Instinct de Survie

8.0/10
Instinct de Survie

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de K-nife K-nife
Graine de psychopathe - 132 critiques
publié le 09/03/2012 - 07:35
8
 

Le monticule

Pour un dtv, franchement bien reussi, avec un bon scenario qui lui demarre, petit a petit, avec parfois un peu de longueur mais pour finir en beauté, quoique vu la fin, spoiler:ca change des happy end...Avec un casting tres bien choisit,il y a longtemps que j'avais pas vu Kevin Costner,et c'est bien dommage,car il joue vraiment bien,en pere dechirer par la separation,puis de voir sa fille s'eloigner de plus en plus,a cause du monticule...le tout servi avec une musique stressante,par moment.Bref, un execellent film du genre.
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2309 critiques
publié le 08/09/2011 - 14:09
8
 

Mon avis

Un film plutôt intéressant bien servi, il est vrai, par Kevin Costner. Alors, qu'est-ce qui est intéressant dans ce film ?Eh bien le fait que le film aille bien au-dela de son coté fantastique, et se penche sur le coté humain du film. Je parle de ce père de famille récemment divorcé qui déménage avec ses 2 enfants dans une maison isolée et se retrouve en conflit avec sa fille qui est en train de changer. Sans cela, le film n'aurait pas la même dimension et resterait un film fantastique lambda.
Portrait de Sly29 Sly29
America's Most Wanted - 253 critiques
publié le 05/08/2011 - 01:06
6
 

La derniere maison sur la gauche

Kevin costner revient en forme dans ce film fantastique de bonne facture. Le reaisateur prend le temps de dessiner des personnages attachants pour finir par les confronter a l'indicible. Il y a aussi dans ce film un côté tres ibérique (le scénariste est un comparse de la team "rec" et autre) et on retrouve la jeune actrice du labyrinthe de Pan qui retourne un fois de plus dans une maison paumée près d'un site magique/malefique....pas de bol. La mise en scene est tres soignée, les acteurs en forme et le déroulement du film limpide et interessant. Malheureusement la fin gâche un peu le plaisir que l'on à a la vision du métrage. En effet celle-ci est bien trop abrupte à mon gout et déssert la puissance de l'intrigue. dommage.
Portrait de Bzittt Bzittt
Graine de psychopathe - 199 critiques
publié le 09/02/2011 - 00:27
10
 

Mon avis

Voilà une jolie trouvaille, "The new daughter" sorti en direct to dvd (comme le "Fragile" de Balaguero) aurait largement mérité d'être diffusé en salle, on fini par ne plus rien y comprendre, vu les purges qu'on nous inflige comment un film comme celui-ci peu passer à la trappe, pourtant Berdejo c'est pas tout à fait un inconnu c'est quand même un des co scénaristes de REC (l'original et pas celui de quarantine).

Bref tout ca pour dire qu'on reconnait dans "The new daughter" un air de famille avec les oeuvres de Balaguero, et on comprend rapidement pourquoi ces deux la ont travaillé ensemble, un univers et une vision du thriller horrifique similaire. Du coup ceux qui aime le cinéma de Balaguero ne devraient pas être décu par ce "the new daughter" de Berdejo, même classe dans la réalisation, même subtilité dans l'écriture, même soin particulier apporté à donner une vrai substance aux personnages.

Là ou je me détacherai de la critique en dessous faite sur le film, c'est que non le sujet n'est pas inédit et oui les américains sous la plume de Stephen King notement l'on exploré avant, pour être tout a fait juste et arrêter de les dénigrer systématiquement gratuitement.

Un jardin habité de créatures qui provoquent des comportement obsessionnel chez les occupants de la maison attenante, c'est le motif des "Tommycknokers" entre autre (et dès qu'on decouvre "la butte" on a du mal a s'empêcher de faire le parallèle entre les deux films)

Apres le traitement qu'en fait Berdejo dans son film est tout a fait différent et tout aussi digne d'interêt, et effectivement ca change des divers exorcisme, infections de masse, et phénomène paranormaux facon film de vacances, qui pleuvent ces dernieres année sur nous comme une des plaies d'Egypte.

Bref un film qui fera regretter la pitoyable diffusion dont il a bénéficié, parfait pour les amateurs de thriller horrifique comme pour ceux de film de créatures avec, cerise sur le gâteau, un casting au petits oignons (j'ai franchement été ravie de retrouver Kevin Costner en grande forme et dans un rôle à hauteur de son talent.)

A voir absolument

Portrait de Punisher84 Punisher84
I am Legend - 1390 critiques
publié le 10/07/2010 - 21:33
8
 

Jamais sans ma fille

The New Daughter est un exemple de plus des ravages de la mauvaise distribution. Sous quel prétexte peut-on sacrifier certains films ? Je ne sais pas trop mais il est un fait certains que l’argent y est pour quelque chose. Le réalisateur Luis Berdejo est le scénariste du futur [REC] Genesis. Si le travail effectué sur ce film est un prémice, il y a fort à parier que Genesis sera une bonne surprise. Un thriller surnaturel avec le malheureusement « has been » Kevin Costner. Ce dernier ne démérite pas et a bien fait de se diriger vers un autre cinéma que celui de l’Oncle Sam. L’Espagne est depuis un moment l’Eldorado des américains atirrants les bons réalisateurs ibériques. Pas tous car le remake En Quarantaine est paraît-il très foireux. La production du film a beau être américaine mais le style est bien différent d’un énième Saw et consort. La marque espagnole est bien présente et est bien mise en avant par un scénario typique du pays. Le style maison hantée avec lourd secret avait pris un sacré coup de vieux avec les yankees. Ici, il se paye une nouvelle jeunesse d’un revers de main. Il n’y a pas de secret. Quand les bons scénarios sont mis dans les mains de bonnes personnes, cela donne des bons films comme The New Daughter. Encore plus si le réalisateur est en même temps scénariste. L’histoire n’est pas non plus un modèle de compléxité mais là n’est pas l’important. Le réalisateur a du savoir faire et il conte son histoire de manière sereine, intelligente et sans artifice. Un casting de qualité qui est rarement le point fort des américains. Est-ce un hasard si Ivana Baquero est au tableau ? Rarement une jeune fille de 16 ans m’aura autant fait effet dans un film. Un vent de fraîcheur injustement passé innaperçu outre-atlantique. Un double plaisir qui renouvel le thriller et qui ne plus se permet d’envoyer pètre le style « monster movie « des 50 étoiles d’Amérique.
Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques

Les clowns tueurs au cinéma