L'Ange de la Vengeance

8.3/10
L'Ange de la Vengeance

Critiques spectateurs

Réalisateur: Abel Ferrara Avec Zoë Lund, Boguey, Albert Synkis, Darlene Stuto, Helen McGara

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 13/10/2012 - 16:32
7
 

Mon avis

Bon film mais sans plus, Abel Ferrara signe là une nouvelle histoire de vengeance personelle ... l'histoire de la pauvre Thana, charmante femme muette (mais qui gueule quand elle dégueule..va savoir) qui se fait violée deux fois de suite dans le même journée, un fois dans la rue (le violeur étant interprété par Ferrara lui même!) et la seconde fois dans son appartement... Thana (je vous ai déja dit qu'elle était charmante?) sombre peu à peu dans la folie et décide de se faire justice pour elle même mais aussi pour toute les autres femmes de New York en tuant tout les salopards de la ville.

J'ai plutot apprécié ce film mais il m'a laissé sur ma fin à de nombreuses reprise, ça manque d'action et de suspence et la monté en puissance de la folie est trop brutale, les scénes de viole n'ont plus rien de choquant par contre j'ai apprécié l'esthétique du film et sa froideur. du Ferrara pur jus.

Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 873 critiques
publié le 12/04/2011 - 12:34
10
 

Donc fuck Ms 45

Après le poisseux et glauque Driller Killer, Ferrara se lance dans le film de Vigilance froid au possible avec la légendaire Zoe Lund, excellente au passage. Pas aussi choc que le film présédant, Ms 45 se consentre plus sur son personnage et l'ambiance (froide et moins glauque) que sur des effets gore. Il y a pas mal de bonnes scènes mais on sent que le film reste incomplet, il nous laisse un gout amer dans la bouche, mais reste un excellent long métrage. Un film a redécouvrir.
Sir Gore
America's Most Wanted - 525 critiques
publié le 30/06/2008 - 16:11
6
 

Zoë la Gâchette

Deux ans après le très glauque Driller Killer, Ferrara nous immergeait à nouveau dans les quartiers sordides de New York, contant cette fois-ci la – sombre – histoire d'une jeune femme muette qui assassine au hasard des hommes un peu trop intéressés à son goût après avoir subi un double viol traumatisant. Moins d'hémoglobine et une forme plus soignée (on retiendra un massacre final mis en images avec un indéniable sens de l'esthétique), mais l'ensemble peine malgré tout à décoller, la faute à une intrigue plutôt pauvre, un déficit de rythme et une violence dont l'impact s'est beaucoup estompé avec le temps. Reste une direction photo de facture tout à fait correcte et l'évolution intéressante du personnage de Zoë Lund, qui passe de la pauvre gamine farouche à la tueuse glamour et impitoyable.
Portrait de Anthropophagous Anthropophagous
America's Most Wanted - 366 critiques
publié le 20/06/2008 - 11:53
10
 

Absolument genial

De Abel Ferrara ,je n'avais vu que "Driller Killer" que j'avais trouvé très bon.Et bien avec "L'ange de la Vengeance" ,je m'attendais à un excellent film. Je ne m'étais pas trompé . Ce film est bien plus qu'un Rape and Revenge ,c'est un voyage vers la folie.Ici l'héroïne ,Thana ,une jeune fille muette très timide, vivant seule dans un appartement de New York,se fait violer par un voyou portant une sorte de masque de clown dans un coin crade dans la rue ,un viol très rapide (Une dizaines de secondes a tout casser) mais brute.Ensuite quelques minutes après, Thana rentre chez elle traumatisée par cette experience,quand elle découvre un cambrioleur chez elle et qui la viole a son tour.Thana le tuera d'un grand coup de fer à repasser sur la tête.Elle decoupera le cadavre de ce dernier et éparpillera les morceaux du cadavre dans la ville.Après cette terrible experience,Thana va avoir une autre vision des hommes,seulement à travers les violeurs qui lui ont fait du mal . Elle va les considerer comme des menaces et des êtres dangereux.Cette dernière,tous les soirs,affublée dans grand chaperon noire ou voire habillée en femme d'affaires sexy, part tuer des hommes avec son calibre 45.Ca folie ne fait que commencer. Voilà en gros l'histoire du film. Le film se deroule a New York donc,et c'est une bonne raison pour que Thana devienne peu à peu folle.New York est remplie de Voyous,Drogués ,Tueurs etc...Bref des criminels de la pire espèce. Les balades nocturnes de Thana l'aide en quelques sortes d'echapper à son traumatisme et son quotidien assez cauchemardesque (visions etc...),mais en fait ça la rend encore plus dingue et fragile. La folie de Thana atteindra son paroxysme à la fin lors d'un bal masqué ,où elle est habillée en nonne armée de son calibre 45 et descend les hommes du bal .La séquence est filmé au ralenti,ce qui lui donne un côté cauchemardesque et iréelle.En quelques sortes pour retrouver la pureté qu'on lui a volée (Beaucoup d'élements montre que Thana était vierge avant de se faire violer). L'interpretation de Zoé Lund est pour beaucoup dans la réussite du film .Son regard souvent froid restera dans les mémoires de beaucoup.Un grand film de Abel Ferrara portée par la magnifique interpretation de Zoé Lund. 9.5/10

Thématiques