Big Fish

Portrait de Nandrolone

Magnifique

Nandrolone (Serial Killer - 692 critiques)
10
 

Chef d'oeuvre de Tim Burton, mon préféré, un film tout en finesse, simple mais qui captive. Beaucoup d'émotion. Un film à regarder attentivement du début à la fin pour pouvoir le juger, le comprendre et l'utiliser comme base de réflexion. Visuellement intéressant, à voir absolument.

publié le 12/06/2018 - 20:37
Portrait de Fab-4

Comme un poisson dans l'eau

Fab-4 (Serial Killer - 761 critiques)
8
 
Il est a son aise partout le Tim. Ce film ne ressemble à rien de déjà existant. Mais il nous transporte. On le regarde sans voir le temps passer. C'est drole, émouvant, surprenant, beau. Ca claque quoi ! Et la fin est géniale également. Y'a du "stre-mon" tout gentil, bien inspiré de "Freaks" (le film) d'ailleurs le Timi. Y'a des histoires, y'a une histoire, c'est un très bon film.

Et puis ca fait un peu réfléchir tout ça. En effet nous ne somme tous que le reflet de nos histoires et de ce que l'on veut bien raconter de nos vies, de ce que l'on vie....j'en ai réellement pris consience avec ce Big Fish, je ne suis pas moi, je suis ce que je veux bien que l'on voit de moi. Comme tout le monde ;-)

publié le 06/04/2013 - 20:09
Portrait de Warhammer

A la pêche aux moules,moules,moules...

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
10
 
Un superbe film qui allie avec brio émotion,humour et fantaisie. Mine de rien l'un des meilleurs films réalisés par tim Burton qui paradoxalement est l'un de ses moins personnels visuellement parlant.

Bien que l'on retrouve par moment son style, on ne peut pas dire que l'on reconnaisse son travail habituel mais je ne vois pas en quoi c'est génant, moi qui suis fan j'ai plutôt salué qu'il sorte un peu des sentiers battus.

Au delà de ça, l'histoire est remarquablement ficelée et surtout pleine de charme qui traite de la peur de mourrir avec une tendresse peu commune. Nous aurons tous à l'approche de la mort une façon bien à nous de s'y préparer,le vieil homme de l'histoire a choisit de s'approprier une vie passée extra-ordinaire et d'en faire partager son entourage et nottament son fils. Son fils va essayer de tirer le vrai du faux de toutes ses histoires afin de comprendre qui était réellement son pére qu'il n'a finalement que peu connu dans la réalité.

Alors mythe ou réalité? Mélange des deux? Peu importe.L'important c'est que son pére y croit. Je dois dire que la fin est tellement bouleversante que j'en ai versé quelques larmes, même si on s'y attend un peu. Ce que j'ai apprécié le plus c'est que le film n'est pas larmoyant du début à la fin mais on passe par toutes les émotions avec bonheur.

Ce film m'a fait rappellé que nous avons tous dans la famille quelqu'un qui s'approche inéxorablement de la mort et qu'il convient de soutenir en faisant fi si c'est possible des griefs passés, j'en ai fait hélas la triste expérience récemment. Un film à voir d'urgence.

publié le 13/02/2013 - 13:35
Portrait de Lebreihz

Mythe et réalité

Lebreihz (I am Legend - 2304 critiques)
8
 
Là y a pas photo, c'est un grand Tim Burton. De quoi ça parle ?, de plein de chose !. Je vais pas tout raconter, mais c'est avant tout un film qui met en lumière une réalité certes cruel, c'est à dire un fils au chevet de son père qui est en train de mourir, et de l'autre un monde fantasque et imaginaire, enjolivé bien évidement. Le film dépeint avant tout des relations humaines compliqués, toute relation humaine est compliquée, d'ailleurs, c'est ce qui est le plus dire à maîtriser si on n'y réflechit bien. Mais quand il s'agit de relation père-fils, ça l'est beaucoup plus. On parle bien de la mort d'un homme, oui mais voilà, ce n'est pas triste ni dramatique !, l'ensemble est tourné sur un ton très lèger. Et voilà que notre homme raconte sa vie, ou plutôt sa vie imaginaire. Et dans un sens c'est vrai !, sous quel jour voyons-nous notre père (pour ceux qui en ont un), c'est le plus grand, le plus fort, bref c'est Dieu dans notre oeil d'enfant, comme le dit si bien Edward Norton dans "Fight club". Et puis au fur et à mesure le mythe s'estompe un peu, aller donc imaginer que votre propre père ait pu avoir des relations extra-congugales (ou innapropriée comme disait Clinton) !. Bref le film parle de tout cela sur un ton lèger et poëtique, avec de bonnes trouvailles scénaristiques.
publié le 10/01/2013 - 23:03
Portrait de Goodmad

Chef d'oeuvre incomprit

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
10
 
Mon préféré de Tim Burton avec Edward aux mains d'argent et Ed Wood. Les soi-disant fan de Tim Burton ont hurlé au scandale en voyant ce film et pourtant c'est surment un de ses plus beaux. L'histoire est vraiment bien trouvée et pleine d'humour et surtout de verité. La fin m'a donné la larme à l'oeil SPOILER Le fils qui comme son père raconte sa mort de manière complement exagérée et magnifique alors qu'il meurt de manière tout ce qui a de plus ordinaire, scène marquante FIN SPOILER. Maintenant Tim Burton a perdu tout son talent à mes yeux, et dire que les "fans" du réalisateur n'ont pas aimé ce film touchant et ont hurlé au génie pour Alice aux pays des merveilles (quel honte ce film, ca pue le fric, la facilité et le manque de passion) ça me laisse sans voix. A ne surtout pas manquer! (par pitié Tim refais-nous des films comme celui là et comme Ed Wood et Edward aux mains d'argent)
publié le 28/11/2011 - 21:02

Fanstastique Burton

Langanay (Serial Killer - 857 critiques)
8
 
Dans la veine d'un film à Oscar, comme Hollywood nous en sert régulièrement, mais ici, ce qui est surprenant, c'est que le fantastique est présent du début à la fin ! Pour un film à visée clairement grand public, c'est très appréciable. Les différentes scénettes sont agréables, le mélo n'est jamais trop loin et est parfois pesant, heureusement, il ne dure jamais trop longtemps. Les acteurs, j'ai surtout apprécié Albert Finley, dans un très beau rôle. Vive l'imagination, enfant ou adulte !
publié le 25/07/2011 - 00:49
Portrait de Dexter

Mon avis

Dexter (Serial Killer - 475 critiques)
10
 
L'air de rien, en regardant la filmo de Burton, Big Fish est son premier film donc le sujet est très terre à terre, un père fantaisiste en fin de vie face à son fils conformiste à mort et à l'imagination bridé.

Je crois que certaines personnes pourront se reconnaître dans cette relation père-fils car beaucoup d'entre nous ne ressente aucune ressemblance avec leur père (en tout cas moi j'en fais parti, vu que contrairement à mon papa je n'éprouve pas le besoin de raconter juste histoire de parlé de ce que j'ai vu dernièrement dans les rayons surgelés d'intermarché)

Mais bon ce film marque le début de la fin de l'air Burtonienne, car lui même étant devenue papa rentrera apparemment définitivement dans le rang (pourtant Sweeney Todd avait bien redonner de l'espoir)

On pensait aussi que dans Big Fish, Burton se projeté dans le futur de sa relation avec son fils (lui, lui racontant plein d'anecdotes de tournage et son fils s'en battre l'oeuf au fil du temps) ... erreur tout le monde a eu tord de croire que dans Big Fish, le père fantaisie représentait Tim Burton finalement non, Burton ce représente par le fils, le papa lui n'est que l'imagination de Burton (celle qui nous a apporté tant de grand film) est tristement c'est elle qui meurt par le bias du père et le nouveau Burton, le fils qui reste pour devenir conformiste à mort ... la preuve il a livré dernièrement un travail satisfaisant à ses premiers employeurs (disney) chose qui au début de sa carrière chez eux, ne lui aurait jamais osé passer par la tête.

Big Fish reste un film très intimiste pour Burton, un conte enchanteur porté par des personnages haut en couleurs, des situations amusante et une discrète musique d'Elfman perfectionnant le tout.

publié le 31/07/2010 - 13:12
Portrait de G.C.

Avis mitigé

G.C. (Graine de psychopathe - 200 critiques)
6
 
Non pour moi, c'est loin d'être le meilleur Burton. Le film est long, trop long. Et ça manque de saveur, en tout cas comparé à d'autres oeuvres burtoniennes (Edward, Charlie, Sweeney, Vincent...), c'est pourquoi ma note est aussi sévère : je me suis surpris plus d'une fois à regarder l'heure, durant le film. Ceci dit, n'oublions pas les qualités (bah oui, Tim Burton quand même...) de ce métrage : des effets visuels grandioses, une interprétation correcte, des personnages (très) hauts en couleur - les siamoises, le géant, le patron du cirque, la sorcière... -, et comme d'habitude une belle poésie, propre à l'univers burtonien (mais toutefois ici moins sombre qu'à l'accoutumée). Mais le tout reste assez vide selon moi. Je ne regrette pas l'achat, mais je ne pense pas le regarder à nouveau. À voir par curiosité.
publié le 05/02/2010 - 22:00

Mon avis

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
8
 
Film poétique et magique qui nous plonge tout droit au cœur de l'imagination de Tim Burton .
publié le 17/04/2009 - 18:08
Portrait de Scarecrow

Imagination

Scarecrow (America's Most Wanted - 302 critiques)
10
 
Tout le monde le sait , Burton est un maitre du cinema... Mais la avec Big Fish, il m'a beaucoup impressionné! Selon moi on ne peut faire un resumé de 40 lignes sur ce film, faut le vivre, et le voir à sa manière. Pour faire court, nous avons droit à une oeuvre, d'une energie positive, ou se mele poesie et fantastique et toujours avec le melange de l'univers de Tim Burton.On pourrait meme fermer les yeux et etre à fond dans le film tellement c'est creatif . Je suis encore tout retourné... Pour finir laisser votre imagination s'exprimer, vous comprendrez par la suite...
publié le 08/02/2009 - 23:11

Pages

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net