La Horde Sauvage

10.0/10
La Horde Sauvage

Critiques spectateurs

Réalisateur: Sam Peckinpah Avec William Holden, Ernest Borgnine, Robert Ryan, Edmon O'Brien, Warren Oates

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 28/08/2010 - 11:57
10
 

Mon western préféré!

Une grosse bombe! D'une violence encore assez impressionnante pour aujourd'hui. Point fort du film, ici pas de gentil Charles Bronson, de Clint Eastwood ou de Franco Nero qui vont défendre ou vengé de pauvre victimes, ici ils sont tous disont "pourri" ou tout simplement qu'ils pensent qu'a leur gueule et que tous les moyens sont bons pour sauver sa peau (se servir des femmes comme bouclier humain, sympa, ou meme tiré dans le tas quitte à tué des innoncents sans la moindre réfléction). Une excellente histoire qui nous entraine dans ce monde sauvage et nous secoue dans tous les sens. Les acteurs eux sont incroyable, rien à dire. La réalisation elle est spendide, de magnifique ralenti, de beau plan violent et sanglant. Mon western favorie, en avance sur son temps. Visionnage indispensable!
Langanay
Serial Killer - 860 critiques
publié le 02/06/2008 - 22:48

Western crépusculaire

Comme aime le dire les critiques (mais pour une fois, ils ont pas tord), ce film de Peckinpah se veut radical - un western crépusculaire. Il y apporte alors tout son côté sauvage pour tirer un trait à toute la filmographie des westerns qui ont servis de fondement "historique" aux grands producteurs américains et à la légende des gentils cow-boy toujours là pour sauver la veuve et l'orphelin. Ce film est excellent par la modernité qui est apporté à ce western (fusillade des plus hargneuses, ralentis, poche de sang qui explose). Peckinpah renvoie la plupart du temps, tout le monde dos à dos : ce qui reste , c'est un code de l'honneur des anciens cow-boys qui se retrouve au fur et à mesure effacé par la modernité (fusil mitrailleur, le train, les frontières qui sont redessinés). Un film culte, sur le tard, mais mieux vaut tard que jamais.

Dernières critiques spectateurs

Thématiques