Violent Shit

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Mon avis

Dreamland (Copycat Killer - 46 critiques)
8
 
N'oublions pas que c'est film amateur ! Mais je dis bravo à A Schnaas pour sa créativité !
publié le 25/01/2010 - 11:07
Portrait de Guill

Violent Shit

Guill (Serial Killer - 838 critiques)
4
 
Premier film du réalisateur allemand Andreas Schnaas. Un réalisateur réputé pour ses film gore underground au même titre que son confrère Olaf Ittenbach. Deux réalisateurs similaires ayant commencés en cinéma presque en même temps et à concocter eux même leurs effets spéciaux. Sauf que je trouve Ittenbach beaucoup plus professionnel et meilleurs maquilleur. Violent Shit est le premier film d’une trilogie connu mondialement par les aficionados du genre. Un film de série Z sans réel budget, tourné vite fait. Pour le scénario, il y en a pas vraiment. On suit le parcours sanglant de Karl The Butcher qui assassine brutalement tout ceux qui croise son chemin. Le film est très mal filmé, déjà que la qualité de l’image et du son étant pitoyable, ça n’aide pas vraiment à la cause. Violent Shit réserve plusieurs moment très gore mais la plupart des effets sont mal faits. Je peu tout de même comprendre que c’est un début mais si on compare avec ceux de Black Past, premier film de Olaf Ittenbach, c’est vachement moins réussi. Il reste quand même quelque grand coup de couteau de bouché au visage qui son pas mal mais déjà là, on voit que le résultat. Ce film contentera certains amateur du genre mais pour ceux plus hardcore, on restera un peu sur notre faim. Le DVD est un objet très rare de collection, j’ai été chanceux de pouvoir me procurer le coffret allemand réunissant la trilogie. Ce coffret étant discontinué depuis plusieurs années. Bref, un film réservé uniquement au amateur pure et dure de cinéma trash underground ou au fan de Schnaas.
publié le 13/03/2009 - 03:21

100% gore

Langanay (Serial Killer - 858 critiques)
6
 
Film à très petit budget, Schnass décide donc de ne pas concurrencer ses modèles (comme Halloween dont la trame initial de ce film ressemble) pour se limiter à un principe simple : le film décrit le parcours de notre ami le boucher-tueur, mais dans ce film pas de mise en bouche inutile : on assiste tout de suite, et souvent de façon assez longue aux tueries du boucher. Les effets spéciaux m'ont plu et étaient variés. La bande son est omniprésente tout le long du film, cela donne un coté oppressant au film. En plus ajouté à certaines longueurs, le film est éprouvant à suivre. L'histoire est difficile à suivre, traumatisme vécu dans l'enfance qui sera surmonté de manière "blasphématoire" avec un Jésus Christ féminin. Un des meilleurs Schnass par sa radicalité et son ton nouveau : sans concession et ne cherchant pas à être agréable à l'œil.
publié le 02/05/2008 - 19:39

Réponse à anthropophagous

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
2
 
Alors, je ne suis sûr d'aucune de mes affirmations à 100%, mais... 1) Si je ne m'abuse, il s'agit tout bonnement du père de Karl, donc par conséquent du grand-père de Karl the Butcher Jr. qui sera la vedette des second et troisième volets. 2) À mon avis, ce doit être un type crucifié dans la forêt sans lien direct avec le Christ. Mais plusieurs interprétations peuvent être possibles pour cette scène, je pense. 3) Hélas, je n'en sais pas plus que toi pour le coup... 4) Je présume qu'il s'agit de l'accouchement de Karl the Butcher Jr. Une façon à Schnaas d'assurer la descendance du personnage principal... Voili voilou, même si mes réponses ne sont pas entièrement satisfaisantes (et peut-être même erronées), j'espère qu'elles auront au moins pu t'éclairer un peu. Saludos !
publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de Anthropophagous

à Sir Gore

Anthropophagous (America's Most Wanted - 367 critiques)
4
 
S'il te plait pourrez tu m'eclairé sur le film car il y a des situations que j'ai pas très bien compris dans le film. Attention mes questions contiennent quelques spoilers ! 1)Quand Karl le boucher est enfant ,sa mere l'enferme dans une pièce où se trouve un homme etrange qui a le visage tout pourri et qui a des cornes et qui tient dans ses bras des têtes tranchées.Qui est cet homme ? 2) Karl le boucher decouvre dans la forêt un homme vêtu comme le Christ et qui est mort crucifié.Est ce que c'est une hallucination de Karl le boucher qui croit voir le Christ ou bien c'est un type crucifier là comme par hasard ? 3)Pourquoi le visage de Karl le boucher pourrit progressivement tout au long du film ? 4) Pourquoi a la fin Karl le boucher accouche d'un bébé monstueux ? Voila ,ce serait cool de m'eclairé. Merci d'avance !
publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de Anthropophagous

Merde violente !

Anthropophagous (America's Most Wanted - 367 critiques)
4
 
Premier film d'Andreas Schnaas,ce film est très amateur. On assiste aux mefaits de Karl le Boucher durant tout le film,en fait il n'y a presque pas de scenario.On voit juste les futurs victimes de Karl le boucher et ce qu'elles font et après finisse par se faire atrocement tuées . Coté gore,c'est fait a la vavite ,en effet,on peut constater que certains effets gores sont très faciles a realisés,sinon les amateurs ne seront pas deçu car ca saigne assez pour satisfaire. Par contre le film n'est pas parfait ,ça non ! Le son est le plus mauvais que j'ai pu entendre dans un film,même une personne allemande ne comprendrait rien a ce que dise les personnages,mais je ne parle pas l'allemand et ca ne m'a pas poser de problèmes car le film possède quelques dialogues par ci par là ,mais ils ne servent pas a grand chose. L'image est de mauvaise qualité ,on voit bien qu'il s'agit d'un camescope de famille ,mais l'image donne un côté inquietant au film surtout pendant les sequences de nuit même si on ne voit pas grand chose,ca rend le film un peu space. Les acteurs sont plus mauvais les uns que les autres ,sauf Andreas Schnaas dans le rôle du tueur ,sa prestation est bizzare est inquietante ,il reussit a faire devenir Karl le boucher un personnage très mysterieux dont on ne connait pas grand chose et on voudrait en savoir plus. Par contre ,le film dure 1H10 eh bien cette 1H10 m'a parut longue !En effet ,on assiste aux petites taches et activités que font les futurs victimes du tueur (coupé des feuilles dans la forêt !!!!!!!!),ben ce sont de belles scenes de remplissage qui finisse par agacé !Je ne me suis pas ennuyé a mort mais bon je ne me suis pas amusé pendant ces scenes de remplissage ! Violent Shit est un petit film realisé entre copains surement pendant un week end ,quand même mauvais mais qui se regarde avec une petite nostalgie Note :3.5/10
publié le 01/01/2007 - 00:00

Gore mais mauvais

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
2
 
Premier long-métrage d'Andreas Schnaas, un maître du cinéma gore underground allemand se disputant la couronne du genre avec Olaf Ittenbach, Violent Shit illustre les sanglants exploits d'un serial killer aussi simplet que particulièrement violent, qui s'en va transformer en chair à saucisse toute personne qu'il croise sur sa route, et ce dans la joie et la bonne humeur. Que les amateurs de gore se rassurent: ce premier «délit» de Schnaas ose directement le tout pour le tout et n'a rien à envier aux futurs Zombie '90 ou Violent Shit 3 — Infantry of Doom en la matière. Démembrements, décapitations et éviscérations à la pelle, corps et visage sectionnés en deux à l'aide d'une petite scie électrique, découpage de vagin puis éventration de la même personne à l'aide d'un couteau, un beau petit quota d'atrocités au programme d'une bande dont l'intérêt, précisons-le, se résume strictement à cela. Car si, en terme de boucherie, Violent Shit fait pas mal d'étincelles (quand même la plupart des trucages réalisés par Schnaas himself demeurent extrêmement frustes et peu crédibles), tout le reste laisse complètement à désirer. Passe encore la qualité d'image et de son des plus exécrable, de même que la laideur repoussante de la mise en scène, sachant qu'il faut bien s'attendre à une telle médiocrité technique et artistique en s’intéressant à ce type d'œuvres. Mais là où le bât blesse surtout, c'est dans l'ennui profond que suscitent ces interminables et insupportables séquences de remplissage, Schnaas ayant voulu jouer au professionnel qu'il n'est guère en modulant la durée de son film afin qu'il atteigne les 1h10 et des poussières. Zombie '90 a le mérite de ne pas trop ennuyer, car il bascule constamment dans un « freestyle » barge et plutôt plaisant, quant à Violent Shit 3 — Infantry of Doom, l'ultime volet de cette trilogie gore orchestrée par Schnaas, il bénéficie d'un rythme soutenu et d'une intrigue relativement divertissante qui permettent de nous faire passer rien moins qu'un agréable moment. Ici, point de salut. Le camescope dégueulasse nous assomme de plans de campagne et de banlieue d'Allemagne de l'ouest d'une effroyable morosité, tout en filmant une poignée d'acteurs à gifler, qui récitent leur texte et miment diverses situations sans le moindre engouement, dans d'affreuses coupes de cheveux choucroutes et vêtements ringards typiques de la fin des années quatre-vingt. Dur visionnage.

Violent Shit est une petite perle de gore extrême. Mais bon sang qu'il faut s'armer de courage pour ne pas appuyer sur la touche d'accélération de sa télécommande lorsque les carnages laissent place à tout ce néant ! D'une telle expérience, Andreas Schnaas aurait pu en tirer une sympathique oeuvrette d'une trentaine de minutes, mais sa volonté d'en faire un long-métrage nuit grandement au potentiel du film. Résultat: un ensemble peu probant de scènes de boucherie entrecoupées d'épouvantables longueurs. Nous mettrons cela sur le compte d'une erreur de jeunesse.

publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de DorianGray

Porte bien son nom ...

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
Violent Shit, c'est une merde violente, non? Un peu comme une diahrée? Non, c'est la tourista mag 3! Et bien ce film est comme ça, voilà, ni plus, ni moins! Je ne sais plus quel est l'ignoble connard qui avait essayé de me le faire voir un jour,, mais je crois l'avoir étranglé et enterré maintenant!
publié le 01/01/2007 - 00:00

Une honte!

Darkside (Graine de psychopathe - 102 critiques)
Vendu comme un gore violent, voila un film amateur filmé avec les pieds (contrejour avec le soleil !), sans interet, moche voire avec des idéologies tendancieuses. Fuyez toutes ces daubes z au plus vite qui se servent des amteurs d'horreur comme des abrutis de base pret à acheter n'importe quoi.
publié le 01/01/2007 - 00:00

Derniers commentaires