James Bond 007 contre Dr. No

8.7/10
James Bond 007 contre Dr. No

Critiques spectateurs

Réalisateur: Terence Young Avec Sean Connery, Ursula Andress, Joseph Wiseman, Jack Lord, Bernard Lee

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1013 critiques
publié le 14/04/2022 - 19:31
8
 

"Bond... James Bond"

Je vais me refaire tous les 007 aussi. Enfin plutôt me les faire tout court car j'ai du n'en voir que 3-4 par ci par là. Commençons donc par l'antique "Dr No" !

Bon bah déjà générique et musique culte, ça on ne peut pas y couper. Et la BO en général est excellente. Ensuite c'est plein de cabrioles, de gadgets et astuces, de costards et de prestance, de duperie et de manipulation… Double jeu, jeu d'espion et jeu de séduction (avec ces jolies dames), la classe quoi ! On ne s'ennui guère avec les services secrets britanniques dans cette aventure dépaysante.

Ce n'est pas non plus un chef d'œuvre mais malgré son âge ce Bond là est encore bien frais. Et parce que c'est le premier, on ne peut forcément pas passer à côté. Merci Sean et Ursula, vous êtes beaux comme tout !

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 05/04/2016 - 15:43
8
 

Dr No

Je commence ma longue session 007, je n'en ai vu que deux ou trois et seulement, les derniers avec Daniel Craig, et je commence à avoir honte ! Par chance on m'a offert l'intégrale à noël..

J'ai passé un bon moment devant ce premier James Bond, de grande qualité et très moderne pour un film de 1962. L'intrigue est sympa, j'ai eu l'impression de voir des environnements tiré d'une bande dessinée de black et Mortimer, j'ai adoré le sujet de la radioactivité, de la bombe et du "méchant" qui veux dominer le monde. Sean Connery joue bien et incarne parfaitement son rôle. Un bon film.

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 17/11/2012 - 16:23
10
 

Bond Begins

1962 : la saga James Bond commence avec le talentueux Sean Connery. L’acteur est tellement charismatique qu’il s’impose dès les premières minutes à l’écran. Le tout premier « Bond, James Bond » pose vraiment sur le cul. Et ses premiers pas sur le fond musical mythique sont inoubliables.

Certes, le film a un peu vieilli (comme lorsqu’ils découvrent le dragon), mais la qualité est telle qu’on reste scotché du début à la fin devant cette histoire d’espionnage. Contrairement à ce qui suivra, cet épisode met en avant l’enquête et 007 plus que l’action. Il est ainsi plus facile d’apprécier le potentiel de Bond, notamment avec les femmes. Et quelles femmes ! Ursula Andress est merveilleuse, et vraiment bien mise en valeur…

James Bond contre Dr. No ne force pas trop sur les gadgets, mais insiste plus sur le savoir-faire de l’espion dans les années 60. Les décors, les voitures et les accessoires ont un charme incroyable, et on reconnait facilement tous les facteurs d’influence que contient le film (voir Austin Powers). On peut dire que ce premier épisode contient déjà tous ce qui fait et fera la marque de Bond.

Dr. No, premier grand méchant, en est d’ailleurs la preuve. Même s’il n’apparait pas longtemps, il impose un style bien particulier qui sera ensuite suivi. Le personnage est à la hauteur de Bond : fin, intelligent, mais terrible machiavélique, car membre du Spectre !

Ce premier James Bond est donc une belle réussite. La franchise est lancée, les codes sont posés. Malgré son côté rétro, qui fait aussi son charme, Dr. No se revoit avec grand plaisir.

Portrait de Cushing Cushing
Copycat Killer - 18 critiques
publié le 16/10/2012 - 23:39
10
 

Incontournable !

Dr No est la première incarnation live de James Bond qui lui rende justice !

En effet, l'histoire et l'ambiance sont assez proche du roman originel. Bon, il est vrai que certains détails furent enlevés ou ajoutés, mais l'esprit de l'oeuvre de Fleming est là. Aussi, on ne s'y trompe pas, le cocktail (au shaker pas à la cuillère) fait d'aventure, de mystère, d'exotisme et d'espionnage est une recette gagnante. Il sera la base pour nombres de film du genre qui suivront. L'atmosphère de l'intrigue, néanmoins, serait incomplète, s'il n'y avait pas ces autres marques du thriller bondien : BO envoûtante (accompagnée d'excellentes chansons : Three Blind Mice et Under the Mango Tree), décors géniaux de Ken Adam (la décoration et l'aspect général de l'intérieur de la base de No sont magnifiques) mais surtout photographie au délicieux charme rétro.

L'ensemble est accompagné par de très bons acteurs. En premier lieu, Ursula Andress, une royale inconnue qui se propulse au rang de sex symbol grâce à son rôle sensuel de Honey Ryder. Ensuite, Sean Connery qui pose sa marque flegmatique inimitable sur le rôle de 007. Mais aussi Jack Lord qui incarne un Leiter des plus réussis. Et enfin Joseph Wiseman, premier salaud bondien de la saga, qui nous propose le style pour tous les autres super criminel à venir. En somme, un délice que ce casting !

Un classique donc, incontournable pour quiconque veut se pencher sur la saga de James Bond.

Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 873 critiques
publié le 25/06/2008 - 12:12
10
 

Pour un début...

Pour un premier James bond à l'ecran je suis impressionné, mais je suis encore plus étonné qu'il date de 1962, il avait l'air en avance pour son époque. Très bon James Bond, a découvrir.
Portrait de GORE MANIAC GORE MANIAC
Serial Killer - 798 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Première mission !

Fan de 007 depuis ma plus tendre enfance, je me régale toujours devant ce premier épisode, disposant déjà de tous les atouts chères à la saga du célèbre espion : gadgets visionnaires, jolies filles et méchant mystérieux. L'exotisme des décors et le charme brut de Sean Connery rendent encore aujourd'hui très bien. Un classique un peu rétro mais plus qu'efficace !
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2307 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Un Bond pur et dur

Ce film c'est clair repose entièrement sur les larges épaules de sean Connery, agé à l'époque de seulement 32 ans. Quel film, réalisé sans trucage, sans effets spéciaux.
Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 1998 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Premier bond pour Connery

Sean Connery fait son premier bond et c'est une réussite: actions très grands spectacles, scènes humoristiques, jeunes beautés peu farouches, un méchant bien méchant et assez original, tout est écrit pour passer un bon moment ... le premier film de la série est donc une réussite, même s'il apparaît de moins bonne facture que le suivant!

Thématiques