Casino Royale

8.0/10
Casino Royale

Critiques spectateurs

Réalisateur: Martin Campbell Avec Daniel Craig, Eva Green, Mads Mikkelsen, Judi Dench, Jeffrey Wright

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1016 critiques
publié le 28/05/2022 - 12:51
7
 

Les débuts de 007

Il rigole pas Daniel, dès le pré-générique. James Bond change de style à partir de maintenant. Ca ne le rend pas meilleur…

C'est vrai que les scènes d'action déboitent pas mal. Et l'histoire se tient bien et se laisse suivre avec intérêt, avec même des passages plutôt cérébraux qui tranchent avec les grosses cascades. Pas mal tenté tout ça.

Mais bon, le poker ça va bien 5min (malgré les interludes). On essaye aussi de titiller nos émotions mais ça fonctionne moyen chez moi. Au moins ce film est plus qu'une série de scènes mais il comporte du coup certaines longueurs.

Je me m'en taperai pas le cul par terre. Un James Bond de plus, renouvelé certes, mais pas mieux pour autant…

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 18/11/2012 - 15:27
10
 

Royal Retour

Parmi les nombreux atouts de cet excellent film, il y a le choix du nouveau Bond : Daniel Craig. Pour tout dire, j’étais tellement sceptique que j’ai boudé Casino Royal avant même sa sortie. Les films avec Brosnan m’avaient habitué à ne plus me déplacer pour voir les aventures de l’espion au cinéma. Et quand j’ai vu la touche de Craig, j’ai pensé que James Bond était mort. Il a fallu attendre qu’un ami m’emmene le DVD un weekend pour que j’accepte d’en regarder quelques minutes. Et là, je ne l’ai plus lâché. L’époque Brosnan était bien révolue, mais en plus, Bond was BACK !

Je trouve que Daniel Craig renoue avec l’aspect sombre de l’œuvre de Fleming. Il est plus dur, plus fin, mais également plus romantique que son prédécesseur. En somme, Bond retrouve sa crédibilité et ses lettres de noblesse. Mis à part sa carrure imposante, je trouve que l’atout majeur de Craig est son regard affuté qu’il ajuste à toutes les situations.

Mais en plus d’avoir un personnage principal d’excellence, le casting s’étoffe d’un troublant bad guy, d’une James Bond Girl d’exception, et de personnages secondaires très travaillés (Félix, Mathis, etc.) Eva Green est peut être la meilleure James Bond Girl de la saga. Ses répliques sont tellement jouissives qu’on trouve en elle l’alter-égo de 007. De plus, l’actrice fonctionne divinement bien avec Daniel Craig. Mads Mikkelsen, quant à lui, se hisse sans difficulté aux côtés des méchants les plus charismatiques de la saga.

Martin Campbell sort des sentiers battus en proposant une intro ingénieuse qui allie noir et blanc (retour aux origines) et situations alternées (bond posé dans fauteuil / Bond en action). Le générique tranche habillement avec une multitude de couleurs sur le titre entrainant de « You Know My Name ». Et ensuite, les séquences vont s’enchainer à un rythme soutenu : excellente course poursuite jusqu’à l’ambassade (prises de vue exceptionnelles), la piste d’Ellipsis, la partie de poker au casino (qui aurait pu être d’un ennui terrible), jusqu’au final très impressionnant à Venise. La mise en scène est tellement bonne que nous avons l’impression de vivre l’aventure aux côtés de Bond. La scène de l’empoisonnement est l’exemple typique. Il y a un savoir-faire indéniable côté réalisation. Et s’est un vrai plaisir !

La franchise semble pour une fois se concentrer sur le personnage et son histoire plutôt que sur l’action pure et dure. Cela dit, les amateurs d’action ne seront pas déçus. Mais Casino Royal développe surtout une histoire qui prend une tournure très personnelle pour 007. Et c’est sans doute là que le film est le plus fort. Car au-delà de ses ambitions, James Bond va vivre une love story très intense. Et la mise en scène en donne une approche presque poétique (voir le passage sous la douche). Là encore, je me régale.

Penser que Casino Royal n’est pas drôle serait une erreur, car le film est loin d’être dénué d’humour. Il est seulement moins accessible qu’auparavant. Plusieurs fois, le métrage fait d’ailleurs preuve d’autodérision. En résumé, ils ont relevé le niveau.

Mais si l’humour est de meilleure qualité, c’est aussi vrai pour les dialogues. Selon moi, la scène de face à face dans le train est la plus pertinente. Et de manière générale, dès que 007 parle avec Vesper, je jubile.

En conclusion, Casino Royal est pour moi un Bond moderne qui n’est pas prêt de prendre une ride. Il est intense, jouissif, et à classer parmi les meilleurs. Et compte-tenu du challenge très difficile qui attendait Craig et Campbell, le résultat est un sans-faute !

Evil-pimp
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 25/10/2012 - 02:39
8
 

Mon avis

Pierce brosnan je l'avais bien trouvé dans le role ,bref Daniel Craig campe un bon James Bond.Mads nielkelsen joue un des meilleurs mechants de la saga jb ,avec christopher walken et Richard Kiel bien entendue.Le film est bien réalisé ,on ne s'ennuie jamais,j'aime la scene de poker .Le style de James bond a été piquer sur le style de Cary Grant ,donc brun ,mais Daniel rempli son contrat.En gros un des meilleurs de la saga ,si ce n'est le meilleur.
Portrait de Cushing Cushing
Copycat Killer - 18 critiques
publié le 23/10/2012 - 15:51
10
 

Mon avis

Finit la rigolade pour James Bond, c'est l'heure d'un reboot... et il était temps !

En effet, c'est un véritable retour au source pour la saga après les errements de la période Brosnan. Casino Royale se montre dans la pure lignée des premiers Connery et du Lazenby, une histoire plus centrée sur l'espionnage et sur une intrigue se voulant davantage réaliste, que sur le bling bling et le spectaculaire. Bien que le roman ne soit pas parfaitement respecté, les grandes lignes et l'essentiel en a été extrait. Le scénario se montre toutefois un peu confus et difficile à suivre par moment mais la tension de certaines scènes furent magnifiquement retranscrites, comme la partie de carte ou la séance de torture.

Aussi, Daniel Craig est vraiment excellent dans son rôle. Sa gueule ressemble bien aux descriptions qu'en avaient faites Fleming (si ce n'est qu'il est brun et non blond). Psychologiquement également, on revient au temps de Dr No et From Russia with Love, un tueur froid et violent tout en étant un homme distingué et porté sur le luxe.

Je poursuivrais en parlant de Vesper qui s'avère être elle aussi très proche de la création de Fleming. Eva Green colle effectivement parfaitement à ce personnage. Mads Mikkelsen réussit aussi sa performance envoûtante de sadique et de petit génie.

S'il y avait à chipoter, on pourrait critiquer les décors pour les Bahamas dont on sent l'écran vert derrière ces ciels parfaitement bleus et cet océan parfaitement plat. On pourrait aussi déplorer la sous-utilisation du James Bond theme ainsi que le quasi non-emploi de répliques pleines d'ironies chère à la saga.

En somme, Casino Royale est un virage à 360° après la grosse blague que pouvait être Die Another Day. Un virage bienvenue dans une saga qui s'était embourbée dans ses propres clichés, ne devenant plus que la parodie d'elle-même. Il est vrai que l'on peut reprocher certains choix mineurs et une histoire à la narration un peu trop complexe mais l'objectif est tout de même atteint. Cet opus se hisse en effet, parmi les meilleurs films de la saga.

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 20/07/2012 - 06:06
9
 

Mon avis

Je suis pas fan de James Bond mais j'ai aimé Casino royal, beaucoup d'actions, un scénario à rebondissements, brutal, violent, réaliste. on s'ennuie pas .

Je trouve Daniel Craig parfait (ce n'est que mon avis) en James Bond, ça donne du renouveau à la serie, Pierce Brosnan j'avais du mal à me l'encadrer, trop snobe . Eva Green pas mal aussi, une James Bond girl plus intelligente que bandante, c'est unique .

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1058 critiques
publié le 08/07/2012 - 15:38
8
 

Bond t'es un as.

Si Pierce Brosnan se rapprochait un peu de Roger moore, Daniel Craig lui serait plutot proche du style de Sean Connery, mais avec un côté écorché vif et plus bourrin. En effet ce James Bond là ne fait pas dans la dentelle,le ton s'est durci, d'ailleurs l'intrigue est assez tortueuse mais heureusement pour nous il y a suffisamment d'accalmies pour nous remettre sur le droit chemin. Evidemment pas de Bond sans un bon méchant et Mads Mikkelsen est sans doute le meilleur méchant qu'on est vu depuis Chistopher Walken dans l'excellent "Dangereusement votre". Eva Green fait une séduisante James bond girl mais vous serez d'accords avec moi pour dire qu'on a connu mieux. Tous les ingrédients sont là pour un excellent film d'action qui dépoussiére le mythe "james bond" en lui donnant un style plus mélo-dramatique bien que l'humour soit présent tout le long. Bref qu'on soit fan ou pas du célébre espion britannique, ce film mérite d'etre vu.
Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 14/05/2010 - 14:40
8
 

Du James Bond bourrin

Je ne suis pas un grand fan de la franchise James Bond, mais comme le cinéma en général m'intéresse c'est avec aucun à priori que je regarde ce Casino Royale nouvelle génération. Première surprise, Daniel Craig en James Bond est assez surprenant, donnant un aspect plus sombre au héros mais aussi plus bourrin et vindicatif. Cela n'est pas pour me déplaire bien au contraire car j'ai beaucoup de mal avec le style "so british" des anciens Bond. Autre surprise, mais dans l'autre sens du terme, c'est la présence d'Eva Green que je trouve vraiment pas jolie, on dirait une anorexique sortit de l'hospice pour tourner un film. En plus, elle ne joue pas terrible, elle nique Bond, puis en prend plein la gueule et se barre avec le magot, alors des salopes qui font ça, ils auraient pu en trouver une plus jolie merde. Car en plus d'être moche, elle est désagréable... Bon, sinon, on retrouve dans cet opus beaucoup plus d'action que dans les autres films de la série. Plus de combats à mains nues, de fusillades, de cascades, de morts, la liste est longue mais cela dynamise bien le schmilblick et on ne s'ennuie pas, ce qui est déjà un bon point. Le film ne s'englue pas dans des explications à deux balles. James Bond apparait ici tout de même comme un gros bourrin qui n'a peur de rien, la preuve lors des différentes poursuites dans les rues italiennes ou encore en Afrique. Ce qui fait qu'il y a beaucoup moins d'objets et de gadgets surprenants qui faisait aussi le charme des anciens Bond, et c'est regrettable. Du coup, on a l'impression de regarder un film d'action, réussi certes, mais pas un James Bond. C'est dommage. Donc ce film ravira surement les fans d'action et de baston et un peu moins les fans de James Bond...
Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 12/01/2010 - 21:47
10
 

Bond renaissant

ça fait plaisir que de retrouver un james bond de cette trempe, un renouveau total dans la franchise 007, qui mérite un tel succès, remplaçant de pierce brosnan , daniel craig relève le défi haut la main dans la peau du celèbre esion britannique. une mise en scène virtuose de martin campbell, un très bon scénar, des poursuites , de l'action savamment dosés , les ingrédients meme d'un james bond à la différence que,, daniel craig est fait pour ce role, avec ce petit je ne sais quoi en plus, qui redonne une nouvelle allure à 007, un personnage plus approfondi qu'à l'habitude, un personnage beaucoup plus brutal, froid , vraiment un remplaçant de choix. un grand cru dans la licence BOND
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 19/04/2009 - 18:56
8
 

Que devient le mythe ?

Je ne sais pas trop que dire en voyant ce film. Certes, la franchise avait besoin d'un coup de jeune. Mais fallait-il démysthifier à ce point le personnage cinématographique. Car comment dire, en voyant ce James là, on à l'impression de voir une Cadillac sans ses chromes, ou une jaguar sans ses cuirs damned ! Ou est donc passé notre célebre agent son humour et son sens des réparties, inhérent à Roger Moore. Que devient le charisme viril propre à Sean connery. Avouez-que c'est l'idéal masculin de tout homme ce personnage là. Et içi, on se rerouve avec un JB beaucoup plus sombre, moins attachant. D'ailleurs, il abeaucoup moins de classe, il suffit de l'entendre jurer pour s'en convaincre, et que dire de la séance de torture ?, mais peut-être est-il aussi plus proche de personnage romanesque pour le coup ? Il faut imaginer que l'on assiste à la genèse de l'agent à notre époque . Par contre la mise en scène est beaucoup plus sobre. Pas de gadgects, de filles en bikini, de super-méchant accompagné de son âme damné traditionnel. Alors comme je l'ai dit plus haut, on ne saurait continuer d'ajouter à la série des épisodes qui à la fin ressemblait à des copies formatée. Pour ce qui est de l'audace, là je dis chapeau !. Mais pour moi, ce n'est plus Bond. L'esprit des premier épisodes semble dorénavant condamné aux oubliettes.
Portrait de Sylvanhor Sylvanhor
Graine de psychopathe - 242 critiques
publié le 07/02/2009 - 22:13
8
 

Un coup de frais sur la licence

Enfin, James Bond prend un bol d'air frais... Le choix de Daniel Craig dans le rôle du plus célèbre des Britanniques n'y est pas totalement étranger. Son côté monolithique associé à sa classe innée ont fait mouche. Mais qu'en est-il du film en lui-même ? Eh bien une belle claque ! Ca pète et sa cogne dans tous les sens, mais c'est fait de manière réfléchie et le réalisateur ne perd à aucun moment le spectateur en chemin. Un bon point ! Ajoutez à cela une ambiance plus sombre que celles des épisodes précédents et vous obtenez un succès mérité pour ce James Bond nouveau cru.

Pages

Thématiques