Les Cavaliers de l'apocalypse

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Satyr

Des cavaliers peu entraînants

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
4
 
Dans le genre thriller sur fond religieux, Les cavaliers de l'Apocalypse aurait pu se démarquer du lot, et se montrer fort et captivant.

Hélas, on nous ressort une histoire déjà vue, avec ce flic qui ne vit que pour son boulot en délaissant ses proches. Les personnages, malgré la présence de deux acteurs reconnus que sont Dennis Quaid et Zhang Ziyi ne relèvent pas franchement le niveau.

On a la nette impression que tout a été baclé, que ce soit l'intrigue qui au demeurant est plutôt intéressante sur le papier, là tout va beaucoup trop vite, suspense inexistant, action prévisible, et personnages bien peu développés, une réalisation mollassonne qui ne sert pas du tout le propos, on va pour ainsi dire à l'essentiel (voir la courte durée du film).

Dommage quand on voit que le cadre choisi et l'ambiance étaient bien présents et propices à développer ce genre d'histoire.

Bref, Les cavaliers de l'apocalypse est un thriller qui en dépit de ses deux têtes d'affiche ne marquera pas les esprits et surtout ne révolutionnera pas le genre.

publié le 30/10/2013 - 18:38
Portrait de Brainkiller

L'enfer..c'est la "répétition"!*

Brainkiller (Graine de psychopathe - 119 critiques)
4
 
Sorte de "sous-film" sous exploité dans le sillage d'une "série" de meurtres qui se veut un caractère "religieux"..on trouve un "inspecteur désabusé" à la recherche du moindre élément..les "ingrédients" sont là mais, la "sauce" ne prend pas..et, puis pas mal de "déjà vu" qui plombe le film au final c'est dommage!
publié le 02/03/2013 - 19:40
Portrait de AqME

De la bible pour les nuls

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
6
 
Dans l'univers des thrillers, le thème de la religion ou de ce qui s'en rapproche donne des idées folles aux scénaristes. Après un Seven magistral qui se rapportait aux sept péchés capitaux, nous avons droit aux cavaliers de l'apocalypse qui repose sur un chapitre de la bible, celui des révélations. Au travers de cette critique, je ne dirai pas tout le bien que je pense de la religion, mais arriver à un tel stade de bêtises, on peut dire que l'interprétation de la bible par les tarés, ça fait peur. Enfin, l'interprétation de tout texte religion fait peur, surtout quand on sait que le nouveau testament et le coran sont en fait des réinterprétations d'anciens livres par des auteurs différents. Quoiqu'il en soit, les cavaliers de l'apocalypse ne fera pas d'ombre à Seven.

Le scénario est assez bizarre. On retrouve des corps suspendus avec les mots "come and see" (vient et voit pour les nuls) écrits sur les murs. Bien entendu, suivant une illumination, le héros (Dennis Quaid) prend un livre de citation et trouve la référence dans la bible. Il y voit alors quatre psychopathes qui s'inspirent de la légende des quatre cavaliers de l'apocalypse. La première chose qui frappe, c'est le génie du héros. En regardant des dents, il peut donner l'âge d'un gars et ce qu'il faisait dans la vie. Trop fort! Ensuite, il trouve d'un coup le rapport des citations. Enfin, il comprend plus vite que les autres qui est le troisième cavalier. Enfin, pas plus vite que nous, car tout est téléphoné dans le film. Et c'est bien ça l'emmerdant, c'est que tout est prévisible au moins 30 minutes à l'avance. Je ne dévoilerai pas les raisons des cavaliers à tuer, mais elles sont ridicules et la morale de l'histoire, bien que je sois d'accord avec elle, demeure sans intérêt dans un film tel que celui-ci.

Le ton du film est quant à lui plutôt réussi. On se retrouve près de Détroit en hiver et on a vraiment l'impression de se peler le cul. Le ton est assez gris, assez dépressif, et ça marche assez bien avec ce métrage. On reprochera sans aucun doute le manque de rythme et les plans contemplatifs qu'emploie le réalisateur à tours de bras comme les ralentis qui ne servent absolument à rien. Néanmoins, la morosité ambiante va bien avec le message final et de ce point de vue, c'est assez intéressant.

Les acteurs sont assez bons. Dennis Quaid reste égal à lui même dans le rôle d'un flic bourru, renfermé et ne prenant pas soin de ses enfants. Le reste du casting est assez anecdotique, à part peut être l'actrice asiatique qui joue un jeu trouble et qui reste convaincante. Les personnages secondaires ne servent pas à grand chose et pour la plupart du temps, il meuble les décors. On reprochera certainement le manque de charisme de certains personnages, notamment chez les tueurs, dont un qui ressemble à Justin Bieber et qui n'est pas du tout crédible. En gros, c'est assez moyen.

Par contre, j'émettrai un gros bémol sur les scènes de suspension, qui sont censées être la nouveauté du métrage et qui sont relativement mal foutues. On voit que c'est totalement faux et qu'il s'agit de plastique couleur de chair. Ça fout un peu les boules pour un film qui a eu droit à une sortie en salles. Les effets de peur sont absents, la tension de l'enquête reste plate et certaines incohérences subsistent. Je me pose encore la question sur la suspension de fin, car le jeune homme arrive à se planter des hameçons dans le dos et sur les bras et qui arrive à faire une sorte de Jésus Christ sans l'aide de personnes. A moins d'être contorsionniste, je ne vois pas comment il a fait.

Au final, les cavaliers de l'apocalypse est un film plus que moyen, qui possède peut d'avantages et pas mal d'incohérences. La fin est bâclée et plus qu'attendue, ce qui apporte une déception supplémentaire. Je préfère de loin Seven qui possède un rythme d'enfer et surtout une enquête angoissante et prenante. Peut être les amatrices de Dennis Quaid seront contentes...

publié le 31/08/2011 - 00:25

Mon avis

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
4
 
J'ai enfin vu ce film que je voulais voir depuis longtemps. Au depart je devais aller le voir au cinema, mais vu les critiques, j'ai decidé d'aller voir prédiction à la place. Et franchement le film n'en vaut pas la peine, Zhang Ziyi est ridicule dans son role. SPOILER: Sans parler de la fin qui est un happy end. Voila, un film à eviter.
publié le 14/10/2010 - 19:16
Portrait de Gory Freddy

Se7en et Bondieuseries

Gory Freddy (I am Legend - 1774 critiques)
6
 
Encore, bien des années après, un énième ersatz de "Se7en", qui en plus veut donner l'impression qu'il n'en est pas un. Pas grand chose à dire en fait devant cet immense gâchis, pas envie d'être méchant tant on sent une réelle volonté de bien faire (mais vouloir et pouvoir restent deux choses bien distinctes souvent), et des interprètes réellement très convaincants, Dennis Quaid en tête.

Le film souffre avant tout d'un scénario qui se voudrait malin, mais qui est en fait con comme la lune, devient de plus en plus fouillis à mesure qu'il avance, pour terminer sur une révélation finale d'un ridicule consternant.

Reste une mise en scène appliquée, une bonne ambiance, quelques effets "dégueus" qui font froid dans le dos (mais qui ne font pas un film), une très bonne interprétation générale, qui font que l'on suit l'ensemble sans trop bailler, même avec un certain intérêt parfois, même si l'on reste pensif quant à ce qu'aurait pu donner tout ça avec un scénario affranchi des bondieuseries, théories fumeuses sur les relations père-fils et autres conneries, qui quand elles sont mal maîtrisées, sont plus abrutissantes qu'autre chose...

publié le 22/07/2010 - 13:03
Portrait de Punisher84

Equitation

Punisher84 (I am Legend - 1390 critiques)
4
 
Je n’aime pas forcément me mettre à dos mais au vu du gâchis occasionné par Les Cavaliers de l’Apocalypse, je ne peux pas faire autrement. Comme beaucoup d’autres, j’étais très emballé de revoir un thriller qui ressemblait vraiment au cultissime Seven. Avec des comédiens confirmés comme Dennis Quaid et un scénario brassant plusieurs sujets plus ou moins épineux. D’autant qu’il s’agit d’un réalisateur de clip qui est à la barre. Je m’attendais donc à voir un film plastiquement et visuellement réussi. De ce coté, je ne fu pas déçu. Je m’y attendais mais je ne voulais pas y croire. Mais c’est bel et bien le traitement imposé par le metteur en scène Jonas Åkerlund qui pose un gros problème. Le coté sombre et tortueux n’est que trop rarement survollé. Tout ça pour laisser place aux séquences plus dramatiques. Elle sont certes réussies mais uniquement grâce à un Dennis Quaid toujours en forme. Ce qui n’est pas le cas du reste du casting, vraiment fade. A l’exception bien sure de Peter Stormare et Ziyi Zhang. Si l’un n’est pas assez employé dans le scénario et dans tout le reste, l’autre n’a pas réussi à remonter le film dans mon estime. Un coup de thêatre, c’est bien. Mais lorsqu’il est tiré en longueur, c’est vite chiant. Mille fois dommage car il y avait dans le scénario de quoi fracasser la baraque ! Je ne parle même pas de la théorie de la suspension… Mais ce dernier point, comme tout les autres d’ailleurs, ne sont que trop peu amorcés pour vraiment retenir l’attention. J’ai dû me rabattre sur bien peu pour ne pas sombrer. Heureusement que la qualité visuelle est bonne ! Il ne manquerait plus que ça. Le déroulement de l’histoire est ma fois relativement bien foutu. Mais la dernière séquence, téléphonée, achève cet effort d’une balle dans le genou et d’une autre dans la tête. Fâcheux car l’idée de ces fameux cavaliers et les nombreuses pistes qu’elle a engendrée aurait pu donner lieu à un bien meilleur film. On n'appelle pas ça un navet mais une grande désillusion.
publié le 08/06/2010 - 14:39
Portrait de Inferno

Further

Inferno (Graine de psychopathe - 141 critiques)
8
 
A mi chemin entre SEVEN et HELLRAISER INFERNO (pour le cote crochet lol), LES CAVALIERS DE L'APOCALYPSE est un thriller psychologique avec beaucoup de bon mais aussi quelques deceptions.

Jonas Akerlund ose les scenes de tortures, mais celles-ci ne s'inscrivent dans aucun creccendo. Le gore ne reste qu'une tentative epuree. Mais l'horreur est presente et en refroidira plus d'un.

L'enigme du film est tres presente et c'est le switch final (relativement previsible), qui donne toute la puissance a la denonciation centrale du film.

Les acteurs sont justes.Contrairement a un avis precedent j'ai trouve Dennis Quaid convainquant et reelement implique dans son role de flic, pere depasse par les evenements. J'ai ete etonne par la performance de Zhang Ziyi qui a reussi a se defiler des films de kung fu (HERO, TIGRE ET DRAGON etc...) et qui nous presente une prestation tres ressemblante avec celle de Kô Shibasaki dans Battle Royal .

Bref, un film avec un theme reelement puissant. Une enigme bien menee et des scenes gore neanmoins correctes. On regrettera la fin qui dans l'histoire du film devrait entrainer une consequence catastrophique, ce qui n'a pas dutout ete exploite. Donc une fin qui nous mene vers une ouverture beante... amere.

INFERNO

publié le 31/10/2009 - 17:40
Portrait de Dante_1984

Come and See

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
8
 
Un inspecteur est chargé d’enquêter sur des meurtres aussi étranges qu’inexplicables. Au cours de son investigation, il va se rendre compte qu’il s’agit de serial killers s’inspirant des 4 cavaliers de l’apocalypse. Basé sur une histoire originale (dont le scénariste n’est pas le seul à y avoir songé), Les cavaliers de l’apocalypse nous entraîne dans un milieu urbanisé suintant la crasse et la souffrance. Une ambiance empruntant beaucoup au film mythique de David Fincher : Seven. On est ainsi plongé dans un univers machiavélique de manipulation et de torture (aussi bien physique que psychologique). Le malaise s’installe progressivement à chaque découverte de cadavres horriblement mutilés et l’on se perd en conjectures face au mobile de tels actes. Dennis Quaid est, comme à son habitude, parfait dans son rôle. La surprise provient de Zhang Ziyi, incarnant au début un personnage secondaire sans importance, mais seulement en apparence. Elle insuffle un paradoxe entre son paraître et son être. Dérangeante dans son interprétation, elle offre au film une dimension d’angoisse supplémentaire. Le cinéaste se plaît à nous mettre sur le chemin de fausses pistes et de révélations saisissantes. A tel point, que l’on a tendance à s’égarer et il est bien difficile d’en déduire l’identité du marionnettiste de cette sombre affaire. Toutefois, les Cavaliers auraient mérité un meilleur traitement auquel le dénouement s’accorde à leur donner. Une justification qui me laisse dubitatif quant à leur réel symbolisme. Certes, le final est surprenant et non dénué d’intérêts (quoique un peu trop abrupt), mais un sujet tel que celui-ci, présentait un potentiel très ambitieux. Peut-être trop audacieux, puisqu’il l’on ressent une légère frustration lorsque se déroule le générique de fin. En conclusion, Les cavaliers de L’apocalypse est un excellent thriller à la Seven. Toutefois, le thème de l’apocalypse reste, à mon sens, sous-exploité. Un développement plus approfondi de l’idée de base aurait permis au film de Jonas Akerlund de se hisser au même niveau que son modèle.
publié le 19/10/2009 - 20:23
Portrait de Sardaukar

Un film de genre...

Sardaukar (America's Most Wanted - 318 critiques)
8
 
... qui ose, mais sans aboutir.

Une bonne surprise, en soi. Pour beaucoup, ce film m’a rappelé fortement Seven, de par sa construction et les sentiments qu’il provoque. Malgré beaucoup de qualité, il est à déplorer certains raccourcis dans l’histoire et Dennis Quaid, n’est pas vraiment convaincant en flic torturé. En revanche, Ziyi Zhang est fabuleusement diabolique et habite vraiment son personnage. On ajoute à ça une fin, surprenante, ouverte, mais beaucoup trop courte à mon sens.

Bref, un film qui se risque dans un genre beaucoup trop rare au cinéma et qui mérite le temps passer devant.

publié le 18/10/2009 - 08:55

Derniers commentaires