Insane

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

L'antre de la folie

Marquis 1740 (Copycat Killer - 37 critiques)
7
 

J'ai été un peu déçu par Urban legend, ainsi que mortelle saint Valentin, mais ce insane ma épaté tant il est angoissant, voir même dérangeant pour certaines scènes. Nadia Fares connu dans le film les rivières pourpres, interprète bien son rôle avec un petit côté Mc Gyver. On a aussi le père et ses deux fils qui représentent bien le genre cinglés et psychopathes. Il est vrai que pendant une bonne parti de film on se demande quand va commencer les sévices, car il faut le dire les premières 50 minutes sont plus basées sur de la torture psychologique que physique, mais quand le couple comprend qu'ils n'ont pas le choix de se défendre pour ne pas crever, les scènes de meurtres qui s'ensuivent sont magnifiques, hormis la dernière scène qui je trouve, a été trop rapide, du coup le film en reste là et on nous balance le générique. Mais bon Insane reste néanmoins un bon film.

publié le 19/01/2020 - 16:19

Plaisant...

Marc.mlc (I am Legend - 1114 critiques)
6
 
"Insane" ne restera pas dans les annales du film d'horreur mais il reste agréable. Un couple sans reproche sans retrouve chez des "bouseux" mabouls. Ils sont par la suite séquestrés et maltraités... La montée de l'angoisse est bien rendue surtout que les acteurs jouant les tarés sont convaincants. Le métrage de Jamie Blanks a aussi le mérite d'être violent par les meurtres (très gores) mais aussi psychologiquement. Néanmoins, le tout manque d'originalité même si le tout est assez bien emballé. Plaisant mais sans plus !
publié le 18/07/2011 - 12:20
Portrait de Seblechien

Mon avis

Seblechien (America's Most Wanted - 271 critiques)
Un couple de coincés du derche chez les maboules! Mouhahaha, j'adore. Trève de plaisanterie, la on tape dans la rubrique de mes films préférés.

Bon film angoissant, où notre couple de touristes s'en prend plein la tronche avant de rendre les coups! Bref, rien de très innovant. Mais un bon petit film quand même pour les amateurs du genre.

publié le 07/07/2011 - 11:56
Portrait de Satyr

Brett, Jimmy et.......Papa!

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
8
 
Un retour fracassant pour Jamie Blanks, qui hélas n'apporte rien de nouveau dans ce genre tellement exploité, mais faut lui reconnaître un savoir faire indéniable en la matière. Un cadre isolé, un couple perdu, une famille de tarés, des idées qui ne sont pas sans rappeler Massacre à la tronçonneuse. Bénéficiant en plus d'une photo très froide, sombre rendant l'approche encore plus glauque et réaliste, une musique appropriée qui également fait à l'intérêt du film mais qui par instant peut paraitre assez décalée, je pense notamment à une scène du début, enfin toujours est il que musique et photographie sont les points forts du métrage de Jamie Blanks. Les acteurs ont bien été choisis, la palme revenant aux frangins Brett et Jimmy qui jouent à merveille les tarés, et étonnant de retrouver Nadia Farès dans ce film mais qui finalement joue bien aussi son rôle tantôt de femme apeurée tantôt de femme forte. C'est donc sur un schéma classique que l'action se déroule, une première partie amenant la découverte des protagonistes, ensuite séquestration et rébellion, des mises à mort plus que convaincantes, le genre de film qui pourrait prêter à sourire car beaucoup a déja été fait , bien comme moins bien, le film de Jamie Blanks est donc un film recommandable qui loin d'être original dans son scénario se rattrape amplement dans sa mise en scène.
publié le 02/03/2011 - 09:57
Portrait de FesterCoffin

Ca vaut le détour tout de même

FesterCoffin (America's Most Wanted - 344 critiques)
8
 
C'est clair que le scenario est vu et revu mais franchement, il est pas mal du tout ce film grâce à ses personnages bien tarés et des scènes gores bien foutues. C'est super bien filmé aussi j'ai trouvé. Donc pas surprenant d'originalité en définitif, mais ça vaut le détour quand même.
publié le 08/02/2011 - 09:30

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
8
 
Un film sympa bien meilleur que son "mortelle saint valentin mais" ça reste trop timide. Reste un bon film scenario vueet revu, mais j'ai passé un bon moment. Son meilleur film reste urband legend.
publié le 03/02/2011 - 04:08
Portrait de Dante_1984

Grenouille : 1 - Psychopathe : 0

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
6
 
Un couple se perd dans des contrées isolées où trois psychopathes cultivent de l’herbe. Bien décidé à ne pas laisser échapper leur florissante affaire, ils vont les séquestrer en attendant de savoir ce qu’ils pourront en faire. Il aura fallu six ans à Jamie Blanks pour revenir derrière la caméra. Après le mémorable premier volet de la trilogie Urban legend et un Mortelle Saint-Valentin efficace à défaut d’être original, le cinéaste nous revient avec Insane, film d’horreur très traditionnel. En effet, l’histoire est une fois de plus sans originalité aucune. On additionne couple en détresse, ferme isolée et psychopathes décérébrés pour obtenir l’équation tellement éprouvée d’une situation explosive et hautement périlleuse pour les malheureuses victimes. Bien que l’ambiance demeure soignée via un travail particulièrement soigné sur le cadre putride et glauque de la ferme, l’histoire s’attarde beaucoup trop sur les petites piques gratuites que se permettent Brett et Jimmy. On laisse trop longtemps planer le doute sur leurs intentions aux yeux des protagonistes puisque, pour le spectateur, il ne fait aucun doute de la suite des évènements. Aussi l’on s’impatiente jusqu’à un possible retournement de situation qui tend à se faire désirer. Les vingt dernières minutes montent crescendo en intensité via des séquences assez improbables, mais recherché sur le plan de la mise à mort. Je ne me permettrais aucune divulgation étant donné qu’il s’agit de l’un des rares attraits du film. Ajoutons à cela, une bande son des plus surprenantes qui se révèle le véritable point fort du métrage. Elle procure à elle seule, la majorité de ressenti du film. Bref, Insane est un film d’horreur des plus convenus. Le rythme patauge longtemps avant que l’on puisse savourer l’affrontement tant attendu. S’il n’y avait pas eu cette musique et ces quelques incursions inquiétantes de Poppy, le père de cette engeance, nul doute qu’Insane n’aurait pu échapper à la catastrophe. Au lieu de cela, on se retrouve avec un film moyen et bancal où les bonnes idées côtoient une intrigue que l’on a beaucoup trop vu par le passé pour être surpris ou impliqué.
publié le 30/12/2010 - 11:00
Portrait de Punisher84

Il pleut bergère

Punisher84 (I am Legend - 1390 critiques)
6
 
Je ne vais pas aller par quatre chemins. L’avant dernier film de Jamie « Urban Legend » Blanks est une réussite honorable. Je ne dis pas ça à cause des jolies fesses marocaines (et non françaises) de Nadia Fares, mais surtout à la réalisation efficace du réalisateur. Grâce à cette dernière, le film sort grandi d’une trame très banale. Une trame mille fois vues et qui plus est qui tire sacrément en longueur. Un départ qui met du temps à péter un coup. Prendre son temps pour nous présenter ses personnages, c’est bien. Mais lorsqu’ils ne sont que deux et que cela dure presque trente minutes, c’es pas mieux. Il faut attendre l’arrivée de ces rednecks très demandés pour enfin entrer dans le vif du sujet. Le motif du film se retrouve alors boosté par l’interprétation délirante de John Brumpton en papa « Poppy ». Son interprétation, en plus de deux acolytes déjà bien grave, est le composant qui sauve le film du naufrage dans lequel il était en train de s’embourber. Notamment à cause d’un sacré manque d’énergie dans le déroulement des événements. Malgré tout, le film ne vole pas très haut. Qui n’a pas déjà pas déjà vu des bouseux consanguins pareils ? C’est alors qu’intervient un élément scénaristique intéressant. A l’instar de John Brumpton, Nadia Fares vient relever la sauce d’une mayonnaise qui commençait déjà à tourner. Son rôle de femme forte est tellement bien interprété qu’il relègue au 38ème plan celui du mari apeuré qui ne sait pas quoi faire. Une différence parfois fâcheuse dans certaines séquences ou le spectateur n’y croit pas trop. Quant à elle la fin très violente rattrape le coup d’une petite série b pas très gore proportionnellement à sa durée. Pas la peine de tergiverser sur le scénario. Lui qui n’est qu’un prétexte pour nous resservir une histoire que les cinéphiles avertis connaissent par cœur. Une curiosité qui reste à découvrir malgré son cruel manque d’imagination.
publié le 05/05/2010 - 23:42

Derniers commentaires