Leprechaun 5 : La Malédiction

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
4
 
Notre ami le farfadet joue toujours aussi bien et reste doué dans l'humour. Mais le reste de histoire est vraiment la repetition des autres épisodes, en moins bien. Et il ne vaut mieux nepas parler des autres acteurs, tous plus mauvais les uns que les autre. Niveaux effet speciaux c'est tout simplement hideux. Bref, passez votre chemin, ce film est tout sauf bien.
publié le 24/10/2012 - 08:13

Gangsta Paradise

Bliss91 (America's Most Wanted - 545 critiques)
4
 
Plus regardable que le retour dans le Ghetto du 6éme Opus, cette nouvelle sequelle reste encore et toujours insuffisante...

Souhaitant se venger d'un producteur, trois jeunes rappeurs décident de cambrioler son domicile. Dérobant au passage un talisman magique, ils libèrent ainsi notre ami le Leprechaun dans leur quartier...

Interpretation douteuse des aventures de ce trio, on s'amuse parfois à écouter leurs repliques prepubéres. On croise Ice T et Coolio dans cette ambiance de rap complétement ratée.

L'histoire est douteusement coherente, on perd souvent le fil parce qu'on s'ennuie, on essaie constamment de ne plus chercher à reflechir et à subir cet enchevetrement de scénes indigentes.

On sourit malheureusement trop peu de fois des tribulations de notre avare preféré mais on voit finalement et par depit le scenariste doit avoir la meme vie dissolu que notre heros dans c'est a dire fumer des joints et se taper des travesties....

Conclusion : Pour les amateurs d' Irish Blunt!

publié le 05/06/2011 - 21:40
Portrait de Stephanepaul

Le bon point revient à Ice-T

Stephanepaul (Copycat Killer - 22 critiques)
2
 
Comme moi, vous ne connaissiez la saga Leprechaun que de nom. Comme moi, vous tombez sur ce cinquième opus à un prix imbattable et vous songez à l’acheter. Alors, j’ai un conseil pour vous : dépensez votre argent ailleurs! Pour apprécier ce film, il faudrait d’abord être un inconditionnel du farfadet et supporter à chaque moment de « frisson » son ricanement et cela pendant plus de 80 minutes. Il faudrait ensuite fermer les yeux devant une réalisation aussi insipide que du chili con carne en boîte de conserve : le film est lent, les scènes d’horreur réussissent à ne pas montrer de sang et le jeu des acteurs est grotesque à un tel point qu’on se demande souvent si ce n’est pas un film pour des gamins de dix ans. Il faudrait enfin ne pas écouter les dialogues totalement stéréotypés et ridicules tels que : « Tu veux que je te dise ton problème : c’est que tu ne comprends rien à la bonne musique » (et de la musique, bonne ou pas, vous en aurez beaucoup –trop- dans ce métrage !) ; ou bien : « là, franchement ça craint grave » (le pauvre gars n’a même pas comprit que c’est tout le film qui craint !); le très convainquant : « on ne renoncera pas à se battre » ; et enfin, la réplique qui tue nous est servie par Ice-T lui-même (sans doute, tout de même, le seul acteur convaincant dans le film) : « J’espère que t’as baisé hier soir, parce que je vais te couper la queue et je la donnerai à bouffer à mon chien ; et ensuite, je brûlerai la merde que mon chien aura chiée » !! Vous saisissez le niveau ?
publié le 09/08/2010 - 18:26
Portrait de Kermit_the_frog

NUUUUUUUUUUUUULLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

Kermit_the_frog (Graine de psychopathe - 84 critiques)
2
 
Acteurs mauvais, scénario à ch**, seul Warwick Davis est bon dans son classique rôle de lutin malicieux, violent et sadique avec toujours son petit humour noir bien senti. Mais pour ce qui est du reste, à foutre à la poubelle!!!!!
publié le 14/09/2009 - 16:47

Rap & lutin, où est mon butin!!

Dr West (I am Legend - 1300 critiques)
8
 
Première aventure du Lutin maléfique dans le ghetto, après l'espace, Las Vegas, il ne manquait que le ghetto!!! Musique rap et un lutin toujours plus drôle mais l'histoire moins intéressante!!!
publié le 01/03/2009 - 10:12
Portrait de Gory Freddy

Yo!

Gory Freddy (I am Legend - 1782 critiques)
4
 
Le Leprechaun qui dézingue des abrutis de rappeurs, c'est une idée de départ qui faisait rêver, et qui pouvait donner quelque chose de franchement jouissif...

Malheureusement le film n'est vraiment pas à la hauteur des espérances, c'est le moins qu'on puisse dire! Déjà à cause d'un script incroyablement mauvais, plus troué qu'un morceau de gruyère, plus illogique que l'existence d'un rappeur, et plus bête, ennuyeux et mal écrit que leurs morceaux. Les dialogues, qui se veulent drôles, sont d'une stupidité sans nom, et l'histoire part dans tout les sens, sans respecter la mythologie du Leprechaun (c'est quoi cette histoire de flûte magique à la con?), ni ses pouvoirs (depuis quand il envoûte les gens?), et sans être capable de suivre une seule vraie ligne directrice.

Les acteurs sont à la fois remarquablement bien et mal choisis. Bien choisis, car ils ont les tronches de culs fendus au niveau du cerveau indispensables à tout rappeur, et balancent des bras comme des guenons sous acide, convaincus que ça les rend cool. Mal choisis, car ils jouent incroyablement faux, au-delà du concevable et du supportable!

La mise en scène est plus molle qu'une banane avariée, et les quelques bonnes scènes gores se font cruellement attendre entre de très longues et éprouvantes scènes de comédie pathétiques, et des chansons de rap foireuses, aussi peu inspirées que les boîtes à rythmes qui tournent inlassablement en boucle, sur lesquelles des singes trépanés éructent dessus des banalités grotesques, en gesticulant n'importe comment.

Reste Warwick Davis, dont chaque apparition est un vrai bonheur, qui rappe, fait des rimes et fume des pétards, et aussi dérappe joyeusement dès qu'il tombe sur un de ces ringards... Quelques bons moments donc, perdus dans un ammoncellement d'imbécilités.

A noter que les meilleures punchlines (phrases qui tuent), d'habitude c'est toujours le Leprechaun qui les a, mais ici, un rappeur puceau va avoir un sursaut d'esprit et balancer au lutin un très adéquat: "Hé mec, mais tu es plus petit que ma queue!". Mouaaaahahahaha! J'irais pas me compromettre en vérifiant, mais je le crois sur parole...

publié le 01/01/2007 - 00:00

Derniers commentaires