Hiruko the goblin

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

fou

Dr West (I am Legend - 1300 critiques)

Encore un film qui nous prouve que les Japonais sont vraiment barrés en matière d'horreur, pur fun sans prise de tête.

publié le 01/12/2019 - 16:07

La p'tite bête qui monte qui monte

Dariofulcio13 (Graine de psychopathe - 142 critiques)
6
 
Premier film de studio pour Tsukamoto, enfant terrible du cinéma indépendant "punk" (les TETSUO, TOKYO FIST et autres BULLET BALLET).

Avec un budget visiblement confortable et une mise en scène quelque peu plus posée malgré des excès tremblotants dont il a l'habitude, HIRUKO peut se voir comme un sympathique avatar asiatique de la célèbre série des EVIL DEAD: possessions spectaculaires et effets gores excessifs cotoyant très souvent le second degré cartoonesque dans un rythme effréné qui laisse le spectateur essouflé.

L'humour bon enfant (le duo formé par l'étudiant couard et le professeur arachnophobe livre quelques mimiques burlesques amusantes) et les images fortes (outre les mises à mort gores, le film dispense également quelques très belles scènes poétiques comme cette tête/araignée flottant à la surface d'une mare au clair de lune ou encore cet esprit jouant du piano) parsèment donc régulièrement l'intrigue pour notre plus grand bonheur. Néanmoins il faut reconnaitre qu'HIRUKO souffre de son trop plein d'énergie et d'un scénario qui brule un peu trop vite ses cartouches (on a vite fait le tour des enjeux au bout d'une heure)....D'où un sentiment de tourner un peu en rond dans le dernier tiers du métrage.

Un défaut pas forcément gênant compte tenu qu'en l'état cette sympathique bande constitue un divertissement des plus honorables même si elle reste bien mineure en comparaison des autres titres de la filmographie du même auteur.

publié le 20/12/2009 - 14:22
Portrait de GORE MANIAC

Petite déception !

GORE MANIAC (Serial Killer - 798 critiques)
6
 
Après l'expérience hallucinante qu'était Testsuo, quelle n'a pas été ma déception devant ce premier film "classique" de Tsukamoto, tourné en studio. Film trop sage, cette histoire d'araignées à tête humaine présente néanmoins quelques bonnes trouvailles (ambiance assez oppressante, bons effets spéciaux) mais jamais on ne retrouve la patte du maître du cyberpunk nippon. Dommage !
publié le 01/01/2007 - 00:00

Derniers commentaires