Five across the eyes

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Bzittt

Mon Avis

Bzittt (Graine de psychopathe - 199 critiques)
5 jeunes filles rentrent chez elles en voitures, égarée sur le chemin du retour, elle s'arrêtent dans un bar perdu au milieu de nul part pour demander leur chemin, en reprenant la route elles percutent le phare d'une voiture, pensant ne pas avoir été vue elles prennent la fuite, la traque commence....

Je me dis que j'aurai du venir lire les critiques ici avant de me lancer dans le périlleux visionnage de ce truc, j'en suis pratiquement venue à espérer perdre la vue. Tout plutôt que cette débauche de stupidité crasse, de mauvais goût et d'incompétence affichée.

Tournée en caméras DV... éclairée à la lampe et aux phares de voiture, y'a pas de rendu final correct possible, si en plus on fait tenir la caméra par un manchot et qu'on monte son film comme un spectacle de kermesse ça devient carrément insultant pour le pauvre spectateur.

On ajoute à ça quelques gourdasses qui sont autant actrices que je suis trapéziste, des dialogues aussi insipides qu'interminables, des situations d'un ridicule achevé, un scénario au raz des pâquerettes et on emballe le tout en essayant de se faire passer pour des artistes transgressifs qui n'ont pas peur du pipi, caca. Et le tout se prend terriblement au sérieux, tout en étant terriblement vide de sens à la limite du crétinisme (cf le final "meurtre en réunion")

Y'a absolument rien à sauvé dans ce film aucune créativité, aucun sens artistique, aucune proposition intéressante juste deux branleurs derrière une caméra qui se prennent pour des cinéastes et qui ne seraient même pas capable de filmer une communion correctement.

publié le 11/09/2011 - 04:33
Portrait de William

Mon avis

William (Copycat Killer - 48 critiques)
2
 
Peu de moyens ne justifient pas que l'on se moque du spectateur de la sorte. Five across the eyes veut certes s'inscrire dans le genre décalé, entre humour et horreur, et comporte quelques bonnes idées (l'utilisation d'excréments comme arme défensive est assez drôle) ainsi que des dialogues tellement stupides qu'ils font parfois sourire. Mais le montage, insupportable, le scénario, débile, et l'impression de fouillis général qui se dégage de cet ensemble rendent le métrage presque impossible à regarder jusqu'au bout. Ce film est une perte de temps, si mal réalisé que l'on en vient presque à se demander si ses auteurs n'ont pas tout tenté pour le rendre le plus mauvais possible.
publié le 02/07/2011 - 16:45
Portrait de Jojo-reactor

Mon avis

Jojo-reactor (Graine de psychopathe - 186 critiques)
8
 
Ce film a mal été fait certes, mais j'ai passé un très bon moment. Bien sur, le film aurait pu être meilleur.
publié le 01/04/2011 - 17:19
Portrait de Danielhub

Nul sur toute la ligne

Danielhub (Newbie - 15 critiques)
Rien de Positif sur ce film.... absolument rien!!!! quelque fois certaines personnes ne devraient pas avoir le droit d'utiliser une camera.. ce'st le cas ici completement insignifiant, passez votre tour.
publié le 24/01/2010 - 00:36

AIE

Mickreact (Newbie - 2 critiques)
Je vois que le film a de très mauvaises critiques ... je viens de l'acheter à 1 euro et je me suis fait avoir par les prix et sélection annoncés sur la jaquette ! Comment a t il pu être présenté dans des festivals si il est tellement pourri !!?
publié le 13/11/2009 - 18:11
Portrait de Willow

Mon avis

Willow (America's Most Wanted - 591 critiques)
2
 
Encore un avis négatif de plus pour ce film. en général je donne toujours une bonne note a ce genre de films fauché, mais la c'est impossible, Quand je vois que des gens parlent des acteur du film The forest par ex, en les qualifiant de plus mauvais acteur, j'ai envie de leurs dire qu'ils n'ont pas vu ce film! Les plus mauvaises actrices au monde, hormis la dingot qui passe encore. Elle ne font que hurler, joue mal, et avec tous ce qu'elle reçoivent comme coup, aucune de c'est pouf ne finit par crever. Bref un survival vraiment pourris, le pire film édité par emylia.
publié le 03/10/2009 - 18:19

???????????? ben oui.

Lady Blood (Graine de psychopathe - 190 critiques)
6
 
Franchement, on se demande ce que l'on est en train de voir! C'est mal filmé, les actrices, si on peut appeler ça des actrices, sont d'une nullité, bref c'est affligeant. On a juste envie de les étriper! Les dialogues? On a l'impression qu'elles improvisent et que donc au départ il n'y en pas. Elles sont bêtes à manger du foin ces nanas là, avec des copines comme ça, je vais me jeter dans un ravin directement, ou dans les bras de la tueuse en criant "SAUVE MOI". Ce film donne des migraines et des nausées. Original non?
publié le 03/09/2009 - 11:31
Portrait de Dante_1984

Mon avis

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
2
 
Mon Dieu, la série noire continue. Après l'immonde Small town folk que j'ai vu hier, voici le monstrueux Five across the eyes aujourd'hui ! C'est pas croyable, je l'ai payé 2 euros, mais 2 euros de trop. Comment peut-on faire un... non ce n'est pas un film, ce n'est pas possible. Mauvais, très mauvais, inepte, poussif, long, mal interprété, réalisation lamentable, misérable... Je pense que je m'arrêterais là et pourtant les adjectifs préjoratifs ne manquent pour ce "truc". Une série Z horrible et totalement indigeste.
publié le 15/04/2009 - 22:25
Portrait de Gory Freddy

Five Across my Ass

Gory Freddy (I am Legend - 1754 critiques)
1
 
Pour ce... comment dirais-je... "truc"... j'ai utilisé une technique de visionnage que je n'utilise d'habitude qu'avec les "oeuvres" de Jess Franco ou de Andreas Schnaas, le AssWatch. Technique révolutionnaire qui permet d'apprécier à sa juste valeur les étrons filmiques! J'en ai l'exclusivité, j'ai déposé le brevet, et compte bien me faire autant de thune que l'inventeur de la Haute-Définition. Qu'est-ce que le AssWatch? Pour ceux qui n'ont pas lu mes mémorables critiques des films de Jess Franco, un petit rappel: Quand votre téléviseur est rempli d'une telle merde que la rétine humaine ne peut plus assumer sa fonction sans risque d'altération sensible et irréversible, alors il faut trouver une solution de rechange qui permet de continuer le visionnage d'une pelloche bouZeuse jusqu'à son terme.

C'est là qu'intervient mon invention, ma création, mon oeuvre: le AssWatch, qui consiste à baisser son froc dos au "film", se pencher en avant tout en écartant généreusement les fesses, et utiliser son anus pour apprécier pleinement le spectacle merdique qui nous est offert, et lui rendre honneur... Cela semble difficile de prime abord, mais permet pourtant d'éviter des lésions graves au niveau de la rétine et du cerveau, toutes les informations merdiques étant d'abord soigneusement filtrées par le gros colon, puis l'intestin grêle. Et c'est là tout le génie de ma découverte: un film tel que "Five Across the Eyes" se retrouve immédiatement à sa place, parmi les excréments. J'opérais donc un très scientifique visionnage anal de cette merde, avec 5 pouffs au QI de nénuphars qui gueulaient dans mon cul à n'en plus finir, offrant là tout l'étendue de leurs talents dans un splendide numéro de "Five Across my Ass"... Ces 5 "actrices" qui font plus peur que le film, tellement elles sont douées pour être à chier, méritaient donc pleinement d'avoir les faveurs de mon fondement!

Ce qui force l'admiration dans ce film, est que tout y est vraiment merdique: les actrices aux cerveaux délisquescents, moins malines que des poules sous emphétamines, le scénario tout juste bon pour nettoyer des toilettes turques, les images développées dans une fosse septique, et la mise en scène, qui aura nécessité quand même deux gaulos, aussi belle et bandante qu'une coloscopie. Mais ce qui reste le plus ahurissant, outre un scénar débile, blindé d'incohérences et de situations grotesques, et une 6e pouff (la méchante, pas si vilaine que ça puisqu'elle essaie désespérément de libérer la Terre de 5 grosses connes) complètement ridicule, c'est l'INCROYABLE connerie des dialogues! Festival totalement ahurissant de phrases d'une bêtise et d'une vacuité sans nom, que même le plus indécrottable des beaufs (celui qui regarde le foot avec ses potes trisos, en pétant, rotant et gueulant "Vive la France" une main sur son pack de bière, et l'autre dans son slibard), serait décontenancé par une telle déferlante d'inepsies verbales, venant battre à plat de couture ses plus belles réflexions néanderthaliennes!!! Les dialogues atteignent de tels sommets d'imbécilité, que l'on suffoque, tellement l'air se fait rare à de telles altitudes...

Mais les personnages ne sont pas en reste pour honorer les dialogues (A une des bécasses qui saigne du nez: - Mets-toi ça dans le nez! - Mais comment je fais pour respirer? - Respire par la bouche!), rassurez-vous, et tout est fait pour que l'on ai envie que d'une chose: QU'ELLES CRÈVENT! VITE!!! L'une d'entre-elles, toujours très féminine en toutes situations, n'hésitant pas à couler un bronze très en harmonie avec la qualité du film, dans le but de le balancer sur la voiture de sa poursuivante pour la ralentir. Très classe, très efficace, plus besoin d'armes à feu! Seul inconvénient, on ne tire qu'un coup... Donc la méchante, prisonnière d'un film de merde qui n'en finit pas, devient encore plus furax en en prenant dans la gueule! Les situations les plus consternantes et invraissemblables vont donc continuer à s'enchaîner mollement, telle une dyssentrie, et à dégager une odeur que même le fion d'un clochard ne pourrait plus supporter!

Pour ma part, j'ai passé 95 mn extrêmement pénibles, tellement j'en avais "plein le cul", et je me vois maintenant dans l'obligation de vous quitter pour aller aux toilettes, me vider de toute cette merde qui m'inonde impitoyablement les entrailles... Et ça risque de prendre des heures...

publié le 11/02/2009 - 17:36
Portrait de Spawn

Pour Dexter

Spawn (Serial Killer - 702 critiques)
Bon et bien voila après ta presque supplication pour que je regarde ce film (lol), je me suis donc jetez sur la Mule, je sais c'est pas bien mais franchement ça m'aurait vraiment fait chiez de payer pour cette immonde grosse bouse éléphantesque. Alors voici le verdict: A CHIER D'ailleurs en parlant de chier il y a une de ces mongoles de grognasse qui coule un bronze dans sa main pour le jetez sur le par-brise de la voiture de la timbré, ça a lors comme défense c'est incroyable. Incroyablement ridicule oui. La conductrice de la troupe de pucelles s'appelle Belle ou Bella, ils devaient avoir de la merde dans les yeux ceux qui ont donner les noms car franchement Laidronnette aurait été plus approprié et plus en rapport avec sa sale trogne. Des dialogues d'une puissance terrible du genre " si on l'a laisser là? oh oui ça va être trop drôle AH AH AH" mais je crois que la palme de la réplique la plus ridicule reviens a la bouboule blonde qui dit "Si elle vous tue, vous serez mortes" alors là il y a du dialogues, ils ont bosser dessus comme des dingues les mecs. Une image crade et pourrit comme c'est pas permis, j'ai rarement vu ça, je crois même que c'est la première fois que je vois un truc aussi immonde et dégueulasse que cette pellicule qui a dut tomber dans une fosse septique. Un scénario ridicule qui vaut même pas la peine dans parler, un jeu d'acteur encore plus ridicule et des mouvement de caméra totalement gerbant. Il n'y a absolument rien a sauver dans cette grosse merde. Par contre mon cher Dexter pour répondre a ta question, malgré que Five across the eyes soit certainement l' une des plus grosse merde sur pellicule, je ne pense toujours pas qu'il faille supprimer de la database quelques films que se soit, car je crois qu'il faut que les internautes soit au courant qu'il faut absolument éviter comme la peste cette immonde bouse pour ne pas perdre prés de 94 mins de leurs vie et que si cette fiche venait a disparaitre beaucoup de gens risque de se faire avoir et je ne veut pas être responsable d'un génocide, car oui si vous regardez ce film c'est a vos risques et périls, et que moi pour m'en remettre je ne vais pas passer par les électrochocs, mais je vais tout de suite consulter un exorciste ou un hypnotiseur pour qu'il m'enlève tout souvenir de ce machin chose que je viens de voir.
publié le 17/01/2009 - 21:22

Pages

Derniers commentaires