Génération Perdue 2 : La Tribu

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy

Lost Time

Gory Freddy (I am Legend - 1767 critiques)
6
 
On peu voir dans les séquelles tardives comme celle-ci qu'une pure perte de temps, juste l'opportunité de grappiller encore un peu de thune sur le dos de 2-3 gogos fanas d'un film culte. Tentative un peu vaine quand la nouvelle génération n'a pas probablement connaissance du 1er film, et que les plus vieux savent bien que 21 ans après (!), ils ne retrouveront pas le même casting magique. Allez on va quand même débaucher Corey Feldman pour un rôle secondaire pour faire mine qu'on se fout pas trop de votre gueule, et engager Angus Sutherland, le jeune demi-frère de Kiefer Sutherland pour faire mine qu'on se fout bien de votre gueu... heu non enfin j'veux dire, bref... passons...

Si c'était un film sans relation avec le 1er, la pilule passerait bien mieux Mais quand on a la prétention de l'intégrer à l'histoire, alors il faut s'attendre à recevoir la fessée qui convient...

Ce qui pêche le plus dans ce film, c'est le scénario. Basique, sans surprise, sans personnages réellement forts, on navigue entre ennui et brusques réveils grâce à quelques bonnes idées ça et là. Beaucoup de scènes se tirent en longueur, veulent de toute évidence pomper ce qui faisait le climat si particulier du premier film, mais sans être capable de l'égaler; scénario, dialogues, mise en scène et acteurs n'étant pas à la hauteur.

Les acteurs sont honorables, mais totalement écrasés par le souvenir du 1er casting. Angus Sutherland n'est pas mauvais, mais n'a pas le charisme "hypnotique" de son frère et ne parvient donc pas à engendrer la même fascination ni le même mystère. Seul le "vieux de la vieille" Corey Feldman tire son épingle du jeu en donnant à son personnage un côté très second degré salvateur.

Du rythme et de la cohérence, c'est ce qui manque le plus au film. Ce n'est pas parce qu'on tire des scènes en longueur avec des dialogues pseudo-branchouilles qu'on instaure une atmosphère, il faut que la qualité suive, que ce soit d'écriture, de mise en scène ou d'interprétation. Et il faut également que le film ait réellement quelque chose de solide à raconter. Or tout ceci est bien prévisible et linéaire.

Reste quand même de régulières séquences réussies, avec du gore bienvenu et de l'humour bien sympathique, qui font finalement de ce film un divertissement acceptable.

Corey Haim faisait une apparition dans les deux fins alternatives du film, laissant présager une présence importante dans "Lost Boys 3", mais son récent décès, explique probablement que ces fins aient été évincées, puisqu'il n'y a que dans les films que les morts parlent encore...

publié le 19/09/2010 - 11:40
Portrait de Punisher84

Vampires Suck

Punisher84 (I am Legend - 1390 critiques)
8
 
Comme la plupart de ceux qui étaient adolescents, voir enfants, en 1987, se souvienne avec bonheur de The Lost Boys. Un film de vampire à la sauce MTV très divertissant à défaut d’innover. Vu la conjoncture actuelle, je m’attendais à une suite. Une séquelle tardive certainement direct-to-vidéo mais sûrement pas une suite aussi bonne ! Entendons nous bien car ce film est à l’image de son ainé. C’est-à-dire qui n’est pas révolutionnaire mais suffisamment bon pour passer un agréable moment. On est rapidement étonné par la qualité du casting ou on trouve, ô miracle, Tom Savini en caméo et Angus Sutherland. Jeune frère de qui vous savez, il pète l’écran et interprète un vampire bien plus sournois que son illustre frangin. Pour une fois que les comédiens d’une série b sont au dessus de la moyenne, pourquoi chercher la petite bête ? Surtout que la réalisation est proprement excellente. Entre séquences « chaudes » et autres moments viriles, j’ai pas mal ressenti le froid qui anime ses jeunes vampires. Bien sous tout rapports, ils n’en demeurent pas moins violents. Les passages gores sont bien sanglants. Une aubaine pour Corey Feldman qui n’a vraiment pas changé. Faisant partie du mythe Lost Boys, il est la partie légère et humaine qui vient titiller à l’ail le nez de ces suceurs de sang. Mais je dois avouer que son épopée est plus facile que celle entamée avec son frère Sam il y a 23 ans. La faute en est à une histoire déjà vu et à un scénario qui ne fait que répéter en grande partie les lignes principales du film de Joel Schumacher. Heureusement que cet essai tient la route ! Même si de manière générale le film n’a plus trop de rapports avec son grand frère, il n’en demeure pas moins respectueux. Au sens pratique, The Tribe a su s’adapter en gardant une bonne partie des bases de son grand frère. J’aurais bien voulu du sexe dans le sang, d’où ma note en partie, mais l’original en avait-il ? Malheureusement, nous ne sommes plus dans les années ’80 ! Comme vous, j’en suis le premier désolé mais que pouvons-nous y faire ? Alors pourquoi ne pas profiter des années qui passent au lieu de rester enfermé dans le passé ?
publié le 01/08/2010 - 17:06
Portrait de DorianGray

Copié-sucé raté !

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
4
 
Ma soeur ayant donné son avis, je vais de ce pas donner le mien ! Par où commencer ? Par le coté copié-collé je crois ! Car ici tout ou presque est copié sur l'original ... deux gosses, quatre vampires, une femme plus agée, Frog et sa tête de manche ... On aurait voulu faire de même cela se sent ... manque de bol, il était difficile de faire mieux que le premier opus ... de fait, exirt le coté marrant volontaire du premier film ... exit le master vampire (pourquoi ?) ... exit le scénario original intéressant ... mais bonjour les gueules de vampire mal foutues, bonjour les scènes de cul et bonjour l'incohérence notoire ... il est difficile de créer une critique sensée vu que le sens est absent ici ... un frère stupide (Tad machin-chouette est présent pour nous montrer sa plastique - et encore ne voit-on pas grand chose !) n'admet pas que sa soeur puisse passer du bon temps avec son copain (August Sutherland - dans le prochain, c'est le dernier né qui fait le vampire !) mais lui même s'envoit en l'air avec la première pute venue dès que sa bite le démange ! Des vampires attaquent des vampires pour ... rire un peu ... Frog (Corey Feldman toujours aussi mauvais !) nous ressert le même plat vingt ans plus tard sans une seule seconde voir ça comme un second degré ... que reste-t-il ? un film qui a le nom, qui a la vue globale et qui a presque l'odeur du premier opus mais qui manque singulièrement de vie (dommage pour un film de vampire !) ... ça ne vit pas, ça ne bouge pas et comble de l'infamie ça emmerde vachement !
publié le 03/08/2009 - 22:06
Portrait de DorianGray

Un peu de fesses dans un monde de dents

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
4
 
Comme le faisait si judicieusement remarquer Dex dans sa critique très juste du film, on ne vient plus voir Lost Boys pour son coté lost (les années 80 de notre enfance) mais plutôt pour son coté BOY !!!! N'aurait plus manquer que le score soit BOY BOY BOY et on aurait pu engager De Coteau pour diriger le ciné !Faut avouer qu'on a quelques fesses à se mettre sous la dent (aussi pointue soit-elle !) : Angus - et pas Auguste - Sutherland (bcp plus ... mordant que son grand frère et bcp plus ... excitant ... mwouais, on va dire ça !) et Tad Hilgenbrinck (mais siiiiiiiiiiii, vous vous souvenez certainement de ses fesses et son pubis presque dévoilé dans American pie 14657896 - il y en a tellement qu'on ne compte plus les numéros) ... résultat : ben, ce sont eux les acteurs héros de cette midinette bleuette très très loin de l'original ... du coup, fini le grand maître des vampires plus mur et plus malin ...Corey Feldman ? Au bac ! On ne s'en plaindra pas ... l'est devenu encore plus chiant et encore moins bon acteur ... exit Corey Haim qui FUT autrefois, il y a longtemps, dans une galaxie lointaine, très très lointaine un très bon acteur ... dans tous les sens possibles (par devant par derrière, dans l'oreille !!!!) ... Au final donc ... un teenage movie aussi dispensable qu'idiot qui ne donne aucune suite logique à Lost Boys 1 et qui au mieux fera reluquer les gamines en manque et les vieux pervers vers des chairs qui ne viennent jamais ... si au moins ils nous avaient gratifié d'une bonne scène de baise ... mais rien nada (pas Nadal hein ! Lui aussi on en voit les fesse maintenant !) que dalle (Béatrice, c'est toi là-bas dans le noir, ne mords pas !)
publié le 16/10/2008 - 00:09

Vampire Light

Boogie (America's Most Wanted - 344 critiques)
6
 
Bon, d'entrée de jeu, il n'y a de Lost Boys que le titre et une vague reprise de la musique phare du 1er opus... Ah oui, sans oublier Corey Feldman... Mouais... Sinon, pour le reste on a droit à un film de vampires new-age des plus classique, qui aligne les clichés en tout genre et sans jamais parvenir à faire frissonner ou à séduire avec une quelconque audace filmique. De plus, j'ai rarement vu des vampires aussi light, qui se font si facilements trucider... M'enfin, bon. Pour ceux qui pensait retrouver l'esprit 80's si attachant du 1er opus, je leurs conseillerais de passer leur chemin. N'en demeure pas moins, un métrage qui se laisse regarder sans ennui mais qu'on oubliera sitôt la touche éject appuyée....
publié le 08/09/2008 - 09:31

Film de vampire ordinaire

Dark Musician (Graine de psychopathe - 139 critiques)
6
 
Il y a longtemps qu'on entendit parlé d'un éventuel «Lost Boys 2». Seulement, il sortit 22 ans après l'original. Cela était-il si nécessaire? Tout ce que je peux dire, c'est que cette décennie dans laquelle nous vivons représente une époque non-idéale pour ce qui est du cinéma d'horreur et fantastique. On ne retrouve nullement la petite magie du film de 86, je parle pour les grands fans de l'original. Mais j'ai vu des films de vampire bien pires. Bien que ça semble plus être un prétexte de nostalgie, Corey Feldman reprenant le rôle de Edgar Frog. Corey Haim et Jamison Newlander n'apparaissent qu'en fins alternatives. Le film aurait pu être mieux, mais aurait pu être aussi carrément bidon. Sans doute le trop grand écart d'années qui donne l'impression d'un détachement de l'original. En plus de la présence de Feldman, il y a aussi celle d'un Sutherland (Angus) qui aide. Avec certains passages reflètant la recette du premier, n'en reste que le film est moyen. Je ne suis pas tellement fan non plus de la préquel, mais je l'aime bien pour son côté goth rock 80s.
publié le 09/08/2008 - 07:36
Portrait de Dexter

Plus boys que Lost

Dexter (Serial Killer - 475 critiques)
6
 
Une suite s’imposait elle finalement ? Voila ce que je me suis dit après le visionnage de Lost Boys 2.

Non déçu mais pas emballé pour autant, car réellement ce film n’as pratiquement de lien entre son ainée que le personnage de Corey Feldman( l’enfant vendeur de bande dessinée ) qui s’est retrouvé heurté au cotés de Jason Patric contre la meute de vampire dirigées par Kiefer Sutherland. Mais maintenant c’est un adulte et il est toujours bon de savoir que ces opinions envers la ligue anti ail s’avèrent encore intacte.

Passé une intro bien nerveuse et gore, le film nous fera suivre les mésaventures d’un frère et de sa (très jolie) sœur venu finalement dans l’unique but de se crée des problèmes avec ce que je puisse dire les seul habitants de la petite ville de Lunar Bay. Car contrairement à la version de Schumacher ou lui montré un Santa Carla bien vivant et fourmillants de touristes avide de toutes curiosité locale, celle de P.J Peace s’avérera plutôt jouer dans un cercle fermer entre le héros et les vampires. Et le héros lui il est bien ? Je vous répondrais que même une planche de surf aurait été plus expressif et dire qu’il vole quasiment la vedette à Corey Feldman celui pour qui j’ai voulu voir ce film.

Mais le problème majeur vient d’autre part, c’est qu’avec tout ça je n’ai pas retrouvé l’ambiance et la magie que comporté Lost Boys, surement au faite que le premier ce déroulé dans les années 80 une époque qui de sur avait fière allure (la mode vestimentaire, la musique, etc.) mais l’erreur de P.J Peace est d’avoir placé l’histoire de nos jours (et vu à quoi lui a servi Corey Feldman il aurait pu rester dans la période 80’s ) et par moment cela donne l’impression de regarder un épisode de Buffy contre les vampires (et ce n’est pas en nous balançant vers la fin le thème original de Lost Boys dans les oreilles que changera la donne)

Le manque de l’ambiance bon enfant que comporté le 1er opus nous plongeant soudainement dans une brutalité gore fessant ainsi un sacré effet de surprise et tout bonnement absent dans ce 2eme opus qui lui à mon gout manque cruellement de personnalité nous laissant la simple alternative que d’attendre patiemment les scènes crade, qui doit-je l’avoué ne sont pas en masse mais ne manque pas d’énergie une fois présente. Reste aussi les maquillages des vampires qui eux sont sublimement impeccable (normal c’est Tom Savini qui les à fait) En bref le premier opus lui avait de la gueule, Lost Boys 2 lui n’a que de suite le chiffre et se retrouve désolément qu’à n’être un film de vampires parmi tant d’autre.

Ah mais j’oubliais le film présentera aussi un chef des vampires en la personne de Auguste Sutherland (même si c’est le petit frère de Kiefer aucune parenté entre leurs deux rôles de vampires) Mais qu’il est beau Auguste vous diront les filles, mais qu’es qui qu’il se la joue le Grand chef de la tribu canines pointues vous répondrai-je, ressemblant plus à un John Bon Jovi préférant soigner sa coupe de cheveux, que plutôt d’aller ce nourrir. Pffff !!! C’est vampires de nos jours vous jure, y’a des coups de pieu qui se perde ! Mais heureusement et sur le ton donc fini cette opus je peux déjà m’imaginé que Corey Feldman sera la tête d’affiche pour remédier à ce problème dans un Lost Boys 3.

publié le 08/08/2008 - 11:18

Derniers commentaires