The Crow: Wicked Prayer

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Punisher84

Merde d’oiseau

Punisher84 (I am Legend - 1390 critiques)
2
 
Mon indulgence à des limites et je ne peux m’empêcher de râler devant un film si opportuniste. Si le personnage du corbeau n’était pas là, cette troisième suite au film culte d’Alex Proyas serait juste une très mauvaise série b fantastique. Ce qu’elle est mais avec la fâcheuse particularité de descendre un mythe en rendant celui-ci ridule. Relégué au troisième plan et comme si cela ne suffisait pas, le dis corbeau se fait voler la vedette par le méchant de service. Un service, voilà en fin de compte ce qu’est cette usurpation. Car au vu de la grand médiocrité du casting et des personnages, cela ne peut faire que du bien au sous-estimé Edward Furlong. Cela permet à ce manche de Boreanaz de faire son petit numéro. Suivi de très prés par la désastreuse Tara Reid. Qu’aurions-nous pût espérer avec un tel tableau ? Certainement pas une histoire d’amour déchirante comme dans le premier film. Il s’agit plutôt de l’excuse bidon d’une mini secte satanique dont le chef veut devenir le diable et ce par vengeance. Rien que ça ! Entre deux ellipses scénaristiques (Cuervo et qui par rapport à Luc ?) et une myriade d’incohérences, l’on doit se farcir un nombre trop important de scènes sombrant à 99% dans le ridicule incurable. Le corbeau à des supers pouvoirs ! Mais il se fait plus souvent rétamer que sortir vainqueur. Tellement vrai qu’à un moment donné, l’on se demande vraiment ce que le personnage fout là. Quel intérêt à suivre quatre branleurs en train de tuer tout ce qui bouge et en toute impunité ? Le lyrisme gothique n’est évidemment plus de la partie et a été laissé de côté au profit d’un « truc » dont je n’arrive pas à trouver le nom. La justification d’un tel foutoir n’est qu’une basse excuse pour nous servir un plat amer dont on se serait bien passer.
publié le 17/02/2010 - 00:32
Portrait de Gory Freddy

Pitoyable!

Gory Freddy (I am Legend - 1801 critiques)
4
 
Autant je ne suis pas d'accord avec les critiques qui descendent "The Crow" 2 et 3, car moi je les ai aimés, autant ce 4ème opus mérite amplement de se faire laminer! Le scénario est stupide, mal écrit et ennuyeux. Les acteurs sont nuls, même les pourtant d'habitude excellents Edward Furlong et David Boreanaz. La mise en scène... Pfffffff! Reste quelques bonnes choses à sauver ça et là, comme un peu de caviar dans une grosse bouze bien fumante... Mais aurez vous le courage de plonger les mains dedans pour le récupérer???
publié le 01/01/2007 - 00:00

Derniers commentaires