Terminator Renaissance

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Mon avis

Freddy72 (Copycat Killer - 54 critiques)
8
 
Un opus indispensable dans la Mythologie Termainator. Personnellement j'ai adoré cet opus avec des scènes magnifiques et de l'action non-stop.
publié le 05/03/2014 - 10:44
Portrait de Nandrolone

Terminator Renaissance

Nandrolone (Serial Killer - 693 critiques)
10
 
Quel bonne surprise, je m'attendais à un truc moyen, en tout cas pas aussi bon que les trois premiers... eh bien si c'est tout aussi bon, bien que le début du film soit assez "énigmatique" je me suis très vite remis dans l'histoire, les scènes de combat sont vraiment sublimes, les machines n'ont jamais été aussi belles et terrifiante avec leurs bruits presque animal, Les effets spéciaux sont magnifiques, le scénario n'est pas très compliqué... c'est du grand spectacle ! à voir !
publié le 19/02/2014 - 00:22
Portrait de VonRolling

Regenerator

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
10
 
On savait qu'on pouvait faire un excellent Terminator avec Schwarzenegger. On savait qu'on pouvait rater un Terminator avec Schwarzenegger. Mais pouvait-on réussir un Terminator sans Schwarzenegger ? C'est l'improbable McG qui nous donne la réponse : affirmatif !

Après Rise of the Machines, repompe parodique, je pensais que le T-800 modèle 101 avait tout donné dans un ultime film d'action. Visiblement, ce n'est pas le cas. Les scénaristes ont arrêté de nous pondre la même histoire de deux guerriers du futur venus s'affronter à notre époque pour innover un peu. C'est qu'il ne faudrait pas les prendre pour des machines ! Cette fois, on a droit à une véritable bataille post-apocalyptique où les destins de plusieurs personnages vont se mêler jusqu'à rejoindre le fil rouge des 2 premiers opus. C'est malin, entrainant et ça permet surtout un déchaînement d'effets spéciaux de toute beauté !

Certes, le scénario comprend quelques faiblesses. Lors de l'assaut final par exemple, l'opération se déroule trop facilement à mon goût. Ça manque de robots face aux rebelles. Sinon, McG se montre aussi efficace que pour Charlie's Angels : l'action est superbement mise en valeur avec des plans ingénieux permettant de bien voir chaque détail. On est loin d'un style illisible à la Jason Bourne. L'intégration des effets spéciaux est vraiment très réussie. On vit l'aventure à 200% comme si on y était (voir la scène en hélico au début.) Je ne pensais pas que ce réalisateur pourrait porter un projet de cette ampleur. Là, il m'a bluffé.

Si nous n'avons pas le plaisir de voir le Gouvernator jouer lui-même, le casting fait honneur à la franchise. Christian Bale efface les maladresses de Nick Stahl et Sam Worthington se taille carrément la part du lion. J'ai aussi apprécié de revoir Michael Ironside avec sa tronche inimitable. Sinon, mis à part un Anton Yelchin très convaincant en Kyle Reese, les autres personnages sont assez secondaires, mais bien interprétés.

Les petits plus de cet épisode, ce sont les clins d'oeil aux moments mythiques des 2 films de James Cameron (le troisième opus n'ayant pas d'identité propre ni de moment culte.) Ainsi, nous pouvons réentendre nos phrases préférées, réécouter Les Gun's, ou revoir quelques images connues comme le Terminator écrasant un crâne humain.

Conclusion : avec Terminator Salvation, McG nous livre ce qu'il sait faire de mieux en termes de film d'action. C'est très dynamique et très esthétique. En plus, cette suite a le courage de casser les codes en s'appuyant sur un scénario innovant et réussit. Et cerise sur le gâteau : les acteurs arrivent à nous faire oublier Arnold. What else ?

publié le 25/06/2013 - 13:43
Portrait de Brainkiller

Bric à brac!*

Brainkiller (Graine de psychopathe - 119 critiques)
4
 
Bah! Assez dubitatif sur cette version... Débauche d'effets spéciaux réussis, poursuites, robots "originaux"... mais,le scénario est assez "complexe"! John Connors est "impassible"..(il à pas le temps de rigoler, le pauvre..) une "grosse boulette" quand mème "embraser" la nuit pour trouver des "fugitifs"?! Ne serait-ce pas "trop de discrétion"?! (hé oui! Skynet veille aussi depuis l'espace... mais, pas dans le film) FRANCHEMENT! Sinon, ça se regarde...
publié le 18/01/2013 - 16:16
Portrait de Warhammer

Schwarzy,tu nous manque

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
8
 
C'est vrai qu'un terminator sans l'ex-monsieur-muscles ce n'est pas tout à fait pareil, bien qu'on ait une petite surprise dans le final. Malgré tout,ce 4e opus est de qualité dans l'ensemble,ainsi nous y sommes à cette fameuse guerre post-apocalyptique entre les hommes et les machines. Les décors ainsi que les effets spéciaux sont trés bons, le scénar est sans réel surprise mais se suit sans ennuis, il est vrai que l'intrigue est en quelque sorte prisonniére de son histoire donc connue à l'avance mais que cela ne nous empêche pas de voir avec interêt l'évolution des fameux terminator jusqu'au T-800 que nous connaissions déjà. Bref du bon spectacle que les fans de la premiére heure n'ont peut-etre pas aimé, mais peut-on réellement le comparer aux opus précédents?
publié le 01/10/2012 - 14:10
Portrait de Jason71

Mon avis

Jason71 (Graine de psychopathe - 110 critiques)
6
 
Terminator Rennaissance est sans doute le meilleur opus de la série, les acteurs sont magistraux surtout Sam Worthington qui est l'un des maillons precieux du film, Christian Bale en John Connor, le leader charismatique de la Résistance quelle réussite le suspense est de la partie les effets spéciaux sont de taille nottament pendant la scène du pont et la varieté des terminators est immense. En bref, regarder ce film est très agréable qu'on soit fan ou non de la saga terminator.
publié le 28/02/2011 - 20:24
Portrait de Gory Freddy

Renaissance d'une franchise

Gory Freddy (I am Legend - 1744 critiques)
10
 
Terminator 3 avait déçu beaucoup de monde! A tord, à raison? Je trouve plutôt à tord, tant le film était divertissant, mais il est vrai qu'il est périlleux de passer après James Cameron, et je pense que ce film a beaucoup trop souffert de la comparaison avec les mythiques 2 premiers opus! Quoiqu'il en soit, les critiques assez tièdes avaient fait du mal à la franchise et avait retardé la mise en chantier d'un nouveau film.

Ce nouvel opus se devait donc d'être à la hauteur, et ne pas se contenter d'être un vulgaire prétexte à une profusion d'effets pyrotechniques. Pari pratiquement entièrement réussi: non seulement le film est réellement spectaculaire, splendidement mis en scène dans l'ensemble, mais en plus le scénario est inventif et bien ficelé. Difficile d'en parler plus sans dévoiler des éléments importants du film, mais sachez qu'il y a de bons coups de théâtre.

A savoir: ne regardez surtout pas les photos de la jaquette dvd/Blu-Ray, car l'une d'entre elles dévoile quelque chose de crucial sur un des personnages. Heureusement pour moi, je n'avais pas regardé le dos de mon Blu-Ray, ce qui fait que j'ai été merveilleusement surpris durant le film par cette excellente trouvaille, qui finalement coulait de source!

Christian Bale est épatant en John Connor comme on pouvait s'y attendre, mais il se fait quand même piquer la vedette par Sam Worthington dans le rôle de Marcus, qui est finalement bien plus intéressant! Quoi qu'il en soit, tout le casting est de qualité, les personnages, pas toujours très fins mais bien dessinés, et c'est toujours un plaisir de retrouver ce vieux briscard de Michael Ironside même si son rôle est assez court.

Tout de même, et c'est pour cela que je ne mets pas la note maximale, certaines grosses conneries dans le scénario, franchement embarrassantes, laissent à désirer:

1. John Connor qui dit à Marcus "- Appelle-moi pour me dire si Kyle Reese est vivant!", il est devenu con entre le 3e film et celui-ci ou il avait fumé la moquette chez Skynet le John? C'est ton père, s'il était mort, tu ne serais même plus là à te poser la question Ducon, c'est pour ça que tu veux à tous prix le récupérer!, 

2. Vers la fin, Kyle attaqué par Terminator qui voit passer son amie Star s'enfuyant qui parmi les autres prisonniers, l'appelle pour lui dire de s'enfuir (!), ce qui fait qu'elle s'arrête ("Kyyyyyyyyyle!")et se retrouve en danger... ?!? "- Euh, Kyle, la prochaine fois que tu veux m'aider... Ferme ta gueule!",

3. La plus grosse erreur qui remet en cause tous les plans de Skynet, et qui franchement fait tâche: Il y a une liste noire. John Connor est le second sur cette liste, Kyle Reese étant le premier, ce qui ne doit pas être pour rien, forcément! Pourtant un personnage est chargé d'infiltré le réseau de résistance pour que Connor vienne à eux. Soit! Mais pour le faire venir à eux, il l'informe que Skynet détient Kyle Reese. Skynet sait que Kyle Reese est parmi ses prisonniers humains, puisqu'ils montrent la vidéo à Marcus de lui et John en parlant. Ce qui fait que: Pourquoi utiliser Kyle Reese pour amener John Connor chez Skynet pour l'éliminer, quand il suffit de tuer Kyle Reese pour faire disparaître leur cible ??? Y'en a qui se compliquent la vie moi j'vous dis... ou bien des scénaristes qui sont trop payés pour ce qu'il font...

publié le 17/07/2010 - 17:49
Portrait de Lebreihz

Un film risqué

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
8
 
Donner un 4 ème volet à cette série culte qu'est terminator était particulièrement risqué. D'autant que cette fois, plus de Scharzenneger au casting, qui il faut l'admettre tenait une bonne partie du film sur ses larges épaules Un film risqué, mais au final tout à fait honorable, car ce film dont on ne sait pas très bien si il s'agit d'une préquelle ou d'une séquelle, bien malin celui qui pourra le définir, se passe entièrement et uniquemùent dans un futur post-apocalyptique. Et là, le film se "madmaxise" quelque peu, en nous présentant un film qui est définivement un post-nuke. Pourquoi je dis que le film est toutafait honorable ?, parce qu'il a au moins le mérite d'être cohérent avec lers précedents épisodes, chose qui n'était pas forcément gagné. Car souvenez vous que dans le deuxième opus, la guerre nucléaire n'avait finalement pas lieu, alors que dans le 3 ème la voilà assez maladroitement remise sur le plateau. Et là le réalisateur s'en tire bien en évitant de pondre un épisode qui aurait tout foutu en l'air !. D'autant que la fin, laisse un présager un autre épisode, dont je viens d'avoir la confirmation.
publié le 07/03/2010 - 00:21
Portrait de DorianGray

Mais qui est ce McG ?

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
8
 
Voici venir la suite des aventures de John Connor ... sans faire esprit de clocher, le film restant tout à fait valable, il s'agit d'un épisode somme toute faible et inutile dans la lignée mais qui s'avère moins mauvais que le troisième opus (pas difficile en même temps !) ... Mais venons de suite à l'appel au lecteur : faites-vous votre propre avis, regardez ce film une fois, deux fois, trois fois et seulement donnez un avis ... on peut être réellement surpris dans un sens comme dans l'autre !

Relevons d'abord les points positifs avant d'en venir aux points qui fâchent ...

Les acteurs sont tous valables, tant Worthington que Bale, même si le second dépasse et de loin le premier ... Bonham Carter s'en sort malgré un rôle minuscule qui aurait pu être délivré à n'importe qui ... son visage parvenant à générer une certaine force au sein de la machinde qu'est Skynet.

L'action est omni-présente, justifiée, bien menée, subtilement amenée avec quelques scènes parfaitement rodées et imaginées ... Les nombreuses scènes de bravoure ne manquent pas ... mais c'est le script qui veut ça !

Le point central, les effets spéciaux, sont généralement excellents, bien intégrés dans le paysage général, les vaisseaux attirent l'attention constante du spectateur et le plaisir de retrouver Schwarzy à la toute fin est vraiment plus qu'agréable ... d'autant plus que le look est esthétiquement très convainquant ...

Le problème unique mais impossible à contourner vient du scénario ... car c'est ici que se pose l'utilité du film ... si le premier proposait une variation extraordinaire sur le thème du polar froid et machiavélique, si le second proposait une enième chasse à l'homme tourmentée explosant au sens propre comme au sens figuré, le troisième se cassait la gueule royalement en trahissant l'esprit central des deux premiers films et en proposant une version changée de l'avenir ... celui-ci poursuit la lancée et n'offre au final rien de neuf ... on aimerait nous prouver que ce film est particulier par son choix sentimental, mais il ne s'agit à tout prendre que de moments déjà-vu, sans doute pas dans cette franchise, mais dans bien d'autres ... au final, on se retrouve avec un film de guerre futuriste bien monté mais totalement creux ... l'inventivité et la surprise ne jouant plus, il est logique de se demander à quoi sert ce film si ce n'est surfer sur la vague et rapporter un maximum de thunes grace à des effets léchés ... dommage car la franchise était bien belle de s'arrêter avec les deux premiers films, les deux autres n'offrant rien de neuf ni de novateur ... quant à parler de vrais moments de patriotisme et d'espoir, ils sont au mieux l'accumulation de nombreuses idées particulièrement bien vues ces derniers temps ...

Creux donc mais loin d'être raté, on en sortira un peu déçu, un peu dépité de n'avoir assisté à rien si ce n'est à un enième blockbuster quelque peu plus cérébré qu'à l'habitude ... et pour moi, une question se pose, mais qui est ce McG ????

publié le 30/11/2009 - 17:52
Portrait de Dante_1984

La saga renaît de ses cendres

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
8
 
Le soulèvement des machines avait suscité une grande controverse au sein des fans de Terminator. Un troisième opus bancal, mais somme toute divertissant. McG a donc la lourde tâche de redresser la barre afin de retrouver le plaisir d’antan à la simple évocation de cette franchise. La pari est-il réussi ? Oui. Le plus difficile étant de parvenir à surmonter l’absence de Schwarzenegger dans le rôle du T-800. La figure indissociable de la saga initiée par James Cameron. Nous nous retrouvons donc en 2018. Le jugement dernier a bien eu lieu et la guerre contre les machines ne fait que commencer. A la tête de la résistance, John Connor, bien décidé à ne pas laisser l’espèce humaine finir à l’état de relique poussiéreuses de musées. Christian Bale est un choix très judicieux pour ce rôle. A la fois charismatique et très convaincant, le petit Nick Stahl (dans le précédent film) fait pâle figure à ses côtés. 25 ans après le premier Terminator, on découvre enfin la guerre faisant rage entre les humains et Skynet. De ce fait, il n’y a plus de voyages temporels et le T-800 ne se retrouve qu’à l’état de prototype. Un revirement de scénario opportun justifiant l’absence de Schwarzy. Nous sommes donc plongé dans un univers post-apocalyptique d’une crédibilité époustouflante. Les effets spéciaux sont parfait et réussissent à créer un monde à la merci des machines. Leur détermination n’a d’égal que leur efficacité. La révélation du film est bien évidemment, Sam Worthington, également vu dans le survival animalier Solitaire. Il cultive l’ambiguïté sur sa véritable nature et ses motivations qui le pousse à agir. Le face-à-face entre lui et Christian Bale est inévitable. Au final, Terminator Renaissance porte très bien son nom. Il nous fait oublier le précédent opus avec une facilité déconcertante. Inventif, efficace et truffé de clins d’œil aux films de James Cameron, ce quatrième volet redonne une seconde vie à la franchise. En espérant que les prochains films de la franchise se trouvent dans la même lignée que celui-ci.
publié le 26/11/2009 - 13:31

Pages