Le Parrain - 2eme partie

9.4/10
Le Parrain - 2eme partie

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1058 critiques
publié le 07/02/2021 - 23:33
10
 

Et je m'incline à nouveau

Réussir à faire une suite tout aussi magistrale que le précédent tout en étant légèrement différente c'est ce qu'on appelle du grand art.
Nous avons même droit à deux histoires en parallèle dans le même long métrage.
L'ascension du jeune Vito Corleone vers les sommets de la mafia tout en suivant la confirmation de son fils Michael Corleone qui dirigent la famille Corleone d'une main de fer.
Encore une fois c'est remarquable à tous les niveaux, cruel et passionnant pour ne pas dire addictif.
Bref si vous aimez les films de gangsters à l'ancienne il vous faut absolument ce Parrain 2e partie véritable chef d'oeuvre du cinéma tous genres confondus et toutes époques confondues.

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1903 critiques
publié le 03/01/2013 - 01:02
10
 

Plus que parfait !

Le premier film était une merveille, celui-ci est encore plus abouti, comme si cela pouvait être possible. Un phénomène rare, que peu de trilogies ont réussi. "Le Parrain 2" est au premier ce que "L'Empire Contre-Attaque" est "A la Guerre des Etoiles": la suite d'un film parfait, encore meilleure. Plus que parfaite donc ! Qui sait retenir tout ce qui a fait la réussite de son aîné, sans se répéter, mais en prolongeant les idées, les magnifiant, allant encore plus loin !

Film à la structure plus complexe que le premier, car naviguant constamment entre deux époques (la jeunesse de Vito Corleone, et la reprise du pouvoir par son fils Michael après sa mort), avec des shémas scénaristiques et symboliques parallèles.

Cette fois-ci, plus de Marlon Brando, c'est Al Pacino qui mène la danse tout seul. Et il est tout simplement grandiose, comme tous ceux qui l'entourent d'ailleurs. Casting épatant. Quant à celui qui prend le risque de jouer le personnage que jouait Brando, en version jeune, c'est Robert De Niro qui s'y colle, et il est juste parfait. Parfait de talent, et parfait de ressemblance et de continuité avec le Parrain âgé du 1er film.

Les deux histoires sont bouleversantes, fascinantes, font froid dans le dos, même rire par instant, et encadrent parfaitement le premier film. "Le Parrain 2" étant autant une préquelle qu'une suite du premier. Magique, grandiose, bluffant !

Et c'est dans ce film que Michael, alors homme de bien autrefois, se voit définitivement perverti en croyant bien faire. Et il perd finalement l'essentiel en croyant tout gagner. Superbe démonstration que l'Enfer est pavé de bonnes intentions...

Maideniak
Newbie - 4 critiques
publié le 22/02/2010 - 15:52
10
 

Une merveille

Plus complexe et sophistiqué que son prédécesseur, "Le Parrain 2" est un véritable monument du cinéma. Le parallèle entre l'ascension de Vito Corleone (remarquablement interprété par ROBERT DE NIRO) et la lutte de Michael Corleone pour le maintient de sa position au sommet de la hiérarchie familliale est un coup de maitre. FRANCIS FORD COPPOLA nous offre une fois de plus une merveille cinématographique agrémenté de scènes cultes et de subtilités en tout genre. Doté d'une bande-son légendaire et d'une esthétique irréprochable, ce second opus est un chef-d'oeuvre intemporel. Cependant, je lui préfère le premier volet.
Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 26/06/2008 - 17:54
10
 

Compliqué mais grandiose

C'est sûr c'est pas très facile à comprendre dans la partie Al Pacino mais elle est bien quand même. La partie Robert DeNiro est excellente voir grandiose. Tous est méchamment bien foutu avec une super histoire. A voir vite!
Gripsou
Serial Killer - 779 critiques
publié le 30/12/2007 - 15:05
10
 

Magistral

Une suite qui surpasse le premier volet de cette trilogie mythique, notamment grâce aux passages retraçants l'enfance de Vito Corleone (ici interprêté par un épatant Robert De Niro), de sa Sicile natale au Nouveau-Monde, puis son ascension sociale dans le quartier de "Little Italy" à New York. La reconstitution historique est impressionnante et le scénario est toujours aussi passionnant à suivre, l'évolution des personnages étant particulièrement travaillée, celle de Michael Corleone en particulier, interprêté par un Al Pacino totalement habité par son personnage de parrain mafieux qui ne parvient plus à concilier son business et sa vie familiale... Une plongée fascinante dans un univers parfaitement reconstitué. Du grand cinéma !
Daniel
America's Most Wanted - 326 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Mon Avis

Un peu moins bien que le premier mais le Parrain 2 reste un très bon film, un peu long il est vrai mais remarquablement interprété par DE NIRO.
Portrait de Rick Deckard Rick Deckard
Graine de psychopathe - 79 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Mon Avis

Comme son prédecesseur, Le Parrain - 2ème partie a une mise en scène remarquable, un scénario ciselé à la perfection, une musique magnifique et des acteurs en tout point excellents. Al Pacino est toujours aussi formidable en chef mafieux respecté. Robert de Niro trouve en Vito Corleone jeune un rôle à la mesure de son talent. Le seul regret qu’on peut avoir, c’est qu’il n’ait aucune scène avec Pacino. Chose qui sera réparée 23 ans plus tard avec Heat. Francis Ford Coppola réussit l'impensable, selon moi, avec ce 2ème volet : surpasser le premier film.
Sir Gore
America's Most Wanted - 526 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Extraordinaire

Décidément supérieure au premier volet, cette séquelle majestueuse n'a pas fini de nous époustoufler, encore mieux même, elle donne le sentiment d'être de plus en plus parfaite à chaque revisionnage. Moins caricatural et plus mature que son prédécesseur, Le Parrain - 2e Partie offre par ailleurs l'occasion à Robert De Niro et Al Pacino de livrer pour chacun d'eux l'une des plus brillantes compositions de leur carrière. Un sommet insurpassable du mob movie.
Portrait de Killafornia Killafornia
Graine de psychopathe - 208 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Le parrain 2ème partie.

Réalisé en 1975 après plusieurs refus de Francis Ford Coppola, « Le Parrain II » compte à la fois l’ascension fulgurante d’un tout jeune Don Vito Corleone, ici campé divinement par Robert De Niro ainsi que les affaires de la famille dorénavant traitée par le fils Michael Corleone, toujours savamment interprété par un Al Pacino, qui, au passage, a appris à parler sicilien pour les besoin du film. « Le Parrain II » n’est pas une resucée du premier film et c’était la l’objectif premier de Francis Ford Coppola. Toujours axé sur le livre de Mario Puzo, le film s’exporte vers d’autres horizons : Cuba, par exemple. Le côté « familiale » n’étant pas l’un des préoccupation majeur du personnage principal.

En effet, si l’ascension de Vito et la prise de position de Michael sont montrées en parallèles, elles permettent d’expliquer la différence entre les deux Parrains. Si Vito vole les riches et offre aux pauvres, se créant une famille, Michael lui, peu soucieux du code d’honneur sicilien, détruit la sienne pour conserver son statut, ce qui l’enverra forcément vers la solitude et l’autodestruction de son empire.

A ces deux personnages s’ajoutent celui de Kay Corleone, la femme de Michael, interprétée par Diane Keaton. Elle est un peu le centre du film car elle est la preuve flagrante de la destruction de sa famille par Al Pacino et permet de mettre en relation la création de celle de Vito, en père aimant. Les effets de Michael seront tels que Kay refusera de mettre au monde son troisième enfant, entraînant leurs divorces. Là encore c’est un symbole de la destruction de l’empire du nouveau Don Corleone.

Véritable référence du 7ème Art, « Le Parrain 2ème partie » réussit à surpasser le premier film, manque juste à l’appel Marlon Brando. Peu de film peuvent se targuer d’une telle réputation.

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Que dire de plus !

Si ce n'est que ce film est monument du cinéma, est de ces films que l'on ne fera plus jammais. Ce film est une véritable tragédie du début jusqu'a la fin, c'est presque homérique quelque part. Tout les acteurs sont bons dans ce film, certain ont critiqué la prestation de Deniro, qu'il ont trouvé terne à l'époque, c'est normal, il interprétait un personnage d'une humilité exessive (en apparence), il reste qu'il joue comme un dieu dans ce rôle qui fut un de ces tout premiers rôles.

Pages

Thématiques