Ichi the Killer

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de The horror fan

Le Japon comme on l'aime

The horror fan (Copycat Killer - 22 critiques)
9
 

Qu'on aime ou qu'on aime pas on ne peut pas nier le talent évident de Takashi Miike,"Icthi the killer" a été pour moi l'une des expériences japonaises des plus bizarres,mystiques que j'ai eu l'occasion de voir.

Déjà l'histoire est incroyablement bien ficelée et complètement barrée. Une histoire de yakusa,un boss qui disparaît,un tueur fou et des complots,le cocktail idéal. Les personnages sont tous plus déjantés les uns que les autres. Entre Itchi,le tueur ultra-sensible qui pleure pour un rien mais qui est capable d'être une vraie machine à tuer,commettant les pires horreurs (la façon dont il tue est super classe),Kakihara le sado-maso qui a un penchant pour la torture,à la recherche de son patron adoré qui le frappait comme personne (oui c'est pour ça qu'il le cherche) et qui a un charisme fou,mon cœur balance,et je suis loin de vous avoir parler de tous les personnages. Kakihara est quand même bien au-dessus niveau charisme,avec ses cicatrices et ses espèces de cure-dents géants en métal. C'est sans hésiter le personnage le plus cool de l'histoire du cinéma japonais.

La BO est superbe,la musique est géniale et les doublages français passent très bien (pour une fois).

Niveau mise en scène il y a des beaux plans,vraiment virtuoses,notamment le moment où le gang de Kakihara marche en mode bad-boy (en fait ils le sont),au ralenti,à la "Reservoir dogs",trop classe. Les costumes sont vraiment géniaux (surtout celui de Kakihara,oui j'adore ce personnage vous l'aurez compris),la panoplie de Itchi est aussi super classe.

Pour ce qui est du gore,pas étonnant que le film ait été classé "irregardable" (venant de la part des États-unis je trouve ça assez comique) et interdit dans plusieurs pays,violence pure,gore,torture,viol.sado-masochisme,et j'en passe. L'ambiance est pourtant drôle,par moment mais ça ne change rien,c'est hyper violent quand même. À regarder uniquement si vous êtes un habitué,dans ce cas il ne vous reste qu'à savourer le génie de Miike,à voir et à revoir.

publié le 26/09/2015 - 16:04
Portrait de Seblechien

Unique en son genre

Seblechien (America's Most Wanted - 271 critiques)
10
 
De l' ultra violence gore déjanté poussé a l' extrême comme savent si bien le faire nos amis Asiatiques, et teinté d' une touche d' humour noir, enfin plutôt hémoglobine. Pour les amateurs du genre, ce film est une pure merveille. Mais pour les âmes sensibles qui n' apprécient pas trop la vue du sang, passez vite votre chemin. Une oeuvre unique en son genre, ou tout est peaufiné aux petits oignons, du scénario aux effets spéciaux en passant par le jeux d'acteurs.
publié le 24/11/2012 - 13:09
Portrait de Victoryanne

Petage de cable, tuage de gens.

Victoryanne (Graine de psychopathe - 149 critiques)
10
 
Ichi the Killer est avant tout un bon gros delire plein de sang et de folie... c'est à la fois drole et dejante... c'est unique en son genre, une grosse piece de la folie japonaise quand il s'agit de faire dans l'horreur et dans l'abus et c'est foutrement bon!
publié le 26/10/2010 - 13:42

Complètement barge!

Zombievorhees (Newbie - 7 critiques)
9
 
Takashi miike w'est vraiment laché avec ce film, les nombreuses scènes gores qui peuplent le long métrage sont vraiment réussies et d'une originalité hallucinnante. "Mention spéciale pour le fist fucking en pleine gueule du bad guy qui retire les agrafes des deux extrémité de sa bouche pour que son adversaire puisse lui mettre le poing en pleine gueule", un très grand moment de ciné. l'histoire est intéressante et le film assez drole, ichi the killer ne copie aucun autre film, il est unique

Oups! j'oubliais si vous etes fan de shinya tsukamoto ne loupez surtout pas ce film car son role est important et il se démerde plutot bien!

publié le 21/07/2010 - 19:11
Portrait de Goodmad

Miike et le gore,une histoire d'amour...

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
10
 
Miike se lache carrément dans la violence et le sadisme. Le personnage de Kakihara est excellent, il est sadique, malsain, maso, drôle, la totale quoi... L'histoire est un peu confuse mais inpréansible, ATTENTION SPOILER! par contre j'ai rien compris à la fin, Kakihara à une putain d'ouverture de malade gros comme 3 maisons sur le haut de la tronche, il tombe, et quand on retrouve son corps, il n'a plus la cicatrice! s'agit-il d'un oublie (ce qui m'étonnerai mais bon on sait jamais) ou est que j'ai loupé un truc ? FIN SPOILER, niveau connerie et exagération, Miike ne se retient pas non plus, il va loin et tant mieux, comme ça le film est plus savoureux. A découvrir.
publié le 15/02/2009 - 22:49

Kakihara

Dark Musician (Graine de psychopathe - 139 critiques)
8
 
Kakihara et Genesis (le débile de «Suicide Club»), 2 types assez tarés mais que je trouve cool car ils sont trop nazes. «Ichi the killer» est un classique du gore japonnais que je voulais voir subito presto, mais qui m'a un peu déçu au premier visionnement. Le personnage de Ichi n'est qu'un pleurnichard libidineux peu convaincant habillé en super-héros enfantin, mais le sadique Kakihara et les quelques scènes gores tiennent qu'en même la route. Avec une deuxième fois, je me suis assez bien amusé devant ce film asiatique délirant. Mais je trouve pour l'instant que le comble de la folie orientale peut se retrouver dans «967 Pinocchio».
publié le 10/05/2008 - 01:20
Portrait de Lebreihz

Japonaiseries

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
8
 
Je viens juste de finir de le regarder, et je dois dire que j'ai un avis très partagé sur le film. C'est vrai que en ce qui concerne l'horreur pure, le film nous en donne pour notre argent. Car, tout n'est que tortures, mutilations, auto-mutilations, viols, passage à tabac, meurtres horribles, personnages tous plus tarés les un que les autres..... et j'en passe.Décidément, j'en viens à penser que Miike est aussi taré que les personnages de ses films. L'ennui, c'est que il y a trop de Japonaiseries dans ce film, j'entend par là que la compréhension du film nécéssite une certaine adaptation aux mentalités Japonaises, et plus particulièrement à celles des Yakuzas. Car on a du mal à cerner le film, qu'est ce que tout cela signifie ?. Sinon, il reste l'aspect horreur, le problème, c'est que beaucoup de scènes sont à la limite de la débilité, c'est vrai !, je sais que la pression artérielle existe, mais la faut pas déconner, c'est carrément de la haute pression, et on a pas mal d'imbécilités du même tonneau tout au long du film. De plus , le film n'est pas très bien interprété, ainsi les réactions des victimes lors des scènes de tortures ne sont pas très réalistes. Alors, dans ce cas qu'est ce qui fait l'intérêt de ce film ?, le personnage de Ichi tout simplement, car loin d'être un monstre gluant de sang, comme l'affirme injustement le titre, on affaire à quelqu'un d'incroyablement émotif, pour qui faire usage de violence est un véritable déchirement. C'est à voir je pense, histoire de se faire une idée, mais ce n'est pas un film qui révolutionne le genre.On est loin de l'horreure graphique, et de la tension de "l'audition" du même réalisateur.
publié le 29/02/2008 - 15:19
Portrait de Inferno

Trop facile

Inferno (Graine de psychopathe - 141 critiques)
6
 
Franchement je trouve ça trop facile de faire passer le gore par la torture et le viol.....sincèrement tout le monde peut le faire. Il faut juste laisser partir son immagination dans le plus trash possible et chacun peut trouver des idées tordues. En regardant ichi, j'avais hâte de retrouver l'esthétisme cinématographique de "imprint". Bon c'est vrai que les dates de réalisation n'ont rien à voir mais je me suis dit que la beauté de Imprint était une "miike's touch" mais en fait pas dutout. Je trouve ce film quelconque au niveau de l'ambiance crée par Miike et le côté pesant est uniquement créé par la torture et la souffrance. Je trouve que l'horreur dans les films c'est cool mais j'avoue que j'ai arrêté le film et pas parce que c'était insoutenable mais parce que franchement, et c'est à débattre, trop de gore, tue le gore et carrément à la fin ça dégoute et ça soule. La torture ou le viol, pour trouver du plaisir à regarder ça faut être tordu sans déconner.... Mais bon je mets 5 car je suis mitigé entre la déception et le culot de miike quand mêm faut le reconnaître et aussi son travail sur le côté folie perverse des personnages.
publié le 07/02/2008 - 23:46

Une grandiose pantalonnade

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
8
 
Réalisation pas très fameuse, manque de rythme manifeste et durée excessive – des faiblesses récurrentes chez l'auteur de cette bande –, mais un univers de manga habilement retranscrit et une œuvre suffisamment dingue, foutraque et croustillante dans son apologie de la violence trash (il faut voir ces sévices et mutilations en tous genres, ces tabassages en règle et cette hémoglobine rutilante) pour procurer un grand moment de jubilation aux amateurs de cinéma extrême. Avec une belle brochette de personnages timbrés en dépit de la direction d'acteurs hasardeuse de Miike ainsi que des trucages numériques aussi foireux qu'amusants. Grossier, gratuit, inégal, et tellement bon pourtant…
publié le 09/12/2007 - 17:57
Portrait de Anthropophagous

Genial !

Anthropophagous (America's Most Wanted - 367 critiques)
10
 
Voilà enfin un polar horrifique musclé ,sadique,gore,psychologique,psychotique,inteligent,mysterieux et interessant de bout en bout ! On suit l'enquête de Kakihara,un chef yakuza qui recherche sont boss qui a disparut avec des millions de yen .Et donc pour le retrouvés il va employé SES methodes comment dirais-je HORRIBLES ! De ce côté là rien n'est epargné au spectateur ,Miike nous en met plein la vue et y va de bon coeur ! Kakihara saura que le responsable de la disparition de son boss est un nommé Ichi ,tueur encore plus fou que lui et ayant diverses traumatismes d'enfance. Bref voici un petit resumé de ce film magnifique ! Film bien entendu sur les yakuza mais aussi sur psychokillers ,"Ichi the killer" est fort très fort. Pas seulement par sa violence incroyable ,mais par le personnage de Ichi ,taré psychotique et malade ,montrant un folie inquietante . Ichi ne peut tuer que si son boss lui dit de le faire ! Mais ceci evoluera tout au long du film... Dans ce film,il n'y a pas que Ichi qui est cinglé.Loin de là .Presque tout les personnages sont malades. Je retiendrais aussi la très inquietante sequence finale montrant un homme pendu a un arbre en pleine rue,et juste en dessous de lui des enfants qui jouent ,rigolent et sourient sans ce preoccupés de lui. Cela signifit que pour la societé du Japon ,la violence devient de plus en plus bannal pour tout le monde,que même les enfants finissent par s'en foutre totalement. Tout simplement sublime ! Un film a voir absolument .
publié le 09/12/2007 - 13:20

Pages

Derniers commentaires