Stalingrad

Portrait de Fab-4

"Tire Vassili ! Tire !"

Fab-4 (Serial Killer - 687 critiques)
8
 

1942, Stalingrad est étouffée sous les bombardements allemands, la ville et l'empire russe sont au bord de l’asphyxie. Mais leur salut va venir en partie d'un tireur d'élite hors pair au milieu des ruines...

Inspiré d'un personnage ayant vraiment existé et d'une bataille historique qui marqua la seconde guerre mondiale. Un bon sujet et une réalisation très réussie ; la technique est là, le réalisme aussi.

Ce Stalingrad est aussi une love story entre deux résistants, un drame très bien écrit qui malgré quelques longueurs est très accrocheur.

Grand et fort, Une bien belle oeuvre.

A voir !!!

publié le 01/12/2017 - 11:52

Une bataille, deux snipers

Captain Nono (America's Most Wanted - 327 critiques)
8
 
La bataille de Stalingrad, en plus d'être l'une des batailles les plus meurtrières de la Seconde Guerre Mondiale, constitue également un tournant majeur dans cette dernière, puisque c'est là-bas, sur les bords de la Volga, dans les ruines apocalyptiques d'une cité complètement détruite, que l'Armée Rouge prit enfin le dessus sur la supposée indestructible machine de guerre allemande. Avec l'énergie du désespoir, les russes s'accrochèrent pendant près de six mois à chaque pouce de terrain, jusqu'à épuiser la 6ème armée allemande du Général Paulus, à l'encercler puis à l'anéantir complètement. Six mois de combats acharnés, environ un million de morts, dont 250.000 civils...

Mais le film de Jean-Jacques Annaud ne reflète pas suffisamment à mon goût l'ampleur du désastre humain qui s'est joué durant cette période tragique. Le réalisateur français, qui disposait pour ce film de moyens à la hauteur d'un blockbuster hollywoodien, s'est davantage attaché à raconter le duel que se sont livrés deux tireurs d'élite, l'un soviétique, l'autre allemand, dans les ruines de Stalingrad, plutôt qu'à réaliser un film de guerre à grande échelle sur la bataille en elle-même. Le film s'inspire de faits présumés réels, mais dont la véracité est mise en doute par certains historiens, qui mettent en avant la propagande, tant soviétique que nazie, qui avait force de loi à cette époque-là. Vassili Zaïtsev, ici interprété par Jude Law, symbolisait alors l'esprit de résistance soviétique face à l'envahisseur fasciste. Un formidable outil de propagande que les soviétiques n'ont pas manquer d'utiliser pour regonfler le moral de la population et redonner un nouvel élan à leurs troupes.

Je n'ai jamais été un grand fan de l'Union Soviétique, et le héros du film ne m'a pas vraiment convaincu. Jude Law manque de charisme même si son personnage apparaît crédible. Un simple soldat, fils de paysan de l'Oural, porté en héros de l'Armée Rouge par la propagande soviétique. Face à lui, le glacial Ed Harris, qui lui paraît déjà plus impressionnant. Les décors sont impressionnants et le suspense opère avec efficacité, notamment lors de scènes de snipe. Visuellement, le film est une incontestable réussite, avec en prime des seconds rôles de qualité, à l'image de Rachel Weisz, Joseph Fiennes, Ron Perlman ou encore Bob Hoskins. Les moyens sont au rendez-vous et les premières scènes de combats sont impressionnantes de réalisme. Mais j'ai trouvé frustrant que passé la première demie-heure, le film laisse de côté la bataille pour ne plus se concentrer que sur quelques personnages en particulier. Il s'agit d'un avis purement subjectif de ma part bien entendu !

J'ai ainsi préféré le film Stalingrad du réalisateur allemand Joseph Vilsmaier, sorti en 1993. L'un des rares films de guerre décrivant les combats du côté allemand, avec Croix de Fer (1977) notamment... Le film de Jean-Jacques Annaud n'en reste pas moins un bon film de guerre, réaliste et impressionnant.

publié le 28/02/2013 - 18:28
Portrait de Lebreihz

Carton plein tête

Lebreihz (I am Legend - 2250 critiques)
8
 
Personellement j'adore les films de guerre surtout ceux sur le 2 ème guerre mondiale. Mais des films retraçant la guerre sur le front russe, il y en a pas des masses, il ya bien "la croix de fer", qui est assez ancien, et aussi le terrible et poignant "requiem pour un massacre".Là le réalisateur s'est attaqué un un évenement majeur du conflit, la bataille de Stalingrad. C'est le point culminant du conflit, qui marque l'arrêt de l'expansion des troupes Allemandes, et la reconquête du terrain perdu par les Sovietiques. Ce qui est particulier dans ce film, c'est que en fait le réalisateur ne décortique pas la bataille du début à la fin. Il se contente de décrire le duel de deux snipers. L'un Russe dénomé Vassili Zaïtsev qui a réellement existé affronte un autre Allemand appellé Konig, qui d'après certaines sources serait une pure invention de la propagande Soviétique. En outre les "exploits" de Vassili Zaïtsev seraient un peu exagerés. Mais à la limite qu'importe !, le film a l'avantage de nous en mette plein la vue coté réalisation. Ainsi les scènes de destructions et de combats sont à vous couper le souffle. Les cartons plein tête sont très bien fait. Mais le réalisateur ne s'arrete pas là, il n'hesite pas à décrire les conditions de survie dans l'enfer qu'est devenue la ville de Stalingrad. Ainsi on y découvre des Russes loin d'êtres au bout du rouleau, et gardant un moral d'acier en faisant la fête, et chantant, dansant, buvant de la vodka (évidement). Mais le film contient aussi son lot de drames, c'est la guerre me direz-vous, ce n'est pas disney-land, comme le séquence SPOILER de l'enfant qui joue un dangereux double jeux et qui finira pendu FIN SPOILER. De plus le commandement Soviétique est pas mis à mal par la dénonciations de ses méthodes, ainsi on assiste à des officiers qui n'hésite pas à abattre dans le dos leurs propres hommes qui hésitent à aller au combat, remarquer, je dis ça mais ça s'est produit également en France pendant la première guerre mondiale. Ou encore la mis en scène de Kroutchev, futur chef d'état sovietique, qui est perçu comme un être implacable et sans pitier. Le film est plutôt bon dans son ensemble, mais on aurait souhaiter une meilleur chronologie des évenements, ainsi tout cela aurait pu se passer dans n'importe quel autre conflit, dans n'importe quel autre pays.
publié le 18/09/2012 - 23:35
Portrait de DorianGray

Der Russer ist ...

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
8
 
J'avais du le louper celui-là ! J'en suis pourtant assez friand de films de guerre ... quoique celui-ci ... dans le registre films sur la seconde guerre mondiale (qui est un de mes passe-temps préféré !) ... il existe divers types : le film marquant un fait historique et célèbre, le film d'espionnage et le film d'action ... Stalingrad se situe dans cette dernière tranche ! L'ancienne ville de Stalingrad ne sert après tout que de décors à cette aventure mettant face à face deux snipers d'élite, l'un allemand, l'autre bolchevik ... leurs différences, leur origine sociale, leur manière de travailler ... tout est mis à contribution pour renforcer le caractère obtus des deux personnages, au risque même parfois de nous les présenter comme désagréables ! Et c'est aussi ce qui fait la force de ce film : on ne parvient pas vraiment à s'attacher aux pas de l'un ou de l'autre ! Le reste du casting s'en sortira quant à lui assez bien même si les effets de genre sont nombreux et le sur-jeu volontairement présent ! Il reste un faible respect de la réalité historique vis-à-vis de la bataille de Stalingrad (l'Allemagne envoie un sniper dans une ville abandonnée et encerclée. comment, pourquoi ?????) et quelques longueurs qui auraient pu être évitées, sinon, c'est un très bon film !
publié le 23/07/2008 - 08:33

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net