les 2 films l’un après l’autre, car c’est très frustrant. D’ailleurs, je devrais plutôt dire que ce sont des scènes de dialogues soporifiques qui ponctuent une version condensée du premier film jusqu’à la quarantième minute. La suite est en fait un court-métrage.

Et au bout de 40 minutes, donc, le film « commence », et il faut du courage pour suivre encore une fois le même concept. Les scènes risibles vont s’enchaîner : la nana qui remercie le killer d’avoir écrasé son mec. Le coup du parapluie. La chute de moto. Les vilains du cinéma (où on regarde des films la lumière allumée). Le coup de l’électrocution. Le coup de l’antenne. Le flic rouquin mal sapé. Le rire démoniaque. Eric Freeman en costume de Père Noël qui se fait distancer par un fauteuil roulant. Et bien évidemment un final raté et expéditif. Le tout est aspergé d'une affreuse musique soporifique. Beurk !

Dans Silent night, deadly night Part 2, fini les plans nichons ! Fini le sang ! Tout est aseptisé (sauf les freestyles des interprètes). Les acteurs rivalisent de nullité et Eric Freeman se place aisément parmi les pires acteurs de l’histoire avec ses expression débiles (sourcilles et gros yeux). Il est inoubliable ! (ce qui n’est pas le cas du film.)

Conclusion : ça pue le foutage de gueule bassement commercial. C’est nul mais involontairement rigolo. 1 point pour les performances d’Eric Freeman et pour son mythique « Garbage Day !!!! »

publié le 21/01/2013 - 19:35
Portrait de Warhammer

Mode d'emploi pour les nuls

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
2
 
Vous n'avez que trés peu d'argent et vous vous voulez faire un film d'horreur ? Haut le coeurs mes frêres puisque j'ai pour vous la solution: -Vous prenez un film qui a plutôt bien marché pour en faire une suite. -Vous prenez les meilleures scènes de celui-ci, à savoir à peu-prés 45 minutes. Vous avez donc déjà la moitié du film de fait, il ne vous reste plus qu'à meubler le reste avec un gros psychopathe de base qui a plus de muscles que de cervelle, donc cela évite d'emblée de trop vous triturer la cervelle pour les dialogues. Ce mec qui n'est autre que le frêre du premier film, péte les plombs à son tour et se met à tuer au hasard de son passage quelques personnes. Enfantin non ? Mais attendez avant que les plombs chauffent dans son petit cerveau notre jeune homme à le plaisir de raconter son enfance,son adolescence ainsi que ses débuts de tueur à un psychiatre. A la fin du récit,il se sauve sans qu'on ne sache comment il a fait,et puis il tue et on le tue. Cela ressemble à de la pure arnaque non ? Si ce n'est qu'il y a bien quelques séquences amusantes,par exemple notre tueur a réussit à faire traverser un parapluie à travers le corps d'un mec, cela m'a bien fait rire et je suppose que ça doit etre plus simple de le faire dans le cul mais notre tueur est balaise c'est vrai. Enfin je passerai sur d'autres scénes aussi inutiles que risibles. Evidemment ce film est volontairement second degrés,d'ailleurs le personnage principal qui en fait des tonnes va dans ce sens mais ils auraient du le faire tout de suite et pas nous montrer 45 minutes d'un film qu'on a déjà vu. Le pire c'est qu'ils s'y sont mis à deux pour pondre un scénar que n'importe quel demeuré aurait pu inventer. Navrant.
publié le 14/01/2013 - 15:03
Portrait de Movie-maniacs

Mon avis

Movie-maniacs (Copycat Killer - 30 critiques)
Le producteur n'a pas été jugé pour escroquerie ??? Ah non , bon .... Ce film n'est autre que douce nuit , sanglante nuit premier du nom avec une quinzaine de minutes en plus !! L'interet ??? aucun....
publié le 24/03/2012 - 12:54
Portrait de AqME

De "c'est pas le premier? T'es sûr?"

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
4
 
Si vous vous demandez encore aujourd'hui comment faire un film durant initialement 20 minutes et le tendre jusqu'à une bonne heure vingt, il suffit de regarder douce nuit sanglante nuit 2. Suite logique d'un premier épisode sympathique sans être exceptionnel, ce métrage fait figure de gros vol à main armé tant le sentiment de s'être fait arnaqué est immense. C'est avec ce genre de film que l'on comprend que le père noël est une ordure, ou pire encore, qu'il n'existe pas. Je ne vais mettre cette citation en spoiler étant donné que peu d'enfant de six ans ou moins lisent ce que j'écris et regardent ce genre de films. Enfin, il ne faut jurer de rien, quand on voit les énergumènes que l'on se traine à l'école. Mais revenons en au film. Y-a-t-il quelque chose à sauver de métrage? Pourquoi le film est-il une telle arnaque? Est-ce que Lee Harvey, le réalisateur s'est inpiré des films de Godfrey Ho? Que de questions...

Le scénario est vraiment d'une facilité déconcertante, même s'il fait directement suite au premier épisode. Dans cette histoire, on va suivre Ricky, le jeune frère du premier père noël psychopathe. Interné pour folie, il livre sa vie et la vie de son frère à un psychiatre qui enregistre tout ce qu'il dit. Seulement voilà, tous ces souvenirs vont faire remonter une folie furieuse dans la tête à Ricky et il va péter son câble. Bref, que dire sur ces quelques lignes de scénario, qui s'en tiennent au minimum et qui n'innovent pas un seul instant. Tout cela reste bien plat et assez insipide. Je ne sais pas si le premier film a connu un grand succès au box office américain mais je suppose que oui, vu la pléiade de suites qu'il y a eu, mais il faudrait tout de même se poser la question sur les bienfaits de l'arnaque visuelle. Car outre un scénario anorexique, c'est tout le film et la réalisation qu'il faut revoir.

Il faut dire que le film fait fort. En fait, si on espère voir un film différent du premier opus, il faut aller vers le troisième (dont la critique ne serait tarder) qui est lui aussi une grosse daube. Pourquoi je dis ça? Parce qu'à l'instar des films de Godfrey Ho, Lee Harvey fait exactement la même chose. Pour faire un petit rappel, Godfrey Ho est un réalisateur qui s'est fait un nom par la médiocrité de ses métrages tels que Black Ninja, Ninja exterminator ou encore challenge ninja et qui s'amusait à mettre des scènes d'autres films pour que la pellicule soit plus longue. Avec douce nuit sanglante nuit 2, c'est la même chose, car durant les 40 premières minutes du métrage on se tape l'intégralité du premier film en version rapide. Alors pour ceux qui n'ont pas vu le premier film, ça peut être sympathique, mais généralement, quand il y a un deux marqué dans le titre, c'est pour intéresser les fans du premier. Du coup on se sent vraiment flousé et ce n'est pas la dernière partie qui va relever le niveau avec une ambiance aux abonnées absentes, et un tueur aussi charismatique que miss France au salon de l'agriculture.

Il faut dire qu'au niveau des acteurs, c'est très mauvais. L'acteur jouant le nouveau tueur, et donc le frère du premier bourreau est vraiment, mais alors vraiment une caricature du tueur maniaque à tendance psychotique parce qu'il n'a pas eu une enfance facile. Aussi lisse qu'une limace écrasée par un 38 tonnes, il parvient tout de même à nous faire rire grâce à un rire forcé à chaque fois qu'il bute une personne dans la résidence où il a décidé de tirer avec un flingue. Je crois que même les miss France sont plus crédibles quand elles font un sourire ou quand elles essayent de nous faire croire qu'elles sont surprises d'être parmi les miss. Par contre, il est assez difficile de juger des autres comédiens étant donné que la première partie concerne le premier film, et que la suite ne montre que les quelques meurtres pas innovants du petit frère. N'ayant pas le courage de parler des différentes victimes faisant environ une apparition de trente secondes chacune, je vais m'arrêter là concernant le casting.

Si vous cherchez des effets gores dans la hôte du père noël, ce n'est dans ce film que vous allez en trouver. Lee Harvey est un petit malin et il sait comment s'y faire pour nous faire croire qu'il a fait un film d'horreur. Les seuls effets gores que l'on verra sont ceux du premier film. En effet, le frère racontant ce qu'à commis son grand frangin, le réalisateur nous montre alors tous les crimes du premier film, même ceux que le petit frère n'a pas pu voir étant donné que durant les faits, il était encore dans son orphelinat avec les bonnes s½urs. En plus, on nous prend pour des cons! Les vingts dernières minutes sont aussi palpitantes qu'une saison de Derrick, puisque notre tueur marche en rigolant dans un lotissement et bute tous ceux qui se trouvent dehors, sauf une petite fille en vélo, histoire de bien montrer que l'on assume pas ce que l'on fait. C'est pénible à voir mais cela nous arrache tout de même quelques bons moments de fou rire non voulus.

Au final, douce nuit sanglante nuit 2 est une daube infâme, le genre de film réalisé à la va vite pour faire un maximum de thunes à la suite du succès du premier. Si certains n'ont pas vu le premier, peut être y trouveront-il leur compte, et encore il ne faut pas qu'ils soient difficile. Pour ceux ayant vu le premier opus, il faut obligatoirement passer son chemin devant une telle arnaque! Bref, un slasher des années 80 complètement à coté de la plaque, qui ne fait pas honneur au premier et qui ne se sauve que par un rythme soutenu. Ben merde, il n'y a pas que le père noël qui est une ordure, il y a aussi l'industrie du cinéma!

publié le 11/03/2012 - 14:08
Portrait de Goodmad

Zzzzz....

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
2
 
Ennuyant (à cause des flash backs au début et milieu du film), un peu sanglant mais bon... Enfin il y a pas grand chose à dire à par qu'il est enmerdant comme c'est pas possible, je mets 1 pour les meurtres rigolos.
publié le 28/10/2009 - 11:56
Portrait de Arkana

Minuit crétin...

Arkana (Graine de psychopathe - 117 critiques)
La plus grande arnaque du cinéma d'horreur (et dieu sait qu'il y en a eu mais là... ça dépasse tout) Les 3/4 du film sont constitués de morceaux de la bobine de "Douce Nuit, Sanglante Nuit" premier du nom.

Pour l'histoire, pas d'entorse du cerveau non plus pour Lee Harry puisqu'il se contente du minimum syndical : le frère de Billy (pas mal taré lui aussi) décide de le venger et hop, c'est le prétexte à une nouvelle expédition meurtrière...

Un film (qui n'aurait jamais dû voir le jour) à oublier vite, vite, vite... un parapluie ouvert dans un estomac, ça porte malheur !

publié le 15/10/2009 - 13:54
Portrait de Willow

Mon avis

Willow (America's Most Wanted - 591 critiques)
2
 
Vraiment nul. Ce produit n'est pas un film, c'est un documentaire sur le film original, car il y a plus de passage du 1er que du 2éme. Je l'ai maté en avance rapide tellement je l'ai trouvé médiocre, j'ai mis 1 pour le meurtre du parapluie qui s'ouvre aprés qu'il ait transpercé sa victime.
publié le 15/03/2009 - 15:23
Portrait de Papa jupiter

Papa Noël pète un plomb!

Papa jupiter (America's Most Wanted - 461 critiques)
4
 
C'est très difficile pour moi de donner mon avis sur ce film,d'abord parce que c'est 2 films en un,et aussi parce que le film ne brille pas par son originalité!Disons que la majorité des scènes que j'ais appréciées proviennent du 1er(environ 1h!!!)En ce qui concerne la "vrai" suite(15 min!!!),c'est surtout le passage où Ricky pète un fusible et s'en va flinguer n'importe quel peckno qui passe dans le coin qui m'a fait bien marrer(j'avais pas vu une telle séquence depuis American Psycho)En résumé,un film fait uniquement pour exploiter le filon jusqu'au bout,et qui ne me donne pas trop envie de matter les opus suivants!La note que je lui met c'est 4/10(2 pour ce que j'ai vu du 1er et 2 pour le reste du métrage...au moins c'est équitable!!!)
publié le 20/02/2008 - 20:44

Silent night

Langanay (Serial Killer - 860 critiques)
8
 
Les 40 premières minutes sont impressionnantes par le parti pris un peu gonflé, mais finalement pas inintéressant : dans l'esprit, on revoit silent night 1, mais compressé pour tenir en 40 minutes ! Pour le reste du film, les quelques acteurs ( dont le tueur ) m'ont plu. Le thème musical est également toujours là. On reste dans un sympathique slasher sans mauvais gout et ne nécessitant pas d'être un 'public averti' pour bien s'amuser.
publié le 15/02/2008 - 20:46

Pages

Derniers commentaires