Liste des Critiques pour Lawrence d'Arabie

Lawrence d'Arabie
Réalisateur: David Lean
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Last of the Living
Quand on s’attaque à un thème aussi exploité que les morts-vivants ou la comédie de zombies en l’occurrence, il faut avoir un minimum d’idées et un scénario potable pour se lancer dans l’aventure. Faire un film sans imagination et surtout sans apporter un petit quelque chose au genre, c’est un peu comme suivre le troupeau de moutons qui saute de la falaise. Autrement...
Masters of Horror 23 - Le Chat Noir
L'écrivain Edgar Poe tente, tant bien que mal, de subvenir aux besoins de son épouse, la jeune Virginia, gravement malade, en publiant ses poèmes et contes. Mais les ennuis s'accumulent suite à la présence toujours plus envahissante du chat du couple, Pluton. S'inspirant rarement de nouvelles ou de romans, la série Masters Of Horror faisait ici exception en adaptant, pour l'un des épisodes de la...
I Spit on Your Grave
Avant de commencer cette critique, je me dois de vous dire que je n'ai pas vu l'original, Day of the woman , et que mon jugement ne va donc porter que sur cette adaptation, ce remake. Alors oui, il s'agit d'un remake, mais celui-ci est porteur d'un sujet presque tabou. En effet, il s'agit d'un Rape and Revenge, c'est-à-dire d'un viol, souvent collectif, suivi d...
Taram et le Chaudron Magique
Film Disney mal-aimé et singulier au sein de la filmographie du studio aux grandes oreilles, Taram et le Chaudron Magique , sorti en 1985, vaut pourtant bien mieux que sa désastreuse réputation le laisse supposer. Déjà, c'est un spectacle étonnament adulte pour un Disney, mais en outre, il constitue l'une des rares tentatives de sortir du carcan des "films musicaux pour toute la...
Dead Silence
Décidément, James Wan est un réalisateur obsédé par les poupées ! Après le pantin de Saw , voilà que son second long métrage (troisième en fait si on compte son film d'étudiant Stygian ) en contient plus d'une centaine et que son scénario suit les exactions d’une poupée tueuse. Classique et déjà vu me direz-vous. Je ne peux qu’être d’accord. Mais quand derrière la caméra...