Demain ne Meurt Jamais

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1016 critiques
publié le 22/05/2022 - 18:18
7
 

Mission impossible like

Après le génial GoldenEye on retombe dans bof. Le combo ambiance/charme/suspens s'étiole. L'histoire est peu passionnante et l'action à gogo vire souvent à l'invraisemblable. Quant au méchant, c'est Daniel Prévost ?

Un divertissement sur-vitaminé classique. Heureusement qu'il y a Michelle Yeoh.

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 07/05/2016 - 17:31
7
 

Trop d'action

J'apprécie vraiment que les films de l'air Brosnan rappel les premiers "Bond" concernant les gadgets et les voitures. Mais ce sera tout pour cet épisode.

"Demain ne Meurt Jamais" est bourré d'action, trop même, oubliant le scénario (vraiment très classique), le film se résume en une succession de scènes hyperactives. Toutes cette débauche ne m'a pas tenu en haleine pour autant, je m'y suis même ennuyé tellement certains passages sont irréalistes et incohérents. C'est du grand spectacle, c'est pas mauvais mais ce n'est que du divertissement sans grandes réflexions, pourtant l'idée du psychopathe tenant toute l'information télé et presse est excellente.

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 03/04/2014 - 09:36
8
 

007 vs doxa

Tomorrow Never Dies marque un virage dans la saga de l’agent secret le plus populaire du grand écran. On ne parle plus de russes mais d’autres menaces et on tend franchement vers l’esprit des films d’action spectaculaires. C’est d’ailleurs à partir de ce film que la franchise va partir en roues libres avant l’arrivée de Casino Royal.

Dans l’édito du « nouveau » Management de ce mois-ci, Eric Le Braz dénonce la doxa : cette parole vide, toxique et répétitive. En d’autres termes, il explique que la presse est devenue une vaste entreprise de démoralisation massive. Il y a longtemps que je prends garde à ce poison infâme qu’on cherche à nous injecter par tous les dérivés médiatiques possibles. Le scénario de Bruce Feirstein se base sur la même idée, allant jusqu’à imaginer l’organisation de conflits internationaux dans le seul but de nourrir ce business puant : « Les mots, voilà les armes nouvelles. »

L’idée de base, j’adore. Pourtant, le résultat me séduit moins. A vouloir faire du spectaculaire, le propos de départ se retrouve étouffé, édulcoré, voire même délirant. L’action prend tellement le dessus que le style de 007 s’en prend un coup. Je ne dis pas que c’est mauvais mais on ne laisse pas le temps à Pierce Brosnan de développer le personnage comme il avait pu le faire dans Goldeneye.

D’un point de vue réalisation, je suis satisfait. Roger Spottiswoode, déjà à la tête de Terror Train, Stop! Or my Mom will Shoot et de The 6th Day, maîtrise parfaitement le rythme et le sens esthétique du film. Les moments forts sont vraiment jouissifs malgré leur démesure. Oui… certaines grosses blagues viennent un peu gâcher la fête… voyez seulement comment Bond coupe le cable avec sa BMW 750iL…

Pour finir, parlons un peu des stars de ce 18ème épisode. Pierce Brosnan confirme qu’il est à l’aise dans la peau de l’agent secret, même si son rôle est plus limité (et il le sera tout autant ou encore plus dans les deux prochains films). Jonathan Pryce fait un bad guy correcte sans étincelles, son personnage étant aussi étoffé que celui de son adversaire. Michelle Yeoh a le temps de faire quelques beaux mouvements avant de tomber avec Teri Hatcher dans le lot des James Bond Girls les moins percutantes de la saga. C’est dommage quand on connaît le potentiel de tels acteurs. Celle qui rayonne, en revanche, c’est Sheryl Crow, dont la chanson est de loin ma préférée : les paroles sont bien écrites, la musique est magnifique et le son de sa voix donne des frissons… Mmm…

Tomorrow Never Dies est finalement un bien meilleur film d’action qu’un James Bond traditionnel. Il gagne en punch là où il perd en élégance.

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 14/03/2013 - 14:15
8
 

Le maître de la (dés)information

A l'époque ou sort ce film, on commence à voir du mal à élaborer les scénars, car la franchise commence à être très connu. Fini donc la guerre froide et l'affrontement est-ouest, tout comme je ne sais quelle conspiration du SPECTRE. Donc quoi de neuf sous le soleil, car on a l'impression que le film commence d'une façon que l'on a déjà vu : bateau british coulé, et menace de 3ème guerre mondiale. sauf peut-être si on tient compte du grand méchant en chef, qui je trouve est bien trouvé. C'est une sorte de magnat de la presse imbu de sa personne, il suffit de voir ses portraits géants sur les immeubles et on a tout compris. Et qui subtilité, est un maître dans l'art et la manière de sésinformer son prochain. D'ailleurs, il compare dans son délire mégalomane, cela au légions de césar.Mais même si le film tombe dans une certaine routine déja vu, le film est parfois un peu loufoque, comme le coup de l'hélico dont un des sous-méchants se sert comme d'une débroussailleuse à peu près, quand vous connaissez la vulnerabilité d'un hélico ça laisse rêveur.Par contre certains aspect sont sympas, la BM série 5 quasi-indestructible (gare à la pub mensongère là), la marque de Munich a du alligner le pognon là !, d'autant que l'on voit également une moto de la même marque. Le tueur germanique (qui est en fait un acteur italo-américain que l'on voit de temps en temps), très débonnaire, et décontracté. Et puis c'est vrai que Pïerce assure en double zéro sept. Certes il n'a pas la virilité de Connery, ni l'humour sarcastique de Moor, mai siml a son charme et son style. Ce n'est peut-être pas le meilleur épisode de la série, mais ça valait le coup d'oeil. Après c'est vrai qu'il était nécessaire de passer à une autre trame scénaristique.
Portrait de Maniac121 Maniac121
Copycat Killer - 45 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Un bon film

Tout est au rendez dans ce film les gadjets , l action , l humour de 007 et comme dans chaque film il nous montre son talent de seduction un beau film dont je ne m en la pas un bon film c ette serie formidable
Portrait de Steely shark Steely shark
America's Most Wanted - 462 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Mon Avis

Un bon opus ce Demain ne meurt jamais. Je l'ai regardé sans ennui, bien que le charme de Michelle Yeoh n'a pas du tout fonctionné sur moi.
Portrait de GORE MANIAC GORE MANIAC
Serial Killer - 798 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
6
 

Un peu moins banal !

En revenant un peu plus à l'esprit de base du héros de Ian Fleming, ce film laissera un peu moins sur leurs fins les nostalgiques des premiers 007. Les gadgets sont au rendez-vous, la poursuite en moto assez spectaculaire et les paysages exotiques rappelent un peu le bon vieux temps. Brosnan en fait toujours un peu trop à mon goût, mais l'ensemble se laisse voir sans ennui, à défaut d'autre chose...
Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 1998 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Docteur Schiavelli

Mis à part l'apparition quelque peu ratée de Schiavelli en docteur fou, le film compte beaucoup d'irrégularité et de trahisons à l'oeuvre originale, ce qui n'empêche nullement cet épisode d'être un bon divertissement sans doute un poil trop surélevé et surjoué (notemment par Jonathon price, pire que Vincent en l'occurance). Un film nerveux, donc, parfois trop virevoltant pour être honnête bénéficiant toutefois d'excellents effets spéciaux.

Thématiques