Dracula 73

6.6/10
Dracula 73

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Bliss91
America's Most Wanted - 545 critiques
publié le 27/05/2013 - 22:40
8
 

Teen-Movie Vampirique

Eh oui c'est l'impression que j'ai eu en regardant cette épisode des aventures du Comte Dracula à Londres dans les années 70.

Un bande de jeune drogué en quête de sensation forte s'essaie à la sorcellerie et à la démonerie mais malheureusement l'un d'entre eux tente de ramener en vie notre célèbre vampire.

Mais pas de chance dans le groupe il y a une descendante de la famille Van Helsing, qui deviendra la cible du comte mais elle pourra compter sur l'appui de son grand-père grand professeur et connaisseur de la lutte vampirique. Pour ma part j'apprécie toujours de voir ce duo mythique Cushing-Lee et Dieu seul sait que je me régale de voir comment Van Helsing se fait un malin plaisir de liquider ce suppôt de Satan. J'ai apprécié l'ambiance seventies et les choix musicaux, ce qui est original pour les films du genre.

Bon pour ce qui est du négatif, on remarque que Christopher Lee est en net retrait dans le film, le choix est fait de mettre en avant la bande de dégénérées et de suivre leurs tribulations sataniques.

De plus, on peut être aussi déçu par le manque de scènes horrifiques et de Fx mais pour le coup je ne fais pas la fine bouche car le film m'a maintenu de bout en bout et le charismatique Peter Cushing s'emploie à merveille afin de donner de l'intensité à l'histoire.

Conclusion : J'ai passé un bon moment avec une ambiance seventies londonienne peu commune pour les films du genre.

Bonus Time : Un vampire ça n'aime pas prendre de douche !

Portrait de FesterCoffin FesterCoffin
America's Most Wanted - 344 critiques
publié le 08/04/2011 - 20:02
8
 

Le "the tripper" des 70's ;)

Le "The tripper"des 70's ??? :) Nan sérieusement c'est pas mauvais mais c'est pas très bon non plus.Seul le changement d'époque apporte un peu d'originalité au mythe mais l'histoire a l'air d'être ressortie des tiroirs d'une messe pour Dracula c'est vraie.En tout cas Peter Cushing est toujours aussi bon et Lee assure le minimum syndicale.A voir
Portrait de Popeye Popeye
Copycat Killer - 31 critiques
publié le 29/10/2010 - 12:33
6
 

Mon avis

Sixième film sur Dracula par la Hammer, "Dracula 73" est clairement le moins bon du lot. Dans les 70's le célèbre studio britannique était en perte de vitesse, les producteurs ont donc tenté de rajeunir le mythe de Dracula en l'amenant dans un Londres contemporain. L'idée est intéressante mais mal exploitée, Dracula reste cloitrée dans une veille église et n'a donc pas de contacts avec le monde moderne. Le scénario de cet opus ressemble pas mal à celui de "Une messe pour Dracula" (le 4è film de la série) avec le disciple qui organise une messe noire pour ramener le conte à la vie. Rien de neuf finalement. Peu de séquences chocs aussi, le film est bien mou en terme d'horreur. Reste le plaisir de revoir Christopher Lee et Peter Cushing à l'écran et la décolleté de la jolie Stéphanie Beacham. C'est peu. A noter que le film aura une suite, "Dracula vit toujours à Londres" ("The satanic rites of Dracula"), inédit en dvd chez nous.
Portrait de Punisher84 Punisher84
I am Legend - 1390 critiques
publié le 28/12/2009 - 20:49
8
 

Repose enfin en paix

N’étant pas de cette génération, j’ai toujours eu un certain mal à réellement m’accrocher aux « Dracula » de la Hammer. Sans nier le fait que les films de cette dernière possède un réel potentiel, en premier lieu les longs sur Dracula, je les ais toujours trouver un brin à coté de la plaque. Sans être mauvais, loin de là, ce DRACULA 73 s’avère être un bon film. Doté d’un scénario atypique dont l’histoire de déroule hors du 19ème siècle. Opportunisme et déclin de la Hammer ? Peut-être mais il n’empêche que le film rempli son contrat. De manière originale, il fait revenir deux grands monstres du cinéma fantastique que sont Christopher Lee et Peter Cushing. Si le réalisateur Alan Gibson et le scénariste Don Hougton avaient plus loin dans leurs idées respectives, le film aurait pût être meilleur et s’orienter vers autre chose qu’une simple résurrection par un disciple. Heureusement, le film est correctement emballé. Pour ce qui est des comédiens, il y a déjà eu mieux. Mais ce n’est pas le pire ! Comme les italiens par après avec le giallo pourquoi est-ce que les anglais s’obstinaient-ils aussi à nous tirailler les oreilles avec une musique aussi inappropriée ? Peut-être est-ce la culture mais ce qui est sure c’est que cela ne passe pas toujours très bien à l’écran. L’ultime combat entre ces légendes est-il réussi ? M’à fois, oui. Même s’il aurait pût être encore mieux. Et c’est bel et bien cette dernière affirmation qui règne le plus souvent dans mon jugement vis-à-vis des films de la Hammer. Outre quelques exceptions comme LE CAUCHEMAR DE DRACULA, la plupart sont donc à l’image de ce film. C’est-à-dire réussi avec ses menus défauts qui ne va pas au bout de son potentiel.
Dark Musician
Graine de psychopathe - 139 critiques
publié le 14/12/2008 - 03:15
6
 

Dracula Underground

Dans les années 70, la firme Hammer tente de rejoindre la jeune culture hippie UK, associant tradition victorienne et actualité. Ce film a sans doute connu un succès à l'époque. Personnellement, je ne trouve pas le film génial, plutôt bon sans plus. Certains acteurs sont peu convainquant, malgré la présence de la magnifique Caroline Munro. Le serviteur de Dracula me fait penser à un Stuart Townshend/Lestat bidon. La musique est bonne et l'atmosphère psychédélique de la Cavern est agréable. Bien que l'idée de ressusciter Dracula en 1972 est intéressante, ce film semble plutôt avoir été réalisé à des fins de survie commerciale.
Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 1998 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Mon Avis

Dracula dans le Londres des seventies ... si le début paraît intéressant (voir la course-poursuite en calèche), le film perd directement de sa substance tant dans les décors (devenus naturels, donc perte totale vis-à-vis des autres classiques de la Hammer) que dans ses acteurs (très mauvais pour l'occasion) ... un épisode très moyen qui inaugure le début de la chute de la maison Hammer et de Dracula-Lee !

Thématiques