Black Christmas

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Parechoc

Quelle bonne surprise que ce

Parechoc (Newbie - 3 critiques)

Quelle bonne surprise que ce black Christmas! Je m'attendais à un slasher lambda avec la touche kitsh en plus.... Et bien non on a affaire à un film très sympa, qui a bien vieillit, rempli de bonnes idees (les personnages les plus prudes meurt rapidement par exemple) Le rythme est particulier puisque le tueur se fait très silencieux pendant toute une partie du film,et pourtant on ne s'ennuie pas car l'ambiance est travaillé. Les meurtres ne déversent pas beaucoup d'hémoglobine, mais ont un petit côté giallo. Sans regret d'être tombé sur ce film qui semblerait être l'ancêtre du halloween de ce cher John.

publié le 03/08/2014 - 18:52

Mon avis

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
6
 
Un bon petit film, certes sordide, mais qui reussit à nous tenir en haleine jusqu'au bout. Les acteurs sont juste bons, pour le reste, rien de trés surprenant. J'aime les coups de telephone, sinon ca ma pas plu tant que ca. Force est de constater que le film est sacrément bien foutu et la réalisation vaut le coup d'oeil.
publié le 25/10/2013 - 09:17
Portrait de Blutch

Malsain à souhait

Blutch (Graine de psychopathe - 94 critiques)
8
 
J'ai récemment eu l'occasion de voir le remake de cet excellent film que j'avais vu dans les années 90. Si le remake est intéressant et divertissant, il n'atteint jamais l'ambiance sordide l'original. Il a eu le mérite de me redonner envie de voir son modèle.

En effet, une grande partie de l'efficacité de l'original tient dans la non révélation du tueur et de ses motivations et la caméra subjective qui nous rapproche péniblement du détraqué.

Les appels téléphoniques sont assez monstrueux et font froids dans le dos (chapeau à la performance vocale rappelant un certain Mike Patton dans ses projets gutturaux comme Fantomas ou Moonchild)

Le moment de la révélation de la situation du tueur à "l'héroïne" par le flic au téléphone est terrible !!

Meutres ala giallo très efficaces (le fameux sac plastique et la licorne...)même si pouvant manquer un peu d'hémoglobine (probablement seul avantage de la nouvelle mouture)

Petit brouillage de piste final et en scène pour l'épilogue et le plan fixe final sur la sonnerie téléphonique devenue, à ce moment terriblement macabre, énorme !

Bref, incontournable pour tout amateur'digne de ce nom' du cinéma horrifique

publié le 05/08/2013 - 19:06
Portrait de Vivahorror

Mon avis

Vivahorror (America's Most Wanted - 326 critiques)
10
 
Un excellent film avec des acteurs géniaux, un tueur qui est quand même malin et pour une fois, les clichés du style "La vierge tuera le meurtrier et survivra" ne sont pas appliqués!!! Vive les changements de règles.
publié le 05/09/2012 - 02:07
Portrait de Jojo-reactor

Un chef-d'½uvre!

Jojo-reactor (Graine de psychopathe - 186 critiques)
10
 
Un vrai chef-d'½uvre du cinéma! Des acteurs d'exceptions comme Olivia Hussey nous incite encore plus à regarder ce film culte. La réalisation est maîtriser tout comme le scénario d'ailleurs. La fin nous laisse imaginer ce qui va arriver et c'est beaucoup mieux comme ça. Je ne sais pas si c'est le premier slasher de l'histoire du cinéma mais en tout cas il a été fait avant "Halloween" et "Vendredi 13", et juste pour ça il vaut le détour; surtout pour les fans du genre.
publié le 01/04/2012 - 19:51
Portrait de Fab-4

Joyeuses fêtes les filles !

Fab-4 (Serial Killer - 857 critiques)
10
 
Une très longue lignée de films à suivi ce Black Christmas. Et rien que pour ça, l'invention d'un nouveau genre, il mérite d'être salué. SUrtout vu sa qualité finalement pas souvent égalé par la suite. Une ambiance sobre sans fioriture dans la douceur de noel qui tranche à merveille avec l'horreur de la situation. Des scènes de meurtre originales et réussies. Quelques sursauts. Un scénario bien ficelé avec des acteurs dans leur élément. Une belle trouvaille que la vue subjective du tueur. Une fin rondement mené. Bref un film culte et pourtant trop peu connu par le grand public. Et oui, il y a eu un avant Michael Myer et Jason Voohrees... A VOIR !!!
publié le 26/01/2012 - 22:47
Portrait de Goodmad

Papa ordure arrive...

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
10
 
Le 1er slasher à avoir été réalisé, et non ce n'est pas Halloween comme certains peuvent le croire, Halloween c'est même inspiré de ce film. Et bah, je préfère carrément Black Christmas à Halloween sans hésité une seule seconde. Black Christmas est assez angoissant, l'idée de base est très crédible, ca pourrait très bien nous arrivez SPOILER un tueur psychotique torturé qui sort de nulle part et se cache dans une grande maison et tue sans jamais qu'on le sache et qui s'en sort à la fin ca tient parfaitement la route FIN SPOILER. Les acteurs sont très bons, la réalisation inspiré et l'image du tueur est faite de manière très intelligente; au lieu de nous mettre en scène un tueur silencieux, muet et masqué Bob Clark met un fou qu'on ne voit presque jamais et qui fait des appels avec le téléphone d'une manière pas très rassurante. A voir de toute urgence
publié le 03/12/2010 - 13:29
Portrait de AqME

Du tueur dans mon grenier

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
6
 
Il est très difficile de noter ce genre de film, de donner une note qui comprenne à la fois son ancienneté et son originalité pour l'époque, et qui comprenne aussi les attentes d'un nouveau public et la place prise par d'autres productions de qualité. Black Christmas est le tout premier film dans le genre slasher movie, c'est à dire avec un tueur en série psychopathe qui aime bien s'en prendre à des femmes au physique agréable. Effectivement, il est l'aîné de quatre ans du Halloween de Carpenter et pose déjà des bases et des codes bien définis. En gros, on ne voit jamais le tueur en série en entier, on est très souvent en vue subjective en ce qui concerne le meurtrier, les gonzesses butées ne sont pas très futées et surtout, l'enquêteur est très charismatique. Ah, et j'oubliais, l'héroïne doit être bonne! Ensuite, s'ensuit une série de meurtres, de problèmes psychologique ou de vie pour les protagonistes et on finit sur un final angoissant et surprenant. Malheureusement, ce film datant de 1974 a assez mal vieilli, et cela pour plusieurs raisons. La première provient du jeu des acteurs qui laissent plus qu'à désirer, mais bon, on reste dans les tons de l'époque et dans une façon assez particulière de mimer la peur. La deuxième raison est la lenteur progressive du film. On a un meurtre au bout de 10 minutes, puis plus rien pendant près d'une heure, à part une angoisse de ne pas retrouver la fille, et les recherches superficielles de la police. Il est vrai que cela avait du marcher pour l'époque, mais maintenant cela parait long et lent. La troisième raison est l'absence totale de gore, certes, on a pas besoin de cela pour avoir peur, quelques grincements, des bruits intrigants peuvent suffire à générer une peur primale, mais parfois, un peu de gore reste agrébale surtout dans ce genre de production. mais là, on a rien et surtout on ne voit rien, à part le résultat que l'on nous montre au moins quatre fois dans le film. Malgré tout, le film comporte quelques bons points, comme le psychopathe qui, avec ses petits cris et ses appels téléphoniques restent apeurant, l'actrice principale qui reste très convaincante et surtout, la liberté de ton avec insultes, et majeur tendu. On est loin du monde aseptisé de maintenant. Le problème demeure aussi avec le final qui reste décevant, une réponse qui ne vient pas et on reste vraiment sur notre faim. Au final, Black Christmas s'impose comme une référence pour bon nombre de fans de films d'horreur, mais malheureusement, le film a mal vieilli et présente peu d'intérêt aujourd'hui, si ce n'est un retour aux sources et de voir les méthodes de Carpenter ou Cunningham quelques temps avant leurs films respectifs (halloween et vendredi 13 pour les incultes).
publié le 16/09/2010 - 20:57

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
10
 
Donc ce film est une merveille. Super film duquel il y a eu plein de copies mais jamais egalé. Bref pas tres connu mais halloween est une copie de ce film, donc juste pour ça il mérite d'etre vu sans probleme bob clark. Signe un film culte.
publié le 26/08/2010 - 02:41

Un incontournable oublié

Dariofulcio13 (Graine de psychopathe - 142 critiques)
10
 
BLACK CHRISTMAS présente deux intérêts qui font de lui une véritable pierre angulaire du cinéma d'épouvante contemporain: d'une part on peut saluer le fait que Bob Clark ait inventé le prototype du slasher (que l'HALLOWEEN de Carpenter s'est empressé de copier avec plus de succès), l'un des genres les plus prolifiques en matière d'horreur. Parallèlement, il faut également admettre qu'en l'état, ce film innovant n'a quasiment pas pris de ride et demeure, quelques 35 ans après sa sortie, un monument de suspense et de terreur psychologique!

La force de BLACK CHRISTMAS réside aussi bien dans sa réalisation impeccable et recherchée (notamment les plans séquences prenant le point de vue du tueur - encore un point repris par Carpenter - particulièrement alambiqués et réussis) que dans son scénario admirablement fouillé et subtil.

L'histoire prend ainsi le temps de nous brosser quelques portraits attachants et humains (aussi bien du coté des adolescentes que des adultes) confrontés à des tracas de la vie quotidienne (alcoolisme, grossesse non désirée...) qui les rendent immédiatement accessibles aux spectateurs. L'épouvante que ces personnes vont vivre n'en sera que plus traumatisante...

Par pallier, Clark distille un crescendo de séquences angoissantes (coups de fil menaçants qui feraient passer ceux de TERREUR SUR LA LIGNE pour une chanson de Lorie, silhouette sinistre dissimulée dans un coin...) mettant terriblement mal à l'aise jusqu'aux inévitables meurtres impresionnants de brutalité et de sadisme (même s'ils sont - intelligemment - suggérés). Le dernier tiers du film peut se prétendre comme un moment d'exception en terme de tension et de peur visuelle: le tueur ayant beau être constamment dissimulé (à l'exception des mains et d'un oeil à l'éclat dément), sa folie malsaine est si bien retranscrite que l'on ne peut que frisonner tandis que la réalisation parvient à nous faire partager la confusion et le stress de l'héroïne complètement dépassée. Le dernier plan restera d'ailleurs comme l'un des plus traumatisants du genre...

Modèle de suspense et d'ambiguité, parfaitement mis en scène et écrit, BLACK CHRISTMAS est en tous point une perle (noire) du cinéma de trouille qui mérite réellement sa place d'honneur aux cotés de PSYCHOSE ou d'HALLOWEEN...

publié le 01/11/2009 - 14:46

Pages

Derniers commentaires