Intracable

7.1/10
Intracable

Critiques spectateurs

Réalisateur: Gregory Hoblit Avec Diane Lane, Billy Burke, Colin Hanks, Joseph Cross, Mary Beth Hurt

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Dr West
I am Legend - 1410 critiques
publié le 21/03/2021 - 16:13
8
 

Serial killer or torture porn soft

Un bon thriller avec un scénar qui sent le déjà vu mais qui m'a fait passer un bon moment!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Fab-4 Fab-4
Serial Killer - 960 critiques
publié le 17/06/2017 - 13:09
7
 

Kill with me

Une spécialiste en cybercriminalité tombe sur un site montrant un chat torturé...puis un peu plus encore. La traque de l'homme aux manettes commence.

Un thriller simple mais plutôt efficace comme sait le faire ce réalisateur. Bien réalisé et convaincant, on passe un bon moment.

Manque néanmoins un soupçon de suspens et parfois une certaine crédibilité. La première partie est passionnante mais la suite perd de sa saveur. Assez facile tout ça au final.

Un bon film, sans génie.

A voir.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 06/11/2012 - 01:58
8
 

Mon avis

Film plus que correct dans l'ensemble, mais j'ai vraiment eu l'impression de regarder pendant les trois quarts du film un épisode des experts ou plus encore d'un épisode d'esprit criminel, on ne peu pas nié les qualités d'intraçable, les acteurs joue parfaitement bien, les situations sont cohérantes, les scénes de tension particulierement bien rendu, l'angoisse monte crescendo j'usqu'a la fin ... j'ai bien aimé, sans plus.

Sa plus grosse qualité je crois et de reussir dès le générique de fin à nous faire réfléchir un peu sur notre place dans la communauté, à notre relation à internet, notre voyeurisme...avec notre attitude sur le net, on devient tous complice et on participe indirectement a certaines déviance de notre société...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 29/09/2012 - 18:39
8
 

Modeste, mais très percutant

Je suis plutôt de l'avis de Gory Freddy. Pour ma part, j'ai trouvé le film court, modeste, mais énergique. Untraceable ne se prend pas les pieds dans le tapis des grosses prod américaines thriller.

Même si nous n'atteignons pas l'intensité de Saw, le film a le mérite d'aller doit au but en soulevant des questions intéressantes: la société cachée derrière des écrans de PC donnant la mort gratuitement à des inconnus, les dangers d'internet, etc. Le thème est original. Le traitement est beaucoup plus classique. J'aurais voulu être plus surpris. Mais je ne boude pas mon plaisir. J'ai été jusqu'au bout avec beaucoup d'intérêt. Les acteurs sont vraiment bons dans la peau de personnages travaillés. ça change des équipes d'experts infaillibles aux traits grossiers qu'on voit sur TF1.

Untraceable n'est pas inoubliable, mais il est rondement mené et atteint ainsi pleinement ses objectifs. Modeste, mais très percutant. Quant à la fin, j'ai bien aimé. C'est court. Les portes sont ouvertes à la réflexion. Et on évite surtout la happy end pourrie de Panic Room. Merci !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Seifer
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 06/05/2011 - 07:10
8
 

Mon avis

Moyen. le film avait tout pour plaire mais un peu déçu du resultat. La fin est ratée. Par contre, les acteurs eux assurent. Encore un sous-seven mais celui-ci a de la qualité et des défauts. Le realisateur a tellement voulu être original dans le film qu'il a oublié de bien le finir. Bref une petite deception vu que ce realisateur a fait Frequence interdite qui etait très bien. Celui-ci est moyen.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 28/01/2011 - 13:47
8
 

Du tueur avec des amis sur facebook

Depuis que Saw premier du nom est sorti en salles, on nous ressort sans arrêt maintenant des films ou des suites de film sur le domaine de la torture. J'en vaux pour preuve avec la licence interminable des Saw, train ou encore tortured. Le film qui nous intéresse ici est Intraçable qui raconte l'histoire d'un cyber tueur qui enlève ses victimes et les met sur le net dans des positions délicates. En effet, ils sont pris dans des pièges plus ou moins machiavéliques et lorsque le nombre de visiteurs augmente, le piège devient de plus en plus insupportable pour la victime qui meurt à petit feu en direct sur le internet. Le pitch se veut assez simpliste et dénonce le voyeurisme et ses dérives via le réseau informatique et la grande vague qu'est le net. Bon, il est vrai que le résultat est assez grossier et que Gregory Hoblit n'a pas utilisé la finesse dans son métrage pour faire passer son message, et on dénotera une mise en scène assez peu novatrice, voire pas du tout. Néanmoins, on peut féliciter l'homme qui a eu l'idée du web comme scène de crime car malgré la grossièreté du propos, il n'en découle pas moins une idée très réaliste que certains bonhommes seraient bien capable de faire. Mais ce qui fait le plus froid dans le dos, ce sont ceux qui viennent voir et qui finalement participent à ce massacre. Du coup, le film balance que nous sommes tous à quelque part des criminels. Bon d'accord, c'est facile et pas fin du tout, mais on reste néanmoins dans quelque chose de réaliste et de plausible. Les acteurs s'en sortent plutôt bien, Diane Lane est impeccable dans son rôle de femme flic mênée en bateau par un jeune meurtrier. Par contre, le meurtrier en question est vraiment navrant. Une sorte d'ados pré-pubert qui arrive à transporter des hommes au poids mort. Du coup, le film prend un coup dans l'aile car l'aspect et les raisons du criminel sont vraiment pitoyables et le film sombre alors dans une sorte de tout ça pour ça qui et est juste là pour dénoncer les dérives du web et du voyeurisme. Tant qu'à faire, autant en faire un documentaire. Les pièges ne sont pas inoubliables et d'ailleurs, le seul que mon esprit ait retenu, est celui des ampoules qui grillent le mec coincé dans du béton. Au final, on peut dire que Intraçable est un petit film sans grande prétention mais qui se permet de balancer des conneries plus grosses que la maison blanche et dont la fin reste franchement bancale. Je conseille pour les amateurs de thriller et peut être pour ceux qui ont aimé la saga Saw.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Cat7
Copycat Killer - 59 critiques
publié le 04/12/2009 - 13:28
10
 

Trés bon thriller

Une histoire originale, rien d'autre a dire que :" regardez le"

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Arkana Arkana
Graine de psychopathe - 117 critiques
publié le 01/11/2009 - 22:38
6
 

User :..... password :.....

Une idée séduisante et tout à fait en phase avec son temps qu'"Intraçable" nous propose. Chaque connecté faisant mourir la pauvre victime sous l'oeil de la webcam d'un dément un peu plus vite (tiens, on se croirait sur CNN), aucun internaute ne risque de se sentir concerné, un oeil de plus ou de moins sur le site d'un détraqué... on peut éteindre sa machine et aller se coucher sans aucun problème de conscience. Et pendant ce temps là, la pauvre victime elle, voit son reste de temps sur Terre s'amenuiser à la vitesse de la lumière.

Honnêtement il y a de l'idée... oui et ça aurait même pu donner un bon film s'il n'avait pas été traité un peu n'importe comment. Complètement impersonnel, rien n'est attachant dans ce métrage, ni le tueur, ni celle qui enquête sur ses crimes et encore moins les victimes. La seule chose qui peut réussir à accrocher, c'est l'envie de connaître le pourquoi du comment, et en effet la fin y va de sa petite révélation... qui est à la hauteur du film : fade, baclée et inintéressante au possible.

Reste Diane Lane qui nous démontre une fois encore qu'il y a une vie après Playboy et qui prend son rôle suffisamment à coeur pour le rendre crédible. Malheureusement, il en aurait fallu beaucoup pour sauver ce film.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 24/08/2009 - 18:13
8
 

Plaisir de la souffrance d'autrui

Un mystérieux tueur assassine ses victimes via Internet. Plus il y a de personnes connectées au site, plus vite la victime meurt dans d’atroces souffrances. Un scénario original pour cet Intraçable où la dérive des médias, en particulier d’Internet, sont dénoncés via ce thriller très bien ficelé. En effet, il est très facile de se cacher derrière son petit écran pour assouvir ses pulsions inavouées et primaires dans un sentiment d’impunité totale. Un moyen de montrer les plus vils penchants de l’espèce humaine sur fond de course contre la montre pour sauver les malheureuses victimes. Au-delà de ces crimes en apparence gratuit, se cache une vérité bien plus triste et tout aussi cruelle. L’intrigue est solide, multipliant les recoupements pour parvenir à coincer ce tueur machiavélique qui semble insaisissable. En conclusion, Intraçable est un excellent thriller dont la dénonciation des dérives médiatiques fait mouche. Ce thème engendrant une autre question fondamentale sur notre véritable nature et nos pulsions obscures pour le malsain et la souffrance d’autrui.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Killafornia Killafornia
Graine de psychopathe - 208 critiques
publié le 31/07/2009 - 15:00
2
 

Mon avis

Une mise en scène bancale, des situations télescopées et une intrigue high-tech n’offrant décidemment rien de nouveau font de cet « intraçable » un attrape couillon rêvé pour les amateurs du genre post 2000. Flirtant avec la pathétique saga des Saw, le film l’égale bien dans les scènes sadiques archi-foirées offrant le sourire plutôt que le dégout de par une mise en scène clippesque, redondante et n’excitant pas une seconde le bulbe crânien malgré une photographie grisonnante qui se veut parfois bien sympathique mais malheureusement vite effacée par les habituels effets chiadés inhérents à la daube contemporaine. Du gore pour du gore, oui mais quand c’est naze, c’est naze et la, on frôle le ridicule absolu. Ajoutons à cela des moyens de tuer qui se veulent ingénieux mais qui se révèlent plutôt comme un gros bouillon indigeste de plusieurs films phare du genre, un tueur maigrelet dont on arrive à peine à croire qu’il à assez de force pour soulever son taser et un pitch de départ qui se voulait intéressant et qui aurait put éveiller les consciences sur la causalité du voyeurisme qu’offre le net, se conformisme au renouveau du cinéma de genre fait que l’on tourne vite en rond et que l’on se surprend à regarder constamment l’heure qu’il est. Au final, Seul Diane Lane, dont l’interprétation est plus que correct, semble croire à ce film.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Pages