Sanctuaire

7.9/10
Sanctuaire

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1058 critiques
publié le 13/09/2021 - 11:34
7
 

Mystique

On sent planer l'aura de Dario Argento tout le long de ce film tellement Sanctuaire rappelle les ouvrages de cet ancien maître de l'horreur (car il ne l'est plus hélas ).
Pas étonnant cependant car il a collaboré étroitement à l'élaboration de ce Sanctuaire qui bénéficie d'une ambiance bien lourde.
En outre l'ensemble est d'un esthétisme très travaillé, l'atmosphère bien sombre tranche littéralement avec la beauté baroque du moument grâce à une mise en scène pour le coup assez brillante.
Pourtant malgré une intro accrocheuse et dynamique la narration se perd quelque peu dans une intrigue trop nébuleuse par moment donnant l'impression d'un film qui souffre d'une espèce de faux rythme.
Fort heureusement les quelques longueurs constatées sont souvent brisées par des moments d'horreurs purs suffisamment marquants pour compenser une austérité parfois trop présente et des acteurs pas toujours convaincants.
Sanctuaire est donc un film de Demons qui sort indéniablement du lot qui ravira sans doute les fans de films d'horreurs gothique d'un autre temps.
Par contre ceux qui préfèrent du gore sans concession et sans prétention s'abstiendront ce Sanctuaire n'est pas fait pour vous.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 06/08/2013 - 15:33
8
 

Démoniaque et Argentesque

Parfois présenté comme Demoni 3, La Chiesa est pourtant bien éloigné des 2 films pop-corn de Lamberto Bava. Il est le résultat de la multiple déconstruction et reconstruction du concept de base où une troupe de démons bousille tout ce qui bouge pour rassasier les amateurs de monstres et de gore. Heureusement, après avoir bossé sur The Adventures of Baron Munchausen, Michele Soavi travaille à nouveau le script et lui donne plus de hauteur que les simples séries B de l’époque.

Malgré les multiples frictions entre le réalisateur et son producteur, notamment au sujet d’Antonella Vitale, le résultat est plutôt réussi. Visuellement, l’esthétisme de l’ensemble et les trouvailles visuelles sont du plus bel effet. Soavi a un sens artistique proche de celui d’Argento dans les années 70/80. La plupart des plans font vraiment plaisirs. Les acteurs sont globalement convaincants (à l’image d’Asia Argento) et la musique colle bien à l’esprit général. J’en attendais un peu plus de la part de Goblin, mais bon…

Mises à part les longueurs, le problème majeur du métrage se situe dans le ton. En effet, on démarre sur un massacre moyenâgeux plutôt sérieux pour basculer sur une aventure fantastique posée. Ensuite, on se retrouve devant un spectacle étrange où se croisent humour et morts violentes pour se conclure dans un esprit à nouveau sérieux. Cela viendrait-il du montage ?

Conclusion: partant d’une histoire bien écrite et laissant place au talent de Soavi, La Chiesa est un spectacle beaucoup plus travaillé que les précédentes productions de Dario Argento. Malheureusement, le film souffre d’un problème de rythme et d’un manque d’équilibre pour nous envoûter complètement.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Narcisse
Newbie - 1 critiques
publié le 27/02/2013 - 16:15

Mon avis

J'adore ce film. Les avis reflètent assez bien le mien. Toutefois j'ajoute une chose très importante pour moi. 20 ans après, la musique me hante encore...

La musique a une grande importance dans les parties clefs du film et le moment d'anthologie est basé essentiellement sur l'oeuvre monumentale de Philip GLASS à découvrir d'urgence si vous ne connaissez pas.

FLOE sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=uYLHRdgdnKk

Narcisse

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 05/08/2009 - 11:48
8
 

Démons transposé dans une cathédrale

Une cathédrale fut construite sur un charnier de cadavres massacrés à une époque reculée. Ouvrant le film sur une introduction originale et plaisante, Sanctuaire retrace les mystères de l'histoire de cette cathédrale dont l'architecture gothique est magnifique. Un cadre de toute beauté pour un scénario qui possède quelques similarités avec Démons (surtout lors de la dernière partie du film) et ne se trouve pas réellement original. Cependant, Sanctuaire assure un divertissement de qualité et l'atmosphère émanant du monument religieux y contribue grandement. Bref, Sanctuaire est un film d'horreur distrayant soutenue par la musique des Goblins, irréprochable, comme à son habitude.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Dr West
I am Legend - 1429 critiques
publié le 13/07/2008 - 20:37
8
 

Mon avis

Bon petit film d'horreur avec des démons et du gore, le tout soutenu par le score des Goblins et une histoire signée par le maitre Argento!!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Frank zito Frank zito
Graine de psychopathe - 103 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Inégal

Sanctuaire est un film découpé en trois parties bien distinctes et tout à fait inégales dans leurs qualités et leur fond. Tout d'abord une introduction qui s'attarde sur le masacre de possédés par des chevaliers teutoniques. Une entrée pas loin d'être brillante si l'on tiend compte du budget alloué. Ensuite, et c'est la grande faiblesse du film de Soavi, presque une heure de mise en place de l'intrigue et des personnages plus ou moins crédible (Enfin, plutôt moins quand même). C'est d'autant plus fastidieux, et la troisième partie en témoigne, qu'il semble en fait se foutre éperduement d'un scénario quelque peu fourre tout. Tout aussi difficile à suivre qu'à écouter (Dieu qu'ils sont bavard!) extremement datée, elle est presque aussi calamiteuse qu'ennuyeuse. Jusqu'à ce qu'un mécanisme caché enferme tous nos protagonnistes dans le sanctuaire. Et là, nous découvrons "Démons 3". Gore, humour, virtuosité, la mise en scène redevient très inspiré pour clore Sanctuaire avec manière. reste donc un film dont seule (l'interminable) partie centrale à véritablement mal vieilli, heureusement sauvée par la présence d'une Asia Argento mutine et intrigante, mais que l'on oublie assez vite au profit d'une entrée en matière et d'une conclusion magnifique. De l'association Soavi/Argento/Goblins ne restera donc qu'une oeuvrette sympathique, mais aussi quelques regrets...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Guill Guill
Serial Killer - 838 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

The Church

Connut aussi sous le nom de 'Demons 3', The Church en reste néanmoins une suite original et intéressante. Tout en étant différent des 2 premiers volet 'Demons', Michele Soavi réalise une suite convaincante qui affirme bien sont style différemment de Lamberto Bava. Au Moyen Age, Un peuple soupçonner d'être des esclave du Demons sont assassiner au grand complet. Les chevaliers enterre tout les cadavres et font construire un énorme sanctuaire pour empêcher que le mal survienne à nouveaux. Maintenant rendu dans le temps d'aujourd’hui, les Demons ce reveille et assiège une bande de gens enfermer dans ce même sanctuaire. La B.O des Goblin ne m'a pas convaincu, je l'ai trouver sans profondeur. Asia Argento présente dans le film était tres jeune à l'époque. J'ai bien aimer les décors gothique et l'ambiance que ce sanctuaire dégageais. Bref The Church reste beaucoup mieux que Demons 2 sans être supérieur à l'original.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Carth Carth
Serial Killer - 711 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Assez frappé...

Fruit d'une collaboration entre Argento et Soavi, Le Sanctuaire rappelle les belles heures du cinéma de genre italien. En effet, les nombreuses maladresses visuelles dues à un manque de budget évident font que le métrage est souvent constitué de bric à broc, rendant certains passages farfelus complètement ratés à l'écran mais terriblement assumés par le réalisateur. Comme à la bonne époque, tout ce qui passait par l'esprit du réalisateur devait absolument être mise en boîte qu'importe le résultat final. En résulte alors une réalisation attachante avec sa petite flopée de scènes gores faites de latex et de coulis de tomate, son atmosphère très particulière (mélange de gothique, d'art et de kitsch), sa musique à l'orgue électrique co-réalisée par les Goblin et l'interprétation souvent surjouée par ses interprêtes. Le scénario tombe néanmoins très vite dans le n'importe quoi avec enchaînement de morts abominables, de sauteries et de contamination en 10 minutes chrono. Italian's touch en quelques sorte. Le Sanctuaire n'est peut être pas le film le plus cohérent que j'ai pu voir, mais ses quelques passages carrément furieux, véritable lettre d'amour au cinéma gothique et au giallo, et son atmosphère délicieusement inquietante font que l'on passe un agréable moment.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?