The Faculty

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de VonRolling

Snif !

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
8
 
Disons le tout de suite : ce film n’est pas un must de Robert Rodriguez. Le réalisateur a fait et fera beaucoup mieux. En dehors de ça, The Faculty a des qualités qui le hissent aisément au rang de « divertissement de qualité » dans la fin des 90’s.

Première chose à noter : le casting ! Des jeunes, des vieux, des connus, des futurs connus, et des futurs inconnus. Dans le lot des acteurs en devenir, le futur Frodon Elijah Wood, habitué de Rodriguez, Josh Hartnett qui se fait beaucoup plus rare depuis 2007, et que je trouve relou en rebelle dealer branché, la délicieuse Jordana Brewster, parfaite dans The Texas Chainsaw Massacre – The Begining, et poursuivant sa carrière avec les Fast & Furious, ou Clea DuVall, vue en 2001 dans Ghost Of Mars, et que l’on retrouvera dans American Horror Story – saison 2. Chez les monuments : Piper Laurie, vue en 1993 dans Trauma, et dans la série Twin Peaks, le toujours impeccable T-1000 Robert Patrick, la magnifique Salma Hayek, et la troublante Famke Janssen, remarquable dans X-Men, Nip/Tuck, La Maison de l’Horreur ou encore Goldeneye. Chez les oubliés : Laura Harris, qui n’a joué que dans The Faculty et Severance mais c’est recyclé dans les séries TV, Shawn Hatosy, abonné aux séries et ayant joué dans le très bon 11:14, ou encore l’inattendu rapeur Usher vu plus récemment dans les films sur Justin Bieber…

Afin d’être le plus bancable possible, The Faculty se dote d’une B.O. composée des groupes américains du moment ou des classiques ados : Garbage, The Offspring, Alice Cooper (repris), Oasis, David Bowie, et même une énième reprise foireuse des Pink Floyd.

Sans la patte musclée de Robert Rodriguez, le film aurait pu sombrer dans le nanar pour ados boutonneux très chiant et très prévisible. Le scénario de Kevin Williamson étant inspiré de films d’invasion déjà vus et revus. Il conjugue donc les faiblesses d’un manque d’originalité et d’une approche très teenage, avec les clichés qui vont avec. Il flotte donc dans The Faculty un esprit plutôt impersonnel.

Mais soyons positifs, The Faculty est tout de même cool et sans temps mort. Dès le départ ça pète déjà en salle des profs, et tout s’enchaîne jusqu’au final explosif et un peu crado. Après, la solution anti-extraterrestres, on aime ou on aime pas.

publié le 01/01/2013 - 21:39
Portrait de JasonChris5

Williamson tout simplement !

JasonChris5 (Graine de psychopathe - 130 critiques)
10
 
Kevin Williamson c'est aussi Scream donc un cenariste hors pair et c'est ce qui fait tout le succès de ce film "The Faculty". Son scenario est parfait, mélangeant horreur / Epouvante avec une touche de science fiction. J'aurais bien voulu qu'il soit plus long parce que franchement j'adore ce scenario... Les acteurs sont la deuxieme raison du succès : Josh Hartnett en excellent meneur de la bande, un excellent acteur ayant fait bonne impression dans Halloween, 20 ans apres ; Elijah Wood bien sur qui est dans son élément, extremement convaincant et faisant toujours preuve de son talent, rien a dire ; Cléa Duvall peu connue du grand public mais ô combien bonne actrice. Incontestablement pour moi ces trois acteurs ont fait le film avec le scenario du grand Kevin Williamson qui ne m'a jamais deçu bien au contraire ! The faculty est parfait !
publié le 18/09/2012 - 12:35

Mon avis

Eea-dj (Copycat Killer - 19 critiques)
10
 
J'ai vraiment aimé, personnellement moi n'aimant pas les films de science-Fiction en-dessous des année 2000 pour leurs effets spéciaux, j'ai été surprise par la qualité, on aurait pu croire qu'il était tourné en 2006, par là autour. les acteurs sont géniaux, l'histoire est assez originale. Vraiment un superbe film.
publié le 26/06/2011 - 12:45
Portrait de ED13

Mon avis

ED13 (Graine de psychopathe - 129 critiques)
6
 
Avec un tel titre, une distribution (chez les djeuness) douteuse et la présence de Williamson dans l’écriture du scénario, ça sentait franchement le film d’horreur tout moisi pour lycéen prépubert. Sauf que Rodriguez est aux commandes et que le casting des enseignants est nickel. Les effets spéciaux et l’humour sont au rendez vous, mais la grosse qualité de ce film est le respect revendiqué des codes de la SF et les nombreuses références qui sont faîtes à cette culture. Un bon film comme ça fait bien plaisir. A noter, la présence d’Elijah Wood avant d’être un hobbit.
publié le 23/12/2010 - 20:32
Portrait de AqME

De la fac envahie

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
8
 
En voila un petit film de série B qui a de la gueule! The Faculty est, pour moi, une réelle réussite et cela dans plusieurs domaines. Tout d'abord, ce film possède une sorte de jeunesse éternelle. On peut encore le regarder de nos jours, il n'a pas prit une ride. Les effets spéciaux sont toujours très bons et l'histoire reste assez passionnante car elle se passe dans une université, chose assez rare dans le cas d'un film de monstre/extraterrestre. Ensuite, les acteurs, tous jeunes à l'époque sont relativement brillants. Cela fait toujours plaisir de voir un Josh Hartnett et un Elijah Wood pré-pubert. Et Jordana Brewster est toujours aussi jolie. Néanmoins, on peut dire qu'ils ont vraiment de la gueule et chacun possède sa propre personnalité. Les personnages sont bien travaillés et c'est assez appréciable dans un film comme celui-ci dont la réputation des jeux d'acteur est mauvaise. Vient ensuite le scénario, qui n'est pas original pour un sou mais qui présente des monstres appréciant l'eau et des parasites inquiétants qui font vraiment flippés, car ils peuvent se faufiler n'importe où. Certaines scènes restent vraiment très sympas comme le coupage de doigts avec un massicot, et les doigts qui se barrent en se trainant. Ou encore, le moment où ils s'aperçoivent que l'une d'entre eux est infectée et refuse de fumer. Un grand moment avec le parasite qui se glisse sous la peau. On peut dire que ce film compte parmi les films de "jeunes" mais qui ont de la gueule. On ne s'ennuie pas, le rythme est effréné et tout s'enchaîne très vite avec une parfaite maîtrise. Robert Rodriguez signe un de ses meilleurs films qui restent bien fichu même en 2010, avec ce qu'il faut d'humour, d'action et de suspense. Le final reste tout de même assez conventionnel mais on n'en tiendra pas rigueur de part le bon moment que l'on a passé devant ce métrage. Un film que je conseille vivement, surtout qu'il reste à la portée de pas mal de gens car il est peu gore mais possède un suspense de bonne qualité.
publié le 30/07/2010 - 14:57
Portrait de Beetos

Un film avec des ados? oui mais bon

Beetos (Graine de psychopathe - 83 critiques)
8
 
J'avais un peu peur en voyant la pochette: l'histoire possédait un potentiel intéressant mais trop souvent, les réalisateurs nous montrent des jeunes aux valeurs instables qui n'ont aucun intérêt pour le spectateur. Au revoir les clichés, voici des personnages qui ont une personnalité et qui pensent! Excellent! Le récit se déroule bien et on se demande vraiment qui est l'extra-terrestre dans cette joyeuse bande! Il y a de l'action, de la réflexion sur les modes d'organisation des lycées, de l'originalité, bref, tous les ingrédients sont là, on peut réellement croire à ces jeunes qui luttent contre une invasion de monstres. Une belle relecture des mythes chères à la science-fiction !
publié le 02/04/2009 - 21:24
Portrait de Goodmad

Un agréable film très fun.

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
10
 
Un super petit film, fun et drôle (surtout la scène où ils sont tous schoutés, mort de rire). Il y a un très bon suspense à la The Thing (dont la scène où ils sont schoutés est un clin d'oeil à The Thing). Moi j'ai passé un super moment en regardant ce film.
publié le 25/06/2008 - 00:22

Fun

Dr West (I am Legend - 1290 critiques)
10
 
Bonne série B signé Robert Rodriguez, bonne histoire et SFX excellent pour cette histoire d'invasion. Servi par un casting 4 étoiles : Josh Hartnett, Elijah wood, Clea Duvall, Laura Harris... Une bonne surprise malgré l'affiche du film qui nous fait penser à un slasher de plus!!!
publié le 12/05/2008 - 18:03

Le fun, le fun et rien que le fun

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
10
 
On ne peut pas dire que la carrière de Robert Rodriguez tienne du sans faute. Lorsque ses films n'accusent guère un flagrant manque de maîtrise et de personnalité, ils doivent sans doute davantage leur réussite (Sin City) à un « entourage professionnel » prestigieux qu'au talent du cinéaste en lui-même.

Teen movie sous forme de thriller fantastique aux enjeux scénaristiques percutants, The Faculty déroge assurément à la règle. Le pitch nous fait ainsi atterrir au cœur d'un campus américain tout ce qu'il y a de plus caricatural, avec les parfaits clichés des personnalités d'étudiants et de professeurs qui se respectent, plus particulièrement dans la première catégorie: on y trouve le premier de classe martyrisé par ses camarades, la rebelle que tout le monde pense lesbienne, la ravissante pimbêche, le dealer en herbe ou encore le sportif qui remet sa réputation en question. Un vrai régal. Rodriguez a décidé de tout miser dans le fun et force est d'avouer que le bougre fait pour une fois des étincelles, même si l'appui d'un très judicieux scénario signé Kevin Williamson (Scream) n'est forcément pas étranger dans l'excellence du film.

Difficile de s'ennuyer la moindre seconde devant ce spectacle à la fois ludique, excitant, subtilement ironique, inquiétant et parfois même terrifiant, fort d'une mise en scène rayonnante de fluidité et de dynamisme ainsi que d'effets spéciaux aussi approximatifs que diablement jubilatoires. Le casting nous réserve son lot de têtes incontournables: Elijah Wood, le hobbit du Seigneur des Anneaux qu'on ne présente plus, la craquante Jordana Brewster, Robert Patrick, l'impitoyable T-1000 de Terminator 2, Famke Janssen, Salma Hayek, Piper Laurie, et quelques autres comédiens d'une génération plus récente tels que Josh Hartnett, Clea DuVall et Laura Harris; un beau petit monde qui semble prendre un pied royal dans sa participation à l'entreprise. Si l'on occulte ce puissant potentiel de divertissement, fruit de son succès, il y a dans The Faculty un fond iconoclaste d'une audace rare dans le cinéma hollywoodien de tous temps: la drogue sera en conclusion le véritable élément « héroïque » de l'histoire. Un souffle de rébellion contre une Amérique faussement puritaine, ce qui n'a néanmoins rien d'un gage de qualité en soi, que cela soit clair...

Voici le genre de films qui surprend en bien. Sous ses allures de production calibrée pour un public de masse adolescent, The Faculty cache un petit trésor d'humour noir, de grand-spectacle et de nihilisme à peine voilé, dont l'intrigue captivante et le rythme parfait nous permettent de passer le meilleur des moments. À voir sous n'importe quel prétexte.

publié le 11/02/2008 - 19:37
Portrait de Sweeneytodd

La classe

Sweeneytodd (Graine de psychopathe - 115 critiques)
10
 
Super bon film avec une bande son rock d' enfer . a voir absolument sans attendre .les acteurs jouent merveillesement bien . c' est le troisieme film ou l'ont apperçois josh harnett . jmet un 10 car c' est un bon film .
publié le 02/02/2008 - 01:51

Pages

Derniers commentaires