Shadowz - la plateforme de VOD

Hellraiser: Revelations

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Blutch Blutch
Graine de psychopathe - 94 critiques
publié le 29/09/2013 - 21:00
2
 

Pourri

Dire que ce navet porte le nom du film culte de Barker. Honteux ! Tout est bidon. Pinhead est ridicule... Bref une catastrophe à éviter autant que possible !

Depuis le début de la saga hellraiser, le niveau a chuté à chaque film.. Le premier étant exceptionnel, ça laissait un très bon deuxième film, le troisième fun et le quatrième intéressant ; à partir du cinquième, plus rien de bon. Celui-ci est le 9è !! Là, ça a vraiment sombré dans le grotesque...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Punisher84 Punisher84
I am Legend - 1390 critiques
publié le 26/02/2012 - 23:42
6
 

Quoi de neuf ?

Voilà bien un film qui a tout contre lui. Car en plus d'être détesté pour une majorité de raisons plus qu'évidentes, il fut uniquement mis en boîte pour que la société possédant les droits de la saga puisse justement les garder. Le pire c'est que rien ni personne n'a essayé de démentir cette affirmation. Est-elle vrai ou est-elle fausse ? Au vu du résultat, ça crève les yeux. Qu'en est-il ? On sent très rapidement les effets d'un tournage éclair. Mise en scène mollassonne, acteurs en roue libre et montage ultra basique. Pour ne pas en rajouter une couche, je ne citerai pas le nom du scénariste qui possède un palmarès étonnant d'antagonismes. Mais je ne me gênerai pas pour saluer le travail réalisateur Victor Garcia. Non pas parce qu'il a réalisé un bon film, loin de là. Mais simplement parce qu'il a juste fait ce qu'il pouvait avec les moyens du bord et 350,000 dollars de budget. Le produit final aurait pu être bien pire à l'instar de Mirrors 2. Et pour ceux qui auraient encore du mal à me croire, je leur conseille vivement de visionner l'effroyable Hellraiser: Deader. Tout les éléments qui constituent cette séquelle sont mauvais, sauf peut-être des effets spéciaux corrects. Mais en fin de compte, j'ai réussi à suivre le film sans efforts surhumains et ce jusqu'à la fin. Une fois de plus les incohérences et les facilités se bousculent dans la maison de l'inutilité de ce cher Pinhead. Qui soit disant passant est sympathiquement interprété par le nouveau venu. J'ai même un peu honte d'avoir pris du plaisir à la vision de cette chose mais n'est-ce pas là l'image reflétée du plaisir de la souffrance comme insinué par les cénobites ? J'espère que non car sinon je suis bien mal barré...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de KANNE1979 KANNE1979
Graine de psychopathe - 97 critiques
publié le 19/02/2012 - 17:26

L'enfer des navets

Mauvais acteurs

Mauvais décors

Mauvais scénar

Mauvais Fx

Mauvais cadreur

Meme raide bourré, entre potes, vous vous ferez bien chier...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Jetpac Jetpac
Newbie - 13 critiques
publié le 12/02/2012 - 15:21
2
 

Mon avis

Mauvais film, mal joué, mauvais scenario, bref passez votre tour et vous gagnerez 75 minutes de votre vie....

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 2000 critiques
publié le 20/01/2012 - 14:43
6
 

Où qu'est ??? Où qu'est ????

Merde ! Y a un salaud qui m'a volé Pinehead dans le film que je voulais voir ... je me paie ce enième hellraiser tout content de moi (maintenant que MU est décédé) ... et pas Doug ... on m'a volé sur une marchandise acquise pour rien et j'aime pas ça ... me faire voler ... j'suis certain qu'on a voulu se payer ma tronche ... certainement cet effoiré de Gory ... c'est toi qui m'a piqué Doug, hein, avoue, salaud !!!! Résultat ... une sorte de remake du 1 en moins bon ... un scnéario qui se tient jusqu'à une finale un peu ... comment dire ... tirée par la peau ... Les connasses charclent, les greluchons aussi ... les cenobytes jouent toujours les claquettes avec leurs dents mais comme le disait Philou ... Pinehead sans Doug c'est comme un repas sans fromage ... c'est une bête qui n'a qu'un oeil, c'est un oiseau sans ... hé oh, stop avec Astérix ! Doug c'est Doug, quoi ... fallait pas nous le changer ... déjà que la série battait rageusement de l'aile après un Hellwolrd inconsistant mais là ... on manque les révélations si j'ose dire pour s'entendre répéter à jamais "oooooooh ouiiiiiii, la chair qui se écroche de tes mamelles adipeuses pour s'enfuir de toi ... ooooooh ouiiiiii, ressens-tu cette douleur qui te fout le gourdin ? Huuuuuuum, l'enfer ... souffffffrir, avoir maaaaaaaaal, ooooooh ouiiiiiiiii ... niquer des cadavres ... sortir tes entrailles et siroter ton thé ... " ... bon on arrêt ou j'en connais certains qui vont encore se palucher !!! Un épisode de plus pour une franchise tombée à l'eau depuis Inferno ... bon gré mal gé, ça se regarde ... une fois pour dire de ...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1848 critiques
publié le 25/10/2011 - 07:33
6
 

Doug Bradley en vacances...

... Sûrement en Enfer !

Un film qui fera forcément hurler les fans avant même qu'ils l'aient vu: Doug Bradley, notre sympathique et déconneur Pinhead, n'est pas de la fête cette fois-ci. Le rôle étant indispensable à la série, c'est un quasi inconnu, Stephan Smith Collins, qui le remplace au pied levé pour raconter des conneries à n'en plus finir sur l'extase de la douleur des chairs découpées en morceaux...

Si on fait abstraction de cette nouveauté forcée (Doug Bradley devait en avoir plein le cul d'apparaître seulement 5 mn dans des histoires prétextes), ce nouvel opus n'est pas si mal que ça. On sent le budget limité, mais cela n'empêche pas une histoire correcte, même si un peu incohérente vers la fin, emmenée par de bon acteurs, quelques FX bien dégueus, et une mise en scène plus que convenable.

Rien qui révolutionne une franchise qui a déjà pris un tournant particulier dès le 5e opus (les cénobites n'apparaissent souvent que pour justifier le titre de la franchise, les histoires, bonnes ou mauvaises, étant souvent quelque peu décallées du concept), mais un moment agréable tout de même, et cette fois-ci plus axé sur le concept de départ de la franchise... avec plus ou moins de bonheur...

Bon maintenant la question qui fâche: Stephan Smith Collins vaut-il Doug Bradley ? Et bien il joue bien, il faudrait être de mauvaise foi pour dire le contraire à mon avis... mais j'étais tellement habitué à la tronche de Doug Bradley, que la sienne ne me revient qu'à moitié. Pas très objectif en fait, non ?

Avez-vous apprécié ce commentaire ?