The Devil's Chair

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Ratafouille

Chaise electrique

Ratafouille (Graine de psychopathe - 82 critiques)
1
 

Attention, film à chier ! Je crois que je préférerais encore passer sur la chaise électrique plutôt que de le revoir. Pour tout dire, j'ai même pas réussi à aller au bout, et pourtant je m'y suis pris à 2 fois donc c'est pas faute d'avoir essayé. Est-ce parce que les acteurs sont nuls ? Est-ce parce que le monstre est moche et surtout idiot (il ne tue pas ses victimes, se contente de leur arracher le cheveux et surtout ne vois pas les personnages qui se trouvent à 30 centimètres de lui, je vous jure...). Non en fait, ce qui m'a vraiment fait lâcher le film, c'est l'infâme voix off du héro, qui est absolument horripilante. Non-seulement il dit connerie sur connerie avec une voix extrêmement énervante mais surtout, et c'est ça le pire, il "commente" le film comme si il était devant sa télé ! Pour être plus clair, il est conscient d'être devant un film d'horreur, comme les spectateurs (qu'il ne manque pas d'insulter au passage). C'est juste débile, une fracture totalement gratuite et inutile du "4ème mur". Alors ouais, je pourrais conclure en disant "ça part pourtant d'une bonne idée", mais non, ça ne part PAS d'une bonne idée. Un redoutable navet, insipide, énervant et pas amusant une seule seconde. A fuir comme la peste !

publié le 24/07/2016 - 19:20
Portrait de Alol7

Le narrateur du diable

Alol7 (America's Most Wanted - 505 critiques)
6
 

The devil’s chair est un film étrange et il est vrai qu’il est difficile de noter ce film parce qu’il y a la fois de bonnes idées, des mauvaises choses et un scénario à part.

Tout d’abord, on sera surpris qu’il s’agisse d’une histoire racontée par le personnage masculin principal. Au début, ça dérange un peu par manque d’habitude et puis au fil du film, on s’habitue (surtout qu’il mettra un peu d’humour dans ses interventions).
La scène d‘introduction est plus que correct : une bonne entrée en matière dans cet endroit lugubre et glauque. Et puis la fameuse scène de la chaise du diable bien appréciable, nous donnant envie d’en savoir plus.
Après cette scène d’intro, c’est la grosse frayeur ! Le début est moche visuellement et les acteurs puent la grosse série z. Ça parait lent et mou : de suite, tu te prépares à passer une mauvaise heure.
Mais quand l’équipe viendra à l’asile abandonné, ça retrouvera l’ambiance de la scène d’intro. Franchement, le lieu est bien choisi : l’asile est glauque et fout la chair de poule.
On en saura plus sur cette chaise : l’idée d’un monde parallèle avec un monstre est intéressante. Sans non plus voir des choses extraordinaires, l’ambiance est bonne et le suspense est maintenu. Jusqu’à la scène finale inattendue et bluffante, qui ne nous fera pas déplaire ce que l’on a vu jusque-là car le film aura bien joué de nous et la fin se montre malsaine et très dérangée. On regrettera seulement les images gores cachées.

The Devil’s Chair est donc un bon film qui se démarque un peu en raison de son scénario et de sa mise en scène. On regrettera certaines images de vieux série z et le manque d’audace pour montrer les dernières images du film. Un film qui marche à voir une fois car je pense que plus d’une fois l’ennui ferait sa place.

6/10

publié le 27/03/2015 - 13:38

Tombé de la chaise

Orion666 (Graine de psychopathe - 188 critiques)
2
 
Dur dur de donner un avis sur ce film tant c'est bancal. Le nombre d'histoire de monstres et fantômes dans un asile désaffecté est en augmentation, filon juteux? Oui et non tant le nombre de bouses est présente dans le tas.

Devil's Chair propose une entrée en matière alléchante (pas niveau peau dénudée hein, niveau sadisme) qui, malheureusement n'est pas suivie. Les acteurs sont moyens, les personnages insipides et énervants, les décors pauvres et l'histoire vraiment plate. Point positif, un monstre plutôt bien pensé, qui aurait fait son petit effet s'il avait été utilisé intelligemment. Le final retourne complètement la veste mais ne réussit pas à changer quoi que ce soit au naufrage.

Complètement foiré.

publié le 03/08/2013 - 15:26
Portrait de AqME

De la chaise imaginaire

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
6
 
Comment définir ce film? Et surtout comment poster une critique à peu près correcte, sans trop en dévoiler, malgré le peu de choses qu'il y a à dire? The devil's chair raconte l'histoire d'un couple déluré qui veut jouer à touche pipi dans un asile désaffecté (faut déjà être bien barge!). Malheureusement, ils commencent à se prélasser sur une chaise glauque et la scène de baise finit mal. La nana se fait embrocher par la chaise puis l'homme est envoyé en hôpital psychiatrique pendant 4ans. Il ressort car un professeur veut étudier son cas. Le pitch est relativement simple et promet une belle brochette de jeunes à buter et de tripailles en folie. Hélas, le film sombre très vite dans une inactivité soporifique et surtout dans des effets de style et de narration plus que douteux. Tout d'abord, le "héros" raconte son histoire et pour cela, il balance propos pseudo psychologique et insultes sexuelles, puis, pour mettre plus d'effets à ce qu'il dit, on fait des arrêts sur image. De ce fait, le film perd énormément en rythme puisque l'on est coupé toutes les 5 minutes. Le fait qu'il raconte promet en effet, quelques rebondissements plus ou moins sympathiques, mais à force de faire des rebondissements puis encore d'autres rebondissements, on y croit plus trop et on se lasse. Tout du moins, c'est l'effet que cela a eu sur moi. Les acteurs demeure très moyen, l'acteur principal n'est pas terrible mais tient bien son rôle. Le problème vient du vieux professeur qui est juste insupportable et qui parle tout le long avec un ton et un vocabulaire à lui donner des claques. Car oui, nous pauvres téléspectateurs, nous sommes tous de gros crétins. Autre problème du film, la pseudo dimension parallèle où vit le pseudo démon. Certains effets de lumière restent adéquates et on ressent un certain malaise. En ce sens, cela m'a rappelé le jeu Silent Hill 3 avec sa dimension gore et glauque. Les effets spéciaux ne sont pas nombreux mais tiennent assez bien la route. Par contre, j'ai trouvé la fin franchement moyenne car le réalisateur veut trop faire dans le dégueulasse et dans le gore, et franchement cela ne prend pas. J'ai même été un peu gêné par cette longue scène de massacre à coups de hache qui clôt le film de manière un peu abrupte et sans réel intérêt. Au final, The Devil's Chair n'est pas un mauvais, mais n'est pas un film génial non plus, si je devais un mauvais jeu de mots, je dirai que c'est un film qui le cul entre deux chaises et qui ne s'assume pas à 100%. Dommage car il y avait matière à bien faire avec son lot de bonnes idées...
publié le 21/12/2010 - 23:04

Nul a chhhh

Cat7 (Copycat Killer - 59 critiques)
4
 
Non sérieux il est nul, les arrêt sur image pdt que la voix off parle ça casse déjà tout de suite le rythme . L vieux professeur et sa façon prout prout de s'exprimer m'ont taper sur les nerfs tout le long du film, acteurs nullissime (même mon chat jouerai mieux) les 2 pouf n'ont tout de façon que ce qu'elle mérite, et le lourdingue idem! ont s'attache pas du tout aux personnage, bcp de lenteur. Bref je me suis ennuyer pdt tout le film
publié le 08/01/2010 - 15:34

Film divertissant

Foisxav (Graine de psychopathe - 185 critiques)
8
 
On ne s'ennuie pas une seconde du début au final, inattendu. Le film est très bien fait, les acteurs sont bons et le suspense est là. Ce film d'horreur, avec de bonnes scènes gores, brouille du reste les pistes jusqu'au bout. Sans compter que deux des personnages sont de très belles et grandes jeunes filles. Excellent.
publié le 30/12/2009 - 19:00

Mon avis

Davis (Graine de psychopathe - 95 critiques)
6
 
Acteurs a peu près crédible, histoire pas banal, une petite touche d'humour, une mise en scène correcte. Bien que le tout face assez amateur le film se laisse voir sans trop de problèmes. Tout le long du film est commenté par la voix de Nick, le personnage principal, ce qui est intéressant et original, mais qui a aussi tendance a tapé sur les nerfs au bout d'un moment... Quelques absurdités plus des scènes et certains dialogues complètement idiot... Par contre, les rares passages ou la chaise se saisis de quelque imprudent pour les massacré et les faire passé "de l'autre côté" sont vraiment excellents, bien trouvé et gore a souhait comme je les aime ! Le lieu du tournage est sympa aussi, sombre, crasseux et sinistre et qui n'est pas sans rappelé le très mauvais Death tunnel. Bref plus de mauvais que de bon la-dedans, dommage y avait vraiment quelque chose d'intéressant a exploité avec ce scénario...
publié le 05/12/2009 - 14:51
Portrait de Melusines

Mi figue - mi raisin

Melusines (Newbie - 14 critiques)
4
 
Pour faire dans l'original je dirais que ce film est loin de casser des briques. Déjà, en ce qui me concerne les films de psychose et tourment j'en ai eu ma dose et celui-ci ne m'a franchement pas ébahi. Je suis tout à fait d'accord en ce qui concerne les visuels, le film est bien tourné et l'ambiance est plutôt glauque et réussie. Mais pour être honnête les pseudo éloges que j'ai à faire pour ce film s'arrêtent la, j'ai trouvé ca lent, sans grand interet et le jeu des acteurs... oh nul. Je lui donnerai donc un 4 mais certainement pas pour le scénario, vide... Si vous avez un peu de temps à perdre ...
publié le 11/10/2009 - 11:18

Un bon fist

NooneBeyond (Newbie - 4 critiques)
10
 
Amateur de nanar s'abstenir. Que les choses soient dîtes ; le but du film n'est pas l'hémoglobine ni les scènes gores. Voilà une oeuvre originale, bien pensée et rondement menée. L'ambiance est oppressante et mystérieuse. On s'assimile facilement à Nick West , perdu comme lui dans le doute " vrai ? faux ? ". Difficile de parler de ce film sans en révéler la chute. Il apparait néanmoins clairement comme une critique sévère des films d'horreur et de leur publique. Voir même une mise en garde. "La réalité n'est qu'une histoire de perception" & " Ce que vous voyez au cinéma, quelqu'un l'a forcement pensé". Voilà en somme les messages que j'ai compris dans ce film. Je le réserverais néanmoins à un publique* très réduit qui seul saura l'apprécier à sa juste valeur. Un film qui apporte quelque chose, dans le genre horreur, c'est peu commun, mais ici très réussis. * : (Il est ici uniquement question de perception et de ce que vous recherchez dans le cinema d'horreur).
publié le 17/09/2009 - 16:27
Portrait de Dante_1984

Une chaise inconfortable

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
8
 
Nick West est accusé d'avoir tué sa petite amie et se retrouve interné dans un hôpital psychiatrique. Il nous raconte son histoire. Il se révèle en fait que sa copine eut été mutilée par une chaise électrique dans un hôpital psychiatrique désafecté. The devil's chair entre dans le vif du sujet dès les premières minutes, nous laissant augurer du meilleur en terme de barbarie et de boucherie. Le narrateur (et par la même occasion le personnage principal) s'adresse à nous, comme si on le rencontrait lors d'une entrevue particulière. Original et inattendu. On découvre ainsi un personnage cynique multipliant les répliques scabreuses à l'encontre des jeunes demoiselles du film. La réalisation et la photographie soignée apporte de la consistance à une intrigue intéressante aux rebondissements multiples. L'austérité des lieux confèrent un climat étrange et inquiétant. Peu à peu, l'atmosphère et les évènements gagnent en intensité pour atteindre son paroxysme lors d'un dénouement surprenant. Au final, The devil's chair nous entraîne dans les tréfonds de l'âme humaine dont on en revient un peu secoué. Voilà un siège qui ferait passer la chaise électrique pour un fauteuil de ministre très confortable.
publié le 03/08/2009 - 23:02

Pages

Derniers commentaires