Détour Mortel 2

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Nandrolone

Détour Mortel 2

Nandrolone (Serial Killer - 726 critiques)
8
 
Difficile de noter ce "Detour Mortel 2" tant le film peut être inégal, d'un coté un début sincèrement à chier, l'installation du scénario est complètement naze... on a droit à la bande de jeunes bien clichés, une tripotée d'acteurs tous plus cons les uns des autres jetés dans la nature dans le but de faire une télé réalité sur la survie, tous ce qui va plaire aux prépubères moyens, dialogues ras les pâquerettes, seins en gros plans, un peu de sexe... merdique.

Et de l'autre coté les trente dernières minutes sont juste jouissives quand nos survivants arrivent dans le repère des consanguins, la scène du repas (qui fait forcément penser à massacre à la tronçonneuse) est vraiment excellente, une fin superbe ou les tripes explosent de partout, la violence devient plaisir, du gore à outrance et la ça devient vraiment très bon... dommage pour le début du film mais "Détour mortel 2" vaut vraiment le coup si on oublie la nullité du début.

publié le 14/02/2014 - 01:42
Portrait de Warhammer

Un détour connu de tous.

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
6
 
Trop de suite se contente de recopier ce qui a été fait précédemment, j'ai donc pu apprécier ce "Détour mortel 2" qui se détourne (c'est le cas de le dire) largement du concept originel en injectant une grosse dose de second degré en pastichant la télé-poubelle ou la télé-réalité si vous préférez. C'est donc assez amusant dans l'ensemble mais aussi bien gore,même si l'intrigue fait parfois dans le grand n'importe quoi,j'ai trouvé ce film divertissant à défaut d'être génial. Mais il ne faut pas trop en demander non plus. Pas aussi pourri que je ne le pensais, finalement.
publié le 22/07/2013 - 13:50
Portrait de Satyr

Titre approprié

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
4
 
Détour mortel 2 est comme bon nombre de suites, surfant sur la bonne réputation, la réussite d'un premier épisode et souvent se plantant littéralement, en nous proposant juste ce à quoi l'on s'attend. Et c'est qu'exactement le résultat de ce Détour Mortel 2, qui nous un pond un scénario à deux balles, remarquez avec comme toile de fond une télé-réalité rien d'étonnant. Les acteurs sont à la hauteur du scénario, c'est à dire navrants, reste à se mettre sous la dent et comme souvent de bonnes scènes gores qui à elles seules réhaussent l'ensemble. On a droit à tous les clichés habituels concernant les personnages, avec le black de service, la potiche, avec en prime ici le chef militaire/animateur de la fameuse tv réalité qui est risible à un point jamais atteint. Aussi l'on nous gratifie d'un petit passage qui nous rappelle pour le coup à de bons souvenirs ,(est-ce volontaire ou non) à un certain massacre à la tronçonneuse, avec la fameuse scène du repas. Voilà quoi en dire de ce détour mortel 2 qui lui aussi porte plutôt bien son titre, se rangeant comme bon nombre à une surenchère de gore au détriment du reste.
publié le 25/11/2012 - 12:12
Portrait de Bzittt

Le retour des mutants dans la forêt...

Bzittt (Graine de psychopathe - 199 critiques)
6
 
Je me demandais comment ils allaient rebondir sur une suite au vu de la fin fermée du premier, bon bah ils l'ont fait de façon plus ou moins cohérente en tablant surtout sur l'indulgence des spectateurs.

Une suite DTV qui n'a pas les qualités en termes de réalisation et de mise en scène du premier, et qui pour pallier à ses nombreux manques va tout miser sur le "toujours plus" plus de crétins à trucider, plus de tripes, plus de "fun" (mouais dépend du point de vu) mais surtout plus de situations grotesques et plus d'incohérences. Un scénario pas plus fouillé que le premier, mais c'est pas franchement ce qu'on lui demande qui tente inutilement de s'auto justifier comme s'il savait qu'il est en train de fauter.

Très honnêtement le film est sauvé par ses 20 dernières minutes et surtout par un final tripaillant qui a un petit côté brain dead particulièrement appétissant. Avant ça le spectacle est assez affligeant, entre les personnages qui indiffère totalement, l'espèce de sociologie de la famille mutant consanguine qui n'a pas lieu d'être et qui s'avère plutôt stupide, une tension inexistante, et des plans approximatif, j'ai eu très franchement du mal à y trouver mon compte. Reste quelques scène gore tout au long du film qui réveillent et ses 20 dernières minutes de n'importe nawak assez jouissive.

Un DTV qui divertit malgré ses énormes défauts et surtout une belle boucherie en fin de course particulièrement sympathique.

publié le 18/07/2012 - 00:43

Mon avis

Ben-horreuR (Graine de psychopathe - 81 critiques)
8
 
J'ai pas mal aimé ce deuxième opus de la saga. Les acteurs ne sont ni très bons, ni très mauvais (ça dépend lesquels en fait), quelques scènes valent bien le coup, c'est plutôt un bon film dans l'ensemble, ça va à l'essentiel. Le scénario, sans être très recherché, est pas mal, et le côté TV-réalité qui se transforme en une véritable chasse à l'homme est plutôt plaisant.
publié le 26/03/2012 - 19:49
Portrait de Athena21300

Une suite reussie

Athena21300 (Newbie - 12 critiques)
8
 
Je trouve que la suite du premier opus a été réussie. l'idee de la télé réalite qui tourne au cauchemar est bien trouvée. De bonne scènes gores du début à la fin et surtout pas trop de temps mort. On passe 1h30 bien sympathique.
publié le 27/11/2011 - 13:01
Portrait de AqME

De l'idée pour nettoyer la télé-réalité

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
8
 
Amateur de Koh-Lanta, oubliez bien vite cette futile émission de télé-réalité où la survie n'est rien de plus qu'un besoin malsain de voir des gens souffrir et crever la dalle pendant que de vrais pauvres se battent tous les jours dans Paris pour trouver de la bouffe potable sans perdre leur dignité Avec détour mortel 2, le réalisateur ainsi que le scénariste proposent un nouveau jeu bien plus jouissif et intéressant que cette soupe où les candidats ne sont rien de plus que des pions de casting aux clichés flagrants et dont leurs propos font atteinte à notre intelligence. Dans détour mortel 2, la nourriture, c'est les candidats. Et si cette idée pouvait se faire dans la tête des producteurs de bouses télévisuelles, alors je serai le premier à regarder cette émission. Au delà de ça, que vaut ce détour mortel, suite d'un petit DTV sympathique mais pas inoubliable (sauf Eliza Duskhu, on n'oublie jamais Eliza Duskhu)?

Le scénario tient sur la ficelle d'un string élimé, mais il faut dire que j'ai trouvé cela relativement jouissif dans son traitement et surtout purement didactique. En effet, une émission de télé-réalité basée sur la survie se met en place dans une forêt américaine. On voit le présentateur, ancien colonel de l'armée (Henry Rollins) ainsi que tout le casting qui n'est qu'une bande de crétins accumulant les clichés que l'on voit habituellement dans notre petit écran devant Secret Story et toutes les autres merdes. Tout ce petit monde se barre en forêt pour chercher de la bouffe, mais ils vont être cueillis par une bande de consanguins monstrueux qui ont faim, mais alors vraiment très faim. Voici donc un scénario purement classique dans le domaine du survival et qui ne dépaysera pas les amateurs du genre. Néanmoins, le traitement au travers d'un jeu télévisuel s'avère ludique pour nous, mais aussi pour les tueurs psychopathes.

L'ambiance latente du film n'est pas superbement traitée, mais il faut dire que le film ne se base pas sur une ambiance particulière ou effrayante ou encore installant un climat d'insécurité montant crescendo. Ici, nous sommes dans du gore bien sale, avec de la tripaille dans les règles de l'art. La forêt ne parait pas hyper hostile et l'ambiance se relève un petit peu dans la vieille scierie perdue au milieu des bois. Il y a ici une grande différence avec le tout premier qui préférait installer une ambiance survie et course-poursuite agrémenté par quelques scènes gores. Dans celui-ci, l'ambiance est laissée de coté pour montrer du gore, du sale, de l'intestin et de la cervelle.

Les acteurs ne sont pas mauvais, mais le casting semble tout de même assez inégal. Le problème vient du fait qu'au travers un film gore, le réalisateur a voulu démontrer les dessous cachés de la télé-réalité avec une brochette de mongols qui fait froid dans le dos. Le trisomique obsédé sexuel, la gouine de l'armée mais qui est une bombasse, l'ancien footballeur américain au c½ur tendre, la salope qui montre ses nichons, la suicidaire gothique et la petite amie du producteur. Partant de ce postulat, il est assez difficile de tenir son rôle qui doit être surjouer et accumuler des clichés. néanmoins, les acteurs ne s'en sortent pas trop mal hormis l'obsédé sexuel qui joue comme les pieds et la salope de base qui ne ressemble à rien (de visage du moins!). Il reste les consanguins, avec leurs gueules défoncées. Ils se décomposent en plusieurs personnages plus ou moins intéressants. Le couple d'adolescent est insupportable et on ne souhaite que leur mort, alors que le bourrin de la famille reste plutôt anecdotique.

Par contre, si vous cherchez du gore, du sang, du dégueulasse, du sanguinolent, du trash, avec ce film, vous êtes servis! En effet, dès l'introduction on est en plein dedans. Une jeune fille pimbêche se trompe de route et écrase un type. D'ailleurs la scène est plutôt bien filmée. Le monsieur n'est pas content, il l'a mord et elle se fait coupée en deux dans le sens de la hauteur, avec une magnifique chute de boyaux. Par la suite, on a droit au grand guignolesque du sale. Scalp, décapitation, percé par des flèches, évidé, explosé à la dynamite, bref, une bonne palanquée de mise à mort qui sont crédibles et très souvent dégueulasses. Pour ma part, j'ai trouvé les sévices infligés aux candidats trop gentils, mais c'est parce que je suis méchant. La fin reste décevante et très américaine. Il reste la plan de fin qui annonce une suite comme bien souvent dans ce genre devenu si prévisible (la colline a des yeux par exemple).

Au final, Détour mortel 2 reste un divertissement jouissif, où le gore côtoie la médiocrité de la télé-réalité et on ne peut qu'être en accord avec le démontage systématique de tous ces branleurs. Il ne faut pas chercher de dentelle dans ce métrage, juste du gore et des acteurs qui ne cherchent qu'à mourir. De plus, on ne sera pas surpris par les survivants, ce qui dommageable dans ce genre de film. Je conseille aux amateurs de tripaille et à ceux qui ont un bon souvenir du premier. Même si le coté survival est amoindri, on reste tout de même dans un film d'horreur de bon acabit.

publié le 23/09/2011 - 19:43
Portrait de Aragami

Mieux que le prem.

Aragami (Copycat Killer - 39 critiques)
8
 
Voilà une bonne suite mais totalement différente du premier. Le premier était un bel hommage au survival des années 70, le second rend hommage au film d'horreur décomplexé des année 80 et c'est tant mieux. Les mutants sont aussi beaucoup plus mis en avant. Au programme, de l’humour fun, des plan culs et du gore : que demander de plus ?
publié le 01/01/2011 - 20:12
Portrait de Manelmanel

Mon avis

Manelmanel (Copycat Killer - 26 critiques)
10
 
En fait, pas besoin de long discours. J'ai adoré ce film, je le trouve même mieux que le premier. Quoi d'autre, comme pourrait dire ce vieux branleur de George Clooney ? Ah, j'allais oublier, Aleksa Palladino...
publié le 17/12/2010 - 18:25
Portrait de Vivahorror

Superbe

Vivahorror (America's Most Wanted - 326 critiques)
10
 
Une superbe suite pour un super film. Aussi bon que le premier. À voir sans hésiter.
publié le 18/08/2010 - 18:48

Pages

Derniers commentaires