Twin Peaks: Les 7 Derniers Jours de Laura Palmer

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1036 critiques
publié le 07/03/2019 - 09:53
9
 

Francis Bouygues présente... les secrets du Bang Bang !

Teresa Banks est retrouvée morte. Le FBI débarque alors mais l'entente avec les flics du coin n'est pas très cordiale... Qui a pu tuer Mlle Banks ?

Excellent préquel réservé à ceux qui ont d'abord dévoré la série d'origine. Les mêmes qualités en moins drôle, plus sérieux et dur, plus "sexuel" également. Laura est cette fois le personnage principal, au centre de l'histoire. Cette intrigue complémentaire va nous faire découvrir de nouvelles pièces du puzzle, des révélations et éclaircissements sur elle et son entourage proche. Magnifique et pauvre Laure...

Ca passe tout seul. C'est superbe ! Personne ne connait vraiment Laura finalement... sauf cet ordure de "Bob"...

A voir absolument (après la série) !

Portrait de NicoMyers NicoMyers
Graine de psychopathe - 119 critiques
publié le 05/11/2010 - 16:38
10
 

Sous-estimé

Transposition de l'univers télévisuel crée par David Lynch et Mark Frost pour le grand écran. Si le film perd en personnages et intrigues, son réalisateur fait un pas de plus vers l'effrayante puissance visuelle qui aboutira aux cauchemars que sont Lost Highway, Mulholland drive et surtout Inland Empire. Le cinéaste parvient à créer un angoissant sentiment d’étrangeté, lors de scènes d’anthologie comme celles de la red room, de Lil et sa rose bleue ou de la mythique apparition de David Bowie. Dès les premières images et la musique aux accents de films noirs, on est immédiatement envoûté, hypnotisé. Frôlant souvent l’absurde et même un certain humour, Twin Peaks Fire Walk With Me peut être également profondément émouvant – en plus, bien sûr, d’être angoissant, unique, captivant… Lynch joue avec l’idée d’énigme, de film labyrinthique et obscur, comme en témoigne la scène où l’agent Desmond déchiffre les gestes de la fille aux cheveux rouges, semblant annoncer tout le reste du film : peu importe si l’on n’a pas toutes les réponses aux mystérieuses questions qui le parsèment, peu importe si l’on ne comprend pas la « rose bleue », ce qu’il faut c’est se laisser porter par ce charmant jeu d’incongruités. Plus que jamais Lynch applique sa formule : « On n’est pas obligé de comprendre pour aimer. Ce qu’il faut, c’est rêver ».
Evil-pimp
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 03/04/2009 - 19:13
4
 

Mon avis

Mauvais film de Lynch, on s'ennuie. Toujours étrange, mais ça ne prend pas.
Portrait de Rockab Rockab
Graine de psychopathe - 211 critiques
publié le 08/02/2009 - 20:27
8
 

Inférieur à la série

Cette préquelle à la série, sorti en fait après cette dernière allèche le spectateur (et surtout le fan de l'univers Twin Peaks) en promettant de mettre en image les sept derniers jours de la mystérieuse miss Palmer... J'attendais donc avec impatience de voir ce qui c'était passé ce fameux soir ou Laura fut assassinée, et ma fois, je n'est pas été trop décu! Quel plaisir de la voir évoluer, enfin vivante ! C'est certainement du voyeurisme ça docteur, nan? Mais à part ces petits plaisirs personnels, le reste du film tient bien la route (évidemment c'est du David Lynch) , hypnotisant, sombre, étrange... on retrouve avec plaisir l'agent Dale Cooper, son supérieur sourd comme un pot (joué par Lynch lui même...), Bobby, Léo...enfin toute une partie du petit monde évoluant dans la série...Et qui plus est ça démarre avec l'affaire Thérésa Banks, vaguement survolée dans la série...(et vite expédiée dans le film aussi, juste une demie heure, et basta...quel dommage, j'aurais bien voulu en savoir plus sur cette serveuse...ça commençait bien...et Chris Isaak dans le rôle de l'enquêteur ça faisait plutôt classe...enfin bref...) Bon par contre, le ton est beaucoup plus noir que celui de la série, moins burlesque (voir même pas du tout) et pour ma part on ne retrouve pas tout le charme qui a fait la série, dans ce "Fire Walk With Me"...Il manque un petit quelque chose que j'aurais bien du mal à définir...Un grain de folie peut être? ou bien alors je misais trop sur cette peloche...Par contre, bien qu'étant une préquelle, n'espérez même pas rentrer dans ce film ou même y comprendre quoi que ce soit, sans avoir vu la série...à bon entendeur...
Harlequin
Newbie - 8 critiques
publié le 11/12/2008 - 18:47
10
 

Sublime et tragique Laura

Twin Peaks porte indéniablement la marque de David Lynch : une atmosphère mélancolique, singulière et angoissante, parsemée d'innombrables métaphores. Chaque visionnage permet d'en apprendre toujours plus sur ses personnages atypiques et attachants. Le film se focalise sur les dernières heures de la troublante Laura Palmer. Fire walk with me constitue donc une préquelle à la série, mais pour pouvoir pleinement comprendre et apprécier le long-métrage, il est plutôt conseillé de regarder d'abord tous les épisodes de la première saison. Cela dit, le film est beaucoup plus sombre que la série, et il a la capacité de plonger le spectateur dans un abîme de tristesse. La série permet alors d'évacuer un peu du spleen engrangé par le film... Bref, il s'agit d'un film capable de provoquer tout un panel d'émotions, porté par des acteurs excellents et qui mérite d'être vu pour des qualités qu'il serait impossible à énumérer tant elles sont nombreuses.
Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 1998 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Mwouais :0

Attention les yeux, voici le film tiré de la série mais qui est en fait sa préquel ... hé bien, disons-le franchement, si vous n'avez pas vu la série, vous ne comprendrez pas grand chose à ce film (un peu emmerdant quand on veut le vendre ce truc) ... et si vous avez tenu jusqu'au bout lors de votre vision de la série ... vous trouverez que la finale tombe malgré tout bien à plat. Un peu comme celle de la série ... et je n'hésite pas une seconde à dire que le film est meilleur que la série. Entre 30 épisodes à la limite de la parodie et évoquant sans cesse diverses interprétations des différents mythes et le film, plus sombre et moins fou, il y a un trou noir que l'on ne parvient pas toujours à combler. Certains personnages intéressants de la série aurait d'ailleurs pu y trouver place! Et je reste au bout de la vision de l'entièreté de Twin Peaks (je viens juste de finir pour la seconde fois) avec cette impression de je ne sais quoi qui me gène et qui m'empêche d'apprécier ce spectacle décalé et fou (c'est tout juste si je reconnais Piper Laurie !). Bien le bonjour à la buche!
Marc.mlc
I am Legend - 1113 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Sublime!!

Bon on va tout de suite commencer par LE défaut du film : passez votre chemin si vous n avez pas vu la série car vous n y comprendrez rien! Sinon à part ça, c est du bonheur en barre. Doté d un casting de rêve (superbe Sheryl Lee, Ray Wise acteur talentueux honteusement sous-exploité inquiètant en Leland Palmer sans oublier l un des acteurs fétiche de Lynch, Kyle McLachlan), Lynch signe ici l un de ses meilleurs films. Mais attention le réalisateur n a pas choisi la facilité, car le film est à mon sens plus difficile et plus sombre que la série (qui elle a un ton plutot léger voire parodique). On ressent vraiment la patte du cinéaste (beaucoup plus que dans la série), celui-ci ne laissant pas de coté ses obsessions et ses ambiances bizarres. Ce qui explique l accueil froid du film lors de sa sortie (en particulier lors du festival de Cannes ou le film était nominé pour la palme d or), les fans de la série jugeant le film trop dur et regrettant par exemple que l agent Dale Cooper, pilier de la série, ne fassent que des apparitions et les non-fans ne comprenant rien à l histoire. Le film se décompose en 2 parties : une première assez légère qui met en scène 2 agents du FBI qui enquête sur le meurtre d une femme et la deuxième, qui se passe un an plus tard, relate les 7 derniers jours de Laura Palmer, cette partie étant sans conteste la plus dure et la plus sombre. Car Lynch impose une ambiance véritablement malsaine (c est une véritable descente aux enfers à laquelle on assiste) et ose s attaquer à un thème aussi délicat que l inceste avec un traitement assez original. Porté par l interprétation flamboyante de Sheryl Lee, on a aucun mal à ressentir les émotions d une Laura Palmer totalement désespérée, personnage comparable à un ange le jour et à un démon la nuit. Certaines scènes sont véritablement terrifiantes comme celles se passant dans la chambre de Laura la nuit ou les appartions de Bob, Lynch utlisant le son comme personne pour créer une ambiance surtout dans ce film. La scène finale portée par la superbe musique d Angelo Badalamenti est à la fois l une des plus éprouvantes et l une des plus belles parmi l œuvre du cinéaste. En tous cas doté d une gallerie de personnages aussi bizarres que fascinant (un nain parlant au ralenti, un manchot, une femme avec une buche etc…) et d une mise en scène maitrisée, Twin Peaks ne peut laisser indifférent. A mon sens, l un des films les plus sous-estimé de l histoire du cinéma.
Portrait de Blutch Blutch
Graine de psychopathe - 94 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Envoutant

L'apothéose de la fabuleuse série sous la forme d'un préquel. C'est la face sombre,perverse qui est ici à l'avant plan, la descente aux enfer de Laura Palmer(fabuleuse Sheryl Lee). Film dont on ne ressort pas facilement (comme la série d'ailleurs) On est aux premières loges de cette fameuse dernière semaine qui a justifié au moins la première moitié de la serie. Sublime BO de Badalamenti! Ce projet (série y compris) reste le plus grand de Lynch pour moi. !!! Série à voir absolument avant d'essayer de plonger dans ce cauchemar onirique; les non-initiés passez votre chemin...Pour tous les autres LET'S ROCK!
Portrait de GORE MANIAC GORE MANIAC
Serial Killer - 797 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Prémice à Lost Highway

Sans être le meilleur des Lynch, ce thriller est un intéressant puzzle autour du personnage de Laura Palmer. On a le droit à une fascinante série de portraits (du nain à l'ahurrissant Ray Wise) comme seul Lynch sait en faire, et à une troublante atmosphère. Moins ténébreux que Lost Highway, moins élégant que Mulholland Drive, ce film reste une énigme séduisante et unique en son genre !
Single_dot
Graine de psychopathe - 108 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Mon Avis

J'ai beau le revoir pour la énième fois, je n'arrive pas à me lasser de ce mystère poisseux où des êtres supérieurs aux motivations qui nous dépassent semblent abuser et jouer des âmes de leur victimes... Je sais qu'il vient en complément de la série que j'ai vu il y a trop longtemps déjà (cad quand c'était diffusé sur la Cinquième) mais pris en tant que tel, il devient aussi enigmatique qu'Eraserhead.

Il comporte son lot de scènes choc (ongle retourné en gros plan, cervelle explosée sur un crâne béant), une bande son hallucinante qui préfigure celle de Lost Highway et Sheryl Lee qui livre un rôle atypique dont elle aura d'ailleurs du mal à se départir par la suite (voir 'Vampires' de Carpenter).
Le nombre d'indices livré simultanément semble également très dense, exercice que Lynch confirmera dans 'Mulholland Drive'. Il convient parfois de faire des retours en arrière pour capter un détail qu'on avait pas remarqué de suite ou saisir une phrase étouffée par d'autres dialogues ou bruitages, sachant que rien n'est jamais disposé au hasard dans ses films.

Il est vrai qu'on peut déplorer certaines longueurs mais il ne faut pas oublier que ce film venait en complément d'une série qui possèdait un rythme bien particulier et où l'histoire de chaque protagoniste apparaissant dans l'intrigue etait détaillée. Cela fait à la fois la force de 'Fire walk with me', épaississant le mystère d'une oeuvre à absorber au stade subconscient, mais aussi sa faiblesse, laissant complètement sur la touche ceux qui n'ont jamais suivi les épisodes télévisés.

Pages

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques