REC

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4 Fab-4
I am Legend - 1055 critiques
publié le 08/08/2015 - 11:08
9
 

"On a le chien ! Vous êtes cernés ! Don't move !"

J'avais adoré ce film à son premier visionnage. Et même en sachant ce qu'il va se passer, j'ai à nouveau été pris de sursauts en le regardant hier soir...

C'est l'histoire d'un tournage de reportage dans l'intimité d'une équipe de pompiers. Tout est calme et joyeux. Puis la petite équipe, pompiers, journaliste et cadreur, sort pour une intervention sur une personne en détresse à son domicile.
Arrivé sur les lieux, tout va très vite basculer dans l'horreur. Une fois dans l'immeuble en question, il n'en ressortirons jamais...

Film caméra au poing (comme Blair Witch ou Paranormal Activity), ça en devient très prenant. On marche à fond dans l'histoire stressante et ses quelques rebondissements.

Flippant et palpitant, il faut avoir le coeur bien accroché pour certaines scènes qui vous fond décoller de votre siège. Notamment la première rencontre avec la dite victime. Puis la fameuse "chute" du pompier. Ou encore la scène avec la petite. Et bien sûr le final !

Un vrai vent de panique ! Une petite bombe !
A voir absolument !!!

Filmiz73
Newbie - 7 critiques
publié le 16/03/2014 - 20:48
10
 

J'ai adoré !

Les films caméras à l'épaule étant très présent actuellement, celui sort du lot avec un scénario très ascendants avec un climax très prenant !
Portrait de Thierry Thierry
America's Most Wanted - 394 critiques
publié le 07/11/2013 - 22:22
8
 

Très efficace

Voici un film qui ne révolutionnera pas le genre mais qui est dans le sien très réussi. Le parti-pris de réaliser un faux documentaire implique son lot d'incohérences et d'invraisemblances mais permet d'instaurer une ambiance anxiogène à souhait, étoffée par le travail sur la bande-son. On ne s'ennuie jamais et le final conclut le film sans génie mais de manière très efficace. Une réussite, ne boudons pas notre plaisir.
Orion666
Graine de psychopathe - 188 critiques
publié le 17/10/2013 - 19:54
10
 

Eeeeet...action!

Les films caméra à l'épaule ont la cote (allez savoir pourquoi). Cela va du bon à l’illisible, pas de demi-mesure. Et ici, c’est tout bon. Faire se dérouler l’action dans un immeuble, avec ses occupants, en suivant une équipe de télé faisant un reportage sur la vie nocturne des pompiers est une idée simple. Mais c’est la somme des éléments qui donne le résultat, hors « huis-clôs + nombreuses victimes potentielles et diverses + adversaire étrange et implacable + reportage assez réaliste = prendre son pied derrière l ‘écran ». De bons acteurs, une bonne histoire et de bons décors simples et utilitaires sont à noter également dans le positif de ce film. Il n’y a pas de temps mort, les réactions sont plutôt réalistes et aucun effet spécial à deux sous ne vient flanquer une tache dans la réalisation. L’histoire en elle-même, de par son surréalisme et ses explications plus que nébuleuses, réussit à nous tenir en haleine tout du long et nous amène à un final laissant la place à une suite potentielle (et avérée). S’il y a un point où l’on peut commencer à flipper dans ce genre de film, c’est la lisibilité de l’action et de l’image. Pas d’inquiétudes à ce sujet, les seuls moments où la caméra part dans tous les sens étant ceux où l’on se fout de savoir ce qui se passe alentour vu la tournure des évènements. Les réalisateurs ont tout compris. Un bon film, européen de surcroît, qui donnera naissance à deux suites et quelques copies nullissimes de la part des américains et montrera que le cinéma ibérique n’a pas à rougir, loin de là.
Captain Nono
America's Most Wanted - 326 critiques
publié le 22/02/2013 - 23:53
6
 

[.EJECT]

Le cinéma de genre ibérique se porte bien et c'est tant mieux, mais sacrebleu, que cette mode de la caméra à l'épaule a le don de m’agacer ! Le Projet Blair Witch a inauguré le genre en 1999, et ce qui était génial à l'époque et dans ce film depuis devenu culte, est aujourd'hui le prétexte pour nombre de productions horrifiques de masquer, soit un manque de moyens, soit un manque de talent tout simplement. Je n'aime pas ce style de réalisation censé accroître le réalisme, à l'image du style "clippesque" de certains films d'action récents.

Cependant, je dois avouer que la caméra à l'épaule apporte tout de même une certaine efficacité en terme de suspense, et [.REC] en bénéficie de manière judicieuse lors de quelques scènes plutôt réussies, dans lesquelles le trouillomètre atteint un niveau fort convenable. Je pense aux flics (ou aux pompiers je ne sais plus) dans l'appartement de la mamie qui part en vrille, et surtout à la scène finale, au dernier étage de l'immeuble, dans l'antre de la locataire rachitique, légèrement possédée sur les bords et qui pue la pisse... Ouais, c'est pas précisé dans le film, mais on imagine mal cette guenon être portée sur l'hygiène...

Après, ce film aurait été tourné de manière plus classique que cela ne m'aurait pas dérangé. Sa sortie n'aurait alors peut-être pas fait autant de buzz, mais bon... Quand je vois les Cloverfield, Paranormal Activity et autre Chroniques de Tchernobyl, je doute du potentiel réel de ce style de réalisation. De même, je ne me souviens même plus des personnages de [.REC], hormis un vague souvenir du visage de la journaliste espagnole. J'ai pourtant vu ce film il y a deux ou trois ans seulement. Mais la caméra à l'épaule ne permet pas de s'attacher aux personnages, et de ce fait d'éprouver la même empathie pour eux que dans une réalisation plus classique. En plus je trouve ça débile cette manie qu'a le caméraman de continuer à filmer alors qu'une créature visiblement enragée s'apprête à se jeter sur lui...

Voilà, je crois que je ne pouvais pas être plus clair sur ce film. [.REC] peut-être un bon film d'horreur si l'on adhère à son style. Dans tous les cas, ce film s'avère efficace et flippant lors de certains passages qui ne peuvent laisser insensibles. A voir !

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 742 critiques
publié le 05/02/2013 - 23:56
8
 

° REC

J'ai eu un mal fou à rentrer dans le film, déjà je trouve les doublages français d'une nullité rarement atteinte... Bon sinon ce qui m'a le plus horripilé c'est toujours et encore ce grain d'image ultra propre utilisé seulement pour nous faire croire que c'est du réel, personnellement ça fait l'effet contraire sur moi... je trouve ça ridicule (sauf si ça parle fantômes)

Je met 7 seulement pour les 15 dernières minutes du film, véritablement oppressante avec cette créature (j'ai des doutes, c'est un(e) anorexique qui a eu le rôle ?) que nos héros tente d'échapper dans le noir complet. là je dit chapeau, pour le reste non... heureusement que Manuela Velasco était là pour passer le temps !

Portrait de SupRGmie SupRGmie
Graine de psychopathe - 128 critiques
publié le 23/11/2012 - 18:54
6
 

Mon avis

Déçu, je m'attendais à mieux. J'arrive pas à m'y faire avec la caméra à l'épaule. ça fait surjoué et pas du tout naturel. L'explication finale n'est pas terrible. Les comédiens sont moyens. D'ailleurs c'est le mot qui résume tout: MOYEN... Les créatures sont bien faites et on sursaute (parfois...), c'est déjà ça...
Portrait de Dd48 Dd48
Copycat Killer - 71 critiques
publié le 23/02/2012 - 12:12
10
 

REC

REC est un super film d'horreur espagnol. J'ai passé un bon moment avec ce film. Il y a de tout dans REC : de l'angoisse, du gore, de l'action et du fun. Un grand merci à Jaume balagueró et Paco plaza. Je suis impatient de voir les trois prochains volet : REC 2, REC 3 : génésis et REC 4 : apocalypse !!!
Portrait de Dd48 Dd48
Copycat Killer - 71 critiques
publié le 31/01/2012 - 08:29
10
 

[•REC]

REC est un bon film d'horreur avec beaucoup de SANG et de scène flippantes. L'histoire se passe dans un batiment mis sous quarantaine. Des gens entrent à l'intérieur et... Paf ! une horde de zombies les attaquent ! Faut dire que l'histoire est pas mal mais après c'est toujours la même chose dans REC 2 et REC 3: Génésis. En tout cas, un bon film d'horreur bien sanglant et flippant !!!
Portrait de William William
Copycat Killer - 48 critiques
publié le 14/07/2011 - 19:54
10
 

Trouille!

Filmée à la façon du documentaire, cette histoire de virus qui contamine un à un les occupants d'un immeuble mis en quarantaine n'est pas d'une grande originalité mais le parti pris des réalisateurs de la raconter en temps réel avec un seul point de vue s'avère extrêmement efficace. D'une tension incroyable, dévoilant peu à peu les origines supposées de la contagion, REC prend le spectateur aux tripes dès le départ pour ne plus le lâcher. Le film commence tambour battant avec une équipe de pompiers accompagnés lors d'une intervention par une journaliste et son cameraman, et bascule avec fracas dans l'horreur pure, pour s'achever dans une scène d'anthologie, qui à coup sûr restera dans les annales du genre. L'utilisation de la camera de l'un des protagonistes comme seule source de vision permet aux réalisateurs de créer un effet de surprise quasi permanent, en bousculant les repères habituels. La peur peut désormais provenir de toute part, mais sans qu'elle paraisse être "mise en scène" et donc en quelque sorte prévue, maîtrisable par le public. Balaguero et Plaza frappent donc très fort avec REC, tout simplement impressionnant, et effrayant à souhait.

Pages

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.