Au Service Secret de sa Majesté

8.2/10
Au Service Secret de sa Majesté

Critiques spectateurs

Réalisateur: Peter Hunt Avec George Lazenby, Diana Rigg, Telly Savalas, Gabriele Ferzetti, Joanna Lumley

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1013 critiques
publié le 23/04/2022 - 12:12
8
 

Jeux d'hiver

Plus moderne en effet : dans la mise en scène, l'acting et l'ambiance. On y retrouve quoi qu'il en soit l'univers de James Bond, interprété par un acteur qui l'incarne bien.

Bavard dans sa première partie mais loin d'être ennuyeux, au contraire, j'ai vraiment accroché là dessus. Et puis les scènes de bastonnades sont vraiment bonnes. Ca monte gentiment en puissance au niveau du rythme pour aller vers des scènes à skis ou en caisse qui font le spectacle, jusqu'au final en bob. La scène finale, quant à elle, troublante, donne de l'épaisseur à notre héro.

Pas mal du tout. Très classe. Un 007 qui dépoussière la saga.

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 17/04/2016 - 17:45
8
 

JB 6

Un très bon James Bond qui ce démarque bien des autres épisodes avec entre autre l'arrivé d'une nouvelle tête dans le rôle de 007, celle de Georges Lazenby.

Cet épisode modernise la série d'une belle manière sans pour autant ringardisé les épisodes précédents, ils sont incomparables même... Là ou les autres films étaient modernes mais bien ancrés dans leurs époques, "Au Service Secret de sa Majesté" va au delà, en plus d'être moderne il est encore à ce jour pas du tout démodé, monté et filmé de manière très actuelles. C'est vraiment très bon, rythmé, plus humain, plus réaliste, moins macho avec un humour bien British. J'ai bien aimé malgré la longueur du film.

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 06/12/2012 - 14:52
8
 

L'improbable

Improbable est pour moi le mot qui résume le mieux On Her Majesty’s Secret Service. Improbable pour le choix du nouveau James Bond, le choix de l’histoire, le tournage interminable, ou encore pour le succès du film.

Alors que ce film aurait dû succéder à Goldfinger, il fut reporté pour succéder à Thunderball, puis c’est finalement au départ de Sean Connery que le roman le plus complexe de Ian Fleming verra le jour. Peter Hunt réalise pour la première (et seule) fois un James Bond, après avoir monté les 5 premiers. La volonté de la production est d’en faire un film différent et plus fidèle à l’univers de l’auteur. Ce sera le cas, mais le succès ne sera pas celui attendu.

Georges Lazenby n’avait rien à voir avec l’univers du cinéma. Il vendait des voitures, et faisait quelques pubs TV. Son physique est très particulier : il est grand et a un visage… spécial. Mais malgré son manque d’expérience, et le poids énorme qu’il a sur les épaules, Lazenby se démarque de Connery et réussi à interpréter brillamment James Bond. Malheureusement, les critiques sont virulentes à son égare et l’égo démesuré de l’acteur le poussera à abandonner son rôle avant même la sortie du film.

A ses côtés, Diana Rigg illumine l’écran par sa beauté et par la justesse de son jeu. Les tensions entre elle et Lazenby ne ressortent pas dans le film (pas plus que son halène pour ceux qui connaissent l’anecdote). Telly Savalas est parfait en Blofeld, et le reste du casting fait honneur à la franchise. J’adore les filles objets stupides qu’entretient le Spectre…

Tout comme Dr. No, On Her Majesty’s Secret Service ne force pas sur les gadgets, mais développe bien la personnalité et les compétences de Bond. De ce côté, Lazenby s’en tire très bien. Il joue le gentleman séducteur (et queutard sans scrupule) avec brio. Mais côté action, il assure aussi. Et cet épisode propose des scènes hautes en couleurs et très rythmées. On subira malgré tout quelques longueurs dans la première partie du film, mais l’ensemble reste bon.

Ce qui est étonnant, c’est que l’histoire soit si courte et simple pour un métrage d’environ 2h20. Le final est plutôt déstabilisant puisqu’aucun autre film de la saga ne finira ainsi avant Casino Royal. Par contre, il est d’une grande intensité. Mais comme le film sera volontairement oublié par la suite, il faudra attendre longtemps avant que Roger Moore ne boucle la boucle.

Le côté « noël » m’amuse beaucoup. Je regarde en général ce Bond en fin d’année près d’un sapin illuminé avec un Vesper Martini Dry (of course).

J’adore aussi la musique. La chanson de Louis Armstrong est une merveille, et John Barry a signé une BO riche et parfaitement adaptée à l’ambiance si particulière du film. Une belle réussite !

Le temps a passé depuis 1969 et son accueil froid pour le Bond de Lazenby. Aujourd’hui, On Her Majesty’s Secret Service est considéré comme l’un des meilleurs films de la saga. C’est une belle revanche dans le temps ! Et pour ma part, s’il n’est pas l’un de mes épisodes préférés, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ce 007 maudit.

Evil-pimp
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 03/12/2012 - 13:33
4
 

George l'has been

Le pire James bond que j'ai vu : george Lazenby est ridicule et peu charismatique. Le spectre n'est plus joué par Donald Pleaseance mais par un blaireau . A part la scene du ski ,le reste est naze ,voire ridicule.
Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1901 critiques
publié le 21/10/2012 - 00:36
10
 

Au Service de l'Emotion

La première fois que j'ai vu ce film, j'ai eu la même réaction que beaucoup de monde: j'ai détesté le nouvel acteur, trouvé le film con et chiant sur un bon morceau de sa durée, et ai même baillé plus ou moins poliment devant ses scènes d'action... Faut dire, les VHS horriblement pan-scannées de l'époque n'aidaient pas à apprécier le travail d'un réalisateur à sa juste valeur. Carrément pas !!

Mais ce film a tellement été exhumé entre-temps, et est passé du statut de pire film de la série à celui de quasiment meilleur... Est-ce justifié ? Avec le recul, c'est effectivement un des meilleurs, avec un truc en plus qu'il n'y a dans aucun autre jusqu'au reboot avec Daniel Craig: de l'émotion, de la vraie avec du romantisme, le tout bien emballé dans des scènes d'action splendides et titanesques !

Déjà George Lazenby ? Et bien George a surtout souffert du fait de passer après Sean Connery, d'être son remplaçant pour jouer les 007, et n'importe quel acteur se serait fait incendier à mon avis. Ensuite sa conduite infecte sur le tournage et son total pétage de plomb de star n'a pas aidé non plus à le rendre sympathique aux yeux du public ou des médias, surtout après avoir annoncé sur les (très mauvais) conseils de son agent d'alors qu'il quittait déjà la série car elle ne survivrait pas au temps... George Lazenby maintenant reconnaît largement son pétage de plomb de l'époque, dû au fait d'avoir été mal préparé à un engouement des médias absolument démentiel durant la pré-production et le tournage, et au fait qu'il passait d'un statut de total inconnu australien sans aucune expérience d'acteur (juste un mannequin de pubs), à celui de tête d'affiche de la franchise cinéma la plus lucrative existante...

Bref, en dehors de tout ça, qui n'a finalement rien à voir avec le jugement que l'on a à avoir sur sa prestation, il faut reconnaître qu'en dehors du fait qu'il a une drôle de tronche (tout le monde lui accordait à l'époque un charisme de gravure de mode, mais moi je trouve qu'il a une drôle de chetron quoi...), il joue vraiment super bien, et est carrément hyper crédible autant dans les scènes d'action que celles intimistes !!

Ensuite le scénario est bien ficelé, il prend son temps (un peu trop à mon avis dans la première partie) mais est intéressant car approfondissant bien ses personnages, les sortant de la caricature débile; pour ensuite offrir de longues séquences d'action absolument magnifiques aux images étonnantes.

Ensuite un final aussi surprenant que culotté, qui entre dans l'histoire de la franchise comme étant le seul de ce type (enfin avec "Casino Royale" désormais), absolument bouleversant...

Voilà, donc un James Bond pas comme les autres. Plus humain, plus crédible, plus intelligent, avec en plus parmi les meilleures séquences d'action de toute la série ! Vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Portrait de Cushing Cushing
Copycat Killer - 18 critiques
publié le 07/10/2012 - 12:15
10
 

Un des meilleurs Bond

On Her Majesty's Secret Service est un coup de maître dans la carrière cinématographique de l'agent secret britannique le plus célèbre de tous les temps. Peter Hunt nous offre une des adaptations les plus réussit de la saga aux vingt-trois épisodes.

Commençons par George Lazenby, il a toutes les qualités requises pour remplacer Sean Connery : flegme à toute épreuve, humour so british ainsi que classe et aisance imparables. Le tout semble naturel. Lazenby se veut la continuité de Connery tout en se détachant de lui, dégageant alors un style unique. En un seul film, il a réussit à créer un style Lazenby, une prouesse. L'acteur est sans doute devenu un, si ce n'est le meilleur Bond depuis Sean Connery. Sa prestation marque à jamais en 140 min, alors que Timothy Dalton peine à convaincre et ce malgré deux films à son actif.

Au niveau de l'histoire, un sans faute également. Il existe indéniablement un rapprochement avec l'oeuvre de Fleming. En effet Bond est plus ambiguë et violent, et l'on a droit à moins de gadgets et de bling bling. Cette volonté est néanmoins moins prononcée que dans Casino Royale 2006. Aussi, on ne manque des indispensables ingrédients pour faire un film sur 007 : courses poursuites à couper le souffle sur les cimes neigeuses des Alpes suisses, une base qui explose, un héros qui se sort de toutes les situations mais surtout un vilain charismatique !

Telly Savalas incarne effectivement à merveilleuse le salaud bondien. Kojak est la quatrième incarnation de Blofeld à l'écran et autant dire qu'il est l'une des meilleures aux côtés de Donald Pleasence.

Et ce n'est pas le seul personnage réussit. Diana Rigg joue à merveille son rôle de Bond girl. Son personnage a vraiment une personnalité tridimensionnelle. Ce n'est pas la simple "princesse à sauver", mais une femme qui contribue à la construction psychologique de James Bond. On assiste en effet à un véritable travail sur la psyché de 007 et de sa fiancée vraiment unique dans la saga. La scène finale nous le montre à visage humain, en dehors de son métier de tueur. La fin est d'ailleurs très surréaliste et contraste avec brio avec le reste du long métrage.

Au final, On Her Majesty's Secret Service est une des adaptations les plus abouties et réussit de la saga. Le film se place sans problème dans le Top 5 des films de James Bond, derrière Goldfinger et Dr No. Une prouesse unique et particulière qui mérite que l'on s'y attarde un peu plus.

Marc.mlc
I am Legend - 1113 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Pas mal!

Il est vrai que ce James Bond est assez spécial pour plusieurs choses. La présence de Georges Lazenby dans le role de l agent secret rend cet épisode intéressant, l acteur étant assez à l aise dans son role meme si il n égale pas un Sean Connery. Autre curiosité, Diana Rigg, actrice culte pour son role d Emma Peel dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir; d autant qu elle hérite surement de l un des roles de James Bond Girl les plus intéressant de la série. Mais la grande curiosité de cet épisode est de voir Bond vraiment s attacher profondément à une femme et se marier. De plus on voit un Bond un peu plus torturé qui est en opposition pendant tou l épisode avec son chef. La fin assez pessimiste et brutale tranche avec les autres épisodes qui finissent quasiment tout le temps en Happy End. Toutefois, le film n est pas exempt de défauts, le début est long il y a bien une heure sans action meme si après le film se rattrappe avec de bonnes poursuites à ski et en voiture. Néanmoins un bon Bond intéressant à plus d un titre!
Portrait de Kidgeo Kidgeo
Copycat Killer - 46 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Mon Avis

Les gens peut être ne aimrons pas ce james bond car il n'a pas de gaget et de belle voiture;mais bon beaucoup de paysages et....james bond se marie!!!
Portrait de GORE MANIAC GORE MANIAC
Serial Killer - 798 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00

Navet insipide

Grandissime fan devant l'éternel de sir 007, quel n'a pas été mon désarroi devant ce grandiloquent nanar d'une grande pauvreté visuelle et narrative. Rien n'est à sauver ici. La mise en scène est bien paresseuse, Lazenby est aussi charismatique qu'une boite de sardines, le scénario est d'une rare indigence (007 marié, quelle idée !) et les cascades, gadgets et courses poursuite sont d'une rare platitude. La longueur du métrage (près de 2H20) finit par tuer le plus courageux des fans. Quel odieux gachis !
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Mal compris par le public

Un film hélas trop puriste,qui se rapproche plus du roman que tout les autres film de la série. c'est dommage, car Lazemby interprétait un Bond à la fois très froid et aussi sensible.

Pages

Thématiques